Sommaire du rapport final de la Commission de vérité et réconciliation : la Nation huronne-wendat espère une volonté politique de changement

WENDAKE, QC, le 4 juin 2015 /CNW Telbec/ - Le Grand Chef de la Nation huronne-wendat, M. Konrad Sioui, a tenu à exprimer ses commentaires sur le sommaire du rapport final de la Commission de vérité et réconciliation qui contient 94 recommandations et qui confirme notamment le génocide culturel des Premières Nations par le gouvernement fédéral et sa mise en place de pensionnats indiens.

« D'abord, nos peuples des Premières Nations et des Inuits ont vécu, au cours des cinq derniers siècles, des épreuves qu'aucun peuple au monde, dans des conditions similaires, n'aurait pu subir sans développer de mécanismes d'adaptation destructeurs qui, aujourd'hui, minent plusieurs de nos communautés, par le suicide, la violence, etc. Les tentatives d'assimilation et les supercheries ont été nombreuses, l'adaptation forcée à des modes de vie et des croyances divergentes de nos valeurs ont causé un tort indescriptible dont plusieurs ont peine à se relever aujourd'hui. Mon propre peuple, la Nation huronne-wendat, a subi des guerres, des épidémies et des tentatives d'acculturation par les pensionnats. Mais mon peuple est toujours debout, nous sommes là pour rester et nous serons seront là tant que le soleil brillera, que les arbres pousseront et que l'eau coulera dans les rivières » a déclaré le Grand Chef Sioui.

« Ce rapport nous dit essentiellement qu'il faut améliorer les conditions de vie des Premières Nations, qu'il faut poursuivre le cheminement de la réconciliation par des mesures de rapprochement des peuples, par le respect et la mise en application de nos droits ancestraux et issus de traités. En somme, nous devons renouveler nos relations avec les gouvernements et cesser de croire que les « Indiens » au Canada sont un problème. Mais ceci n'est pas un chemin facile ni simple, on peut répéter la même chose ad nauseam. Voici la solution : la volonté politique doit être l'élément déclencheur de toute forme de changement. C'est la condition fondamentale d'une véritable transformation d'une relation depuis trop longtemps négligée, bafouée et je dirais même encouragée par certains courants politiques et certaines valeurs transmises. Il s'agit d'une situation sérieuse qui nécessite une approche sérieuse. Nous possédons une richesse collective considérable. Nous avons des éléments de solution. Il faut se mobiliser pour changer l'étiquette que l'on nous colle depuis trop longtemps. Nous comptons sur la volonté politique et sur de véritables relations de gouvernement à gouvernement pour qu'un changement s'opère dans des conditions de respect et d'honnêteté et que finalement, nous puissions participer entièrement à cette économie, à la vie politique et sociale de ce pays lequel repose sur nos terres et nos ressources pour s'épanouir. Nos familles et nos enfants le méritent ainsi que toute la population qui tient à un environnement et à un avenir sain et honorable pour tous, à l'image des valeurs vitales que préconisaient nos ancêtres des Premières Nations. » a conclu le Grand Chef Sioui.

La Nation huronne-wendat préconise le dialogue, le rapprochement et les relations de Nation à Nation, dans le respect de ses droits ancestraux et territoriaux, incluant ceux protégés par le Traité Huron-Britannique de 1760, un levier fondamental de mise en valeur des droits spécifiques de la Nation huronne-wendat sur son territoire ancestral, le Nionwentsïo.

 

SOURCE Conseil de la Nation huronne-wendat

Renseignements : Madame Sonia Lainé, sonia.laine@cnhw.qc.ca, Téléphone : (418) 843-3767


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.