SFK Pâte annonce les résultats du 4e trimestre et de l'exercice de 2009 ainsi
que son intention de se convertir en société par actions


    
    FAITS SAILLANTS DU 4e TRIMESTRE
    -------------------------------

    - BAIIA(1) de 0,4 million de dollars (qui comprend une charge ponctuelle
      de restructuration de 1,4 million de dollars), contre 6,2 millions de
      dollars au quatrième trimestre de 2008
    - Prolongement de l'arrêt planifié pour entretien en décembre à notre
      usine de Saint-Félicien en raison de travaux supplémentaires à la
      chaudière de récupération
    - Perte nette de 15,7 millions de dollars ou de 0,18 $ par part
      comparativement à un bénéfice net de 4,0 millions de dollars ou de
      0,04 $ par part au quatrième trimestre de 2008
    - Crédit de 20,9 millions de dollars attribué à SFK Pâte en vertu du
      Programme d'écologisation des pâtes et papiers du gouvernement fédéral
      canadien
    - SFK Pâte sélectionnée suite à l'appel d'offres lancé par Hydro-Québec
      pour l'achat d'électricité générée par la biomasse

    FAITS SAILLANTS DE FIN D'EXERCICE
    ---------------------------------

    - BAIIA(1) négatif de 11,9 millions de dollars, en baisse de
      58,9 millions de dollars par rapport à 2008
    - Les initiatives de réduction des coûts ont dépassé l'objectif
      d'environ 20 %
    - Diminution de 148 000 tonnes de la production de pâte en 2009 en raison
      des arrêts de production liés au marché
    - Perte nette de 79,2 millions de dollars en 2009, contre un bénéfice net
      de 17,1 millions de dollars en 2008

    TSX : SFK.UN
    
</pre>
<p/>
<p>LONGUEUIL, QC, le 24 févr. /CNW Telbec/ - Fonds SFK Pâte (TSX : SFK.UN) a annoncé aujourd'hui les résultats du quatrième trimestre et de l'exercice terminés le 31 décembre 2009. Les ventes au quatrième trimestre de 2009 ont totalisé 115,7 millions de dollars, comparativement à des ventes de 125,1 millions de dollars au quatrième trimestre de 2008, alors que le bénéfice avant amortissement, frais financiers et impôts sur les bénéfices (BAIIA)(1) s'est établi à 0,4 million de dollars, contre 6,2 millions de dollars au quatrième trimestre de 2008. La perte nette pour le trimestre a totalisé 15,7 millions de dollars, comparativement à un bénéfice net de 4,0 millions de dollars pour le quatrième trimestre de 2008.</p>
<p>Pour l'exercice terminé le 31 décembre 2009, les ventes ont totalisé 389,3 millions de dollars, comparativement à 532,0 millions de dollars l'année précédente. Le BAIIA a présenté un résultat négatif de 11,9 millions de dollars, alors qu'il était positif de 47 millions de dollars en 2008. La perte nette a totalisé 79,2 millions de dollars, comparativement à un bénéfice net de 17,1 millions de dollars en 2008.</p>
<p/>
<pre>
    
    FAITS SAILLANTS FINANCIERS
    --------------------------

    -------------------------------------------------------------------------
    (en milliers de dollars        Trimestre terminé      Exercice terminé
     canadiens, sauf les             le 31 décembre        le 31 décembre
     montants par part)              (non vérifié)            (vérifié)
    -------------------------------------------------------------------------
                                     2009       2008       2009       2008
    -------------------------------------------------------------------------
                                        $          $          $          $
    -------------------------------------------------------------------------
    Ventes                        115 729    125 132    389 299    532 033
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA(1)                          359      6 192    (11 889)    47 001
    -------------------------------------------------------------------------
    (Perte nette) bénéfice net    (15 744)     3 964    (79 169)    17 120
    -------------------------------------------------------------------------
    (Perte nette) bénéfice net
     par part - de base             (0,18)      0,04      (0,88)      0,19
    -------------------------------------------------------------------------
    
