Selon un sondage de la Banque CIBC, les Canadiens prévoient utiliser leur remboursement d'impôt pour s'acquitter de leurs dettes

Il est temps de cesser de voir ce remboursement comme une manne inattendue pour rembourser ses cartes de crédit et payer ses factures, dit un fiscaliste

TORONTO, le 23 mai 2014 /CNW/ - Alors que la majorité des Canadiens s'attend à recevoir ou a déjà reçu un remboursement d'impôt, un récent sondage de la Banque CIBC (TSX: CM) (NYSE: CM) révèle que près de la moitié (44 %) d'entre eux prévoit utiliser cette rentrée d'argent pour rembourser leurs cartes de crédit, leurs dettes ou leurs factures plutôt que de l'épargner ou de l'investir.

Voici quelques-unes des principales conclusions du sondage :

  • Des 54 % de Canadiens qui s'attendent à un remboursement d'impôt cette année, plus d'un Canadien sur cinq (22 %) prévoit utiliser cet argent pour rembourser des dettes à intérêt élevé comme les cartes de crédit

  • Une proportion presque égale (21 %) ne sait pas comment elle va l'utiliser

  • Seulement 10 % prévoient épargner ou investir ces fonds.

« Un remboursement d'impôt n'est pas vraiment une manne inattendue », explique Jamie Golombek, directeur gestionnaire, Planification fiscale et successorale, Banque CIBC. « Cela signifie simplement que vous avez prêté au gouvernement de l'argent durement gagné que vous récupérez aujourd'hui sans intérêt. Il est temps que les Canadiens réévaluent leur façon de penser au sujet de ce remboursement. »

« Alors que l'utilisation de ce remboursement pour payer leurs dettes reste la priorité pour la plupart des Canadiens, il est important de consulter son conseiller financier pour planifier la façon la plus efficiente possible sur le plan fiscal d'épargner et de dépenser votre argent », affirme M. Golombek.

« Ce qui intéresse le plus les gens dans le fait de cotiser à un REER, c'est la perspective d'obtenir un important remboursement d'impôt, mais il existe une façon plus simple d'obtenir ce remboursement sensiblement en avance », dit-il.

Selon lui, si vous êtes un employé, assujetti à une retenue d'impôt à la source, et si vous cotisez régulièrement à un régime enregistré d'épargne-retraite (REER), vous n'êtes pas obligé d'attendre ce remboursement jusqu'au printemps suivant. Des cotisations prélevées directement sur votre salaire brut réduisent immédiatement le montant de l'impôt retenu sur votre chèque de paie. Vous pouvez également remplir le formulaire T1213 de l'Agence du revenu du Canada, Demande de réduire des retenues d'impôt à la source, sur lequel vous pouvez indiquer entre autres les cotisations à un REER à déduire de votre revenu lorsque votre employeur calcule les impôts qui seront prélevés de votre paie.

Pour les personnes qui reçoivent un remboursement d'impôt cette année ou qui paient moins d'impôt à chaque chèque de paie, M. Golombek fournit des conseils sur la façon de tirer le meilleur parti de son argent dans son rapport, REER, CELI ou prêt hypothécaire : Comment faire le bon choix. « Les Canadiens devraient examiner leur taux d'imposition marginal anticipé actuel et futur, les taux de rendement et le coût des emprunts avant de décider s'il est plus sensé d'épargner ou de rembourser ses dettes », affirme M. Golombek.

« Rembourser ses dettes et faire des contributions pour des objectifs à court et à long terme sont des éléments d'un plan financier global », dit-il. « Que vous décidiez d'épargner ou de rembourser vos dettes, le plus important est de prendre une décision réfléchie. »

PRINCIPAUX RÉSULTATS DU SONDAGE

Pourcentage de Canadiens qui s'attendent à un remboursement d'impôt pour 2013 :

Oui 54 %
Non 34 %
Ne sait pas / préfère ne
pas répondre
12 %

Pourcentage de Canadiens qui prévoient dépenser leur remboursement d'impôt pour :

Rembourser une carte de crédit ou
un prêt
22 %
Je n'ai pas encore décidé/je le mets
de côté
21 %
L'utiliser pour des dépenses
quotidiennes (épicerie, factures,
essence, gaz, etc.)
19 %
Contribuer à des placements 10 %
Autres 9 %
Le consacrer à un achat majeur
pour la maison (électroménagers,
meubles, réparations résidentielles)
7 %
Voyage 5 %
Je vais faire quelques folies
(vêtements, bijoux, appareils
électroniques)
3 %
Rembourser un prêt hypothécaire 3 %
Je préfère ne pas répondre 2 %

Les 8 et 9 avril 2014, un sondage en ligne a été réalisé auprès de 1 517 adultes canadiens choisis au hasard parmi les panélistes du Forum Angus Reid. La marge d'erreur, qui mesure la variabilité de l'échantillonnage, est de 2,5 %, 19 fois sur 20. Les résultats ont été statistiquement pondérés en fonction des données de recensement les plus récentes quant au niveau d'études, à l'âge, au sexe et à la région (ainsi qu'à la langue au Québec) pour assurer un échantillon représentatif de l'entière population adulte du Canada. Les écarts dans les totaux ou entre ceux-ci s'expliquent par le fait que les chiffres ont été arrondis.

Banque CIBC
La Banque CIBC est une institution financière nord-américaine de premier plan qui offre des services financiers à près de onze millions de clients personnels et d'affaires. Elle offre une gamme complète de produits et services par l'intermédiaire de son réseau de services bancaires électroniques complets et de ses centres bancaires et bureaux situés partout au Canada, aux États-Unis et dans le monde. Le centre des médias du site de la Banque CIBC, à l'adresse www.cibc.com, contient d'autres communiqués et d'autres renseignements sur la Banque CIBC. 

SOURCE : Banque Canadienne Impériale De Commerce

Renseignements :

Caroline Van Hasselt, directrice en chef, Communications externes, 416 784-6699 ou caroline.vanhasselt@cibc.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.