Sondage de la Banque CIBC : Plus de la moitié des Canadiens ont eu du mal à prendre des décisions financières

1 Canadien sur 2 trouve que les finances personnelles sont plus compliquées aujourd'hui qu'il y a 20 ans; deux tiers déclarent qu'il serait utile d'avoir plus d'information ou de conseils

TORONTO, le 20 févr. 2015 /CNW/ - Un nouveau sondage de la Banque CIBC (TSX: CM) (NYSE: CM) indique que plus de la moitié des Canadiens (53 %) trouvent que la gestion de leurs finances personnelles est plus compliquée aujourd'hui qu'il y a 20 ans, et un nombre similaire (52 %) déclare avoir éprouvé, à un moment ou à un autre, de la difficulté à prendre des décisions financières.

« Organiser ses finances personnelles, optimiser son épargne et gérer ses investissements peuvent représenter un défi pour quiconque, même dans les meilleures circonstances », a déclaré Christina Kramer, vice-présidente à la direction, Services bancaires de détail et Services bancaires aux entreprises, Banque CIBC. « Les finances personnelles étant devenues de plus en plus complexes en raison d'un plus grand choix offert sur le marché et d'une quantité croissante d'information accessible grâce aux nouvelles technologies, il n'est pas étonnant que les Canadiens se sentent dépassés. »

Également d'après le sondage, trois quarts (75 %) des Canadiens déclarent avoir confiance en leur niveau général de connaissances financières et deux tiers (66 %) estiment néanmoins qu'il leur serait utile d'obtenir davantage de renseignements ou de conseils financiers. Malgré cela, moins de quatre Canadiens sur dix (38 %) prévoient consulter un conseiller financier cette année.

Voici quelques-unes des principales conclusions du sondage :

  • 53 % trouvent qu'il est plus compliqué de prendre des décisions financières aujourd'hui qu'il y a 20 ans
  • 52 % des Canadiens déclarent avoir éprouvé des difficultés à prendre des décisions financières en raison d'un manque de connaissances
  • 66 % déclarent qu'il leur serait utile d'obtenir des conseils et des renseignements financiers additionnels
  • 38 % des Canadiens prévoient rencontrer un conseiller financier cette année contre 46 % qui ne le feront pas

« À l'approche de l'échéance des REER, certains Canadiens pourraient se débattre avec les décisions portant sur le montant à investir et l'endroit où placer leur argent », a déclaré Mme Kramer. « Les Canadiens ne sont pas obligés de se démener seuls avec leurs décisions financières; de l'aide se trouve au centre bancaire de la Banque CIBC le plus proche, où l'un de nos conseillers chevronnés leur expliquera les options qui leur conviennent le mieux. »

Ne sous-estimez pas la valeur d'un bon conseil

Même si deux tiers (66 %) des Canadiens déclarent pouvoir bénéficier de renseignements ou de conseils additionnels et qu'un Canadien sur quatre (25 %) déclare manquer de confiance relativement à son niveau général de connaissances financières, le sondage a révélé que près de la moitié des Canadiens (46 %) ne prévoient pas consulter un conseiller financier au cours de l'année prochaine.

« Tandis que la majorité des Canadiens ont généralement confiance en leurs connaissances financières générales, ils voudront peut-être obtenir des conseils concernant certaines décisions financières qui surviennent moins fréquemment, comme renouveler un emprunt hypothécaire ou déterminer où investir le montant d'un héritage », a affirmé Mme Kramer. « Avoir une conversation rapide avec un spécialiste vous permet de comprendre toutes les possibilités et vous assure de prendre les meilleures décisions pour atteindre vos objectifs financiers personnels. »

Tirez parti des ressources en ligne

Pour les 52 % de Canadiens qui se sont débattus avec des décisions financières, ou pour toute personne qui souhaite étoffer ses connaissances financières, la Banque CIBC offre un certain nombre de ressources financières utiles en ligne au moyen de son Centre de conseils. En moins de cinq minutes, vous pouvez effectuer l'Évaluation de santé financière CIBCMD en répondant à quelques questions simples et obtenir des conseils personnalisés fondés sur vos propres objectifs financiers, des astuces en matière de gestion financière et l'accès à un conseiller.

« Les ressources et les outils en ligne comme l'Évaluation de santé financièreMD sont idéals pour les Canadiens actifs qui veulent suivre de près leurs finances et cherchent des réponses à leurs questions depuis le confort de leur foyer », a ajouté Mme Kramer. « C'est également un bon moyen de suivre l'évolution de votre planification financière entre deux rendez-vous avec votre conseiller. »

PRINCIPAUX RÉSULTATS DU SONDAGE

Pourcentage de Canadiens ayant déjà eu de la difficulté à prendre une décision financière en raison d'un manque de connaissances :

Oui 52 %
Non 40 %
Ne savent pas   9 %

Pourcentage de Canadiens trouvant qu'il est plus compliqué de gérer ses finances personnelles aujourd'hui qu'il y a 20 ans :

Oui 53 %
Non 32 %
Ne savent pas   15 %

Pourcentage de Canadiens qui bénéficieraient de renseignements/conseils additionnels pour prendre des décisions financières :

Oui 66 %
Non 19 %
Ne savent pas   15 %

Pourcentage de Canadiens qui ont confiance en leur niveau général de connaissances financières :

Très confiants 14 %
Plutôt confiants 61 %
Pas très confiants 23 %
Pas du tout confiants   2 %

Pourcentage de Canadiens qui prévoient rencontrer un conseiller financier au cours de l'année :

Oui 38 %
Non 46 %
Ne savent pas   16 %

Les 16 et 17 janvier 2015, un sondage en ligne a été mené auprès de 1 510 adultes canadiens choisis au hasard parmi les personnes inscrites au Forum Angus Reid. La marge d'erreur, qui mesure la variabilité d'échantillonnage, est de ± 2,53 %, 19 fois sur 20. Les résultats ont été statistiquement pondérés en fonction des données de recensement les plus récentes quant au niveau d'études, à l'âge, au sexe et à la région (ainsi qu'à la langue au Québec) pour assurer un échantillon représentatif de l'entière population adulte du Canada. Les écarts dans les totaux ou entre ceux-ci s'expliquent par le fait que les chiffres ont été arrondis.

Banque CIBC

La Banque CIBC est une importante institution financière canadienne d'envergure mondiale qui compte près de 11 millions de clients, tant des particuliers que des entreprises. Par l'intermédiaire de ses trois principales unités d'exploitation, Services bancaires de détail et Services bancaires aux entreprises, Gestion des avoirs et Services bancaires de gros, la Banque CIBC offre une gamme complète de produits et de services au moyen de son réseau étendu de services bancaires électroniques, de ses centres bancaires et de ses bureaux dans tout le Canada, aux États-Unis et dans le monde entier. Vous trouverez d'autres communiqués et d'autres renseignements sur la Banque CIBC dans notre Centre de presse, sur le site Web de l'entreprise, à www.cibc.com/francais.

SOURCE Banque CIBC

Renseignements :

Caroline Van Hasselt, directrice en chef, Communications externes, 416-784-6699 ou caroline.vanhasselt@cibc.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.