Situation critique - Les services de soins de santé offerts aux aînés canadiens doivent bénéficier d'un soutien

OTTAWA, le 15 avril 2015 /CNW/ - Les services de soins de santé au Canada seront mis à rude épreuve en raison d'une population vieillissante qui souffre de maladies chroniques et dégénératives. Pour relever les défis auxquels font face les personnes âgées et leur prise en charge au Canada, il faut coordonner les efforts déployés par les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux, ainsi que par d'autres intervenants clés des secteurs communautaires et des soins de santé, selon un nouveau rapport du Conference Board du Canada rendu public aujourd'hui.

FAITS SAILLANTS

  • Le nombre d'aînés au Canada devrait doubler au cours des 25 prochaines années, passant de 5 à 10 millions de personnes, ce qui alourdira les pressions qui s'exercent sur les services de soins de santé au Canada.
  • Les services de santé destinés aux personnes âgées comportent plusieurs faiblesses, tels que leurs différences à travers le pays, le manque de coordination, l'accès limité aux programmes ou aux établissements et la rigidité de leurs critères d'admissibilité, de même que l'insuffisance des fonds à affecter aux priorités.
  • Pour remédier aux faiblesses des services de soins de santé offerts aux personnes âgées, il faut coordonner les efforts déployés par les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux, ainsi que par d'autres intervenants clés du secteur des soins de santé.

« Comme le nombre de personnes âgées au Canada devrait grimper de 5 à 10 millions au cours des 25 prochaines années, cela se traduira dans notre système de soins de santé par une croissance de la demande de services hospitaliers, de soins à domicile, de places en centres de soins de longue durée et en maisons de soins palliatifs, ainsi que de programmes de santé et de mieux-être », a déclaré Gabriela Prada, Directrice, Santé, innovation, politique et évaluation au Conference Board du Canada. « Si les problèmes liés à ces demandes croissantes ne sont pas résolus, la capacité du Canada de répondre aux besoins futurs des personnes âgées dans le domaine de la santé sera compromise ».

« Grâce à cette étude novatrice, le Conference Board du Canada a fourni une évaluation critique de l'état actuel des services de soins de santé dans notre pays », a renchéri le Dr Chris Simpson, président de l'Association médicale canadienne. « Le portrait de la réalité que nous avons aujourd'hui ne fait que souligner l'importance d'agir à l'échelle nationale avant que l'évolution démographique ne nous rattrape ».

Les dépenses publiques moyennes par habitant consacrées aux soins de santé au Canada augmentent pour chaque année de vie après 65 ans. En tant qu'utilisateurs fréquents des systèmes de soins de santé et des établissements connexes, les personnes âgées accaparent environ 45 % des dépenses de soins de santé des provinces et des territoires.

Bien que le Canada dispose d'une gamme relativement complète de services pour les personnes âgées, ces services sont limités. Le rapport intitulé Les services sociaux et de santé offerts aux aînés canadiens cerne les principaux défis affectant les services de santé et de soins de santé dispensés aux personnes âgées, notamment :

  • Manque d'accès rapide et équitable -- Les aînés ont accès à un vaste panier de services couverts par la Loi canadienne sur la santé (LCS), mais cet accès n'est pas uniforme à travers le Canada.
  • Défi croissant posé par la démence -- La démence constitue un enjeu important qui prend de l'ampleur au Canada. En 2011, près de 750 000 Canadiens vivaient avec une démence et leur nombre total devrait doubler d'ici 2031 si rien ne change. La complexité des soins requis par les personnes souffrant de démence représente déjà un fardeau pour de nombreux secteurs du continuum des soins.
  • Financement limité pour répondre aux besoins croissants des personnes âgées dans le domaine de la santé -- En 2014, le Canada a dépensé quelque 215 G$ en soins de santé, en hausse de 2,1 % par rapport à l'année précédente et représentant 11 % du produit intérieur brut. Les futures dépenses de soins de santé seront limitées par la conjoncture économique et démographique.
  • Mécanismes de recours conviviaux limités pour les aînés -- Il faudrait pouvoir recourir à des moyens clairs et transparents pour répondre aux plaintes portant sur la qualité des services dispensés aux aînés à l'échelle nationale, mais ce n'est actuellement pas le cas.
  • Rôle actuel du fédéral dans les services de santé et les services sociaux clés pour les personnes âgées -- Le rôle actuel du gouvernement fédéral est limité dans des domaines en pleine expansion qui sont cruciaux pour les personnes âgées, soit les soins à domicile, les soins de longue durée, l'assurance-médicaments et les soins palliatifs. À mesure que les tendances démographiques évoluent au Canada, l'intervention du gouvernement fédéral deviendra plus déterminante.

Afin d'améliorer la qualité de vie des aînés et de leurs familles et de réduire les disparités en matière de santé qui existent chez les personnes âgées partout au Canada, le rapport préconise une approche coordonnée entre tous les niveaux de gouvernement, les intervenants de la santé et les communautés.

Financé par l'Association médicale canadienne, ce rapport peut être consulté gratuitement dans la bibliothèque virtuelle du Conference Board.

Le Conference Board du Canada sera l'hôte d'un webinaire qui se tiendra le 26 mai 2015 à 11 h sur le thème de La santé et l'hébergement : Un aperçu des soins de santé offerts aux aînés canadiens.

Suivez le Conference Board du Canada sur Twitter.

Pour les personnes intéressées par des entrevues de qualité professionnelle pour leur station, leur réseau ou leur site Internet, le Conference Board du Canada est maintenant équipé d'un studio qui permet des entrevues en duplex (frais de ligne facturés). Nous pouvons aussi vous envoyer sur demande des séquences préenregistrées.

Si vous souhaitez que votre nom soit retiré de notre liste d'envoi, veuillez adresser un courriel à corpcomm@conferenceboard.ca.

 

SOURCE Le Conference Board du Canada

Renseignements : Sara-Lynne Levine, Relations avec les médias, Le Conference Board du Canada, Tél. : 613-526-3090, poste 294, Courriel : corpcomm@conferenceboard.ca ou; Juline Ranger, codirectrice, Communications, Le Conference Board du Canada, Tél. : 613-526-3090, poste 431, Courriel : corpcomm@conferenceboard.ca.


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.