Sondage de la Banque CIBC : Différence de perception entre les parents canadiens et leurs enfants au sujet du partage des coûts d'études postsecondaires

Les parents sont prêts à payer la plus grande partie des coûts d'études collégiales ou universitaires de leurs enfants, qui devraient être d'environ 64 000 $ par enfant, mais les enfants pensent que leurs parents ne couvriront qu'un tiers de la note

TORONTO, le 25 août 2014 /CNW/ - Deux nouveaux sondages de la Banque CIBC (CM aux Bourses de Toronto et de New York) montrent que les parents canadiens et leurs enfants entrevoient différemment le financement des études postsecondaires.

En moyenne, les parents sont prêts à payer les deux tiers des frais d'études postsecondaires de leurs enfants et certains prévoient même payer la note au complet. Toutefois, les enfants pensent que leurs parents ne paieront qu'un tiers de leurs coûts. Pour les parents, la bonne nouvelle est que 41 % de leurs enfants pensent même que c'est trop et disent que leurs parents devraient payer 25 % ou moins.

Principales conclusions du sondage :

Parents Étudiants
  • Sont prêts à payer 67 % des frais d'études de leurs enfants, ce qui est proche du résultat de 66 % de l'année dernière
  • Disent que leurs parents paieront en moyenne 33 % des dépenses d'études de la prochaine année scolaire
  • Parmi ceux qui paient les études de leurs enfants, 21 % disent qu'ils sont prêts à assumer la totalité des coûts
  • Pensent payer 33 % de leurs frais de scolarité et des dépenses liées à leurs études pour la prochaine année scolaire
  • En moyenne, les parents s'attendent à ce que le coût total des études postsecondaires de chaque enfant soit de 64 300 $
  • Dans 41 % des cas, les enfants disent que leurs parents ne devraient pas payer plus d'un quart (25 %) de leurs frais d'études
  • Près de la moitié des parents (48 %) s'attendent à ce que les frais d'études dépassent 50 000 $
  • Dans 40 % des cas, les enfants prévoient que leur dette étudiante s'élèvera à plus de 25 000 $

« Les parents et les étudiants doivent comprendre les réalités des frais d'études postsecondaires et, dans bien des cas, déterminer le partage des dépenses, affirme Marybeth Jordan, directrice générale et chef, Pro-Investisseurs CIBC. L'une des causes de la différence de perception entre parents et enfants est probablement que les étudiants ne tiennent pas compte de tous les coûts qui s'ajoutent aux frais de scolarité. C'est pourquoi la conversation entre les parents et les étudiants à propos du coût total des études et de la façon de les payer doit commencer bien avant que le premier paiement de frais de scolarité soit exigible. »

« Même si notre sondage montre clairement que les parents veulent aider à payer les études postsecondaires de leurs enfants, dans la plupart des cas, les parents assument la plus grande partie de dépenses qui croissent rapidement... et paient beaucoup plus que ce que croient leurs enfants », ajoute Mme Jordan.

Les parents et les étudiants doivent se préparer aux réalités des frais d'études postsecondaires

Un récent sondage de la Banque CIBC a révélé que les étudiants trouvent qu'il leur est difficile de couvrir les frais de leurs études, compte tenu du resserrement du marché du travail et de la hausse du coût des études postsecondaires au Canada. Les frais de scolarité ont augmenté à eux seuls de 44 % au Canada au cours des 10 dernières années, selon le Centre canadien de politiques alternatives.

« Étant donné que les parents s'attendent aujourd'hui à ce qu'il en coûte environ 64 000 $ pour les études de chaque enfant, ils ont beaucoup de difficulté à rattraper un retard à créer un fonds d'études lorsque leurs enfants sont à l'école secondaire, affirme Mme Jordan. Il est important que les parents incluent les études dans leur plan financier global et commencent à verser des cotisations dans un fonds, même si elles sont peu élevées, tandis que leurs enfants sont jeunes. »

« Le fait de ne pas avoir de plan peut compromettre leurs propres priorités financières, par exemple le remboursement de leurs dettes et l'épargne-retraite », ajoute-t-elle.

Conseils sur la gestion des coûts d'études :

  • Établir un plan d'études - Les parents devraient prendre en compte le coût réel des études postsecondaires et établir un plan d'épargne qui détermine la part de l'étudiant et celle des parents.

  • Utiliser un régime enregistré d'épargne-études (REEE) - Un REEE fait croître plus rapidement l'épargne-études, car la Subvention canadienne pour l'épargne-études s'ajoute à votre placement. Parmi les sociétés de compte de courtage autogéré détenues par des banques, Pro-Investisseurs CIBC a été la première à supprimer les frais d'administration pour les comptes REEE, ce qui aide les parents à épargner davantage pour les études de leurs enfants.