</pre>
<p/>
<p>Au sujet des résultats du quatrième trimestre, <span class="xn-person">Pierre Gabriel</span> Côté, président et chef de la direction, a affirmé : "Malgré l'arrêt planifié pour l'entretien et son prolongement pour des travaux supplémentaires à la chaudière de récupération de l'usine de Saint-Félicien, ainsi que les frais ponctuels de restructuration de 1,4 million de dollars, le quatrième trimestre s'est terminé par un BAIIA positif. Nous tenons à remercier nos employés pour leur contribution à cet accomplissement. La demande de pâte est revenue à un niveau normal de production, en conséquence, aucun arrêt de production lié au marché n'a été enregistré dans nos usines au quatrième trimestre. Les indicateurs économiques et ceux du marché de la pâte ont favorablement fluctué, ce qui nous mène à croire que le pire en ce qui concerne le ralentissement économique est maintenant derrière nous."</p>
<p/>
<pre>
    
    RÉSULTATS D'EXPLOITATION
    ------------------------
    
</pre>
<p/>
<p>QUATRIÈME TRIMESTRE DE 2009</p>
<p/>
<p>Les ventes consolidées du quatrième trimestre de 2009 ont chuté à 115,7 millions de dollars, comparativement à des ventes de 125,1 millions de dollars pour le trimestre correspondant de 2008. Cette baisse de 9,4 millions de dollars est attribuable à une diminution des ventes de pâte RBK aux usines de Fairmont et de Menominee pour 18,6 millions de dollars, qui a été partiellement compensée par une augmentation de 9,2 millions de dollars des ventes de pâte NBSK réalisées à l'usine de Saint-Félicien. La diminution des ventes de pâte RBK s'explique principalement par une baisse des prix de vente, qui a été partiellement compensée par un volume des ventes supérieur. L'augmentation des ventes de pâte NBSK s'explique principalement par une hausse du volume des ventes, qui a été partiellement annulée par des prix de vente inférieurs.</p>
<p>Au quatrième trimestre de 2009, SFK Pâte a enregistré un BAIIA de 0,4 million de dollars et une perte nette de 15,7 millions de dollars, soit 0,18 $ par part, comparativement à un BAIIA de 6,2 millions de dollars et à une perte nette de 4,0 millions de dollars, soit 0,04 $ par part, pour le quatrième trimestre de 2008.</p>
<p/>
<p>Distributions</p>
<p/>
<p>En janvier 2009, le conseil d'administration a suspendu les distributions et il ne prévoit pas rétablir ces distributions dans un avenir proche.</p>
<p/>
<p>EXERCICE DE 2009</p>
<p/>
<p>Les ventes pour l'exercice terminé le 31 décembre 2009 ont totalisé 389,3 millions de dollars, soit 142,7 millions de dollars de moins que les ventes de 2008, qui avaient totalisé 532,0 millions de dollars. Cette chute est attribuable à une diminution du volume des ventes et à une baisse des prix de la pâte RBK et de la pâte NBSK, lesquelles ont été partiellement compensées par un taux de change favorable.</p>
<p>Au cours de l'exercice 2009, les arrêts de production liés au marché ont occasionné une diminution de la production d'environ 71 000 tonnes de pâte NBSK et d'environ 77 000 tonnes de pâte RBK. La direction a continué à équilibrer, de façon proactive, le niveau de ses stocks à son carnet de commandes.</p>
<p>Le BAIIA a présenté un résultat négatif de 11,9 millions de dollars en 2009, alors qu'il était positif de 47,0 millions de dollars en 2008. Cette diminution du BAIIA de 58,9 millions de dollars est principalement attribuable à une diminution du volume des ventes et à une baisse des prix de la pâte RBK et de la pâte NBSK, partiellement contrebalancée par un taux de change favorable et des coûts des intrants plus bas pour la pâte RBK, principalement en vieux papiers et en énergie.</p>
<p>La perte nette était de 79,2 millions de dollars ou de 0,88 $ par part (de base et diluée), comparativement à un bénéfice net de 17,1 millions de dollars ou de 0,19 $ par part (de base et diluée) en 2008. Cette baisse de 96,3 millions de dollars s'explique en grande partie par une baisse du BAIIA, des frais financiers plus élevés, des pertes sur des instruments dérivés et lors de la conversion de devises en 2009, comparativement à des gains en 2008, ainsi qu'à un recouvrement d'impôts sur charge d'impôts futurs hors trésorerie de 12,6 millions de dollars enregistré en 2008, résultant des variations des différences temporaires prévues qui devraient se résorber à partir de 2011.</p>
<p>Un programme spécial de réduction des coûts a été exécuté avec succès en 2009. Ce programme comportait trois phases, mettant l'accent sur les marges, les coûts variables, les ventes, les frais généraux et d'administration, l'optimisation des liquidités, les coûts fixes et ceux de la main-d'œuvre. À la fin de l'exercice 2009, l'objectif a été dépassé de <span class="xn-chron">122 % et</span> 117 % respectivement pour les phases I et II du programme de réduction des coûts. La phase III a été mise en œuvre au début du mois de décembre et a mis l'accent sur une réduction de 10 % des coûts de la main-d'œuvre.</p>
<p>"L'année 2009 a été transitoire. Nous avons apporté des changements importants en <span class="xn-chron">2009 et</span> nous croyons fermement que nous disposons maintenant des outils nécessaires afin de maximiser les effets de notre stratégie et placer SFK Pâte dans une position lui permettant de bénéficier des différentes occasions d'affaires sur le marché", a ajouté le président et chef de la direction, <span class="xn-person">Pierre Gabriel</span> Côté, au sujet des résultats de fin d'exercice.</p>
<p/>
<pre>
    
