SFK Pâte communique les résultats du troisième trimestre de 2009

    
    - AMÉLIORATION DES CONDITIONS DE MARCHÉ POUR LA PÂTE NBSK AVEC DES PRIX
      ET DES VOLUMES PLUS ÉLEVÉS.
    - LE RETOUR À UN BAIIA POSITIF INDIQUE UNE AMÉLIORATION PAR RAPPORT AU
      TRIMESTRE PRÉCÉDENT.
    - RECHERCHE CONTINUE DE MOYENS DE RÉDUIRE LES COÛTS.
    - UN PROGRAMME DU GOUVERNEMENT CANADIEN PRÉVOIT UN MONTANT DE
      20,9 MILLIONS DE DOLLARS POUR DES PROJETS D'IMMOBILISATIONS ÉCOLOGIQUES
      À L'USINE DE SAINT-FÉLICIEN.

    TSX:SFK.UN
    

LONGUEUIL, QC, le 30 oct. /CNW Telbec/ - Fonds SFK Pâte (TSX : SFK.UN) a annoncé aujourd'hui les résultats pour le troisième trimestre terminé le 30 septembre 2009. Les ventes s'établissaient à 112,8 millions de dollars comparativement à 82,2 millions de dollars pour le deuxième trimestre et 138,3 millions de dollars pour la période correspondante de 2008. Le bénéfice avant amortissement, frais financiers et impôts sur les bénéfices (BAIIA)(1) s'élevait à 2,3 millions de dollars, comparativement à 16,9 millions de dollars l'année dernière. La perte nette pour le trimestre totalise 14,5 millions de dollars comparativement à un bénéfice net de 8,7 millions de dollars pour le troisième trimestre de 2008.

    
    FAITS SAILLANTS FINANCIERS
    --------------------------

    -------------------------------------------------------------------------
                                 Période de trois mois  Période de neuf mois
    (en milliers de dollars            terminée              terminée
     canadiens, sauf les            le 30 septembre       le 30 septembre
     montants par part)              (non vérifié)         (non vérifié)
    -------------------------------------------------------------------------
                                     2009       2008       2009       2008
    -------------------------------------------------------------------------
                                        $          $          $          $
    -------------------------------------------------------------------------
    Ventes                        112 820    138 305    273 570    406 901
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA                           2 330     16 867    (20 772)    45 482
    -------------------------------------------------------------------------
    (Perte nette) bénéfice net    (14 521)     8 657    (63 425)    13 156
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice net (perte nette)
     par part
      de base                       (0,16)      0,10      (0,70)      0,15
      diluée                        (0,16)      0,08      (0,70)      0,15
    -------------------------------------------------------------------------
    

"Le BAIIA positif de 2,3 millions de dollars au troisième trimestre représente un revirement important par rapport au deuxième trimestre. Les efforts visant à atténuer le prix plus élevé des copeaux de bois ont été fructueux grâce à l'optimisation de la logistique. Au cours du trimestre, une forte demande de l'Asie et une capacité de production réduite dans l'industrie ont engendré la hausse des prix et des volumes de pâte NBSK. Nos stocks de pâte ont atteint un sommet au cours de la première moitié de l'année, mais ils sont maintenant stabilisés à des niveaux gérables et correspondent mieux aux besoins des clients", a indiqué Pierre Gabriel Côté, président et chef de la direction.

"Depuis le début de 2009, nous avons mis en œuvre deux ambitieux programmes de réduction des coûts axés sur les marges, les coûts variables, les frais généraux, d'administration et de vente, l'optimisation des liquidités ainsi que les dépenses en capital. Au 30 septembre 2009, les phases I et II du programme de réduction ont atteint 92 % et 90 % de l'objectif de réduction des coûts pour l'année. D'autres réductions des coûts seront mis en œuvre afin de tirer parti de nos initiatives récentes visant à renforcer SFK en vue d'occasions de croissance futures", a ajouté M. Côté.

