Six leaders visionnaires du monde de la santé entrent au Temple de la renommée médicale canadienne

WINNIPEG, le 29 avril 2015 /CNW/ - Six Canadiens ont été intronisés au Temple de la renommée médicale canadienne (TRMC) le jeudi 23 avril - la seule organisation du genre dans le monde qui soit vouée à célébrer les réalisations des héros de la médecine. La cérémonie, organisée en collaboration avec l'Université du Manitoba, se déroulera au Metropolitan Entertainment Centre. Elle réunira 450 chefs de file des milieux universitaires, du secteur des soins de santé et du monde des affaires, venus de partout au pays pour rendre hommage aux lauréats de 2015.

Ces grands noms de la médecine ont pris place aux côtés des 107 lauréats qui ont déjà reçu cet honneur national prestigieux. Les lauréats ont repoussé les frontières de la découverte, de l'innovation et des soins au-delà du possible et ce faisant, ont rendu le monde meilleur.

« Le Temple de la renommée médicale canadienne est fier d'accueillir ces personnes remarquables qui ont consacré leur vie à la science », a déclaré la Dre Jean Gray, présidente du Conseil du TRMC. « Chaque lauréat a apporté des contributions remarquables qui ont fait avancer la médecine et les sciences médicales et mérite sa place au Temple de la renommée médicale canadienne. »

Voici les lauréats nouvellement intronisés au Temple de la renommée médicale canadienne :

  • Le Dr Alan Bernstein, chef de file, chercheur et mentor de renommée internationale, qui a dirigé la transformation de la recherche en santé au Canada et fait des découvertes importantes sur les cellules souches et sur le cancer.
  • La Dre Judith G. Hall, leader d'opinion, pédiatre et généticienne de calibre international, spécialiste des facteurs héréditaires qui influencent la croissance chez les enfants.
  • Le Dr Bernard Langer, innovateur, chirurgien talentueux et professeur respecté, pionnier mondial de la chirurgie hépatobiliaire et pancréatique (HBP), qui a mis sur pied l'un des plus importants centres universitaire de transplantation HBP et hépatique au monde.
  • Le regretté Dr John McCrae, l'un des médecins les mieux formés de sa génération, qui a fait avancer les recherches sur la tuberculose, la scarlatine, la néphrite et la pneumonie lobaire; il est l'auteur du poème In Flanders Fields (Au Champ d'honneur).
  • Le Dr Julio Montaner, visionnaire déterminé et passionné dont les travaux ont directement contribué à accroître l'espérance de vie des personnes vivant avec le VIH, au Canada et dans le monde, et à leur redonner leur dignité.
  • Le Dr Duncan G. Sinclair, chef de file de renommée mondiale de la réforme des soins de santé, dont le leadership courageux a permis de redéfinir le système de santé de l'Ontario.

« Être intronisée au Temple de la renommée médicale canadienne est un grand honneur », a affirmé la lauréate Judith G. Hall. « Mes collègues lauréats et moi avons consacré notre vie à des recherches importantes qui font maintenant une différence dans la vie des gens et des familles. C'est un honneur d'être intronisée pour un travail qui me passionne autant, et je tiens à féliciter mes collègues lauréats pour leurs travaux importants. »

« Nous sommes ravis de nous associer au Temple de la renommée médicale canadienne pour accueillir la cérémonie d'intronisation de cette année à Winnipeg et pour honorer les innovateurs médicaux les plus accomplis du Canada », a déclaré le Dr Brian Postl, doyen de la Faculté des sciences de la santé de l'Université du Manitoba. « Sept anciens exceptionnels de l'Université du Manitoba comptent parmi les lauréats distingués du TRMC, y compris les Drs Henry Friesen, Arnold Naimark et Allan Ronald qui ont assisté à la cérémonie pour célébrer avec les lauréats de cette année. »

Les lauréats du Temple de la renommée médicale canadienne sont des personnes dont les contributions exceptionnelles, en médecine et en sciences de la santé, ont entraîné des améliorations extraordinaires de la santé humaine. Leur travail peut avoir été une contribution méritoire unique ou une vie entière de réalisations remarquables. Pionniers dans leur domaine, ils sont des modèles inspirants qui encouragent les jeunes Canadiens à choisir une carrière en sciences de la santé.

