Service régional d'interprétariat de l'Est-du-Québec - Les interprètes
acceptent à l'unanimité l'entente de principe intervenue avec l'employeur

MONTRÉAL, le 25 févr. /CNW Telbec/ - Les interprètes gestuels à l'emploi du Service régional d'interprétariat de l'Est-du-Québec (SRIEQ) et membres du Syndicat des interprètes professionnels du SRIEQ (SIP-SRIEQ) viennent d'accepter à l'unanimité l'entente de principe intervenue avec leur employeur pour le renouvellement de leur convention collective de travail.

Le SIP-SRIEQ, qui représente plus de 50 membres, est affilié à la Fédération du personnel de soutien de l'enseignement supérieur (FPSES-CSQ) de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ). La présidente de la FPSES-CSQ, Mme Marie Racine, se dit d'ailleurs fière de cette entente puisque c'est la première fois que les membres de ce syndicat renouvellent leur contrat de travail.

"Les interprètes du SRIEQ ne sont syndiqués que depuis 2005 et leur convention collective de travail était échue depuis octobre 2008. Le syndicat avait déposé ses demandes en avril 2009 et moins d'un an plus tard, nous sommes arrivés à une entente qui satisfait les deux parties", explique Mme Marie Racine.

Un climat de négociation exemplaire

La présidente de la FPSES-CSQ précise que non seulement la négociation a connu une conclusion heureuse, mais elle s'est également déroulée dans un climat exemplaire.

"Dès le début, les deux parties se sont entendues pour adopter un mode de négociation basé sur les intérêts. Nous avons aussi demandé, dès le départ, l'intervention d'une conciliatrice qui a fortement contribué à faciliter les discussions. Cette volonté partagée tant par le syndicat que l'employeur de négocier de bonne foi et de s'entendre explique donc ce dénouement heureux que nous connaissons aujourd'hui", mentionne Mme Racine.

Les points abordés lors de la négociation

Mme Geneviève Beauséjour, présidente du SIP-SRIEQ indique que les principaux points abordés au cours de la négociation portaient sur l'organisation du travail, c'est-à-dire notamment les horaires, la reconnaissance du temps travaillé, le recrutement du personnel et les mesures de rétention. Des améliorations importantes touchant ces divers sujets ont été apportées à la convention collective.

De plus, pour ce qui concerne les clauses salariales, les interprètes du SRIEQ ont obtenu des augmentations d'en moyenne 2 % par année pour la durée de la convention qui est de cinq ans. Celle-ci débute rétroactivement en 2008 et viendra à échéance en 2013. Il y a également eu bonification de différentes primes de disponibilité et de remboursement de frais de déplacements.

Un climat de confiance rétabli

Outre les améliorations significatives apportées à la convention collective, la présidente du syndicat se réjouit que cette négociation ait permis de rétablir un climat de confiance adéquat entre les parties.

"Tout au cours de la négociation, tant les interprètes que l'employeur ont exprimé une forte volonté d'en arriver à une entente qui servirait les intérêts des deux parties. Je pense sincèrement que cet objectif a été atteint et cela contribuera à renforcer le climat de confiance entre nous et l'employeur pour servir, en bout de piste, les meilleurs intérêts de l'ensemble de l'organisation. Et c'est tout à l'honneur des deux parties", conclut Mme Beauséjour.

La mission du SRIEQ

Rappelons en terminant que le Service régional d'Interprétariat de l'Est-du-Québec inc. (SRIEQ) est un organisme à but non lucratif qui fournit des services d'interprétation visuelle (gestuelle, tactile ou orale), sept jours par semaine, 24 heures par jour, afin de permettre aux personnes sourdes, devenues sourdes ou malentendantes d'accroître leur autonomie et aux personnes entendantes de mieux communiquer avec ces dernières.

La cinquantaine d'interprètes du SRIEQ, offrent des services dans les régions suivantes :

    
    - Bas Saint-Laurent;
    - Saguenay / Lac-Saint-Jean;
    - Québec / Charlevoix / Portneuf;
    - Mauricie / Centre du Québec;
    - Côte-Nord;
    - Gaspésie / Iles-de-la-Madeleine;
    - Chaudière-Appalaches.
    

Profil de la CSQ et de la FPSES

La CSQ représente près de 170 000 membres, dont près de 100 000 font partie du personnel de l'éducation. Elle est l'organisation syndicale la plus importante en éducation au Québec. La CSQ est également présente dans les secteurs de la santé et des services sociaux, des services de garde, du municipal, des loisirs, de la culture, du communautaire et des communications. La FPSES-CSQ compte plus de 4 000 membres provenant des collèges, des universités et d'organismes qui dispensent des services en éducation.

SOURCE CSQ

Renseignements : Renseignements: Claude Girard, Agent d'information CSQ, Cell.: (514) 237-4432, girard.claude@csq.qc.net


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.