Sommet des Femmes - Pour une réelle parité hommes-femmes en politique

QUÉBEC, le 4 mars 2016 /CNW Telbec/ - Le chef de l'opposition officielle, Pierre Karl Péladeau, et la porte-parole du Parti Québécois en matière de condition féminine, Carole Poirier, applaudissent la tenue du Sommet des Femmes et s'engagent à mettre en œuvre 10 engagements visant la parité en politique et au sein des appareils décisionnels.

« Chaque fois que nous avançons vers une société plus égalitaire, c'est tout le Québec qui évolue. L'inverse est aussi vrai. Lorsque les droits des femmes reculent, c'est notre idéal d'un État, d'une société, plus juste et plus libre qui se replie. Le Parti Québécois a déjà fait plusieurs gestes pour combattre les discriminations et pour favoriser l'égalité. Nous continuerons, comme aile parlementaire et comme formation politique, à nous engager pour l'égalité entre les femmes et les hommes », a déclaré Pierre Karl Péladeau.

« L'égalité entre les femmes et les hommes n'est pas un enjeu individuel, mais plutôt un objectif collectif pour l'ensemble des Québécoises et des Québécois. La solidarité envers le mouvement féministe est une nécessité qui devrait être soutenue tant par les femmes que par les hommes », a ajouté Carole Poirier.

Afin d'atteindre la parité en politique et au sein des appareils décisionnels, le Parti Québécois prend 10 engagements :

  1. Création d'un comité parlementaire mixte dont le mandat consiste à élaborer des propositions pour atteindre la zone paritaire dans le recrutement des candidates et des candidats du Parti Québécois à la prochaine élection;
  2. Mise en œuvre de la parité hommes-femmes au Conseil des ministres;
  3. Mise en œuvre de la parité hommes-femmes dans tous les conseils d'administration des organisations gouvernementales et paragouvernementales;
  4. Mise en œuvre de la parité hommes-femmes dans les conseils d'administration parmi les critères menant à l'attribution de contrats publics;
  5. Instauration d'un congé parental de 18 semaines consécutives pour les élues municipales et les élus municipaux, et ce, sans que leur mandat électif ne prenne fin (dépôt du projet de loi no 594 par Carole Poirier);
  6. Examen de l'opportunité de l'instauration d'un congé de maternité pour les députées;
  7. Examen des différentes réformes de mode de scrutin pour favoriser l'augmentation de la place des femmes en politique; 
  8. Instauration d'un programme d'aide à domicile visant à soutenir les élues et les élus ayant de jeunes enfants dans leurs tâches familiales pendant leur absence;
  9. Accès à un service de garderie pour répondre aux besoins des participantes et des participants aux conseils nationaux du Parti Québécois;
  10. Soutien aux programmes de formation à la démocratie et à la diversité de représentation, afin d'accroître leur présence et leur accessibilité.

« Nous accueillons avec grande ouverture les propositions du Manifeste des femmes. Plusieurs d'entre elles seront étudiées avec sérieux, notamment lors du futur mandat d'initiative de l'Assemblée nationale, portant sur la place des femmes en politique, qui devrait se tenir en cours d'année », a ajouté Carole Poirier.

« La marche vers l'égalité constitue un projet de société qui requiert du travail, de l'ouverture, du respect, parfois de l'audace, et certainement de la constance et de la vigilance. Je suis convaincu que l'avenir du Québec, que notre avenir collectif comme nation, passe par l'égalité entre les femmes et les hommes », a conclu Pierre Karl Péladeau.

Rappelons que depuis l'élection du premier gouvernement de René Lévesque, le Parti Québécois a mis en œuvre plusieurs politiques progressistes visant à combattre les discriminations subies par les femmes, notamment :

  • La création du poste de ministre déléguée à la Condition féminine, par Lise Payette;
  • La mise en place des programmes d'accès à l'égalité, par René Lévesque;
  • L'adoption de la Loi sur l'équité salariale, par Louise Harel;
  • L'adoption d'une politique familiale avec, notamment, la mise en place d'un réseau des services de garde à tarif réduit au Québec (dont les centres de la petite enfance), par Pauline Marois et Nicole Léger, et l'initiative de la création du régime d'assurance parentale.

 

SOURCE Cabinet du chef de l'opposition officielle

Renseignements : Bruno-Pierre Cyr, Attaché de presse, Cabinet du chef de l'opposition officielle, 418 643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.