AU SUJET DES LAURÉATS

Alan Bernstein est un chef de file, chercheur et mentor de renommée internationale dans le domaine de la santé. Après avoir complété son doctorat en biophysique médicale à l'Université de Toronto, il a fait des découvertes importantes en recherche sur les cellules souches et sur le cancer, publiant plus de 225 articles. Durant son mandat à la direction de l'Institut de recherche Samuel Lunenfeld, il a attiré des scientifiques remarquables et a accru la notoriété et l'impact de l'Institut. En 2000, il a dirigé la transformation de la recherche en santé au Canada à titre de président fondateur des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) et a supervisé l'augmentation presque triple du budget canadien de la recherche en santé. Au cours de son mandat de sept ans, l'IRSC a réorienté et dynamisé notre communauté de recherche en santé. Le Dr Bernstein a ensuite occupé le poste de directeur général du Global HIV Vaccine Enterprise à New York, une alliance internationale de chercheurs et de bailleurs de fonds chargés d'accélérer la recherche d'un vaccin contre le VIH. Le Dr Bernstein est actuellement président et chef de la direction de l'Institut canadien de recherches avancées (ICRA), dirigeant cette institution mondiale importante qui réunit près de 400 des meilleurs chercheurs du Canada et du monde entier pour résoudre de grands problèmes d'importance mondiale en matière de santé, de technologie, de société et de durabilité.

Chercheuse clinique exemplaire et leader d'opinion passionnée dans son domaine sur la scène internationale, Judith G. Hall est une pédiatre et généticienne spécialisée dans les facteurs génétiques qui influencent la croissance des enfants. Auteure de plus de 325 publications, la Dre Hall a été à la pointe de la génétique et de la pédiatrie à l'échelle mondiale pendant plus de quatre décennies. Elle s'intéresse notamment aux anomalies congénitales humaines y compris aux malformations du tube neural, aux troubles du tissu conjonctif tels que l'arthrogrypose et le nanisme, et aux troubles résultant en une petite taille. Les données de ses recherches sont disponibles dans le manuel Handbook of Physical Measurements, une ressource essentielle pour les médecins dans le monde entier. La Dre Hall a permis une meilleure compréhension médicale de la façon dont l'acide folique aide à réduire les malformations congénitales et a développé de nouvelles façons de classer le nanisme et autres anomalies. En qualité de directrice des départements de pédiatrie de l'Université de la Colombie-Britannique et de l'Hôpital pour enfants de la Colombie-Britannique, la Dre Hall a travaillé avec des médecins à l'élaboration de lignes directrices pour les soins des troubles communs, et avec des groupes non professionnels pour expliquer les maladies génétiques et aider les parents à choisir parmi les options de traitement disponibles.

Bernard Langer est reconnu comme un véritable innovateur, un chirurgien talentueux et un professeur respecté. La réputation d'excellence clinique du Dr Langer a été inégalée pendant sa carrière chirurgicale. Considéré comme un pionnier mondial de la chirurgie hépatobiliaire et pancréatique (HBP), il a mis sur pied le plus important service universitaire de transplantation HBP et hépatique au monde pendant qu'il était chef de la division de chirurgie de l'Hôpital général de Toronto. Comme directeur du Département de chirurgie de l'Université de Toronto, le Dr Langer a mis sur pied le premier programme de pratique chirurgicale à temps plein au Canada afin de favoriser la recherche et l'éducation et il a élaboré le Programme chirurgien-scientifique maintenant largement reconnu et servant de modèle à la formation de chirurgiens universitaires au Canada et à l'étranger. Ce programme et les diplômés qui en sont issus constituent l'un des legs les plus durables du Dr Langer. Il a aussi joué un rôle déterminant dans la création du Programme de formation de cliniciens-chercheurs du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada et dans la formation de l'Institut canadien pour la sécurité des patients.

