Selon un sondage de l'ICCA, les Canadiens endettés sont vulnérables face aux hausses des taux d'intérêt

TORONTO, le 17 juill. 2012 /CNW/ - Près de la moitié (48 %) des répondants à un sondage pancanadien commandé par l'Institut Canadien des Comptables Agréés (ICCA) auraient du mal à continuer de faire leurs versements pour rembourser leur emprunt hypothécaire ou leurs dettes si les taux d'intérêt augmentaient de façon significative.

Parmi les répondants pour qui une hausse des taux d'intérêt serait problématique, 29 % seraient en difficulté si la hausse était de 2 % ou moins, tandis qu'une autre tranche de répondants de 29 % auraient du mal à assumer une augmentation de 3 % à 4 %.

Réalisé par Harris/Décima Inc., le sondage de l'ICCA montre également que près de quatre répondants sur dix pensent qu'ils n'auront pas fini de payer leurs dettes après avoir atteint l'âge de 65 ans.

«Bon nombre de Canadiens ont peu de marge de manœuvre en ce qui concerne leur situation financière personnelle et cela n'est pas près de changer, explique Kevin Dancey, FCA, président-directeur général de l'ICCA. C'est pourquoi l'ICCA a la ferme conviction qu'il est essentiel d'aider les Canadiens à accroître leurs connaissances financières pour maintenir la vigueur économique et la prospérité du Canada.»

Cette opinion est partagée par James Rajotte, député de la circonscription fédérale d'Edmonton-Leduc. Sa motion d'initiative parlementaire visant l'amélioration de la littératie financière au Canada a récemment été adoptée par la Chambre des Communes. Selon M. Rajotte, «étant donné qu'un grand nombre de Canadiens sont vulnérables face aux hausses des taux d'intérêt ou risquent de se retrouver avec une dette à long terme, il est important que tous acquièrent les connaissances nécessaires pour prendre les meilleures décisions financières qui soient compte tenu de leur situation».

Le sondage montre que ce sont les femmes, les jeunes adultes et ceux qui n'ont pas confiance en leurs habiletés financières qui craignent le plus les hausses de taux.

Près de six répondants sur dix (59 %) épargnent moins de 10 % de leur revenu mensuel; de ce nombre, 33 % n'en épargnent que 5 %, voire rien du tout.

Par ailleurs, la recherche a également porté sur l'utilisation des cartes de crédit. Un peu plus de quatre répondants sur dix (43 %) ont reporté le solde impayé d'une carte de crédit, ce qui représente une augmentation de neuf points de pourcentage par rapport au résultat dégagé par une étude similaire menée pour l'ICCA en 2010.

Faits saillants du sondage

Endettement

  • 60 % des Canadiens ont emprunté pour faire un achat important comme une voiture ou un voyage, et 44 % n'ont pas encore entièrement remboursé cet emprunt.
  • Près de deux Canadiens sur dix (17 %) ont emprunté pour couvrir des dépenses courantes, et près de la moitié (42 %) n'ont pas encore remboursé entièrement cet emprunt.

Épargne-retraite insuffisante

  • 43 % des 55 ans ou plus disent ne pas avoir assez épargné pour leur retraite.
  • Près de quatre répondants sur dix pensent qu'ils devront continuer à travailler après avoir atteint 65 ans pour arriver à joindre les deux bouts.

Près de la moitié des répondants (46 %) ont indiqué que leur situation financière n'avait pas changé par rapport à l'année précédente. Toutefois, environ deux répondants sur cinq ont fait état d'une amélioration, et ce, pour les raisons suivantes : remboursement des dettes en tout ou en partie (59 %), augmentation des revenus du ménage (58 %) et amélioration générale de leurs compétences en gestion financière (49 %).

«Il est encourageant de constater que la gestion de la dette et l'amélioration des compétences financières sont évoquées par les répondants qui disent se sentir mieux à l'égard de leur situation financière», souligne Kevin Dancey.

Les résultats du sondage orienteront les efforts que déploiera l'ICCA pour continuer d'aider les Canadiens à parfaire leurs connaissances en matière de finances personnelles. L'ICCA a d'ailleurs publié récemment le Guide à l'intention des parents : Apprendre la gestion financière à nos enfants, qui s'adresse aux parents qui veulent outiller leurs enfants pour les décisions financières importantes qu'ils auront à prendre plus tard. D'autres ressources sont proposées sur le site de l'ICCA consacré à la littératie financière (www.financialdecisionsmatter.com/Fr/).

L'étude de l'ICCA sur la littératie financière au Canada en 2012 a été réalisée par Harris/Décima Inc. par téléphone entre le 29 mars et le 16 avril, auprès d'un échantillon aléatoire de 1 000 Canadiens de 18 ans et plus. La marge d'erreur est de +/- 3,1 %, 19 fois sur 20. Un rapport sommaire est disponible à www.icca.ca/etudelf2012.

À propos de l'ICCA
Les Comptables agréés (CA) forment la profession regroupant des leaders qui assument des rôles de dirigeants, de conseillers, d'experts financiers, de fiscalistes et de certificateurs la plus estimée au Canada, reconnue à l'échelle internationale. Grâce à leur intégrité, leur expertise et leurs normes d'agrément reconnues mondialement, les 82 000 CA du Canada maintiennent leur influence et leur leadership au pays et sur la scène internationale. À titre de conseillers privilégiés des organisations canadiennes de toutes tailles, les CA du Canada contribuent à renforcer la confiance envers les entreprises canadiennes ainsi que la santé et la pérennité des marchés financiers et de l'économie du Canada. L'Institut Canadien des Comptables Agréés (ICCA) représente les CA du Canada sur les scènes nationale et internationale. L'ICCA est l'un des membres fondateurs de l'International Federation of Accountants (IFAC) et de la Global Accounting Alliance (GAA).

SOURCE L'Institut Canadien des Comptables Agrees

Renseignements :

ou pour obtenir une entrevue, veuillez communiquer avec :
Tobin Lambie, responsable des relations avec les médias
416- 204-3228
tobin.lambie@cica.ca
www.icca.ca

Profil de l'entreprise

L'Institut Canadien des Comptables Agrees

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.