Plus tôt ce mois-ci, dans le cadre de son programme d'écologisation, le gouvernement fédéral a annoncé le versement d'un montant de 20,9 millions de dollars à SFK Pâte pour des projets d'immobilisations écologiques à l'usine de Saint-Félicien. SFK Pâte examine actuellement des projets qui seraient admissibles en vertu du programme. Contrairement au programme américain, le gouvernement fédéral exige que les fonds accordés soient versés dans des projets d'immobilisations admissibles visant une amélioration aux chapitres de l'efficacité énergétique et de l'environnement et ce avant mars 2012. Ce partenariat avec le gouvernement fédéral appuiera nos objectifs d'amélioration de notre productivité et permettra à SFK de se positionner comme un chef de file dans le développement durable.

La direction n'a pas dévié de son objectif d'atteindre un équilibre entre le carnet de commandes et les niveaux de stocks. Les temps d'arrêt liés au marché durant le troisième trimestre ont été moins nombreux que ceux des trimestres antérieurs et significativement inférieurs aux prévisions initiales. Les usines de pâte RBK ont subi des temps d'arrêt, menant à une réduction de production d'environ 8 000 tonnes. Pour optimiser le volume des ventes de pâte RBK, on a développé des marchés non traditionnels durant le trimestre. Compte tenu des prévisions de demande actuelles, on s'attend à une activité normale dans les trois usines au cours du quatrième trimestre, à l'exception des arrêts prévus aux fins de l'entretien.

    
    RÉSULTATS D'EXPLOITATION
    ------------------------
    

TROISIÈME TRIMESTRE 2009

Les ventes consolidées ont chuté à 112,8 millions de dollars, ce qui représente une baisse de 25,5 millions de dollars comparativement aux ventes de 138,3 millions de dollars pour le troisième trimestre de 2008. Ce recul est principalement attribuable à un prix plus bas de la pâte et à la répartition des ventes défavorables totalisant 30,3 millions de dollars, laquelle baisse a été partiellement compensée à hauteur de 4,4 millions de dollars par des taux de change favorables et à hauteur de 0,4 million de dollars par un volume de ventes plus élevé.

Le BAIIA affichait un montant positif de 2,3 millions de dollars, comparativement à 16,9 millions de dollars pour la même période en 2008, et un montant négatif de 20,3 millions de dollars durant le trimestre antérieur. Hormis une perte au chapitre de la conversion de devises de 4,3 millions de dollars et l'impact d'autres petits éléments, le BAIIA aurait affiché un montant positif de 6,4 millions de dollars au troisième trimestre.

La perte nette s'élevait à 14,5 millions de dollars ou 0,16 $ par part (de base et diluée) comparativement à un bénéfice de 8,7 millions de dollars ou 0,08 $ par part (diluée) en 2008.

Encaisse distribuable normalisée

En vertu des modalités de la convention de crédit modifiée, SFK Pâte ne peut effectuer aucune distribution et n'anticipe pas le faire dans un avenir prévisible.

PÉRIODE DE NEUF MOIS 2009

Pour la période de neuf mois, les ventes ont totalisé 273,6 millions de dollars, soit une baisse de 133,3 millions de dollars par rapport aux ventes de 406,9 millions de dollars pour la période correspondante de 2008. Cette baisse est attribuable principalement à un volume de ventes plus faible, à hauteur de 74 millions de dollars, de même qu'aux prix plus bas de la pâte et à la répartition des ventes défavorable, à hauteur de 102,4 millions de dollars, laquelle baisse a été partiellement compensée par des taux de change favorables pour un montant de 43,1 millions de dollars.

Le BAIIA depuis le début de l'exercice affichait un montant négatif de 20,8 millions de dollars comparativement à un montant positif de 45,5 millions pour la période correspondante en 2008. La perte nette était de 63,4 millions ou 0,70 $ par part (de base et diluée) comparativement à un bénéfice net de 13,2 millions de dollars ou 0,15 $ par part (de base et diluée) au cours de la même période en 2008.

