SNC-Lavalin réfute les allégations diffusées sur les contrats pour les
immeubles fédéraux

MONTRÉAL, le 11 mars 2010 /CNW Telbec/ - SNC-Lavalin exprime sa déception au sujet d'un article paru dans La Presse le 10 mars 2010, portant sur le contrat de gestion des immeubles fédéraux effectuée par SNC-Lavalin Opérations et Maintenance. En effet, plusieurs éléments importants parmi ceux qui avaient été communiqués au signataire de l'article ont été passés sous silence. S'ils avaient été inclus dans l'article, ils auraient clairement démontré que les frais de SNC-Lavalin respectent les normes du marché pour ce genre de services.

Le contrat d'entretien des immeubles fédéraux a été spécifiquement conçu sur mesure pour s'aligner sur l'objectif du gouvernement de réaliser des économies pour les contribuables tout en fournissant des services de qualité. SNC-Lavalin est fière d'avoir réussi à réaliser des économies substantielles d'environ 50 millions $ annuellement pour le client depuis qu'elle s'est vu octroyer le contrat à la suite d'un appel d'offres relatif au contrat de gestion de 320 immeubles fédéraux. De plus, la division Opérations et Maintenance de SNC-Lavalin a aussi réduit de 2,1 million $ annuellement les dépenses énergétiques liées à ces immeubles.

En raison de la taille du parc immobilier que gère SNC-Lavalin Opérations et Maintenance, cette dernière a pu obtenir des prix et des tarifs très concurrentiels auprès de ses fournisseurs grâce à des économies d'échelle dont bénéficie le gouvernement et, ultimement, l'ensemble des contribuables canadiens.

Certains des montants mentionnés dans l'article de La Presse peuvent apparaître élevés, mais ils ne peuvent en aucun cas être comparés aux tarifs applicables aux immeubles résidentiels. En effet, SNC-Lavalin Opérations et Maintenance se doit de respecter les décrets, conventions et règlements qui régissent le recours aux nombreux corps de métier pour des travaux réalisés dans les édifices commerciaux.

Voici quelques exemples qui illustrent à quel point des éléments d'information n'ont pas été pris en compte dans l'article :

    
    - Les coûts d'entretien de 36 000 $ qui ont été attribués au nettoyage de
      deux bureaux sont en réalité attribuables au nettoyage quotidien de
      deux étages de l'immeuble, comprenant 22 bureaux fermés, deux aires
      ouvertes, deux cuisines et deux salles de bains complètes, qui
      représentent près de 1 500 mètres carrés.
    - La nouvelle sonnette au coût de 1 000 $ : sa pose a nécessité
      l'installation d'un transformateur de réduction de courant, l'ouverture
      et la réparation d'une partie de mur afin d'y installer une boîte
      électrique, le conduit ainsi que le filage nécessaires, à plus de
      12 mètres de la sonnette.
    - Les plantes au coût de 2 000 $ : ces frais sont attribuables à l'achat
      de deux plantes matures (un mètre et deux mètres de hauteur) avec des
      pots avec un système d'auto-arrosage, comprenant les frais de
      livraison, leur empotage ainsi que leur entretien et leur arrosage
      durant une période d'un an.
    - L'installation de stores au coût de 1 414 $ : l'installation de trois
      stores coûtant 392 $ chacun et le retrait des anciens. Ce travail ne
      pouvait en outre être exécuté durant les heures ouvrables, par
      conséquent des frais de temps supplémentaire ont dû être payés au sous-
      traitant.
    - L'installation de six luminaires encastrés au coût de 5 266 $ : ce
      travail comprenait six lumières halogènes non-standards, l'installation
      d'un gradateur, d'un nouveau disjoncteur, et l'installation d'un
      nouveau projecteur fixé au plafond nécessitant 30 mètres de conduits et
      de câblage, et a dû également être exécuté après les heures ouvrables.
    - Le démontage d'un panneau de sortie au coût de 256 $ qui, pour des
      raisons de sécurité, a requis le travail de deux électriciens pour
      sécuriser le panneau électrique.
    - Le retrait d'un interrupteur au coût de 1 000 $ : ce travail consistait
      à enlever l'interrupteur, et le câblage et les conduits les reliant au
      panneau électrique (50 mètres). Une fois l'interrupteur retiré, le
      système d'éclairage a dû être reconnecté au système automatisé
      existant, représentant une distance de 50 mètres dans la direction
      opposée nécessitant la pose de conduits et de câblage additionnels.
      Encore une fois, ces travaux ont dû être exécutés après les heures
      ouvrables pour des raisons de sécurité et pour ne pas déranger les
      occupants.
    

SNC-Lavalin Opérations et Maintenance est responsable de la gestion complète des installations, ce qui comprend la supervision des travaux confiés aux quelque 6 000 entreprises sous-contractantes pré-qualifiées. Ces sous-traitants sont pour la plupart de petites et moyennes entreprises canadiennes, et sont sélectionnés par le biais d'appels d'offres concurrentiels.

Nous privilégions en tout temps la réalisation des travaux d'entretien, de rénovation ou de nettoyage durant les heures normales de travail, afin de limiter les coûts. Cependant, pour ne pas nuire à la poursuite des activités des occupants des immeubles, il peut arriver que les travaux soient effectués en dehors des heures normales d'affaires.

Depuis le début du contrat, les performances de SNC-Lavalin Opérations et Maintenance ont fait l'objet de 170 audits annuels satisfaisants, effectués tant par Travaux Publics et Services gouvernementaux Canada que par les Services de vérification Canada. SNC-Lavalin Opérations et Maintenance a également procédé à 400 audits internes supplémentaires afin de s'assurer d'appliquer les meilleurs pratiques.

Rappelons que, tel qu'indiqué dans le dernier rapport annuel de la Société, la marge de profit brute de SNC-Lavalin en opérations et maintenance pour la gestion de tels projets est inférieure à 4 % en 2008.

SNC-Lavalin est fière du travail remarquable accompli par son personnel ainsi que de la qualité des services fournis au gouvernement comme à l'ensemble de ses clients, et est soucieuse de transparence et de saine gestion.

SNC-Lavalin (TSX : SNC) est l'un des plus importants groupes d'ingénierie et de construction au monde, et un acteur majeur en matière de propriété d'infrastructures et de services d'exploitation et d'entretien. SNC-Lavalin a des bureaux dans tout le Canada et dans plus de 35 autres pays, et travaille actuellement dans une centaine de pays. www.snclavalin.com

SOURCE SNC-Lavalin

Renseignements : Renseignements: Médias: Leslie Quinton, Vice-présidente, Communications mondiales d'entreprise, Groupe SNC-Lavalin inc., (514) 393-8000, poste 7354, leslie.quinton@snclavalin.com; Investisseurs: Denis Jasmin, Vice-président, Relations avec les investisseurs, Groupe SNC-Lavalin inc., (514) 393-8000, poste 7553, denis.jasmin@snclavalin.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.