    EXAMEN DES SECTEURS D'ACTIVITÉS
    -------------------------------
    
</pre>
<p/>
<p>Marché de la pâte NBSK</p>
<p/>
<p>Au quatrième trimestre de 2009, les ventes ont totalisé 59,4 millions de dollars, comparativement à 50,2 millions dollars au cours de la période correspondante de 2008, ce qui représente une augmentation de 9,2 millions de dollars, ou 18,3 %. Les ventes de pâte NBSK ont atteint 82 397 tonnes, soit 17 502 tonnes de plus qu'à la période correspondante de 2008, augmentation principalement attribuable à des arrêts de production liés au marché enregistrés chez nos clients en 2008. Pour les activités liées à la pâte NBSK, le BAIIA était de 0,9 million de dollars, alors qu'il était négatif de 3,5 millions de dollars en 2008.</p>
<p>Les prix du marché de la pâte NBSK (pour la pâte livrée en <span class="xn-location">Europe</span> du Nord) ont augmenté de 89 $US la tonne, soit 13 % en moyenne par rapport au quatrième trimestre de 2008. Cependant, la hausse d'une année sur l'autre de la valeur de la devise canadienne par rapport au dollar américain, combinée à une répartition défavorable des marchés, a résulté en un prix de vente moyen de 721 $ au quatrième trimestre 2009, comparativement à 773 $ pour la même période en 2008.</p>
<p>Pour l'exercice terminé le 31 décembre 2009, les ventes ont totalisé 206,1 millions de dollars, une baisse de 45,3 millions de dollars ou de 18 %, comparativement à 251,4 millions pour l'exercice de 2008. Cette baisse des ventes est principalement attribuable à une diminution des prix de vente et à une répartition défavorable des marchés, pour 50,6 millions de dollars, ainsi qu'à une diminution du volume des ventes, pour 8,1 millions de dollars, partiellement contrebalancée par un taux de change favorable, pour 13,4 millions de dollars.</p>
<p>Au cours de l'exercice 2009, 21 % de nos ventes de pâte NBSK ont été réalisées au <span class="xn-location">Canada</span>, 49 % aux États-Unis, 26 % en <span class="xn-location">Europe</span> et 4 % dans d'autres pays. Pour la période correspondante de l'exercice antérieur, ces pourcentages étaient de 21 %, 56 %, 19 % et 4 %, respectivement.</p>
<p>Le coût des produits vendus a augmenté de 0,5 % la tonne par rapport à celui de 2008. Cette augmentation résulte essentiellement des coûts de restructuration engagés en décembre 2009, d'une augmentation des coûts de la fibre et d'une baisse de la production, partiellement compensée par une baisse des coûts en produits chimiques et en énergie.</p>
<p/>
<p>Marché de la pâte RBK</p>
<p/>
<p>Au quatrième trimestre, le secteur de la pâte RBK a enregistré des ventes de 56,3 millions de dollars, comparativement à 74,9 millions de dollars au quatrième trimestre de 2008. Le volume des ventes de pâte RBK a totalisé 90 589 tonnes au quatrième trimestre de 2009, une augmentation de 5,2 %, comparativement à 86 073 tonnes pour la même période en 2008. L'augmentation du volume des ventes de pâte RBK en <span class="xn-chron">2009 est</span> essentiellement attribuable à un bris d'équipement important à l'usine de Fairmont survenu en octobre 2008.</p>
<p>Les ventes pour l'exercice terminé le 31 décembre 2009 ont totalisé 183,2 millions de dollars, comparativement à 280,7 millions de dollars en 2008. Cette baisse des ventes de 97,5 millions de dollars est attribuable à une diminution du volume des ventes et à une répartition défavorable des marchés, pour 58,1 millions de dollars, ainsi qu'à une diminution du volume des ventes, pour 51,3 millions de dollars, partiellement compensée par un taux de change favorable, pour 11,9 millions de dollars.</p>
<p>Au cours de l'exercice 2009, 80 % de nos ventes de pâte RBK ont été réalisées aux États-Unis, 12 % en <span class="xn-location">Europe</span> et 8 % dans d'autres pays. Pour la période correspondante de l'exercice antérieur, ces pourcentages étaient de 90 %, 7 % et 3 %, respectivement.</p>
<p>Le coût des produits vendus a chuté de 20 % par tonne, comparativement à celui de 2008. Cette réduction est surtout attribuable à la baisse des coûts en vieux papiers et en énergie en 2009 par rapport à 2008.</p>
<p/>
<pre>
    