    
    EXAMEN DES SECTEURS D'ACTIVITÉ
    ------------------------------
    

Marché de la pâte NBSK

Les ventes du troisième trimestre ont totalisé 63,1 millions de dollars comparativement à 64,2 millions de dollars durant la même période en 2008, ce qui représente une baisse de 1,1 million de dollars. Cette diminution est attribuable aux prix réalisés nets de la pâte plus bas, ce qui représente 10,8 millions de dollars; celle-ci est compensée essentiellement, à hauteur de 9,7 millions de dollars, par un volume des ventes plus élevé.

Le volume des ventes était de 94 839 tonnes, soit une augmentation de 12 460 tonnes par rapport à 2008 attribuable au redressement de la demande. Le BAIIA des activités liées à la pâte NBSK s'élevait à 0,4 million de dollars, ce qui comprend une perte liée à la conversion de devises de 4,3 millions de dollars, comparativement à 13,6 millions de dollars l'année précédente.

Les prix du marché de la pâte NBSK (pour la pâte livrée en Europe du Nord) a chuté de 185 $US la tonne, soit 21 %, en moyenne comparativement au troisième trimestre de 2008. Cette chute a été compensée partiellement par un dollar canadien plus faible. L'impact combiné des prix plus bas pour la pâte et d'un dollar canadien plus faible a résulté en un prix de vente moyen de 761 $CAN la tonne, soit une baisse de 154 $ la tonne sur une base annuelle, mais une hausse de 59 $CAN par rapport au trimestre précédent.

Durant la période de neuf mois, les ventes ont totalisé 146,7 millions de dollars, comparativement à 201,2 millions de dollars pour la période correspondante en 2008. Au cours de cette même période, l'usine de Saint-Félicien a vendu 226 902 tonnes de pâte NBSK, une chute de 29 704 tonnes comparativement à 2008. Cette réduction du volume des ventes est attribuable à une demande plus faible au cours de la première moitié de 2009, comparativement aux six premiers mois de 2008.

Marché de la pâte RBK

Au troisième trimestre, le secteur de la pâte RBK a enregistré des ventes de 49,8 millions de dollars, comparativement à 74,1 millions de dollars à la période correspondante de 2008. Cette diminution de 24,3 millions de dollars est attribuable principalement à un volume de ventes plus faible, à hauteur de 7,1 millions de dollars, et à des prix réalisés nets de pâte plus bas, à hauteur de 17,2 millions de dollars. Le crédit d'impôt à l'égard de la liqueur noire accordé aux producteurs de pâte vierge américains continue d'avoir une incidence sur la demande de pâte RBK.

Le volume des ventes de pâte RBK a totalisé 83 019 tonnes, comparativement à 94 872 tonnes à la période correspondante de 2008. Les prix de vente moyens de la pâte RBK ont diminué de 27 %. Le redressement du dollar canadien a compensé en partie cette diminution, ce qui a donné lieu à une baisse de 23 % du prix de vente moyen libellé en dollars canadiens. Le BAIIA pour la période du troisième trimestre s'élevait à 1,9 million de dollars comparativement à 3,3 millions l'année dernière.

Pour la période de neuf mois, le secteur de la pâte RBK a réalisé des ventes de 126,9 millions de dollars, comparativement à des ventes de 205,7 millions de dollars pour la période correspondante de 2008. Cette diminution des ventes de 78,8 millions de dollars est attribuable à un volume de ventes plus faible, à hauteur de 62,7 millions de dollars, et aux prix réalisés nets de la pâte plus bas, à hauteur de 16,1 millions de dollars.

Le volume des ventes sur une période de neuf mois était de 189 579 tonnes comparativement à 272 601 tonnes en 2008. Les prix de vente moyens de la pâte RBK ont diminué de 23 %. Le redressement du dollar canadien a compensé partiellement cette diminution, ce qui a donné lieu à une baisse de 11 % du prix de vente moyen libellé en dollars canadiens.

