Selon une nouvelle analyse, l'utilisation optimale du traitement pour l'insuffisance cardiaque (Pr)Entresto(MC) de Novartis pourrait sauver plus de 3 000 vies au Canada chaque année(1).

DORVAL, QC, le 9 mars 2017 /CNW/ - Les résultats d'une nouvelle analyse indiquent qu'un nombre élevé de décès survenus au Canada pourrait être évité grâce à l'utilisation d'EntrestoMC (sacubitril/valsartan), traitement pour l'insuffisance cardiaque de Novartis Pharma Canada inc.1 Les auteurs de l'analyse ont présenté leurs résultats dans le cadre de séances scientifiques de l'American Heart Association au cours de l'EPI-Lifestyle 2017 qui a eu lieu à Portland, en Oregon.

La nouvelle analyse canadienne visait à évaluer le nombre potentiel de décès évitables grâce à l'utilisation optimale d'EntrestoMC, conformément à l'indication approuvée au Canada. Le nombre de patients devant recevoir un traitement pour éviter un décès émane de PARADIGM-HF, soit l'étude pivot ayant permis l'approbation d'EntrestoMC2. L'analyse a permis de dénombrer 242 200 patients au Canada présentant une insuffisance cardiaque (de classe II ou III selon la NYHA) accompagnée d'une baisse de la fraction d'éjection et de conclure que le traitement par EntrestoMC pourrait prévenir la survenue de 3 014 décès de patients par année (intervalle 1 930-4 331)1.

 « Les résultats de l'analyse démontrent l'avantage potentiel que procurerait une vaste utilisation clinique d'EntrestoMC aux patients canadiens atteints d'une insuffisance cardiaque », a révélé un des auteurs de l'analyse, Dr Michel White, cardiologue et titulaire de la chaire Carolyn et Richard J. Renaud en insuffisance cardiaque à l'Institut de Cardiologie de Montréal et professeur titulaire de médecine à l'Université de Montréal.  « Chez certains patients, cela pourrait non seulement éviter des décès, mais aussi des hospitalisations. L'insuffisance cardiaque est une des causes majeures d'hospitalisation chez les Canadiens et une réduction des taux d'hospitalisation pourrait être synonyme d'avantages importants pour notre système de santé. »

L'insuffisance cardiaque est une maladie invalidante et potentiellement mortelle caractérisée par l'incapacité du cœur à pomper suffisamment de sang dans l'organisme. Des symptômes tels que l'essoufflement, la fatigue et la rétention d'eau peuvent apparaître lentement et s'aggraver au fil du temps, affectant grandement la qualité de vie3. Près de la moitié des patients atteints d'insuffisance cardiaque présentent une baisse de la fraction d'éjection, soit une mesure qui détermine la capacité du coeur à pomper le sang4,5.

ENTRESTOMC est indiqué dans le traitement de l'insuffisance cardiaque (de classe II ou III selon la NYHA) accompagnée d'une baisse de la fraction d'éjection, en vue de réduire la mortalité cardiovasculaire et la fréquence d'hospitalisation pour cause d'insuffisance cardiaque.6

« L'insuffisance cardiaque touche un Canadien sur cinq et impose un lourd fardeau aux familles des patients », affirme Dawn Bell, conseillère scientifique en chef et vice-présidente aux affaires médicales de Novartis Pharma Canada inc. « Cette analyse applique les données de PARADIGM-HF à une population réelle de patients canadiens présentant une insuffisance cardiaque afin de déterminer l'incidence potentielle d'EntrestoMC en pratique clinique. »

À propos de l'insuffisance cardiaque au Canada
Au Canada, plus de 600 000 personnes sont atteintes d'insuffisance cardiaque7.Cette maladie est responsable de 9 % des décès au pays (soit environ 22 000 par année)8, ce qui équivaut presque au nombre combiné de décès attribuables au cancer du sein, au cancer colorectal, au cancer de la prostate et au cancer du pancréas9. Au Canada, l'insuffisance cardiaque est la deuxième cause d'hospitalisation en importance chez les patients âgés de plus de 65 ans10, et on estime que son coût direct a été de 2,89 milliards de dollars en 201211.

À propos d'EntrestoMC
EntrestoMC est le premier médicament de sa catégorie contenant du sacubitril, un inhibiteur de l'endopeptidase neutre et du valsartan, un antagoniste des récepteurs AT1 de l'angiotensine II. Offert sous la forme d'un comprimé à prendre deux fois par jour, EntrestoMC est doté d'un mode d'action unique qui influe sur les systèmes neurohormonaux du cœur. On le croit capable d'atténuer le stress exercé sur le coeur défaillant en stimulant le système des peptides natriurétiques qui protège le cœur, tout en inhibant simultanément le système rénine-angiotensine-aldostérone (SRAA) qui peut causer des effets néfastes au fil du temps12,13,14.