    RÉCENTS DÉVELOPPEMENTS
    ----------------------
    
</pre>
<p/>
<p>Entente d'approvisionnement en électricité</p>
<p/>
<p>Le 12 février 2010, SFK Pâte a conclu une entente d'approvisionnement en électricité avec Hydro-Québec, en vertu de laquelle elle vendra à Hydro-Québec Distribution, le ou vers le 1er décembre 2012, 9,5 MW d'électricité produite par cogénération à la biomasse. Grâce à ce projet, lequel est sujet à l'obtention de toutes les autorisations requises, l'usine de Saint-Félicien augmentera sa capacité de production d'électricité verte de 33 MW à 42,5 MW, ou de près de 30 %. Afin de s'acquitter de ses obligations, comme stipulées dans ce contrat, l'usine de Saint-Félicien ajoutera un troisième groupe turbogénérateur à ses installations actuelles de cogénération.</p>
<p/>
<p>Programme d'écologisation</p>
<p/>
<p>Le 9 octobre 2009, le gouvernement fédéral canadien a annoncé l'affectation de crédits du Programme d'écologisation des pâtes et papiers (le "Programme", annoncé le 17 juin 2009). Le Programme est conçu de telle sorte à rembourser les fonds utilisés dans le cadre de projets d'immobilisations se qualifiant sur le plan environnemental ou énergétique. Les crédits peuvent être utilisés jusqu'à la date d'échéance du Programme, soit le 31 mars 2012. SFK Pâte s'est vu attribuer un crédit de 20,9 millions de dollars dans le cadre du Programme, et présentera le projet de turbogénérateur de son usine de Saint-Félicien pour approbation en vertu de ce programme.</p>
<p/>
<p>Conversion en société par actions</p>
<p/>
<p>SFK Pâte a amorcé et entend achever sa conversion en société par actions avant la fin du deuxième trimestre de 2010, sous réserve de l'approbation des porteurs de parts de SFK Pâte à l'occasion de sa prochaine assemblée générale annuelle et extraordinaire qui se tiendra le 19 mai 2010. Il est proposé que la conversion soit entreprise conformément à un plan d'arrangement statutaire en vertu de la Loi canadienne sur les sociétés par actions (la "conversion"). Aux termes de la conversion, les porteurs de parts recevront une action ordinaire de la nouvelle société, une filiale en propriété exclusive de SFK Pâte, à raison d'une action pour une part. Il est prévu que tous les membres du conseil d'administration et les cadres supérieurs de SFK Pâte continueront à agir à titre de dirigeants et d'administrateurs de la nouvelle société.</p>
<p>Les distributions de SFK Pâte ne sont plus versées depuis janvier 2009. À la suite de la conversion en société par actions, le conseil d'administration n'envisage pas de payer des dividendes dans un avenir prévisible, afin de maintenir la flexibilité de l'entreprise en matière d'investissements et d'améliorer le bilan de celle-ci.</p>
<p/>
<pre>
    