    
                                 PERSPECTIVES
    

Les marchés de la pâte et du papier ont continué à se redresser au cours du troisième trimestre grâce à la forte demande en Chine et aux fermetures temporaires et permanentes de plusieurs usines de pâte en Amérique du Nord et en Europe. Le niveau des stocks mondiaux de pâte a continué à baisser, les stocks de pâte BSK diminuant à 22 jours d'approvisionnement à la fin du mois de septembre. Les prix de la pâte NBSK ont augmenté tous les mois au cours du trimestre et également en octobre.

Les ventes de pâte RBK se sont redressées au cours du trimestre grâce à l'augmentation des livraisons outre-mer. La demande domestique de pâte RBK a continué d'être affectée par la demande plus faible de papiers d'impression. Les crédits d'impôts, accordés par le gouvernement américain à l'égard de la liqueur noire, aux producteurs américains de pâte kraft continue à se traduire par des coûts plus bas pour ceux-ci. Bien que les prix de la pâte RBK aient augmenté tous les mois au cours du troisième trimestre, les augmentations de prix ont été enregistrées en raison de l'augmentation du marché de la pâte en général et du coût plus élevé du vieux papier plutôt qu'en raison d'une augmentation de la demande pour la pâte RBK.

"Bien que les conditions du marché de la pâte NBSK s'améliorent, les résultats demeurent très sensibles aux fluctuations du dollar canadien, ce qui pourrait éliminer en partie les hausses de prix et les volumes plus élevés de la pâte. Nous n'anticipons aucun changement important aux conditions du marché de la pâte RBK alors que, vraisemblablement, d'autres programmes américains seront instaurés en 2010 en remplacement des présents crédits accordés à l'égard de la liqueur noire qui expirent à la fin de cette année. La direction a procédé, durant les derniers trimestres, à un examen diligent et stratégique de tous les aspects de nos activités.

Malgré la tendance positive de nos résultats, nous ciblons d'autres réductions de coûts. Nous analysons présentement la structure de notre organisation en fonction d'un objectif de réduction des coûts de main d'œuvre de 10 %, les économies devant débuter en 2010. Bien que cette mesure aura malheureusement une incidence négative sur nos employés, nous devons continuer à améliorer notre structure de coûts, étant donné l'incertitude des conditions du marché et l'augmentation des coûts de la fibre. Nous continuons à faire des progrès bien que l'industrie continue de faire face à des défis," conclut M. Côté.

CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE

SFK Pâte tiendra une conférence téléphonique le lundi 2 novembre 2009 à 10 h (heure de l'Est) afin de discuter de ses résultats. Pierre Gabriel Côté, président et chef de la direction, et Patsie Ducharme, vice-présidente et chef de la direction financière, agiront en tant que porte-parole et animeront une période de questions ayant trait aux résultats. Pour participer à la conférence téléphonique, les professionnels de l'investissement et les représentants des médias d'affaires peuvent composer le 416-644-3421 s'ils appellent de Toronto ou d'outre-mer ou le 1-866-250-4877 s'ils appellent d'ailleurs en Amérique du Nord. Les participants qui ne peuvent assister à la conférence en direct peuvent avoir accès à son enregistrement en différé en composant le 1-877-289-8525, code d'accès 4175977#. Cet enregistrement sera disponible jusqu'à 23 h 59 le 9 novembre 2009.

À PROPOS DE SFK PÂTE

SFK Pâte (TSX: SFK.UN), un chef de file de la production et de la commercialisation de pâte kraft vierge et recyclée de grande qualité, exploite trois usines situées à Saint-Félicien, au Québec, à Fairmont, en Virginie occidentale, et à Menominee, au Michigan. SFK Pâte emploie environ 550 personnes et sa capacité de production annuelle totalise 745 000 tonnes métriques. L'usine de Saint-Félicien fournit de la pâte kraft blanchie de résineux du Nord (la pâte "NBSK") à divers secteurs de l'industrie du papier au Canada, aux États-Unis et en Europe, destinée à une utilisation dans des produits spécialisés. Les usines de Fairmont et de Menominee produisent de la pâte kraft blanchie recyclée (la "pâte RBK") séchée à l'air et approvisionnent principalement des fabricants de papier fin non couché, de papier ménager à usage commercial et industriel et de papier couché aux États-Unis.

