Services aux élèves en difficulté - Des milliers de familles et l'Association québécoise des orthophonistes demandent au gouvernement libéral de cesser les compressions en éducation

QUÉBEC, le 2 oct. 2015 /CNW Telbec/ - Le député de Lac-Saint-Jean et porte-parole du Parti Québécois en matière d'éducation, de recherche et de persévérance scolaire, Alexandre Cloutier, demande au ministre de l'Éducation d'entendre le cri du cœur lancé par des milliers de familles et l'Association québécoise des orthophonistes et audiologistes (AQOA), vendredi, à l'Assemblée nationale, et de mettre fin aux coupes dans les services aux élèves en difficulté.

La fondatrice du regroupement Plus de services pour nos enfants différents, Geneviève Lapointe, la porte-parole de la Coalition de parents d'enfants à besoins particuliers, Brigitte Dubé, et la présidente sortante de l'AQOA, Marie-Claude Rousseau, sont venues témoigner de l'impact des coupes sur les enfants en difficulté, vendredi, à l'Assemblée nationale.

« Les élèves handicapés ou en difficulté d'adaptation ou d'apprentissage représentent un enfant sur cinq au Québec. Ce sont les premières victimes de l'austérité. Les témoignages de parents à bout de souffle, épuisés, affluent par centaines. Aujourd'hui, s'exprimant au nom de milliers de familles, deux mères courageuses sont venues demander au gouvernement de faire marche arrière. Le ministre de l'Éducation ne peut demeurer insensible », a déclaré Alexandre Cloutier.

Selon une consultation réalisée auprès des membres de l'AQOA du 19 au 21 septembre 2015, près de 40 % des orthophonistes en milieu scolaire indiquent que cette année, des coupes de services en orthophonie touchent leur commission scolaire. « Le gouvernement sabre des services qui étaient déjà trop rares. Ce faisant, il compromet directement la réussite des élèves aux prises avec des troubles du langage », a déploré le député de Lac-Saint-Jean.

Interpellation
Le Parti Québécois a d'ailleurs interpellé le ministre de l'Éducation pendant deux heures au Salon bleu, vendredi, au sujet des coupes draconiennes du gouvernement libéral dans les services aux élèves. « Les parents, les enseignants, les professionnels de l'éducation, le personnel de soutien, même les directions d'école réclament un changement de cap de la part du gouvernement. Le ministre doit sortir du déni et entendre les préoccupations du milieu », a conclu Alexandre Cloutier.

 

SOURCE Aile parlementaire du Parti Québécois

Renseignements : Antonine Yaccarini, Directrice adjointe aux relations avec les médias, Aile parlementaire du Parti Québécois, 418 643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.