    PERSPECTIVES
    ------------
    
</pre>
<p/>
<p>"L'amélioration continue de la conjoncture économique et des conditions du marché de la pâte NBSK, soutenue par une forte demande de la Chine et des stocks de pâte en baisse à l'échelle mondiale, a créé une demande ferme et, a donc favorisé une augmentation importante des prix depuis le début du troisième trimestre de 2009, laquelle se poursuit au premier trimestre de 2010. Les prix actuels équivalent aux niveaux enregistrés d'avant la crise du troisième trimestre de 2008.</p>
<p>Contrairement à la pâte NBSK, les augmentations de prix de la pâte RBK sont présentement contrebalancées par une hausse des coûts des vieux papiers.</p>
<p>Nous avons réalisé avec succès un programme de réduction des coûts en 2009 qui a excédé les objectifs fixés de façon importante. Bien qu'une partie des économies réalisées découle de prix inférieurs des matières premières, une importante partie de celles-ci est attribuable à une diminution de la consommation ainsi qu'à une amélioration de l'efficacité et de la productivité qui continueront à favoriser les résultats à venir. La direction prévoit continuer à apporter une attention particulière à la réduction des coûts et l'amélioration des marges et de l'efficacité. De plus, le marché des copeaux de bois au Québec semble montrer des signes de pressions à la baisse sur les prix.</p>
<p>La facilité de crédit renouvelable de SFK Pâte vient à échéance en octobre <span class="xn-chron">2010 et</span>, par conséquent, des activités de refinancement sont présentement en cours. La direction croit que le refinancement offrira l'occasion de mettre en place une facilité de crédit qui répondra adéquatement aux besoins de l'entreprise.</p>
<p>Les perspectives pour 2010 comprennent des projets d'importance comme la conversion en société par actions, le refinancement et le début de la construction d'un troisième turbogénérateur à l'usine de Saint-Félicien. Tous ces projets permettront de mieux positionner notre compagnie pour sa croissance à long terme", a conclu <span class="xn-person">Pierre Gabriel</span> Côté, président et chef de la direction.</p>
<p/>
<p>CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE</p>
<p/>
<p>SFK Pâte tiendra une conférence téléphonique le jeudi 25 février 2010 à 10 h (heure de l'Est) afin de discuter de ses résultats. Le président et chef de la direction, <span class="xn-person">Pierre Gabriel</span> Côté, et Patsie Ducharme, la vice-présidente et chef de la direction financière, animeront la conférence téléphonique, qui sera suivie d'une période de questions ayant trait aux résultats. Pour participer à la conférence téléphonique, les professionnels de l'investissement et les représentants des médias d'affaires doivent composer le 647-427-7450 (pour tous les appels provenant de <span class="xn-location">Toronto</span> et d'outre-mer) ou le 1-888-231-8191, code d'accès : 57523220# (pour tous les autres appels provenant de l'Amérique du Nord). Les participants qui ne peuvent assister à la conférence en direct peuvent avoir accès à son enregistrement en différé en composant le 1-800-642-1687, code d'accès : 57523220#. La retransmission différée sera disponible jusqu'à 23 h 59 le jeudi 4 mars 2010.</p>
<p/>
<p>À PROPOS DE SFK PÂTE</p>
<p/>
<p>SFK Pâte (TSX : SFK.UN), un chef de file de la production et de la commercialisation de pâte kraft vierge et recyclée de grande qualité, exploite trois usines situées à Saint-Félicien, au Québec, à Fairmont, en Virginie-Occidentale, et à Menominee, au Michigan. SFK Pâte emploie un peu plus de 500 personnes et sa capacité annuelle de production totalise 745 000 tonnes métriques. L'usine de Saint-Félicien fournit de la pâte kraft blanchie de résineux du Nord (la "pâte NBSK") à divers secteurs de l'industrie du papier au <span class="xn-location">Canada</span>, aux États-Unis et en <span class="xn-location">Europe</span>, pour utilisation dans des produits spécialisés. Les usines de Fairmont et de Menominee produisent de la pâte kraft blanchie recyclée (la "pâte RBK") séchée à l'air et approvisionnent principalement des fabricants de papier fin non couché, de papier ménager à usage commercial et industriel et de papier couché aux États-Unis.</p>
<p/>
<p>ÉNONCÉS PROSPECTIFS</p>
<p/>
<p>Certains énoncés formulés dans le présent communiqué de presse et dans le rapport de gestion, notamment les énoncés portant sur les coûts prévus de la fibre de bois, le recouvrement prévu des comptes clients, les dépenses en immobilisations prévues, la suffisance estimée des livraisons de fibre, la suffisance prévue des flux de trésorerie pour financer les besoins en matière d'exploitation et les dépenses en immobilisations et pour couvrir les obligations contractuelles, la recouvrabilité des immobilisations corporelles et d'autres énoncés ne portant pas sur des faits passés, constituent des "énoncés prospectifs" qui reflètent les intentions, plans, attentes et convictions de la direction de SFK Pâte (la "direction") au sujet de la croissance, des résultats d'exploitation, du rendement et des perspectives et possibilités d'affaires futurs de SFK Pâte. Dans certains cas, ces énoncés exigent que la direction établisse des hypothèses et il y a un risque important que ces hypothèses ne soient pas exactes. Les termes "pourrait", "devrait", "entend", "planifie", "prévoit", "croit", "estime" et autres expressions similaires, lorsqu'ils sont utilisés à l'égard de SFK Pâte ou de la direction, caractérisent souvent des énoncés prospectifs. Ces énoncés reflètent l'opinion actuelle de la direction et sont fondés sur l'information dont dispose la direction actuellement. Les énoncés prospectifs comportent des risques connus et inconnus et des incertitudes et sont assujettis à d'autres facteurs indépendants de la volonté de la direction. Un certain nombre de facteurs pourraient faire en sorte que les résultats réels de SFK Pâte diffèrent sensiblement des résultats dont il est question dans les énoncés prospectifs, notamment les risques associés au prix de la pâte et au volume des ventes, à la fluctuation des taux de change, à l'approvisionnement et aux coûts en fibre ou en vieux papiers pour les usines, à l'approvisionnement et aux coûts en matières premières (y compris les produits chimiques), à la concurrence, à la dépendance envers des clients clés, à la capacité de production accrue sur le marché, à un bris d'équipement, à des interruptions de la production, aux besoins en capitaux, à l'absence de garantie de distributions en espèces, ainsi qu'à d'autres facteurs mentionnés dans le rapport de gestion de SFK Pâte pour l'exercice terminé le 31 décembre <span class="xn-chron">2009 et</span> dans les documents d'information continue de SFK Pâte. Bien que les énoncés prospectifs qui figurent aux présentes soient fondés sur ce que la direction estime être des hypothèses raisonnables, la direction ne peut garantir aux investisseurs que les résultats réels seront conformes aux résultats prévus dans ces énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs qui figurent dans le présent communiqué de presse et dans le rapport de gestion de SFK Pâte pour l'exercice se terminant le 31 décembre 2009, reposent notamment sur les hypothèses selon lesquelles les flux de trésorerie futurs suffiront à couvrir les dépenses en immobilisations, aucun événement extraordinaire ne nécessitera des dépenses en immobilisations accrues, les livraisons à SFK Pâte de fibre et de vieux papiers demeureront stables et seront suffisantes pour satisfaire aux besoins des usines, les coûts en fibre et en vieux papiers n'augmenteront pas considérablement, le prix de la pâte et les taux de change ne subiront aucune dégradation importante, les flux de trésorerie futurs suffiront à couvrir les besoins en matière d'exploitation prévus et les obligations contractuelles, SFK Pâte générera une encaisse distribuable positive, les coûts d'exploitation n'augmenteront pas considérablement et les intérêts débiteurs et la production demeureront stables. Ces énoncés prospectifs sont valides à la date du présent communiqué de presse, et, sous réserve des exigences des lois sur les valeurs mobilières applicables, la direction se dégage de toute obligation de les mettre à jour ou de les modifier pour refléter de nouveaux événements ou de nouvelles circonstances. Ces énoncés ne reflètent pas l'incidence potentielle d'éléments spéciaux ou encore d'un regroupement d'entreprises ou d'une autre opération qui pourrait être annoncée ou avoir lieu après la date des présentes. Il est recommandé au lecteur de ne pas se fier indûment à ces énoncés prospectifs.</p>
<p/>
<p>Note aux lecteurs : les états financiers consolidés vérifiés et le rapport de gestion de SFK Pâte sont disponibles sur le site de SFK Pâte à l'adresse : <a href="http://www.sfk.ca">www.sfk.ca</a>.</p>
<p/>
<p>Ci-joint : Sommaire des résultats.</p>
<p/>
<p/>
<p>SFK Pâte - Faits saillants financiers - Quatrième trimestre et exercice terminés le 31 décembre 2009</p>
<p/>
<pre>
    
