Selon un sondage de la Banque CIBC, plus de la moitié des étudiants canadiens de niveau postsecondaire traitent leurs parents comme des guichets automatiques

Dépasser son budget est monnaie courante chez les jeunes, peu importe le revenu de leurs parents

TORONTO, le 24 août 2015 /CNW/ - À l'approche de la nouvelle année scolaire, un nouveau sondage CIBC (CM aux bourses de Toronto et de New York) montre que plus de la moitié (51 %) des étudiants de niveau postsecondaire ont sollicité du soutien financier supplémentaire auprès de leurs parents pendant leurs études l'an dernier parce qu'ils ont manqué d'argent.

Voici les principaux résultats du sondage :

  • 51 % des parents ayant des enfants faisant des études postsecondaires disent que ceux-ci leur ont demandé du soutien financier supplémentaire au cours de la dernière année scolaire parce qu'ils ont manqué d'argent.

  • 86 % des parents estiment être de bons exemples à suivre en ce qui a trait à la planification financière.

« Certains enfants traitent leurs parents comme un guichet automatique personnel. Mais ils doivent comprendre que les parents peuvent ne pas être toujours disposés ou capables de donner ces sommes supplémentaires, explique Sarah Widmeyer, directrice générale et chef, Services consultatifs de gestion de patrimoine, Banque CIBC. Il est essentiel d'enseigner des notions de base sur les finances et l'établissement d'un budget aux enfants avant de les envoyer au collège ou à l'université.

« De toute évidence, il ne vous suffit pas de fournir le bon exemple sur le plan financier pour que vos enfants comprennent comment gérer leurs propres finances, ajoute-t-elle. C'est pourquoi il est essentiel de leur enseigner l'importance d'équilibrer leur budget dès le début de leur adolescence, car cette leçon devient bien plus difficile s'ils l'apprennent lorsqu'ils partent vivre seuls pour la première fois. »

Ce que les parents peuvent faire pour aborder le sujet

Les résultats du sondage montrent qu'il est courant de dépasser son budget, peu importe le milieu financier d'où les enfants sont issus :

  • Les enfants de familles dont le revenu total est inférieur à 75 000 $ affichent un manque semblable de compétences en budgétisation (52 % d'entre eux ont demandé de l'argent à leurs parents) que ceux de familles dont le revenu total est supérieur à 125 000 $ (au-dessus de la moyenne). En effet, 48 % d'entre eux ont également demandé de l'argent à leurs parents.

Mme Widmeyer suggère aux parents de faire preuve d'initiative et de prendre le temps de discuter des finances avec leurs enfants. « Il est important que les enfants comprennent ce qui se passera s'ils manquent d'argent ou s'ils ont d'autres problèmes financiers avant la rentrée des classes plutôt qu'après avoir éprouvé une telle expérience. »

Les parents devraient s'assurer que leurs enfants comprennent qu'il peut y avoir des imprévus qui entraînent des difficultés financières. Mme Widmeyer recommande toutefois aux parents de prévenir leurs enfants : s'ils demandent plus d'argent, ils devraient être prêts à montrer le suivi de leurs dépenses, et ainsi démontrer qu'ils peuvent les justifier.

« Si votre enfant vous demande plus d'argent, vous devriez vous asseoir avec lui et établir un budget, qui indique la façon dont il prévoit utiliser les fonds supplémentaires et les gérer jusqu'à la fin de l'année scolaire. »

Faire participer les enfants le plus tôt possible aux questions financières de la famille est une excellente façon de veiller à ce qu'ils possèdent de bonnes connaissances en la matière. Pour ce faire, les parents et leurs enfants peuvent se réunir pour établir un budget de vacances, payer les factures mensuelles ou examiner un relevé de carte de crédit.

Bientôt la rentrée des classes? Cinq conseils pour les étudiants qui veulent gérer efficacement leurs finances

Aux étudiants qui commencent leurs études ou les reprennent le mois prochain, Mme Widmeyer offre des conseils sur la façon de bien gérer leurs finances personnelles loin de la maison.

Faites la distinction entre les besoins et les désirs passagers. Dépensez-vous votre argent pour ce dont vous avez besoin, comme la nourriture et le logement, ou vos frais de scolarité et vos manuels scolaires, ou pour des articles non essentiels, comme de la pizza, de la bière, le plus récent modèle de téléphone intelligent ou des billets pour un concert? Si vos fonds sont limités, vous devez d'abord couvrir entièrement vos dépenses nécessaires, puis établir l'ordre de priorité de vos dépenses non essentielles.

