SNC-Lavalin annonce son plan stratégique

MONTRÉAL, le 2 mai 2013 /CNW Telbec/ - Le Groupe SNC-Lavalin inc. (TSX: SNC) a annoncé aujourd'hui son plan stratégique, qui vise à renforcer ses activités de base en vue d'accroître sa rentabilité et sa stabilité à long terme.

La nouvelle stratégie de SNC-Lavalin présente les secteurs d'activité et les régions que ciblera la Société, ainsi que les solutions intégrées de son modèle de concessions d'infrastructure favorisant une approche rigoureuse en matière d'investissements pour son portefeuille d'investissements dans des concessions d'infrastructure (ICI).

« Nous voulons procurer une valeur exceptionnelle à nos clients, à nos investisseurs et à nos employés en faisant figure de chef de file mondial de la prestation de services aux projets intégrés et fidèles aux règles en matière de sécurité, de bonne gouvernance, d'éthique et de conformité », a déclaré Robert G. Card, président et chef de la direction, Groupe SNC-Lavalin inc. « Pour ce faire, nous comptons améliorer notre capacité concurrentielle et réaliser les projets les plus grands, les plus complexes et les plus importants au monde dans les secteurs des ressources, de l'environnement et de l'eau, de l'énergie et des infrastructures. Nous croyons que cette stratégie jettera les bases de notre croissance et de notre prospérité à venir, ce qui devrait nous permettre de créer une valeur à long terme pour nos actionnaires. »

Une stratégie à trois piliers

La stratégie de SNC-Lavalin s'appuie sur trois piliers qui, ensemble, nous permettront d'améliorer le rendement de l'ensemble de l'organisation sur plusieurs plans. Ces trois piliers sont décrits ci-dessous.

Plateformes de croissance

SNC-Lavalin se recentre sur le renforcement de sa position dans certains secteurs d'activité et régions clés.

La Société entend tirer parti de son savoir-faire dans le domaine des ressources (notamment pétrole et gaz, exploitation minière, environnement et eau) afin de mettre en œuvre une stratégie de croissance accélérée dans ces secteurs en Amérique du Nord et en Amérique du Sud. SNC-Lavalin a récemment confié la direction des activités des unités Mines et métallurgie, Hydrocarbures et produits chimiques, et Environnement et eau à Neil Bruce, président du groupe Ressources, environnement et eau, dirigeant de renommée mondiale dans les secteurs du pétrole et du gaz et de l'exploitation minière. En misant sur cette approche, la Société entend mieux exploiter les synergies entre ces unités, particulièrement sur le plan de la réalisation de projets. De plus, SNC-Lavalin compte procéder à des acquisitions stratégiques dans le secteur des ressources afin de soutenir sa stratégie de croissance.

Par ailleurs, la Société mettra l'accent sur la croissance dans les secteurs de l'énergie verte et des infrastructures : elle s'efforcera surtout d'accroître sa présence au Canada, où elle est déjà bien implantée, en tirant parti de sa grande expérience dans le domaine des PPP et en visant une meilleure pénétration du marché, particulièrement en Amérique du Nord.

Approche améliorée de gestion des ICI

SNC-Lavalin continue de renforcer son secteur des ICI qui, par le passé, a toujours été une source de travail pour ses groupes d'ingénierie et de construction, en plus d'être un facteur ayant largement contribué à sa solidité financière. Le secteur des ICI joue un rôle important dans la réussite d'une société d'ingénierie et de construction. Désormais, la Société misera sur une approche de gestion encore plus rigoureuse et équilibrée de son portefeuille d'actifs, laquelle prévoit la disposition des investissements à maturité, à moins que des enjeux stratégiques ne justifient d'autres options. La Société envisagera de procéder à la vente potentielle d'ICI non essentiels et de réduire à moyen terme sa participation en capital dans ses principaux investissements d'importance. Elle tentera de trouver des solutions de financement et des occasions de partenariat qui lui permettront de générer de la valeur tout en gérant ce portefeuille de façon proactive.

Tout en recherchant de nouvelles possibilités, SNC-Lavalin continuera de privilégier les investissements dans des nouvelles concessions d'infrastructure susceptibles d'offrir des occasions d'affaires significatives aux groupes d'ingénierie, de construction et d'exploitation et entretien. Les investissements dans des concessions d'infrastructure existantes seront surtout considérés comme un moyen d'étendre l'expérience en investissements de SNC-Lavalin à de nouveaux marchés et de fournir une nouvelle plateforme pour les occasions d'ingénierie et de construction.

