Semaine d'actions pour sauver AccèsLogis - Couper dans le logement social, ou comment perpétuer la pauvreté

QUÉBEC, le 21 janv. 2016 /CNW Telbec/ - « Le gouvernement doit cesser de s'en prendre aux plus pauvres et réinvestir massivement pour la construction de logements sociaux partout au Québec » : c'est dans ces termes que Serge Petitclerc, porte-parole du Collectif pour un Québec sans pauvreté, s'est exprimé alors qu'il participait à une action devant les bureaux du Conseil du trésor dans le cadre de la Semaine d'actions pour sauver AccèsLogis, organisée par le Front d'action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU).

Le porte-parole du Collectif a poursuivi en questionnant les intentions du premier ministre Couillard : « Va-t-il fermer les yeux sur les conséquences des coupes faites à AccèsLogis, le seul programme qui finance la construction de logements sociaux? Combien de temps encore va-t-il nier les impacts négatifs de l'austérité? Va-t-il continuer à faire fi des réalités vécues sur le terrain, comme il l'a trop longtemps fait pour Mélaric, un centre de thérapie contre les dépendances qui a dû fermer ses portes à cause des dernières coupes à l'aide sociale? »

« Dans ce dossier, le gouvernement a fini par entendre raison. Dommage que ça lui ait pris autant de temps et qu'il ait choisi de maintenir la coupe de 130 $ aux personnes assistées sociales hébergées, coupe dont on ne parle plus aujourd'hui », de réagir Serge Petitclerc à l'annonce du gouvernement qui va injecter 6 millions $ dans les centres d'intervention en dépendance.

En appui au FRAPRU, le Collectif a dénoncé aujourd'hui les coupes au programme AccèsLogis. Ces coupes, annoncées dans le dernier budget du Québec, ont réduit de moitié le nombre de logements sociaux financés pour l'année 2015-2016. Le Collectif réclame dans le prochain budget des investissements substantiels en matière de logement social.

« Si le Québec veut réaliser des progrès dans la lutte à la pauvreté, il serait judicieux d'aider les plus pauvres à se loger de manière abordable. Le Collectif souhaite que le prochain budget marque la fin de l'austérité et le début d'un réinvestissement dans le logement social », d'affirmer M. Petitclerc. Celui-ci rappelle d'ailleurs que, selon un sondage Léger Marketing publié à l'été 2015, près de deux QuébécoiSEs sur trois sont d'avis que le gouvernement devrait investir davantage dans les logements sociaux.

« Lors de la dernière campagne électorale, le premier ministre avait promis la construction de 3000 nouveaux logements sociaux par année. Or tout le monde s'entendait pour dire que 3000 unités, c'est en bas du minimum nécessaire annuellement pour avoir un impact significatif dans la lutte contre la pauvreté. S'il fallait en plus que le gouvernement ne respecte pas cette promesse, ce serait ajouter l'insulte à l'injure », de conclure Serge Petitclerc.

Rappelons que le programme AccèsLogis permet de financer la construction de nouveaux logements sociaux, d'améliorer ceux déjà existants ainsi que de convertir des logements privés en logements communautaires.

 

SOURCE Collectif pour un Québec sans pauvreté

Renseignements : Stéphane Lessard, responsable des communications, Cellulaire : 418-930-5969, Courriel : communications@pauvrete.qc.ca; Site Internet : www.pauvrete.qc.ca

RELATED LINKS
http://www.pauvrete.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.