Signature de la constitution canadienne : Option nationale met les Québécois (es) en garde contre les intentions de Philippe Couillard

MONTRÉAL, le 8 déc. 2013 /CNW Telbec/ - La volonté de Philippe Couillard de signer la constitution canadienne au nom des Québécois en 2017 vient donner un nouveau ton au débat entourant la question nationale du Québec, selon Option nationale. Le fait que les fédéralistes proposent maintenant une option claire et déterminée d'annexer officiellement le Québec au Canada, rend de plus en plus important l'appui à Option nationale, le seul parti qui prend formellement l'engagement de faire du Québec un pays s'il est porté au pouvoir. L'option indépendantiste doit renouer avec la confiance et opposer à l'option fédéraliste une solution claire et démocratique pour dynamiser à nouveau la volonté des Québécois de faire un pays.

Monsieur Couillard démontre son incapacité à défendre les intérêts des citoyens du Québec. La loi constitutionnelle canadienne limite la capacité du Québec à protéger sa langue et sa culture. De plus, le fait que ce document puisse être modifié à tout moment sans l'accord du Québec la rend, à nos yeux, complètement illégitime. Ce n'est pas pour rien qu'aucun gouvernement québécois, même libéral, n'ait voulu la signer jusqu'ici.

Il faut avoir la mémoire très courte pour entretenir encore l'espoir de réformer la fédération dans l'intérêt du Québec. Non seulement le Canada a-t-il dit non à l'accord du Lac Meech, mais Jean Chrétien a également promis aux Québécois de répondre à leurs demandes s'ils votaient non en 1995 et n'y ont jamais donné suite. La liste exhaustive des tentatives ratées de réformer le Canada est trop longue pour être énumérée ici.

M. Couillard devrait avoir la lucidité de reconnaître qu'il est absolument inutile de tenter d'améliorer les capacités d'un autre peuple à nous gérer. À voir l'enthousiasme avec lequel il désire signer la constitution canadienne en 2017, tous les Québécois (es) ont raison d'être inquiets.

« Une constitution est légitime lorsqu'elle est écrite par le peuple et pour le peuple. La loi constitutionnelle canadienne a été imposée unilatéralement par le gouvernement fédéral au peuple québécois en 1982. C'est antidémocratique. Il est temps que les citoyens du Québec se dotent d'un pays et d'une véritable constitution écrite par eux et pour eux. Le temps de la dépendance a assez duré, » a déclaré Sol Zanetti, chef d'Option nationale.

SOURCE : Option nationale

Renseignements :

Source :
Cathy Simon, responsable médias
514 360-2900
media@optionnationale.org

Suivez-nous : www.optionnationale.org
facebook.com/optionnationale.qc
@optionnationale #on2013

Profil de l'entreprise

Option nationale

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.