Le principal marché cible de SNC-Lavalin pour les projets d'ICI d'envergure réalisés en partenariat public-privé demeurera l'Amérique du Nord et l'Amérique du Sud. Par ailleurs, la Société continuera de tirer parti de son savoir-faire en matière de transport et distribution d'électricité et de transport en commun à l'échelle mondiale.

Facteurs de croissance

SNC-Lavalin améliore sa stratégie de partage des ressources, favorise une plus grande interaction entre ses unités d'exploitation et met au point des méthodes mieux coordonnées de gestion des relations avec les clients et de développement des affaires dans ses bureaux à l'échelle mondiale, le tout grâce à son modèle de mondialisation des activités annoncé plus tôt cette année.

Ce modèle de mondialisation mise également sur une utilisation plus efficace et efficiente des systèmes et des processus dans l'ensemble de l'entreprise, dont bon nombre sont reconnus. SNC-Lavalin prévoit investir dans plusieurs de ces systèmes, notamment son système de gestion d'entreprise (Oracle), son système de gestion des ressources humaines et son système exclusif de gestion de projets (PM+), puisqu'elle est d'avis que ces outils lui procurent un avantage stratégique lorsqu'elle présente des offres de services et qu'elle réalise des projets de moyenne ou de grande envergure.

La pierre d'assise de tous ces facteurs demeurera notre engagement indéfectible envers une éthique, une gouvernance et un rendement en santé et sécurité de classe mondiale ainsi qu'envers le perfectionnement et la fidélisation des meilleurs talents de l'industrie.

Conférence téléphonique et webdiffusion

Robert G. Card, président et chef de la direction, traitera de cette annonce durant la conférence téléphonique sur les résultats du premier trimestre, qui se tiendra cet après-midi, à 14 h 30, heure avancée de l'Est. Pour participer sans frais à cette conférence, veuillez composer le 1-800-814-4859, le 416-644-3414 (Toronto), le 514-807-8791 (Montréal) ou le 44-20-7190-1595 (Angleterre). Veuillez noter que cette conférence téléphonique sera accompagnée d'une présentation qui sera mise en ligne dans la section « Investisseurs » de notre site Web (www.snclavalin.com), sous la rubrique « Trousse de l'investisseur », environ une heure avant le début de la conférence. Un enregistrement de la conférence téléphonique sera mis en ligne sur notre site Web environ une heure après la conférence. Le plan stratégique sera aussi à l'ordre du jour de l'assemblée générale des employés qui se tiendra aujourd'hui, et vous pourrez accéder à une webdiffusion de l'assemblée annuelle des actionnaires en cliquant ici.

À propos de SNC-Lavalin
SNC-Lavalin est l'un des plus importants groupes d'ingénierie et de construction au monde, et un acteur de premier plan en matière de propriété d'infrastructures et de services d'exploitation et d'entretien. Fondée en 1911, SNC-Lavalin a des bureaux dans tout le Canada et dans plus de 40 autres pays, et exerce ses activités dans une centaine de pays.  www.snclavalin.com

Énoncés prospectifs

Dans le présent communiqué de presse et ci-après, le terme « Société » ou le terme « SNC-Lavalin » désigne, selon le contexte, le Groupe SNC-Lavalin inc. et toutes ou certaines de ses filiales ou partenariats, ou le Groupe SNC-Lavalin inc. ou l'une ou plusieurs de ses filiales ou partenariats.

Les énoncés contenus dans le présent communiqué de presse faisant état des budgets, des estimations, des attentes, des prévisions, des objectifs, des prédictions, des projections pour l'avenir ou des stratégies de la Société ou de la direction peuvent être des « énoncés prospectifs » et peuvent être signalés par l'utilisation de verbes tels que « anticiper », « s'attendre à », « cibler », « croire », « devoir », « espérer », « estimer », « évaluer », « planifier », « pouvoir », « présumer », « prévoir » ou « projeter », ainsi que par l'emploi du conditionnel ou du futur, que la tournure soit négative ou positive et quelle que soit la variante utilisée. Les énoncés prospectifs incluent également toutes les autres affirmations qui ne s'appuient pas sur des faits historiques. Tous ces énoncés prospectifs sont formulés conformément aux règles refuges des lois sur les valeurs mobilières canadiennes applicables. La Société met en garde le lecteur que ces énoncés prospectifs, de par leur nature même, comportent des risques et des incertitudes, et que les actions et/ou les résultats réels de la Société pourraient différer substantiellement de ceux contenus explicitement ou implicitement dans de tels énoncés prospectifs, ou pourraient avoir une incidence sur le degré avec lequel une projection particulière se réalisera. Les énoncés prospectifs sont présentés dans le but d'assister les investisseurs et autres personnes dans la compréhension de certains éléments clés des objectifs, priorités stratégiques, attentes et plans actuels de la Société, ainsi que pour leur permettre d'avoir une meilleure compréhension des activités de la Société ainsi que de l'environnement dans lequel elle prévoit exercer ses activités. Les lecteurs sont mis en garde que de telles informations peuvent ne pas être appropriées pour d'autres usages.

