Semaine de relâche : la conciliation travail-famille est à la mode dans les PME

MONTRÉAL, le 2 mars 2015 /CNW Telbec/ - Alors que plusieurs familles du Québec entament leur semaine de relâche, un récent sondage de la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI) vient rappeler que les employeurs font preuve de flexibilité lorsque vient le temps de concilier les obligations personnelles avec le travail. En effet, selon ce sondage, 87 % des PME du Québec offrent des mesures de conciliation travail-vie personnelle à leurs employés. Parmi les mesures les plus populaires, on note la possibilité de choisir les semaines de vacances qui conviennent le mieux aux besoins des employés (63 %), la possibilité de prendre des congés non rémunérés pour obligations personnelles (49 %) et la flexibilité dans les horaires de travail (43 %).

« Avoir le loisir de prendre des vacances au moment de son choix peut sembler aller de soi pour certains, mais cela représente souvent un casse-tête pour nombre d'employeurs et particulièrement pour les PME. Lorsqu'une entreprise de cinq employés doit composer avec l'absence d'un ou deux d'entre eux, cela peut avoir des impacts sur l'ensemble de la production et des ajustements importants au fonctionnement sont parfois nécessaires. Aussi, certaines périodes de l'année sont plus achalandées que d'autres et, du point de vue de l'entreprise, elles sont donc moins idéales pour prendre des vacances. Or, malgré les difficultés qu'elles peuvent rencontrer, tout indique que les PME sont nombreuses à déployer des mesures concrètes pour offrir des milieux de travail flexibles », souligne Martine Hébert, vice-présidente principale et porte-parole nationale de la FCEI.

Les propriétaires de PME voient plusieurs avantages à mettre en place des mesures de conciliation travail-vie personnelle : améliorer la relation avec les employés (67 %), augmenter leur satisfaction au travail (63 %) et assurer une meilleure rétention de ceux-ci (51 %) en sont quelques exemples. « Subissant directement les impacts des pénuries de main-d'œuvre, les chefs de PME sont très sensibles au bien-être de leurs employés et plusieurs font tout en leur pouvoir pour leur offrir les meilleures conditions de travail possible. D'ailleurs, lorsqu'on demande aux chefs de PME ce qu'ils feraient avec une baisse de taxes ou d'impôts, la première chose que la majorité ferait, c'est augmenter le salaire de leurs employés. Ils sont donc attentifs aux besoins des employés et de toute évidence, la conciliation travail-vie personnelle fait partie des priorités. Il importe donc de continuer de créer des conditions qui permettront aux PME de bonifier les avantages consentis aux travailleurs, en fonction de leur réalité et de leurs moyens », conclut Martine Hébert.

Le sondage de la FCEI a été mené du 6 au 28 août 2014 auprès de 1 021 propriétaires de PME du Québec. Les résultats sont statistiquement précis à ± 3,1 %, 19 fois sur 20. Pour consulter les résultats détaillés, visitez le fcei.ca/a6902f.

À propos de la FCEI
La FCEI est le plus grand regroupement de petites et moyennes entreprises du Canada, comptant 109 000 membres dans tous les secteurs et toutes les régions, dont 24 000 au Québec.

 

SOURCE Fédération canadienne de l'entreprise indépendante

Renseignements : Amélie Desrosiers, attachée de presse, FCEI, Téléphone : 514 861-3234 poste 224 | Cellulaire : 514 817-0228, amelie.desrosiers@fcei.ca

LIENS CONNEXES
http://www.cfib.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.