    -------------------------------------------------------------------------
    (en milliers de dollars        Trimestre terminé      Exercice terminé
     canadiens, sauf les             le 31 décembre        le 31 décembre
     montants par part)              (non vérifié)            (vérifié)
    -------------------------------------------------------------------------
                                     2009       2008       2009       2008
    -------------------------------------------------------------------------
                                        $          $          $          $
    -------------------------------------------------------------------------
    Ventes                        115 729    125 132    389 299    532 033
    Coût des produits vendus       99 590    104 309    346 019    429 404
    Coûts de livraison             11 426      9 855     35 910     38 759
    Frais de vente et
     d'administration               4 354      4 776     19 259     16 869
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA(1)                          359      6 192    (11 889)    47 001
    Amortissement                  10 089     10 300     40 695     39 585
    -------------------------------------------------------------------------
    (Perte) bénéfice
     d'exploitation                (9 730)    (4 108)   (52 584)     7 416
    Frais financiers                4 767      4 243     17 804     15 114
    (Perte) gain sur les
     instruments dérivés             (168)       149     (1 190)     1 351
    (Perte) gain sur la cession
     d'immobilisations               (105)        14       (313)        (4)
    (Perte) gain sur la
     conversion de devises           (985)     8 537     (8 279)    12 026
    -------------------------------------------------------------------------
    Économie d'impôts sur les
     bénéfices(2)                     (11)    (3 615)    (1 001)   (11 445)
    -------------------------------------------------------------------------
    (Perte nette) bénéfice net    (15 744)     3 964    (79 169)    17 120
    -------------------------------------------------------------------------
    (Perte nette) bénéfice net
     par part - de base             (0,18)      0,04      (0,88)      0,19
    -------------------------------------------------------------------------