Les perspectives pour 2013 dont il est fait mention dans le présent communiqué de presse constituent de l'information prospective; elles ont été établies selon la méthode décrite dans le rapport de gestion 2012 de la Société à la rubrique « Comment nous établissons le budget et nos prévisions à l'égard des résultats », et sont assujetties aux risques et aux incertitudes décrits dans les documents d'information publiés par la Société. Les perspectives pour 2013 ont pour objet de fournir au lecteur une indication des attentes de la direction, à la date du présent communiqué de presse, concernant le rendement financier futur de la Société, mais le lecteur doit savoir que ces renseignements peuvent ne pas convenir à d'autres fins.

Les énoncés prospectifs formulés dans le présent communiqué de presse sont basés sur certaines hypothèses qui sont jugées raisonnables par la Société en date de ce communiqué. Les hypothèses sont posées tout au long du rapport de gestion 2012 de la Société (particulièrement, dans les sections intitulées « Jugements comptables critiques et sources principales d'incertitudes relatives aux estimations » et « Comment nous analysons et présentons nos résultats » du rapport de gestion 2012 de la Société), et ont été mises à jour dans le rapport de gestion du premier trimestre 2013 de la Société. Si ces hypothèses s'avèrent inexactes, les résultats réels de la Société pourraient différer substantiellement de ceux contenus explicitement ou implicitement dans de tels énoncés prospectifs. De plus, des facteurs de risque importants pourraient faire en sorte que les hypothèses et estimations de la Société s'avèrent inexactes, et que les actions ou les résultats réels de la Société diffèrent substantiellement de ceux contenus explicitement ou implicitement dans de tels énoncés prospectifs. Ces risques incluent, sans s'y limiter : (a) si la Société est incapable de mener à bien son nouveau plan stratégique, cela pourrait avoir une incidence défavorable sur ses activités et ses résultats d'exploitation; (b) l'issue des réclamations et litiges en cours et futurs pourrait avoir une incidence défavorable importante sur les activités, la situation financière et les résultats d'exploitation de la Société; (c) la Société est assujettie à des enquêtes en cours qui pourraient avoir une incidence défavorable sur ses activités, ses résultats d'exploitation ou sa réputation et qui pourraient l'exposer à des sanctions, à des amendes ou à des pénalités pécuniaires dont certaines pourraient être importantes; (d) toute nouvelle réglementation pourrait avoir une incidence défavorable importante sur les résultats de la Société, et l'inconduite ou le non-respect des lois anticorruption ou autres lois ou règlements gouvernementaux par un employé, un agent ou un partenaire pourrait nuire à la réputation de la Société, réduire ses produits et son résultat net, et l'exposer à des actions coercitives en matière civile et criminelle; (e) une dévaluation de l'image publique de la Société pourrait influer sur sa capacité à se voir attribuer des projets dans l'avenir; (f) les contrats à prix forfaitaire ou l'incapacité de la Société à respecter l'échéancier contractuel ou les exigences de rendement peuvent accroître la volatilité et l'imprévisibilité de ses produits et de sa rentabilité; (g) les produits et la rentabilité de la Société dépendent en grande partie de l'obtention de nouveaux contrats, facteur sur lequel la Société n'a aucune influence directe, et l'incertitude quant au moment auquel les contrats sont octroyés pourrait avoir une incidence défavorable sur la capacité de la Société à faire correspondre la taille de son effectif à ses besoins contractuels; (h) le carnet de commandes de la Société est assujetti à des ajustements et à des annulations imprévus, y compris en vertu de clauses de « résiliation pour raisons de commodité », et ne donne aucune garantie quant aux produits ou à la rentabilité futurs de la Société; (i) SNC-Lavalin est un fournisseur de services auprès d'organismes publics et les contrats conclus avec les gouvernements l'exposent à certains risques; (j) les activités mondiales de la Société sont exposées à divers risques et diverses incertitudes, y compris des environnements politiques défavorables, des économies étrangères faibles et le risque de change; (k) les investissements de la Société dans les ICI comportent des risques pouvant avoir des répercussions défavorables; (l) la Société dépend de tierces parties pour réaliser bon nombre de ses contrats; (m) les coentreprises et les partenariats dans lesquels s'engage la Société l'exposent à des risques et à des incertitudes, dont bon nombre sont indépendants de sa volonté; (n) la concurrence dans les marchés où la Société est présente pourrait avoir des répercussions défavorables sur ses activités; (o) les activités exercées par la Société dans le