Services policiers dans la communauté de Mashteuiatsh : Le ministre Moreau demande une rencontre dans les plus brefs délais

QUÉBEC, le 24 nov. 2015 /CNW Telbec/ - Le ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire et ministre de la Sécurité publique suppléant, M. Pierre Moreau, s'est dit préoccupé par la diffusion d'un communiqué de presse annonçant l'abolition du Service de police de Mashteuiatsh. Au moment de la diffusion du communiqué hier, le ministre Moreau, accompagné du ministre responsable des Affaires autochtones, M. Geoffrey Kelley, était en rencontre avec une quinzaine de chefs et représentants autochtones pour amorcer un dialogue constructif permettant d'améliorer les relations entre les corps de police et les Autochtones.

« J'ai demandé qu'une rencontre ait lieu dès que possible avec les représentants de Sécurité publique Canada et ceux de la communauté de Mashteuiatsh afin de trouver rapidement une solution à ce problème particulier », a déclaré le ministre Moreau. Au cours de l'année, le ministère de la Sécurité publique avait d'ailleurs mis en place différentes mesures afin d'aider la communauté à faire face à la situation financière précaire de son corps de police. « Les discussions avec le Conseil de bande de Mashteuiatsh en vue du renouvellement de l'entente se poursuivront afin de maintenir le corps de police », a assuré le ministre.

Faisant écho au consensus préliminaire qui semble se dégager de la séance de travail avec les représentants des Premières Nations qui souhaitent maintenir des services policiers professionnels et culturellement appropriés sur leur territoire, le ministre a réitéré sa volonté de travailler de concert avec ces dernières. « La sécurité des citoyens, où qu'ils se trouvent, demeure la priorité du gouvernement », a tenu à préciser le ministre Moreau.

Rappelons que le ministère de la Sécurité publique s'acquitte de sa mission à l'égard des populations autochtones par la voie d'ententes tripartites entre les communautés autochtones, le gouvernement fédéral et le gouvernement du Québec. Celles-ci sont financées à 52 % par le gouvernement du Canada et à 48 % par le gouvernement du Québec. Actuellement, 22 corps de police autochtones desservent 44 des 55 communautés autochtones du Québec.

 

SOURCE Cabinet de la ministre de la Sécurité publique

Renseignements : Sources : Catherine Poulin, Attachée de presse, Cabinet du ministre des Affaires municipaleset de l'Occupation du territoire, 418 691-2050; Chantal Gauvin, Attachée de presse, Cabinet du ministre des Affaires autochtones, 418 643-3166; Information : Alexandra Paré, Relationniste, Direction des communications, Ministère de la Sécurité publique, 418 646-6777, poste 30274

Profil de l'entreprise

Cabinet de la ministre de la Sécurité publique

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.