Semaine québécoise des personnes handicapées - L'austérité libérale fait reculer les droits des personnes handicapées

QUÉBEC, le 4 juin 2015 /CNW Telbec/ - À l'occasion de la Semaine québécoise des personnes handicapées, qui a pour thème cette année « Ensemble, bâtissons une société plus inclusive! », le député de Rosemont et porte‑parole de l'opposition officielle en matière de services sociaux, Jean‑François Lisée, a déploré, aujourd'hui, les effets de l'austérité libérale sur les personnes handicapées. Aux côtés des membres de l'organisme montréalais Ex aequo, qui se consacre depuis 35 ans à la promotion et à la défense des droits des personnes ayant une déficience motrice, le député a pris la parole pour dénoncer les impacts des coupes annoncées depuis un an.

« Ces gens-là ne se plaignent pas; ils veulent seulement contribuer à la société, être des citoyens à temps plein. L'État a le devoir de soutenir leur autonomie mais, actuellement, le gouvernement libéral s'attaque brutalement aux moyens qu'on a mis des décennies à parfaire pour leur faciliter la vie. N'oublions pas, également, qu'il s'agit d'une question de droits et de dignité. Le gouvernement doit non seulement être à l'écoute, mais se mettre en mode action », a déclaré Jean‑François Lisée. Le député a d'ailleurs déposé, ce matin en Chambre, un livre de recettes réalisé par l'organisme, intitulé Chez Prospère, visant à sensibiliser les élus et la population aux façons de permettre une véritable inclusion sociale, professionnelle et économique des personnes en situation de handicap.

« Même la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse a déclaré publiquement, hier, par communiqué, s'inquiéter de l'impact du contexte budgétaire actuel sur le droit à l'égalité des personnes en situation de handicap. Le commissaire, M. Jacques Frémont, a rappelé que plusieurs témoignages récents dans les médias indiquaient que des décisions gouvernementales pourraient toucher directement les services, notamment ceux destinés aux élèves handicapés ou en difficulté d'adaptation ou d'apprentissage », a-t-il ajouté.

La Commission a rappelé que « depuis près de 40 ans, la Charte interdit toute forme de discrimination envers les personnes en situation de handicap ». Pourtant, le gouvernement libéral, en réduisant les services dont elles bénéficient, cumule les attaques directes envers ces personnes. Par ailleurs, la Commission a révélé avoir traité 283 plaintes liées à un handicap ou à un moyen de pallier celui-ci, et ce, seulement pour l'année 2014-2015. La majorité de ces plaintes provenaient du milieu du travail. Depuis cinq ans, à la Commission, les plaintes de ce type sont les plus nombreuses.

« Les personnes handicapées peuvent compter sur notre solidarité; nous ne les laisserons pas tomber. Les nombreux défis auxquels elles doivent faire face, notamment celui de l'intégration, demandent un courage énorme, et l'État doit tout mettre en œuvre pour les soutenir. Les artisans des organismes communautaires, les associations et les bénévoles sur le terrain méritent toute notre reconnaissance; leur dévouement et leurs actions quotidiennes sont essentiels à l'épanouissement et à l'autonomie des personnes handicapées, et rendent notre société toujours plus inclusive », a conclu le député de Rosemont.

 

SOURCE Aile parlementaire du Parti Québécois

Renseignements : Antonine Yaccarini, Directrice adjointe aux relations avec les médias, Aile parlementaire du Parti Québécois, 418 643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.