ÉNONCÉS PROSPECTIFS

Certains énoncés formulés dans le présent communiqué de presse et dans le rapport de gestion de la direction de SFK Pâte, incluant notamment, sans s'y limiter, les énoncés portant sur le recouvrement prévu des comptes clients, les dépenses en immobilisations prévues, la suffisance estimée des livraisons de fibre, les coûts estimés de la fibre, la suffisance prévue des flux de trésorerie pour financer les besoins en matière d'exploitation et les dépenses en immobilisations et pour couvrir les obligations contractuelles, la recouvrabilité des immobilisations corporelles et d'autres énoncés ne portant pas sur des faits passés, constituent des "énoncés prospectifs" qui reflètent les intentions, plans, attentes et convictions de la direction de SFK Pâte (la "direction") au sujet de la croissance, des résultats d'exploitation, du rendement et des perspectives et possibilités d'affaires futurs de SFK Pâte. Dans certains cas, ces énoncés exigent que la direction établisse des hypothèses et il y a un risque important que ces hypothèses ne soient pas exactes. Les termes "pourrait", "devrait", "entend", "planifie", "prévoit", "croit", "estime" et autres expressions similaires, lorsqu'ils sont utilisés à l'égard de SFK Pâte ou de la direction, caractérisent souvent des énoncés prospectifs. Ces énoncés reflètent l'opinion actuelle de la direction et sont fondés sur l'information dont dispose la direction actuellement. Les énoncés prospectifs comportent des risques connus et inconnus et des incertitudes et sont assujettis à d'autres facteurs indépendants de la volonté de la direction. Un certain nombre de facteurs pourraient faire en sorte que les résultats réels de SFK Pâte diffèrent sensiblement des résultats dont il est question dans les énoncés prospectifs, notamment sans s'y limiter : les risques associés au prix de la pâte et au volume des ventes, à la fluctuation des taux de change, à l'approvisionnement et aux coûts en fibres de bois ou en vieux papiers pour les usines, à l'approvisionnement et aux coûts en matières premières (incluant les produits chimiques), à la concurrence, à la dépendance envers des clients clés, à la capacité de production accrue sur le marché, à un bris d'équipement, à des interruptions de la production, aux besoins en capitaux, à l'absence de garantie de distributions en espèces, ainsi qu'à d'autres facteurs mentionnés dans le rapport de gestion de SFK Pâte pour le deuxième trimestre terminé le 30 septembre 2009 et dans les documents d'information continue de SFK Pâte. Bien que les énoncés prospectifs qui figurent aux présentes soient fondés sur ce que la direction estime être des hypothèses raisonnables, la direction ne peut garantir aux investisseurs que les résultats réels seront conformes aux résultats prévus dans ces énoncés prospectifs. Certaines hypothèses raisonnables sous-tendant les énoncés prospectifs qui figurent aux présentes et dans le rapport de gestion de SFK Pâte pour le troisième trimestre terminé le 30 septembre 2009 reposent notamment sur les hypothèses selon lesquelles les flux de trésorerie futurs suffiront à couvrir les dépenses en immobilisations, aucun événement extraordinaire ne nécessitera des dépenses en immobilisations accrues, les livraisons à SFK Pâte de fibres de bois, d'écorces et de vieux papiers demeureront stables et seront suffisantes pour satisfaire aux besoins des usines, les coûts en fibres de bois, en écorces et en vieux papiers n'augmenteront pas considérablement, le prix de la pâte, la demande de pâte et les taux de change ne subiront aucune dégradation importante, les flux de trésorerie futurs suffiront à couvrir les besoins en matière d'exploitation prévus et les obligations contractuelles, SFK Pâte générera une encaisse distribuable positive, les coûts d'exploitation n'augmenteront pas considérablement et les intérêts débiteurs et la production demeureront stables. Ces énoncés prospectifs sont valides à la date du présent communiqué de presse, et, sous réserve des exigences des lois sur les valeurs mobilières applicables, la direction se dégage de toute obligation de les mettre à jour ou de les modifier pour refléter de nouveaux événements ou de nouvelles circonstances. Ces énoncés ne reflètent pas l'incidence potentielle d'éléments spéciaux ou encore d'un regroupement d'entreprises ou d'une autre opération qui pourrait être annoncée ou avoir lieu après la date des présentes. Il est recommandé au lecteur de ne pas se fier indûment à ces énoncés prospectifs.