À propos de Novartis Pharma Canada inc.
Novartis Pharma Canada inc., un chef de file dans le domaine de la santé, se consacre à la recherche, à la mise au point et à la commercialisation de produits novateurs dans le but d'améliorer le bien-être de tous les Canadiens. En 2015, l'entreprise a investi près de 53 millions de dollars en recherche et développement au Canada. Située à Dorval, au Québec, Novartis Pharma Canada inc. est une société affiliée à Novartis AG qui propose des solutions thérapeutiques novatrices destinées à répondre aux besoins en constante évolution des patients et des populations dans le monde entier. Elle compte plus de 700 employés au Canada. Pour en savoir davantage, veuillez visiter www.novartis.ca.

À propos de Novartis
Novartis propose des solutions de santé innovantes adaptées aux besoins changeants des patients et des populations. Basée à Bâle, en Suisse, Novartis offre un portefeuille diversifié qui satisfait ces exigences le mieux possible : médicaments innovants, soins ophtalmologiques et produits pharmaceutiques génériques économiques. Novartis est en tête à l'échelle mondiale dans chacun de ces secteurs thérapeutiques. En 2016, le Groupe a réalisé un chiffre d'affaires net d'USD de 48,5 milliards, alors que la recherche et le développement ont atteint environ 9,0 milliards de dollars USD. Les sociétés du Groupe Novartis emploient quelque 118 000 associés équivalents temps plein. Les produits de Novartis sont en vente dans près de 155 pays dans le monde. Pour de plus amples renseignements, veuillez visiter http://www.novartis.com.

EntrestoMC est une marque de commerce de Novartis Pharma Canada inc.

______________________________

1

McKelvie R et coll., Potential mortality reduction with optimal usage of sacubitril/valsartan therapy for the treatment of heart failure in Canada, résumé présenté dans le cadre d'EPI-Lifestyle, American Heart Association, mars 2017.

2

McMurray JJV, Packer M, Desai AS, et coll. Angiotensin-Neprilysin Inhibition versus Enalapril in Heart Failure, N Engl J Med 2014;371:993-1004. DOI : 10.1056/NEJMoa1409077

3

Fauci A, Longo D. Disorders of the Heart. Harrison's Principles of Internal Medicine. 17e éd. 2008; 4:1442-55.

4

American Heart Association, heart.org, Ejection Fraction Heart Failure Measurement, en ligne : http://www.heart.org/HEARTORG/Conditions/HeartFailure/SymptomsDiagnosisofHeartFailure/Ejection-Fraction-Heart-Failure-Measurement_UCM_306339_Article.jsp#

5

Owan TE et coll., Trends in Prevalence and Outcome of Heart Failure with Preserved Ejection Fraction, N Engl J Med 2006; 355:251-2520 juillet 2006DOI : 10.1056/NEJMoa052256

Novartis Pharma Canada inc., Monographie de produit, Entresto, indications et utilisation clinique, 3 août 2016, page 3.

7

Blais C, et coll. Assessing the burden of hospitalized and community-care heart failure in Canada. Can J Cardiol. Mars 2014; 30(3) : 352-8 et Statistique Canada, Population selon le sexe et le groupe d'âge, 2013, en ligne : http://www.statcan.gc.ca/tables-tableaux/sum-som/l02/cst01/demo10a-fra.htm

8

Brophy JM. Epidemiology of congestive heart failure: Canadian data from 1970 to 1989. Can J Cardiol 1992; 8 : 495-498 et Statistique Canada, Principales causes de décès, selon le sexe, Tableau CANSIM 102-0561, en ligne : http://www.statcan.gc.ca/tables-tableaux/sum-som/l02/cst01/hlth36a-fra.htm

9

Comité directeur des statistiques sur le cancer de la Société canadienne du cancer. Statistiques canadiennes sur le cancer 2016, p. 50, Toronto : Société canadienne du cancer; 2016.

10

Institut canadien d'information sur la santé (ICIS), Aperçu des soins de santé au Canada selon les listes des 10 premiers résultats, 2011, p. 10, en ligne : https://secure.cihi.ca/free_products/Top10ReportFR-Web.pdf.

11

Cook C. et coll., The Annual Global Economic Burden of Heart Failure, Int J Cardiol (2014), Tableau 5.

12

McMurray JJ, Packer M, Desai AS, et coll. Dual angiotensin receptor and neprilysin inhibition as an alternative to angiotensin-converting enzyme inhibition in patients with chronic systolic heart failure: rationale for and design of the Prospective comparison of ARNI with ACEI to Determine Impact on Global Mortality and morbidity in Heart Failure trial (PARADIGM-HF). Eur J Heart Fail 2013;15,1062-1073 (doi: 10.1093/eurjhf/hft052).

13

Langenickel TH, Dole WP. Angiotensin receptor-neprilysin inhibition with LCZ696: a novel approach for the treatment of heart failure. Drug Discovery Today: Therapeutic Strategies. 2012, vol. 9. No 4.

14

Solomon SD et coll. The angiotensin receptor neprilysin inhibitor LCZ696 in heart failure with preserved ejection fraction: a phase 2 double-blind randomised controlled trial. Lancet. 2012;380:1387-95.

 

SOURCE Novartis Pharma Canada inc.

Renseignements : Novartis - Relations avec les médias : Patricia Tiramani, Novartis Pharma Communications, +1 514-633-7873, Courriel : camlph.communications@novartis.com ; Spectrum Conseil : +1 514-234-4095, mediarelations@spectrumadvisors.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.