  • S'empresser d'engager la conversation - Les parents et les étudiants devraient discuter des objectifs d'études postsecondaires pour savoir si l'étudiant a l'intention de poursuivre des études supérieures et, si c'est le cas, s'il prévoit aller au collège ou à l'université et s'il restera à la maison ou ira étudier à l'extérieur.

  • Créer un budget - Un plan financier établi pour les étudiants avant la rentrée scolaire peut vous aider à tirer le maximum de vos ressources. Utilisez le Calculateur de budget CIBC en ligne pour avoir une idée claire de vos frais et des montants que vous devrez dépenser.

  • Faire un suivi des dépenses - Utilisez l'Application Services bancaires mobiles CIBC pour suivre en temps réel les opérations inscrites à votre compte et son solde. Des services comme IntelliCrédit CIBCMD peuvent aider les étudiants à respecter leur budget. Ils leur permettent de fixer une limite à chaque catégorie de dépenses réglées avec leur carte de crédit et de recevoir un avertissement par téléphone, par courriel ou par message en ligne lorsqu'ils dépassent leur budget personnalisé.

  • Profiter de l'offre de services bancaires aux étudiants - La Banque CIBC offre un compte bancaire pour étudiants qui propose des opérations bancaires illimitées sans frais mensuels. Un compte bancaire pour étudiants de la Banque CIBC simplifie la vie de l'étudiant et le rassure que les opérations bancaires courantes n'entraîneront pas de frais imprévus.

PRINCIPALES CONCLUSIONS DU SONDAGE

Pourcentage moyen des études postsecondaires d'un enfant que les parents ayant des enfants de moins de 25 ans au Canada sont prêts à payer :

Canada 67 %
Colombie-Britannique 70 %
Alberta 58 %
Manitoba et Saskatchewan 55 %
Ontario 69 %
Québec 74 %
Canada atlantique 52 %

Coût moyen prévu des études postsecondaires d'un enfant, selon les parents ayant des enfants de moins de 25 ans au Canada :

Canada 64 300 $
Colombie-Britannique 73 200 $
Alberta 71 900 $
Manitoba et Saskatchewan 66 100 $
Ontario 70 300 $
Québec 43 100 $
Canada atlantique 68 700 $

Sources des fonds qui permettront de payer les dépenses liées à leurs études postsecondaires, selon les étudiants des niveaux collégial et universitaire au Canada :

Les étudiants, par leur emploi 33 %
Les parents ou d'autres membres
de la famille
33 %
Régime d'aide financière aux
étudiantes et étudiants de
l'Ontario ou prêt du gouvernement
18 %
Bourses d'études et de
perfectionnement
10 %
Prêt personnel ou marge de
crédit
4 %
Autres 2 %

Pourcentage des dépenses liées à leurs études que devraient payer leurs parents, selon les étudiants des niveaux collégial et universitaire :

Entre 0 et 25 % 41 %
Entre 26 et 50 % 27 %
Entre 51 et 75 % 15 %
Entre 76 et 100 % 16 %

La société Léger a mené un sondage en ligne auprès de 1 056 parents canadiens ayant des enfants de moins de 25 ans, entre le 21 et le 23 juillet 2014, et auprès de 500 étudiants canadiens de niveau collégial ou universitaire, entre le 10 et le 17 juillet 2014. Le sondage auprès des parents a une marge d'erreur de plus ou moins 3,1 %, 19 fois sur 20, pour un échantillon probabiliste de la même taille. Le sondage auprès des étudiants de niveau postsecondaire a une marge d'erreur de plus ou moins 4,38 %, 19 fois sur 20, pour un échantillon probabiliste de la même taille.

À propos de la Banque CIBC
La Banque CIBC est une institution financière canadienne de premier plan d'envergure mondiale qui offre des services financiers à près de onze millions de clients, tant des particuliers que des entreprises. Par l'intermédiaire de ses trois principales unités d'exploitation, Services bancaires de détail et Services bancaires aux entreprises, Gestion de patrimoine et Services bancaires de gros, la Banque CIBC offre un éventail complet de produits et de services par l'entremise de son réseau étendu de services bancaires électroniques, de ses centres bancaires et de ses bureaux situés partout au Canada, aux États-Unis et dans le monde. Vous trouverez d'autres communiqués et d'autres renseignements sur la Banque CIBC dans notre centre des médias, sur le site Web de l'entreprise à www.cibc.com/français.

SOURCE : Banque CIBC

Renseignements :

Caroline Van Hasselt, directrice en chef, Communications externes, 416 784-6699 ou caroline.vanhasselt@cibc.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.