Seulement un Canadien sur cinq cotisera à un REER avant la date limite du 1er mars

Malgré une diminution constante, d'année en année, de la cotisation aux REER et aux CELI, la notoriété de ces régimes a connu une croissance étonnante de 30 %.
Alors, Canadiennes et Canadiens, que se passe-t-il?

TORONTO, le 13 févr. 2017 /CNW/ - Sur le plan de l'épargne en vue de leur retraite, les Canadiens se préparent à un avenir plutôt sombre. Les résultats d'une nouvelle étude commandée par H&R Block montrent que seulement 17 % de la population canadienne a cotisé ou prévoit cotiser à un REER avant la date limite de cotisation. Les chiffres font état d'un taux de cotisation encore plus faible que le 18 % qu'indiquait le sondage mené l'an dernier.

Bien que ces résultats soient préoccupants, tout espoir n'est pas perdu puisque 65 % des Canadiens ont indiqué comprendre la différence entre un compte d'épargne libre d'impôt (CELI) et un régime enregistré d'épargne-retraite (REER), ainsi que l'incidence de chacun d'eux sur leur déclaration de revenus. C'est un pas dans la bonne direction, car les résultats du sondage de l'an dernier montraient que seulement 50 % de la population canadienne comprenait cette différence. Il est difficile d'expliquer la raison de cet accroissement de 30 % de la compréhension, mais on aurait pu supposer qu'elle aurait entraîné un changement de comportement. Malheureusement, ce n'est pas le cas.

La faible croissance économique, pendant plusieurs années successives, s'est traduite par la stagnation des revenus au Canada au cours des quelques dernières années. Selon les données publiées par Statistique Canada, 2016 s'annonçait comme une année où la rémunération des travailleurs canadiens, ajustée en fonction de l'inflation, ne connaîtrait aucune augmentation. Par conséquent, sans augmentation de salaire, il est difficile de cotiser davantage, voire de cotiser tout court, à un REER ou à un CELI.

« Je suis heureuse de constater que le degré de compréhension à l'égard des REER et des CELI a augmenté, mais le nombre de Canadiens qui cotisent à l'un de ces régimes ou aux deux demeure trop bas, explique Lisa Gittens, pro de l'impôt à H&R Block Canada. Chaque année, les Canadiens devraient, dans la mesure du possible, essayer de tirer avantage des REER et des CELI pour atteindre leurs objectifs financiers et, grâce à des cotisations à un REER, obtenir le remboursement maximal. Il faut épargner maintenant et pour l'avenir ».

La période qui précède le 1er mars, soit la date limite de contribution à un REER, est un moment tout indiqué pour les Canadiens de faire le point sur leurs revenus de 2016 et de fixer le montant de la cotisation qu'ils peuvent verser afin d'obtenir le remboursement maximal ou de diminuer le montant de la somme qu'ils doivent payer. S'ils décident de cotiser à un régime après la date limite, ils peuvent reporter leurs droits de cotisation à la prochaine période de déclaration.

Les Canadiens devraient savoir que les cotisations à un REER sont déductibles du revenu imposable, mais qu'il faut avoir gagné un revenu pour cotiser à ce régime. De plus, afin de devenir admissibles à cotiser à un REER, les contribuables doivent produire une déclaration de revenus, même s'ils n'ont aucun impôt à payer. C'est à ce chapitre que se trouve la plus importante différence entre les CELI et les REER. En effet, les cotisations au CELI ne sont pas déductibles du revenu imposable. Elles n'ont donc aucune incidence sur la situation fiscale d'une personne.

Les résultats du nouveau sondage mené par H&R Block ont également démontré :

  • Qu'au moment de décider s'ils devaient opter pour un REER ou un CELI, les répondants ont indiqué avoir tenu compte des facteurs suivants :
    • Objectif d'épargne (40 %)
    • Possibilité d'en retirer des sommes sans pénalité (38 %)
    • Allègement de l'obligation en matière d'impôt (37 %)
  • Ce sont les Québécois (70 %) qui comprennent le mieux les différences entre les REER et les CELI quant à l'incidence de ces régimes sur leur déclaration de revenus de 2016.
  • Les résidents du Manitoba/de la Saskatchewan (58 %) et du Canada Atlantique (56 %) ont obtenu les résultats les plus faibles en ce qui concerne leur compréhension des différences entre les REER et les CELI quant à l'incidence de ces régimes sur leur déclaration de revenus de 2016.
  • Ce sont les milléniaux âgés de 18 à 34 ans (56 %) qui sont les moins susceptibles de comprendre les différences entre les REER et les CELI quant à l'incidence de ces régimes sur leur déclaration de revenus de 2016.
  • Enfin, les Canadiens âgés de 35 à 54 ans (66 %) et de plus de 55 ans (71 %) ont démontré la meilleure compréhension globale de l'incidence qu'ont les REER et les CELI sur leur déclaration de revenus de 2016.

Nous invitons les Canadiens à prendre le temps nécessaire pour découvrir comment ils peuvent se prévaloir des crédits et des déductions, particulièrement ceux que prévoient les REER. Pour obtenir plus de renseignements, veuillez vous rendre à l'un des bureaux de H&R Block ou visiter son site au www.hrblock.ca.

À propos de H&R Block Canada

Depuis plus de 50 ans, H&R Block est le chef de file au Canada en matière de déclarations de revenus. Celles-ci peuvent être produites dans l'un de ses 1 200 bureaux à travers le pays ou à l'aide de son logiciel maison. L'Académie fiscale H&R Block est un programme complet de formation de spécialistes en production de déclarations de revenus ainsi que de perfectionnement. Vous trouverez de plus amples renseignements au www.hrblock.ca ou en composant le 1 800 HRBLOCK.

* À propos du sondage

Un sondage en ligne a été mené les 27 et 28 janvier 2017 auprès de 1 521 adultes canadiens sélectionnés au hasard qui sont également membres du Forum Angus Reid. La marge d'erreur, qui sert à calculer la variabilité d'échantillonnage, était de +/-2,5 %, 19 fois sur 20. Les résultats ont été pondérés en fonction du niveau de scolarité, de l'âge, du sexe et de la région (et par langue, dans le cas du Québec), selon les données du plus récent recensement pour faire en sorte que l'échantillon soit représentatif de l'ensemble de la population canadienne adulte. En raison des arrondis, les totaux peuvent comporter des écarts.

SOURCE H&R Block Canada Inc.

Renseignements : Katherine Miller-Rowan, Exacto Communications, 514-237-3793 ext 226, krowan@exacto.ca

Profil de l'entreprise

H&R Block Canada Inc.

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.