Semaine nationale des proches aidants - Pour une véritable reconnaissance

QUÉBEC, le 3 nov. 2015 /CNW Telbec/ - C'est sous le thème « Je suis proche aidant, j'ai besoin d'être reconnu » que le Regroupement des aidants naturels du Québec (RANQ) souligne la Semaine nationale des proches aidants, qui se déroule depuis le 1er novembre. Les proches aidants sont impliqués, sans rémunération, auprès d'un proche qui est malade, en fin de vie ou avec des limitations.

Par ce thème, le RANQ veut démontrer que la contribution des proches aidants, au réseau de la santé, n'est pas reconnue de façon concrète. L'organisme déplore, entre autres, que le réseau de la santé et des services sociaux ne tient pas compte des besoins des proches aidants. Le réseau n'ayant pas d'outils pour évaluer leurs besoins, il ne peut leur venir en aide adéquatement. Ce qui n'aide pas aux problèmes d'essoufflement des proches aidants, tel qu'il a été relevé dans le rapport de la protectrice du citoyen en septembre dernier. Dans cette optique, le RANQ demande au Gouvernement du Québec une offre de répit bonifié, adapté aux différentes réalités.

Pour l'organisme, « le système craque de partout » à cause des réductions budgétaires, tant dans les soins à domiciles que dans l'offre d'hébergement public. Pour la présidente du regroupement, Johanne Audet : « Le réseau public devrait être au cœur de ces services et assumer pleinement ses responsabilités envers les proches aidants. Ce que ne fait pas l'État, les proches aidants doivent le faire ».

Aussi, pour le regroupement, le financement des organismes communautaires soutenant les proches aidants doit être majoré, en concordance et solidairement avec les demandes portées par la campagne « Je tiens à ma communauté - Je soutiens le communautaire ». À ce sujet, plus de 700 organismes communautaires ont cessé, depuis quelques jours, leurs activités dans le cadre de la mobilisation « On ferme! Le communautaire, dehors contre l'austérité ».

Prix reconnaissance
Le RANQ profite de la semaine nationale des proches aidants pour remettre, pour la première fois, le prix reconnaissance des proches aidants 2015 à Mme Monique Doyon, du Carrefour des proches aidants de Québec. Par ce geste, le RANQ veut insister sur la contribution remarquable des proches aidants à la société québécoise et les différents visages de leurs réalités. Pour Mme Audet : « Mme Doyon représente l'ensemble des proches aidants ».

Rappelons que c'est le 6 novembre 2007 que l'Assemblée nationale du Québec a reconnu officiellement l'apport des proches aidants en déclarant la première semaine de novembre comme étant la semaine nationale des proches aidants du Québec. Pour la porte-parole de l'organisme, cette reconnaissance doit passer par des gestes concrets : « Les proches aidants ont le cœur sur la main, ne pas les soutenir davantage met en péril leur santé mentale et physique. Ne pas les soutenir c'est prendre le risque d'alourdir encore plus le système de santé. Les soutenir c'est un investissement préventif ».

 

SOURCE Regroupement des aidants naturels du Québec (RANQ)

Renseignements : Jean-Claude Laporte, agent de mobilisation du RANQ, 438-838-7549

RELATED LINKS
www.ranq.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.