Sondage CIBC : Près de 60 % des Canadiens planifient cotiser à leur régime de retraite en 2012

Par le passé, le nombre de Canadiens admissibles qui ont investi était beaucoup plus bas

TORONTO, le 31 janv. 2012 /CNW/ - Un sondage de la Banque CIBC (CM aux bourses de Toronto et de New York) réalisé par Harris/Décima révèle que près de 60 % des Canadiens ont l'intention d'investir dans leurs fonds de retraite en 2012, une année qui sera peut-être celle où les Canadiens ramènent leur régime de retraite sur la bonne voie.

Voici les principales constatations de ce sondage :

  • Au total, 58 % des Canadiens verseront des cotisations, que ce soit à leur REER ou à leur CELI, ou aux deux. Parmi ceux-ci :
    • 24 % cotiseront à la fois à leur REER et à leur CELI cette année,
    • 19 % cotiseront uniquement à leur REER,
    • 15 % cotiseront seulement à leur CELI;
  • 26 % des Canadiens ne cotiseront pas à leur régime de retraite cette année;
  • 17 % des Canadiens ne savent pas encore s'ils verseront des cotisations.

« Le fait que de nombreux Canadiens ont l'intention de cotiser à leurs fonds de retraite cette année est encourageant. Au cours des deux dernières années, près de 93 % des déclarants avaient le droit de cotiser à un REER, mais seulement 26 % d'entre eux l'ont fait », de dire Jamie Golombek, directeur gestionnaire, Planification fiscale et successorale, CIBC.

Les Canadiens ont commencé à s'intéresser aux CELI comme solution d'épargne-retraite, puisque 39 % de Canadiens ont l'intention d'investir dans un CELI cette année. Parmi ceux qui ont l'intention de cotiser à un CELI, les Canadiens du groupe de 18 à 24 ans (19 %) et du groupe de 65 ans et plus (36 %) sont les plus susceptibles de préférer le CELI au REER.

« Cette recherche indique qu'un nombre croissant de Canadiens ont l'intention d'avoir recours à au moins l'un des deux principaux instruments de retraite qui leur sont offerts pour maximiser leur épargne à long terme, ajoute M. Golombek. Comme certains participants au sondage l'ont mentionné, il est préférable de cotiser à ces deux instruments; toutefois, chacun doit faire un choix en fonction de sa situation financière. »

Selon M. Golombek, les Canadiens de plus en plus nombreux qui ont l'intention d'investir dans leur régime de retraite cette année doivent prendre le temps d'obtenir des conseils sur la solution qui leur convient le mieux. Les REER permettent aux Canadiens de reporter l'impôt sur le montant de leur cotisation jusqu'au retrait des fonds et offrent un avantage immédiat sous forme de réduction de l'impôt sur le revenu à payer pour l'année en cours. Les CELI ne comportent pas d'avantage immédiat en termes d'impôt à payer. Cependant, les fonds investis peuvent croître à l'abri de l'impôt, et les retraits d'un CELI ne sont pas imposables.

En règle générale, M. Golombek recommande aux personnes à faible revenu d'épargner en vue de la retraite en investissant dans un CELI puisque le taux de la déduction fiscale au titre de la cotisation au REER est souvent inférieur au taux effectif marginal d'imposition le plus élevé sur le REER ou sur le retrait du FERR. Dans le cas d'un CELI, le retrait n'est pas imposable.

Le sondage révèle également que 26 % des Canadiens de tous les groupes d'âge ne cotiseront à aucun régime cette année. Le manque de liquidités est la première raison invoquée par les personnes qui ne verseront aucune cotisation en 2012. De fait, environ un quart d'entre elles affirment ne pas disposer des fonds nécessaires.

« Il peut parfois être difficile de verser une cotisation forfaitaire, surtout après les fêtes de fin d'année. C'est pourquoi il est beaucoup plus aisé de mettre en place un régime d'épargne dans lequel un montant raisonnable est versé chaque mois tout au long de l'année, affirme M. Golombek. Les cotisations régulières à un régime d'épargne permettent d'éviter de se serrer la ceinture pour verser un montant unique important avant la date limite de cotisation. »

« Il est prioritaire que les Canadiens comprennent les options qui s'offrent à eux en matière de planification de la retraite et prennent des mesures dès le début de l'année pour tirer parti de leurs droits de cotisation accrus à un CELI ou pour cotiser à un REER avant la date limite du 29 février 2012 », conclut M. Golombek.

PRINCIPALES CONSTATATIONS DU SONDAGE

Pourcentage de Canadiens qui ont l'intention de cotiser à un REER ou à un CELI, ou aux deux, en 2012, par région :

Moyenne nationale    57 %
Canada atlantique    49 %
Québec     55 %
Ontario     56 %
Manitoba/Saskatchewan   52 %
Alberta      65 %
Colombie-Britannique   63 %
   

Répartition en pourcentage des cotisations des Canadiens, par région :

  REER et
CELI
REER
seulement
CELI
seulement
Moyenne nationale 24 % 19 % 15 %
Canada atlantique 16 % 17 % 16 %
Québec 15 % 25 % 14 %
Ontario 28 % 18 % 10 %
Manitoba/Saskatchewan 19 % 17 % 16 %
Alberta 34 % 14 % 16 %
Colombie-Britannique 26 % 13 % 25 %

Pourcentage de Canadiens qui planifient cotiser à leur REER ou à leur CELI, ou aux deux, en 2012, par groupe d'âge :

Moyenne nationale    57 %
De 18 à 24 ans    44 %
De 25 à 34 ans    65 %
De 35 à 44 ans    63 %
De 45 à 54 ans    58 %
De 55 à 64 ans    55 %
65 ans et plus     50 %
   

Répartition en pourcentage des cotisations des Canadiens, par groupe d'âge :

  REER et
CELI
REER
seulement
CELI seulement
Moyenne nationale 24 % 19 % 15 %
De 18 à 24 ans 19 % 6 % 19 %
De 25 à 34 ans 34 % 23 % 8 %
De 35 à 44 ans 27 % 26 % 10 %
De 45 à 54 ans 29 % 22 % 8 %
De 55 à 64 ans 16 % 18 % 21 %
65 ans et plus  4 % 9 % 36 %

Les résultats ci-dessus sont tirés d'un sondage de la Banque CIBC réalisé par Harris/Décima, au moyen du système téléVox, auprès de 855 Canadiens âgés de 18 à 72 ans (âge auquel il est possible de convertir un REER en un fonds enregistré de revenu de retraite). La marge d'erreur qui y est associée est de +/- 3,35 %, 19 fois sur 20. Le sondage a été réalisé entre le 8 et le 12 décembre 2011.

La Banque CIBC est une institution financière nord-américaine de premier plan qui offre des services financiers à près de onze millions de clients personnels et d'affaires. Elle offre une gamme complète de produits et services par l'intermédiaire de son réseau de services bancaires électroniques complets et de ses centres bancaires et bureaux situés partout au Canada, aux États-Unis et dans le monde. Le Centre de presse du site de la Banque CIBC, à l'adresse www.cibc.com, contient d'autres communiqués et d'autres renseignements sur la Banque CIBC.  

 

SOURCE Banque CIBC

Renseignements :

Kevin Dove, chef, Communications externes, 416 980-8835, Kevin.dove@cibc.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.