John McCrae a été l'un des médecins les mieux formés de sa génération et ses recherches ont fait avancer notre compréhension de la tuberculose, de la scarlatine, de la néphrite et de la pneumonie lobaire. Le Dr McCrae a obtenu son diplôme de médecine à la Faculté de médecine de l'Université de Toronto en 1898, a fait son internat à l'Université John Hopkins avec Sir William Osler et un stage en pathologie et une formation en laboratoire à l'Université McGill. Le Dr McCrae est coauteur avec George Adami de l'influent manuel Text-Book of Pathology for Students of Medicine et il était reconnu pour son engagement envers la littérature et les sciences humaines. Le Dr McCrae a servi comme officier d'artillerie dans la guerre sud-africaine. Il a repris le service militaire pendant la Première Guerre mondiale où, en qualité de médecin militaire, il a été témoin de décès et de blessures à une échelle inimaginable aujourd'hui. Après l'inhumation sur le champ de bataille d'un ami et compagnon d'armes de Montréal, le 2 mai 1915, il a composé le poème In Flanders Fields (Au Champ d'honneur) qui a acquis une réputation internationale et a mené à l'adoption du coquelicot comme symbole du Souvenir. Avant sa mort tragique, d'une pneumonie, en janvier 1918, le Lcol McCrae a servi pendant trois ans comme médecin-chef de l'Hôpital général canadien no 3 (McGill) et a été le premier Canadien à être nommé médecin consultant auprès de l'Armée britannique.

Julio Montaner est un visionnaire déterminé et passionné dont l'œuvre a directement contribué à l'augmentation du taux de survie et à la dignité des personnes vivant avec le VIH au Canada et dans le monde. Le Dr Montaner a dirigé un consortium international de chercheurs pour vérifier la viabilité d'une nouvelle trithérapie connue sous le nom de « traitement antirétroviral hautement actif » (TARHA) pour supprimer la réplication du VIH, mettant ainsi la maladie en rémission totale et durable. En 2000, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et le Programme ONUSIDA ont adopté le TARHA comme norme mondiale de thérapie. Le Dr Montaner a été un pionnier du concept du traitement comme prévention (TasP - Treatment as Prevention), un élargissement de la couverture du TARHA visant à réduire la progression du VIH vers le sida et la mort, ainsi qu'à juguler la transmission du VIH. En 2013, le TasP a été incorporé aux lignes directrices unifiées sur les antirétroviraux. Le Dr Montaner est l'architecte de la stratégie 90-90-90 proposée par l'ONU, visant à mettre fin à la pandémie de sida d'ici à 2030. Le Dr Montaner se concentre entre autres sur l'accès au TARHA pour les populations difficiles à joindre, y compris les utilisateurs de drogues par injection, et sur le traitement de l'infection par des souches du VIH résistantes à la multithérapie, avec beaucoup de succès. Il est professeur de médecine à l'Université de la  Colombie-Britannique, codirecteur fondateur du Réseau canadien pour les essais VIH et directeur du Centre d'excellence en matière de VIH-sida de la Colombie-Britannique à l'Hôpital St. Paul's de Vancouver.

