Sondage CROP sur la réussite éducative des élèves - Des conditions d'apprentissage qui se sont dégradées

QUÉBEC, le 1er déc. 2016 /CNW Telbec/ - Dans le contexte de la consultation nationale sur la réussite éducative menée par le ministre de l'Éducation du Québec, M. Sébastien Proulx, la Fédération des syndicats de l'enseignement (FSE-CSQ) a mené un court sondage auprès des enseignantes et enseignants qu'elle représente pour avoir leur opinion et identifier leurs priorités.

« On trouvait qu'il manquait des éléments majeurs à la consultation nationale. Le Ministère ne posait pas les questions importantes aux enseignants qui vivent l'école au quotidien. De plus, il ne nous a laissé qu'une place infime pour nous exprimer au cours de ce processus. Or, la voix des enseignants doit impérativement être entendue, d'autant plus quand il est question de réussite éducative », a affirmé Josée Scalabrini, présidente de la FSE.

Ainsi, ce sont 70 % des enseignantes et enseignants de la FSE qui trouvent que les conditions d'apprentissage des élèves se sont détériorées au cours des cinq dernières années. De plus, selon le personnel enseignant, les trois facteurs ayant le plus nui à la réussite éducative au cours des cinq dernières années sont l'intégration des élèves en difficulté sans les services suffisants (53 %), l'alourdissement de la tâche du personnel (19 %) et les compressions budgétaires (16 %), trois éléments qui ne sont d'ailleurs pas étrangers les uns aux autres.

De l'avis des enseignantes et enseignants de la FSE, plusieurs éléments auraient un impact positif sur la réussite éducative des élèves : augmenter les services aux élèves en difficulté (98 %), intervenir dès la petite enfance auprès des élèves en difficulté et leur famille (99 %), revoir la composition de la classe (98 %), améliorer les conditions d'enseignement en début de carrière (94 %) et laisser au personnel enseignant plus d'autonomie dans son travail (88 %).

« Nous savions que les conditions de travail étaient plus difficiles depuis quelques années en raison, notamment, des compressions de l'ordre d'un milliard de dollars dans le réseau. Or, ce sondage confirme que les compressions ont fait mal et que les conditions d'apprentissage des élèves se sont dégradées depuis cinq ans », remarque Josée Scalabrini.

« Les solutions sont claires pour les enseignants : la réussite éducative au Québec s'améliorera avec davantage de services aux élèves et plus de soutien pour les enseignants, un plus grand équilibre dans la composition de la classe et plus d'autonomie professionnelle. Il est donc plus que temps pour le gouvernement de reprendre les choses en main, d'écouter les enseignants et de se donner une vision cohérente et complète de la situation, avec les ressources nécessaires pour investir dans la réussite et dans l'avenir de la société », a-t-elle conclu.

Plus de 1 075 membres de la FSE ont répondu à ce sondage Web qui s'est tenu du 21 au 27 novembre 2016. La marge d'erreur est de plus ou moins 3 % avec un niveau de confiance de 95 %.

Le sondage est disponible sur le site de la FSE au fse.lacsq.org.

Profil

La Fédération des syndicats de l'enseignement regroupe 35 syndicats représentant plus de 65 000 enseignantes et enseignants de commissions scolaires de partout au Québec. Elle compte parmi ses membres du personnel enseignant de tous les secteurs : préscolaire, primaire, secondaire, formation professionnelle et formation générale des adultes. Elle est affiliée à la CSQ.

 

SOURCE Fédération des syndicats de l'enseignement (CSQ)

Renseignements : Sylvie Lemieux, attachée de presse de la FSE, 418 563-7193, lemieux.sylvie@fse.lacsq.org


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.