cadre de l'exécution d'un projet peuvent engager sa responsabilité professionnelle ou sa responsabilité pour des services déficients; (p) la Société pourrait être assujettie à des indemnités et à des pénalités pécuniaires relativement aux rapports et aux opinions techniques et professionnelles qu'elle fournit; (q) la Société pourrait ne pas disposer d'une protection d'assurance suffisante pour répondre à ses besoins; (r) le personnel de la Société travaille sur des projets qui peuvent être dangereux par nature et le défaut de maintenir la sécurité sur le lieu de travail pourrait entraîner des pertes importantes et/ou une incapacité à se voir attribuer des projets dans l'avenir; (s) l'incapacité de la Société à attirer et à retenir du personnel compétent pourrait avoir des répercussions défavorables sur ses activités; (t) les arrêts de travail, les négociations syndicales et autres questions relatives à la main-d'œuvre pourraient avoir des répercussions défavorables sur la Société; (u) la Société s'appuie sur des systèmes et à des données informatiques dans le cadre de ses activités; une défaillance relative à la disponibilité ou la sécurité des systèmes informatiques ou à la sécurité des données de la Société pourrait avoir des répercussions défavorables sur ses activités et ses résultats d'exploitation; (v) toute acquisition ou tout autre investissement peut être assorti de risques et d'incertitudes; (w) une dégradation ou un affaiblissement de la situation financière de la Société, y compris de sa position de trésorerie nette, pourrait avoir une incidence défavorable significative sur ses activités et ses résultats d'exploitation; * la Société pourrait avoir des besoins en fonds de roulement importants qui, s'ils ne sont pas financés, pourraient avoir des répercussions défavorables sur ses activités, sa situation financière et ses flux de trésorerie; (y) l'incapacité des clients de SNC-Lavalin de s'acquitter de leurs obligations en temps opportun pourrait avoir des répercussions défavorables sur la Société; (z) la Société pourrait être tenue de déprécier une partie de son goodwill, et elle pourrait aussi être tenue de diminuer ou de radier la valeur de certains de ses actifs ou de ses investissements, ce qui, selon l'une ou l'autre éventualité, pourrait avoir une incidence défavorable importante sur les résultats d'exploitation et la situation financière de la Société; (aa) la conjoncture économique mondiale pourrait avoir des répercussions sur les clients, les partenaires, les sous-traitants et les fournisseurs de la Société et avoir une incidence significative sur son carnet de commandes, ses produits, son résultat net et sa capacité d'obtenir et de maintenir du financement; (bb) les fluctuations dans les prix des marchandises peuvent avoir une incidence sur les décisions d'investissement des clients et, par conséquent, exposer la Société à des risques d'annulation, de retard dans les travaux en cours, ou de changement dans l'échéancier et le financement des nouveaux contrats, et avoir des répercussions sur les coûts des projets de la Société; (cc) les limites inhérentes au cadre de contrôle de la Société pourraient donner lieu à des anomalies significatives à l'égard de l'information financière, et; (dd) les lois et règlements en matière d'environnement exposent la Société à certains risques, peuvent accroître ses coûts et ses obligations et influer sur la demande pour ses services. La Société met en garde le lecteur que la liste des facteurs qui précèdent n'est pas exhaustive. Pour plus d'information sur les risques et incertitudes, et sur les hypothèses qui feraient en sorte que les résultats réels de la Société diffèrent des attentes actuelles, se reporter respectivement aux sections « Risques et incertitudes », « Comment nous analysons et présentons nos résultats », et « Jugements comptables critiques et sources principales d'incertitudes relatives aux estimations » du rapport de gestion 2012 de la Société, qui ont été mises à jour dans le rapport de gestion du premier trimestre 2013 de la Société.

Les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse reflètent les attentes de la Société en date de ce dernier et sont sujets à changement après cette date. La Société ne s'engage nullement à actualiser publiquement ou à réviser ces énoncés prospectifs, que ce soit à la suite de nouvelles informations, d'évènements futurs ou autres, sauf si les lois ou les règlements applicables l'exigent.

SOURCE : SNC-LAVALIN

Renseignements :

Contact investisseurs :
Denis Jasmin
Vice-président
Relations avec les investisseurs
514-390-8000, poste 7553
denis.jasmin@snclavalin.com

Contact médias :
Leslie Quinton
Vice-présidente principale
Communications mondiales d'entreprise
514-390-8000, poste  7354
leslie.quinton@snclavalin.com

Profil de l'entreprise

SNC-LAVALIN

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.