Sondage CIBC : Malgré des niveaux records d'endettement des ménages, les Canadiens s'attendent à se libérer de leurs dettes d'ici l'âge de 53 ans

Les Canadiens pensent qu'ils n'auront plus de dette deux ans plus tôt que ce qu'ils indiquaient dans une étude précédente.

TORONTO, le 9 juin 2014 /CNW/ - Un nouveau sondage de la Banque CIBC (CM aux bourses de Toronto et de New York) mené par Nielsen estime que, en moyenne, les Canadiens qui ont actuellement une dette sous une forme ou une autre s'attendent à être libérés de leurs dettes d'ici l'âge de 53 ans, c'est-à-dire deux ans plus tôt que ce qu'indiquait un sondage du même genre mené en 2011, malgré une progression constante de l'endettement des consommateurs durant cette période. Ce sondage a également révélé que, chez les Canadiens âgés de 55 à 64 ans, plus des deux tiers continuent d'avoir des dettes, ce qui souligne le besoin de prendre des mesures pour s'en libérer.

Les principales conclusions du sondage sont énoncées ci-dessous.

  • 53 ans est l'âge moyen où les Canadiens qui ont présentement des dettes s'attendent à s'en libérer, ce qui est inférieur à l'âge moyen de 55 ans qu'indiquait un sondage de même nature mené par la Banque CIBC en 2011
  • Toutefois, parmi les Canadiens âgés de 55 à 64 ans, 67 % disent qu'ils ont actuellement des dettes, soit une augmentation par rapport à 64 % en 2011
  • Voici les types de dettes actuelles de la tranche d'âge des 55-64 ans : marges de crédit (40 %); prêts hypothécaires (32 %); cartes de crédit (29 %); prêts-auto (25 %)

« Les Canadiens sont pleins de bonnes intentions lorsqu'il s'agit de réduire leurs dettes, mais, à moins d'avoir un plan financier solide en place, ils peuvent encore se retrouver avec des dettes importantes au moment de la retraite, explique Christina Kramer, vice-présidente à la direction, Services bancaires - détail et entreprises, Banque CIBC. Adopter un point de vue réaliste par rapport à son niveau d'endettement actuel et à son plan de remboursement est une étape essentielle pour atteindre ses objectifs financiers et s'assurer de ne pas être trop optimiste quant au moment d'être entièrement libre de toute dette. »

Lorsqu'il est question de dettes, ce n'est pas tout le monde qui peut se débrouiller seul

Le sondage montre également que, même si certains Canadiens ayant une dette essaient de la réduire, il est peu probable qu'ils iront parler à un conseiller de leur objectif d'éliminer leur dette :

  • 46 % ont fait des sacrifices ou ont réduit leurs dépenses afin de mieux gérer les dettes
  • 41 % ont mis en place un budget du ménage
  • 40 % ont fait au moins un paiement forfaitaire sur leurs dettes, en plus de versements périodiques

Toutefois, seulement 16 % ont parlé à un spécialiste en services financiers de la gestion de leur dette et 25 % disent qu'ils n'ont pas pris de mesures du tout pour accélérer le remboursement de leur dette.

Des recherches sur les priorités financières menées chaque année par la Banque CIBC montrent que le remboursement des dettes a été la première priorité des Canadiens quatre années d'affilée. Toutefois, le sondage laisse entendre que, malgré leurs efforts, les Canadiens peuvent ne pas faire de progrès importants par rapport à cet objectif, ce qui laisse entrevoir le besoin d'obtenir des conseils comme première étape importante pour s'attaquer à leur dette.

« Ces résultats montrent que peu de Canadiens rencontrent un conseiller et ont une conversation sur la façon de réduire leur dette, ajoute Mme Kramer. Certaines personnes peuvent réussir à se débrouiller sans aide, mais la plupart des Canadiens auraient avantage à s'asseoir avec un conseiller qui pourrait examiner leur situation personnelle et les aider à élaborer un plan réaliste sur la façon de pouvoir réduire leur dette tout en accumulant de l'épargne. »

Certains Canadiens réussissent à atteindre leur objectif de liquidation de la dette

Le sondage a aussi révélé une bonne nouvelle pour ceux qui visent à rembourser leur dette dans la cinquantaine : 33 % des Canadiens âgés de 55 à 64 ans sont actuellement libres de toute dette. « Être libre de dettes est possible si l'on prend des mesures visant à rembourser ce que l'on doit et à limiter le montant des nouvelles dettes et que l'on ne déroge pas à son plan financier », précise Mme Kramer.

Conseils pour se concentrer sur la réduction de la dette

  • Parlez à un conseiller - La plupart des Canadiens ne pensent pas à discuter de la réduction de leurs dettes avec un conseiller. Pourtant, cela pourrait les aider à rembourser leurs dettes, car ils auraient une vue d'ensemble de leur situation financière et prendraient des mesures réalistes pour réduire leur coût d'intérêt et accélérer le remboursement de leurs dettes.
  • Alertes de dépenses - Des services tels que IntelliCrédit CIBCMD peuvent aider les étudiants à respecter leur budget. Offert gratuitement aux titulaires d'une carte de crédit CIBC, IntelliCrédit CIBC leur permet de fixer une limite à chaque catégorie de dépenses réglées avec leur carte de crédit, et d'être informés par téléphone, par courriel ou par un message en ligne lorsqu'ils dépassent leur budget personnalisé.
  • Respectez votre plan - Après avoir mis votre plan en place, suivez-le. Si vous vous en écartez, revenez-y aussitôt que possible et continuez de progresser vers la réalisation de votre objectif.

PRINCIPALES CONCLUSIONS DU SONDAGE

Âge moyen auquel les Canadiens s'attendent à être libérés de leur dette, par région :

  2014 2011
Moyenne nationale  53 55
Colombie-Britannique 56 58
Alberta 53 54
Prairies 53 54
Ontario 53 56
Québec 53 52
Région de l'Atlantique 56 58

Pourcentage de Canadiens qui ont actuellement une dette, par groupe d'âge :

  2014
Moyenne nationale  69%
18 à 24 ans 63%
25 à 34 ans 82%
35 à 44 ans 87%
45 à 54 ans 76%
55 à 64 ans 67%
65 ans ou plus 44%

Chaque semaine, Nielsen interroge quelque 1 000 Canadiens au moyen du téléVox, son sondage téléphonique omnibus national. . Ces résultats ont été recueillis auprès d'un échantillon de 2 050 Canadiens entre le 1 et le 12 mai 2014.  Un échantillon de cette taille comporte une marge d'erreur de ±2,16 %, 19 fois sur 20.

À propos de la Banque CIBC

La Banque CIBC est une institution financière nord-américaine de premier plan qui compte près de 11 millions de clients, tant des particuliers que des entreprises. La Banque CIBC offre une gamme complète de produits et de services par l'intermédiaire de son vaste réseau de services bancaires électroniques, de ses centres bancaires et de ses bureaux dans tout le Canada, aux États-Unis et dans le monde entier. Vous trouverez d'autres communiqués et d'autres renseignements sur la Banque CIBC dans notre centre des médias, sur le site Web de l'entreprise, à www.cibc.com/francais.


 

SOURCE : Banque CIBC

Renseignements :

Caroline Van Hasselt, directrice en chef, Communications externes, 416 784 6699 ou caroline.vanhasselt@cibc.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.