Duncan G. Sinclair est un chef de file de renommée mondiale de la réforme des soins de santé. Le premier non-médecin à devenir doyen d'une Faculté de médecine et vice-recteur d'une Faculté des sciences de la santé au Canada, Duncan Sinclair a dirigé la création du premier programme de diversification des sources de financement en médecine universitaire, considéré comme la norme d'excellence au Canada en matière de rémunération des médecins universitaires. Il a dirigé le sous-comité de gouvernance du Comité directeur  pour l'examen de la Loi sur les hôpitaux publics en Ontario et a obtenu une reconnaissance nationale en tant que membre du Forum national sur la santé. À titre de président de la Commission de restructuration des services de santé (CRSS) de l'Ontario, le leadership habile et courageux de Duncan Sinclair a permis de redéfinir le système de santé de l'Ontario. Les recommandations et les principes de planification basés sur les propositions de la CRSS restent d'actualité, et les commissions récentes réitèrent l'appel en faveur d'une mise en œuvre similaire.  Duncan Sinclair a été le président fondateur et le chef de la direction par intérim d'Inforoute Santé du Canada, une organisation conçue pour favoriser le développement d'une capacité nationale en matière de gestion de l'information sur la santé.

Ressources disponibles

  1. Notes biographiques des lauréats et renseignements au sujet du Temple de la renommée médicale canadienne : www.cdnmedhall.org
  2. Des photos haute résolution des nouveaux lauréats ainsi que des vidéos commémoratives seront accessibles à compter de 18 heures (heure du Centre) le 23 avril. Voir : http://cdnmedhall.org

À PROPOS DU TEMPLE DE LA RENOMMÉE MÉDICALE CANADIENNE
Créé en 1994 à London, en Ontario, le Temple de la renommée médicale canadienne (TRMC) est un organisme de bienfaisance national et le seul temple de la renommée national au monde qui ait pour mission de célébrer les héros de la médecine. Chaque année, le Temple reconnaît au plus six personnes dont les contributions extraordinaires ont amélioré la santé des Canadiens et des gens du monde entier. L'histoire de leurs découvertes et de leurs innovations sont une source durable d'inspiration et favorise l'émergence de futures pionniers et leaders en soins de santé.

À PROPOS DE LA FACULTÉ DES SCIENCES DE LA SANTÉ DE L'UNIVERSITÉ DU MANITOBA
L'Université du Manitoba, fondée en 1877, fut la première université de l'Ouest canadien. Seul établissement universitaire de la province qui se consacre à la recherche, elle forme la majorité des professionnels du Manitoba. L'Université du Manitoba fait œuvre de pionnière dans de nombreux domaines, y compris en éducation, recherche, découverte et engagement communautaire.

La nouvelle Faculté des sciences de la santé regroupe les collèges de médecine, de nursing, d'art dentaire et de pharmacie, ainsi que les sciences de la réadaptation. Les collèges offrent un vaste éventail de programmes de premier cycle et d'études supérieures dans les professions de la santé et les sciences médicales fondamentales à plus de 3100 étudiants. Le Collège de médecine de la Faculté des sciences de la santé est un chef de file en recherche dans les domaines de l'immunité, l'inflammation et les maladies infectieuses, ainsi qu'en santé des populations et santé mondiale, et se spécialise en recherche axée sur les patients. La Faculté des sciences de la santé reçoit plus de 100 millions de dollars par année en fonds de recherche de sources externes.

SOURCE Temple de la renommée médicale canadienne

Bas de vignette : "De g. à d. : John McCrae Kilgour (qui accepte la distinction au nom de son grand-oncle, le regretté Dr John McCrae), le Dr Bernard Langer, la Dre Judith Hall, le Dr Julio Montaner, le Dr Alan Bernstein et le Dr Richard Reznick (il accepte la distinction au nom du Dr Duncan Sinclair, qui ne pouvait assister à l'événement). (Groupe CNW/Temple de la renommée médicale canadienne)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20150429_C7141_PHOTO_FR_15929.jpg

Renseignements : Sara O'Halloran, ON Communication, 519-434-1365, poste 212, cell. 226-377-4741, sara@oncommunication.ca; Ilana Simon, Université du Manitoba, 204-789-3427, cell. 204-295-6777, Ilana.simon@umanitoba.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.