Soins à domicile : le ministre Barrette abandonne les personnes âgées, les enfants handicapés et leurs parents

QUÉBEC, le 14 avril 2016 /CNW Telbec/ - La députée de Gouin et porte-parole de Québec solidaire, Françoise David, a invité, jeudi, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette, à un peu de compassion envers les Québécois et les Québécoises, dont l'état de santé nécessite des soins à domicile.

« Actuellement, 16 500 personnes âgées au Québec sont en attente de services de soutien à domicile, parfois depuis un an! Pendant ce temps, leur état s'aggrave, des ainés.es doivent recourir aux urgences et certain.es doivent même se tourner vers les services privés.  Sachant qu'au Québec  une personne aînée de 75 ans et plus sur deux vit dans la pauvreté avec un revenu moyen de moins de 20 000 $, c'est révoltant! Pour plusieurs, ce sont les proches de la famille qui doivent compenser pour ce manque d'accessibilité aux soins et ils  s'épuisent à la tâche », a déploré la députée solidaire pendant la période des questions à l'Assemblée nationale.

La députée a fait cette déclaration suite à la sortie cette semaine de la FADOQ, du Conseil pour la protection des malades, du Regroupement des aidants naturels du Québec, de la  FIQ et de maître Jean-Pierre Ménard. Ces organismes et personnalités ont lancé un cri d'alarme et dénoncé les déficiences majeures des services actuels de maintien à domicile.

Mme David a peu d'espoir de voir le ministre comprendre vraiment la situation et investir dans la santé des plus vulnérables. « En campagne électorale, le Parti libéral promettait d'injecter 150 millions $ par année dans les soins à domicile. Or, 60 millions $ y seront consacrés cette année. M. Barrette parle du bout des lèvres d'ajouter des sommes additionnelles pour l'amélioration des soins à domicile, mais je le croirai lorsque je le verrai! Le budget vient d'être présenté et les crédits sont prêts. Si un réinvestissement était prévu, le ministre l'aurait annoncé en grande pompe. S'il passe éventuellement à l'action, j'ai bien peur que ce soit à la hauteur des peccadilles qu'a reçues le système d'éducation : rien pour réparer les pots cassés », a-t-elle ajouté.

Québec solidaire déplore aussi la déshumanisation des services à domicile. « Les intervenantes sont accablées par les paperasses à remplir et les statistiques à compléter. Elles ont de moins en moins de temps pour s'occuper réellement des personnes aînées. Un désastre! Et le ministre fait comme s'il l'ignorait! » s'est indignée la députée de Gouin.

Parents d'enfant avec un handicap

Françoise David tient aussi à réaffirmer son appui aux parents d'enfant vivant avec un lourd  handicap qui ont été écorchés cette semaine par les propos blessants du ministre Barrette. Alors que le regroupement Parents jusqu'au bout demande l'équivalent de l'aide financière accordée par l'État aux familles d'accueil d'enfants lourdement handicapés,  le ministre estime plutôt qu'ils réclament un salaire! Il en rajoute en supposant que tous les aidants naturels du Québec réclament un salaire de l'État. « Une belle façon de détourner la question! » s'exclame Françoise David

« Les familles avec des enfants handicapés sont à bout de souffle et le ministre est incapable d'imaginer les conséquences financières,  organisationnelles et psychologiques qu'elles subissent.  Tout ce que les parents demandent c'est de recevoir un montant comparable à celui qui serait donné à une famille d'accueil qui recevrait leurs enfants s'ils ne pouvaient plus s'en occuper. On parle de 37 000 $ par année pour 2 000 familles. Plutôt que de permettre aux enfants de rester auprès de leur famille biologique, le ministre préfère payer une autre famille pour s'en occuper ! », a déclaré Mme David.

 

SOURCE Aile parlementaire de Québec solidaire

Renseignements : Stéphanie Guévremont, Attachée de presse, Aile parlementaire de Québec solidaire, sguevremont@assnat.qc.ca ou 418-473-2579

RELATED LINKS
http://www.quebecsolidaire.net

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.