    
    Note au lecteur :  Les états financiers consolidés non vérifiés et le
                       rapport de gestion complets sont disponibles sur le
                       site Web SFK Pâte à l'adresse www.sfk.ca


    En annexe : Résumé des résultats



    SFK Pâte - Faits saillants financiers - Troisième trimestre terminé le
    30 septembre 2009

    -------------------------------------------------------------------------
                                Périodes de trois mois  Périodes de neuf mois
    (en milliers de dollars            terminées             terminées
     canadiens, sauf les            le 30 septembre       le 30 septembre
     montants par part)              (non vérifié)         (non vérifié)
    -------------------------------------------------------------------------
                                     2009       2008       2009       2008
    -------------------------------------------------------------------------
                                        $          $          $          $
    -------------------------------------------------------------------------
    Ventes                        112 820    138 305    273 570    406 901
    Coûts des produits vendus     103 111    119 342    270 914    353 999
    Frais de vente et
     d'administration               3 278      3 889     14 904     12 093
    Gain (perte) sur instruments
     dérivés                         (234)       257      1 022     (1 202)
    Gain (perte) sur l'aliénation
     des immobilisations corporelles  (10)         -        209         18
    Perte (gain) à la conversion
     de devises                     4 345     (2 050)     7 293     (3 489)
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA(1)                        2 330     16 867    (20 772)    45 482
    Amortissement                  10 214      9 859     30 606     29 285
    Frais financiers                6 346      3 664     13 037     10 871
    Provision pour recouvrement
     d'impôts                         291     (5 313)      (990)    (7 830)
    -------------------------------------------------------------------------
    (Perte nette) bénéfice net    (14 521)     8 657    (63 425)    13 156
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice net (perte nette)
     par part
      de base                       (0,16)      0,10      (0,70)      0,15
      diluée                        (0,16)      0,08      (0,70)      0,15
    -------------------------------------------------------------------------


    -------------------------------------------------------------------------
                                Périodes de trois mois  Périodes de neuf mois
    (en milliers de dollars            terminées             terminées
     canadiens, sauf les            le 30 septembre       le 30 septembre
     montants par part)              (non vérifié)         (non vérifié)
    -------------------------------------------------------------------------
                                     2009       2008       2009       2008
    -------------------------------------------------------------------------
                                        $          $          $          $
    -------------------------------------------------------------------------
    Flux de trésorerie provenant
     des activités d'exploitation  (7 305)    12 078     (5 658)    13 941
    -------------------------------------------------------------------------
    Moins :
    Dépenses en immobilisations
     - décaissement                   612      3 907      4 616     13 175
    -------------------------------------------------------------------------
    Encaisse distribuable
     normalisée                    (7 917)     8 171    (10 274)       766
    Moins les ajustements à
     l'encaisse distribuable
     normalisée :
    Variations des éléments
     hors trésorerie du fonds
     de roulement                  (7 236)    (2 218)    20 246    (20 975)
    Dépenses en immobilisations
     courues                         (151)       661     (1 268)      (410)
    Amortissement des frais de
     financement reportés             661        262      1 263        771
    Frais de financement reportés   1 909          -      1 909          -
    Avantages sociaux futurs          243        180        861         84
    -------------------------------------------------------------------------
    Encaisse distribuable
     normalisée                    (3 343)     9 286    (33 285)    21 296
    -------------------------------------------------------------------------
    Distributions déclarées             -      2 714          -      8 143
    -------------------------------------------------------------------------
    (Insuffisance) Excédent par
     rapport à l'encaisse
     distribuable ajustée          (3 343)     6 572    (33 285)    13 153
    -------------------------------------------------------------------------
    Réserve au titre des
     distributions au début
     de la période(2)                (293)    20 528     29 649     13 947
    -------------------------------------------------------------------------
    Réserve au titre des
     distributions à la fin
     de la période(2)              (3 636)    27 100     (3 636)    27 100
    -------------------------------------------------------------------------
    Montant par part
    - Encaisse distribuable
       normalisée                  (0,088)     0,090     (0,114)     0,010
    - Encaisse distribuable
       ajustée                     (0,037)     0,100     (0,368)     0,230
    - Distributions déclarées       0,000      0,030      0,000      0,090
    -------------------------------------------------------------------------