    -------------------------------------------------------------------------
    (en milliers de dollars        Trimestre terminé      Exercice terminé
     canadiens, sauf les             le 31 décembre        le 31 décembre
     montants par part)              (non vérifié)            (vérifié)
    -------------------------------------------------------------------------
                                     2009       2008       2009       2008
    -------------------------------------------------------------------------
                                        $          $          $          $
    -------------------------------------------------------------------------
    Flux de trésorerie provenant
     des (affectés aux) activités
     d'exploitation                 3 453        225     (2 205)    14 166
    -------------------------------------------------------------------------
    Moins :
      Dépenses en immobilisations
       - décaissement                 817      4 322      5 433     17 497
    -------------------------------------------------------------------------
    Encaisse distribuable
     normalisée                     2 636     (4 097)    (7 638)    (3 331)
    Moins les ajustements à
     l'encaisse distribuable
     normalisée :
      Variations des éléments
       hors trésorerie              7 965     (9 036)    28 211    (30 281)
      Dépenses en
       immobilisations courues        189       (399)    (1 079)      (809)
      Amortissement des frais
       de financement reportés        287        287      1 550      1 058
      Radiation de frais
       financiers reportés              -          -      1 909          -
      Avantages sociaux futurs       (326)        58        535        142
    -------------------------------------------------------------------------
    Encaisse distribuable
     ajustée(3)                    (5 479)     5 263     38 764     26 559
    Distributions déclarées             -      2 714          -     10 857
    -------------------------------------------------------------------------
    (Insuffisance) excédent
     par rapport à l'encaisse
     distribuable ajustée          (5 479)     2 549     38 764     15 702
    Réserve au début de la
     période(4)                    (3 636)    27 100     29 649     13 947
    -------------------------------------------------------------------------
    Réserve à la fin de la
     période(4)                    (9 115)    29 649     (9 115)    29 649
    -------------------------------------------------------------------------
    Montant par part
    - Encaisse distribuable
       normalisée                    0,03      (0,05)     (0,08)     (0,04)
    - Encaisse distribuable
       ajustée                      (0,06)      0,06      (0,43)      0,29
    - Distributions déclarées           -       0,03          -       0,12
    -------------------------------------------------------------------------


    -------------------------------------------------------------------------
    (en milliers de dollars        Trimestre terminé      Exercice terminé
     canadiens, sauf les             le 31 décembre        le 31 décembre
     montants par part)              (non vérifié)            (vérifié)
    -------------------------------------------------------------------------
                                    Total   Par part      Total   Par part
    -------------------------------------------------------------------------
    Distributions totales
     déclarées                          -          -          -          -
    -------------------------------------------------------------------------