Établissez un budget. Détaillez vos dépenses mensuelles et ajoutez votre revenu mensuel total, y compris les prêts, les bourses ou l'argent gagné dans des emplois à temps partiel. Cela vous donnera une image claire de la destination de votre argent. Assurez-vous que votre budget est équilibré, soit en réduisant les dépenses, soit en trouvant d'autres sources de revenu. De nombreuses institutions financières, comme la Banque CIBC, offrent un calculateur de budget étudiant qui vous aidera à établir un budget.

Gérez vos liquidités. Autrement dit, vous ne pouvez pas dépenser plus que ce que vous avez. Le fait de vérifier vos dépenses par rapport aux montants réservés dans votre budget et de ne pas les dépasser vous permettra d'éviter de trop dépenser et de faire des dettes.

Empruntez de façon responsable. Une carte de crédit vous offre plus d'options de paiement et de souplesse financière. Toutefois, une carte de crédit n'est pas de l'argent gratuit, et vous devriez l'utiliser seulement pour ce que vous pouvez rembourser. Réduisez votre limite de crédit au niveau le plus bas pour éviter de dépenser de l'argent que vous n'avez pas.

Commencez à établir des antécédents de crédit. Si vous payez en temps voulu des factures comme celles de votre carte de crédit ou de votre téléphone cellulaire, cela vous aidera à établir de bons antécédents de crédit. Il est important que vous ayez de bons antécédents de crédit lorsque vous demanderez n'importe quel prêt, par exemple un prêt-auto ou un prêt hypothécaire.

« La rentrée des classes peut être une expérience fascinante, mais parfois intimidante. Être responsable de ses finances pour la première fois peut ajouter un stress supplémentaire, affirme Mme Widmeyer. Grâce à quelques compétences financières et à un budget approprié, les étudiants peuvent gérer leurs finances avec succès et prendre une longueur d'avance dans leur vie d'adulte. »

Principales conclusions du sondage

Pourcentage de parents canadiens qui ont épargné ou épargnent actuellement pour les études postsecondaires de leurs enfants :

Oui                                                                                          70 %
Non 30 %

Pourcentage de parents canadiens à qui leurs enfants ont demandé un soutien financier supplémentaire lors de la dernière année scolaire   

Oui 51 %
Non                                                                                          49 %

Revenu du ménage de ceux à qui on a demandé plus d'argent 

Ont reçu une
demande de
fonds
supplémentaires
Moins de
50 000 $
De 50 000 $
à moins de
75 000 $
De 75 000 $
à moins de
100 000 $
De 100 000 $
à moins de
125 000 $
125 000 $ ou
plus
Oui 55 % 49 % 53 % 52 % 48 %
Non 44 % 51 % 47 % 47 % 52 %
Ne savent pas 1 % 0 % 0 % 1 % 0 %

Pourcentage de parents canadiens qui se considèrent comme un bon exemple à suivre pour leurs enfants en ce qui a trait à la planification financière :

Oui                                                                                           86 %
Non 14 %

Entre le 13 et le 17 août 2015, un sondage en ligne a été mené auprès de 1 001 parents canadiens inscrits au Forum Angus Reid. La marge d'erreur, qui mesure la variabilité d'échantillonnage, est de +/- 3,1 %, 19 fois sur 20. Les écarts entre les totaux sont attribuables à l'arrondissement des données.

À propos de la Banque CIBC

La Banque CIBC est une importante institution financière canadienne d'envergure mondiale qui compte 11 millions de clients, tant des particuliers que des entreprises. Par l'intermédiaire de ses trois principales unités d'exploitation, Services bancaires de détail et Services bancaires aux entreprises, Gestion des avoirs et Services bancaires de gros, la Banque CIBC offre une gamme complète de produits et de services au moyen de son réseau étendu de services bancaires électroniques, de ses centres bancaires et de ses bureaux dans tout le Canada, aux États-Unis et dans le monde entier. Vous trouverez d'autres communiqués de presse et renseignements au sujet de la Banque CIBC sur le site Web de l'entreprise, au www.cibc.com/ca/media-centre/index-fr.html.

 

 

SOURCE Banque CIBC

Renseignements :

Caroline Van Hasselt, directrice en chef, Communications externes, 416 784-6699 ou Caroline.VanHasselt@cibc.com.


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.