    -------------------------------------------------------------------------
                                 Période de trois mois  Période de neuf mois
    (en milliers de dollars            terminée               terminée
     canadiens, sauf les         le 30 septembre 2009   le 30 septembre 2009
     montants par part)              (non vérifié)         (non vérifié)
    -------------------------------------------------------------------------
                                    Total   Par part      Total   Par part
    -------------------------------------------------------------------------
    Total des distributions
     déclarées                          -          -          -          -
    -------------------------------------------------------------------------


    -------------------------------------------------------------------------
                                 Période de trois mois  Période de neuf mois
    (en milliers de dollars            terminée               terminée
     canadiens, sauf les         le 30 septembre 2008   le 30 septembre 2008
     montants par part)              (non vérifié)         (non vérifié)
    -------------------------------------------------------------------------
                                    Total   Par part      Total   Par part
    -------------------------------------------------------------------------
    Total des distributions
     déclarées                      2 714 $     0,03 $    8 143 $     0,09 $
    -------------------------------------------------------------------------

    (1) Le bénéfice avant amortissement, frais financiers et impôts sur les
        bénéfices ("BAIIA") n'est pas une mesure reconnue en vertu des PCGR
        du Canada. La direction croit que cette mesure offre aux
        investisseurs un complément d'information utile sur l'encaisse
        distribuable avant le service de la dette, les dépenses en
        immobilisations et les impôts sur les bénéfices. Toutefois, le BAIIA
        ne doit pas être pris ni interprété comme un substitut du bénéfice
        net établi conformément aux PCGR à titre d'indication du rendement de
        SFK Pâte, ni comme un substitut des flux de trésorerie liés aux
        activités d'exploitation, d'investissement et de financement pour
        l'évaluation des liquidités et des flux de trésorerie. La méthode
        utilisée par SFK Pâte pour calculer le BAIIA peut différer de celle
        utilisée par d'autres entités. Par conséquent, cette mesure pourrait
        ne pas être comparable à celle qu'utilisent d'autres émetteurs. Le
        BAIIA indiqué aux présentes représente le bénéfice avant
        amortissement, frais financiers et impôts sur les bénéfices qui
        figure dans les états financiers.

    (2) La réserve de SFK Pâte, un indicateur financier constitué du fonds de
        roulement et des liquidités, a été créée pour appuyer la stratégie de
        dépenses en immobilisations de SFK Pâte, y compris son programme
        d'entretien majeur, effectuer les remboursements échelonnés à l'égard
        de sa dette et réduire l'incidence des fluctuations négatives des
        flux de trésorerie futurs.
    

%SEDAR: 00018041EF c4258

SOURCE FONDS SFK PATE

Renseignements : Renseignements: Investisseurs et analystes: Mme Patsie Ducharme, SFK Pâte, Vice-présidente et chef de la direction financière, (450) 442-8884; Médias et autres: M. Dany Paradis, SFK Pâte, Vice-président, Gestion du changement et affaires publiques, (450) 442-8882; M. Rick Leckner, MaisonBrison, (514) 731-0000, poste 222

Profil de l'entreprise

FONDS SFK PATE

Renseignements sur cet organisme

MaisonBrison Communications

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.