    -------------------------------------------------------------------------
    (en milliers de dollars        Trimestre terminé      Exercice terminé
     canadiens, sauf les             le 31 décembre        le 31 décembre
     montants par part)              (non vérifié)            (vérifié)
    -------------------------------------------------------------------------
                                    Total   Par part      Total   Par part
    -------------------------------------------------------------------------
    Distributions totales
     déclarées                      2 714 $     0,03 $   10 857 $     0,12 $
    -------------------------------------------------------------------------

    (1) Le bénéfice avant amortissement, frais financiers et impôts sur les
        bénéfices, en vigueur au moment de ce communiqué de presse, et avant
        revenus et dépenses autres que d'exploitation, comme les gains ou les
        pertes sur instruments dérivés, à la cession d'immobilisations et à
        la conversion de devises ("BAIIA") n'est pas une mesure reconnue aux
        termes des PCGR canadiens et ne fait l'objet d'aucune vérification.
        La direction croit que cette mesure offre aux investisseurs un
        complément d'information utile sur l'encaisse distribuable avant le
        service de la dette, les dépenses en immobilisations et les impôts
        sur les bénéfices. Toutefois, le BAIIA ne doit pas être pris ni
        interprété comme un substitut du bénéfice net établi conformément aux
        PCGR à titre d'indication du rendement de SFK Pâte, ni comme un
        substitut des flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation,
        d'investissement et de financement pour l'évaluation des liquidités
        et des flux de trésorerie. La méthode utilisée par SFK Pâte pour
        calculer le BAIIA peut différer de celle utilisée par d'autres
        émetteurs. Par conséquent, cette mesure pourrait ne pas être
        comparable à celle qu'utilisent d'autres émetteurs. Le BAIIA indiqué
        dans le présent document représente le bénéfice avant amortissement,
        frais financiers et autres revenus et dépenses hors exploitation
        ainsi que impôts sur les bénéfices qui figure dans les états
        financiers.

    (2) En 2007, une charge d'impôts futurs hors trésorerie de 12,6 millions
        de dollars (ou 0,14 $ par part) a été comptabilisée en 2007,
        résultant de l'adoption de la législation fédérale visant à imposer
        les distributions versées par les fiducies de revenu cotées en bourse
        au Canada. En 2008, cette charge d'impôt hors trésorerie de
        12,6 millions de dollars (ou 0,09 $ par part diluée) a été renversée
        à la suite de changements dans les différences temporaires prévues
        qui devraient se résorber à partir de 2011.

    (3) L'"encaisse distribuable ajustée" désigne l'encaisse distribuable
        normalisée ajustée par la direction, en fonction des variations des
        éléments hors trésorerie du fonds de roulement, aux dépenses en
        immobilisations courues, à l'amortissement des frais de financement
        reportés et aux avantages sociaux futurs. L'encaisse distribuable
        ajustée est une mesure non conforme aux PCGR qu'utilisent communément
        les fiducies d'investissement à capital variable canadiennes à titre
        d'indicateur de la capacité de l'émetteur de générer une encaisse
        pouvant être utilisée aux fins de distributions aux porteurs de parts
        et elle ne devrait pas être considérée comme une mesure des flux de
        trésorerie ni comme une donnée remplaçant les mesures comparables
        préparées en conformité avec les PCGR. L'encaisse distribuable
        ajustée de SFK Pâte peut différer des calculs similaires dont font
        état d'autres entités similaires et, par conséquent, elle n'est pas
        nécessairement comparable à l'encaisse distribuable ajustée dont font
        état ces entités. La direction estime que l'encaisse distribuable
        ajustée de SFK Pâte calculée à partir des flux de trésorerie
        provenant des activités d'exploitation est la mesure qui convient le
        mieux pour aider les lecteurs à évaluer la capacité de SFK Pâte à
        générer une encaisse pouvant être affectée aux distributions.

    (4) La "réserve" de SFK Pâte, un indice financier clé constitué du fonds
        de roulement et de liquidités, a été créée pour appuyer la stratégie
        de dépenses en immobilisations de SFK Pâte, y compris son programme
        d'entretien majeur, effectuer les remboursements échelonnés de sa
        dette et réduire l'incidence des fluctuations négatives des flux de
        trésorerie futurs.
    

Renseignements : Renseignements: Investisseurs et analystes: Patsie Ducharme, Vice-présidente et chef de la direction financière, SFK Pâte, (450) 442-8884; Médias et autres: Dany Paradis, Vice-président, Gestion du changement et Affaires publiques, SFK Pâte, (450) 442-8882

Profil de l'entreprise

FONDS SFK PATE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.