Sept forces agissant sur le secteur de l'assurance de dommages en 2016

EY présente les principales tendances et la façon de les gérer

MONTRÉAL, le 11 avril 2016 /CNW/ - Les assureurs de dommages canadiens font face à une multitude de défis jusqu'à présent en 2016, allant des bas taux d'intérêt à l'intensification de la concurrence en passant par la faiblesse du dollar. Selon EY dans sa publication Perspectives 2016 dans le secteur canadien de l'assurance de dommages, ils devront exceller à gérer les sept forces agissant sur le secteur de l'assurance s'ils veulent prospérer dans ce contexte.

«Les assureurs de dommages ont beaucoup de pain sur la planche cette année, affirme Michel Bergeron, associé d'EY responsable des services financiers pour le Québec. Il ne suffira pas de prendre des mesures pour parfaire leur stratégie actuelle. Puisque de nombreux facteurs changent complètement et rapidement le secteur, les entreprises devront se concentrer sur l'efficacité, investir dans le numérique et améliorer l'expérience client.»

M. Bergeron ajoute : «L'une des façons permettant aux assureurs de dommages de demeurer concurrentiels consiste à devenir des leaders du numérique en interne et en externe. Il est également crucial qu'ils attirent les bons talents pour les aider à opérer la transformation requise pour réaliser la croissance en ces temps imprévisibles.»

EY a relevé sept forces extérieures qui façonneront le secteur de l'assurance de dommages en 2016. Les assureurs peuvent aborder ces forces à l'aide de la feuille de route d'EY (ci­dessous), qui implique une transformation spectaculaire de l'extérieur vers l'intérieur.

Incidence des forces externes sur le marché canadien de l'assurance de dommages en 2016 :
(0 = Très faible incidence, 10 = Très forte incidence)

1. Technologies (10) - Les technologies numériques, comme les médias sociaux, la télématique et l'analyse de données, redéfinissent le marché de l'assurance. Leur incidence se répercutera sur la plupart des secteurs de l'entreprise, allant du marketing et de la distribution au service à la clientèle et à l'établissement des modèles de tarification.

2. Contexte concurrentiel (9) - La concurrence s'intensifiera, car les assureurs bien établis agissent rapidement pour tirer parti de l'évolution du marché qui change la donne. Les défis proviendront également de sources non traditionnelles, comme les technologies financières, qui offrent des solutions numériques novatrices.

3. Attentes des clients (8) - Les services offerts dans d'autres secteurs maîtrisant le numérique amènent les consommateurs à demander des expériences plus personnalisées aux assureurs. Puisqu'il est plus facile de comparer les offres sur Internet, les assureurs en ressentiront probablement beaucoup les effets.

4. Conditions économiques et financières (6) - L'incertitude entourant les conditions économiques et financières devrait persister tout au long de 2016. La lenteur de la croissance économique, la dépréciation du dollar canadien et la faiblesse du secteur du pétrole et du gaz constituent des risques de baisse majeurs pour les assureurs.

5. Réglementation (6) - En 2016, les assureurs devront rester bien au fait de l'évolution de la réglementation, mettre en place des processus de gestion des risques et multiplier les fonctions de contrôle. Plus particulièrement, les changements des facteurs de fonds propres auront des incidences pour les entreprises qui investissent dans les technologies, les actions et les placements étrangers.

6. Cyberrisques (5) - La transformation numérique exposera les assureurs à de plus grands risques de fraude, de vol de données et d'activisme politique. En raison d'un accès élargi aux données sensibles, les violations de la vie privée deviendront une plus grande préoccupation, tout comme les risques d'atteinte à la réputation par l'utilisation des médias sociaux.

7. Catastrophes (4) - Les nombreuses catastrophes naturelles ou causées par l'homme des années antérieures ont été moins fréquentes dans la dernière année. Pourtant, à l'échelle mondiale, les changements climatiques et les catastrophes naturelles représentent un défi permanent pour les assureurs de dommages.

Feuille de route de la transformation : les priorités pour 2016

En 2016, les grands assureurs de dommages se concentreront sur la voie du changement suivante :

  1. Transformer les activités pour favoriser l'efficacité, réduire les coûts, accélérer la croissance et améliorer l'expérience client
  2. Passer d'une orientation produit à une orientation expérience client
  3. Positionner votre organisation en vue d'un leadership numérique
  4. Développer et attirer les bons talents pour favoriser le changement
  5. Se préparer à la prochaine vague d'activités de fusion et d'acquisition
  6. Créer une culture axée sur l'innovation continue
  7. Stimuler la performance au moyen de l'analyse de données
  8. Faire de la gestion des risques une grande priorité

«Les assureurs de dommages évoluent actuellement dans un environnement complexe et instable, et ils ne peuvent se permettre de se reposer sur leurs lauriers, conclut M. Bergeron. D'abord et avant tout, les sociétés d'assurance doivent redécouvrir qui sont leurs clients et ce qu'ils recherchent. Les réponses qu'ils trouveront orienteront une bonne partie de la transformation à réaliser pour réussir dans les prochaines années.»

Lisez le rapport intégral Perspectives 2016 dans le secteur canadien de l'assurance de dommages et Perspectives 2016 dans le secteur canadien de l'assurance vie.

À propos d'EY

EY est un chef de file mondial des services de certification, services de fiscalité, services transactionnels et services consultatifs. Les points de vue et les services de qualité que nous offrons contribuent à renforcer la confiance envers les marchés financiers et les diverses économies du monde. Nous formons des leaders exceptionnels, qui unissent leurs forces pour assurer le respect de nos engagements envers toutes nos parties prenantes. Ce faisant, nous jouons un rôle crucial en travaillant ensemble à bâtir un monde meilleur pour nos gens, nos clients et nos collectivités.

Pour en savoir plus, visitez le site ey.com/ca. Suivez-nous sur Twitter @EYCanada.

EY désigne l'organisation mondiale des sociétés membres d'Ernst & Young Global Limited, lesquelles sont toutes des entités juridiques distinctes, et peut désigner une ou plusieurs de ces sociétés membres. Ernst & Young Global Limited, société à responsabilité limitée par garanties du Royaume-Uni, ne fournit aucun service aux clients. Pour plus d'information, veuillez visiter le site ey.com/ca/fr.

SOURCE EY (Ernst & Young)

Renseignements : Julie Fournier, julie.fournier@ca.ey.com, 514 874 4308 ; Sasha Anopina, sasha.anopina@ca.ey.com, 416 943 2637 ; Leigh Kjekstad, leigh.kjekstad@ca.ey.com, 604 648 3807

RELATED LINKS
http://www.ey.com

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.