Selon un sondage de BDC, les entrepreneurs canadiens investiront 111 milliards de dollars dans des projets de croissance en 2016

Les projets d'investissement des PME sont stables, malgré un climat d'incertitude économique, et mettent l'accent sur la croissance et la productivité.

Points saillants :

  • 76 % des entrepreneurs canadiens ont l'intention d'investir dans leur entreprise en 2016, pour un montant total de 111 milliards de dollars, ce qui est semblable à 2015.
  • La Colombie-Britannique et les territoires affichent la plus importante augmentation dans les intentions d'investissement (14 %), suivis de l'Ontario (2 %). Pour leur part, les entrepreneurs de l'Alberta indiquent qu'ils prévoient investir 27 % de moins qu'en 2015. La situation demeure stable dans le reste du Canada.
  • Une minorité d'entreprises (10 %) représente les trois quarts des investissements prévus.
  • Le principal facteur qui limite les investissements est le manque de confiance en l'économie (48 %).

MONTRÉAL, le 28 janv. 2016 /CNW/ - Malgré des conditions économiques difficiles, près de trois PME canadiennes sur quatre ont l'intention d'investir dans leur expansion en 2016, selon une étude menée par la Banque de développement du Canada (BDC). Les principales raisons citées sont le financement des projets de croissance (77 % des répondants) et la stimulation de la productivité ou de l'efficacité (75 % des répondants). L'étude confirme aussi qu'il est essentiel d'investir dans son entreprise pour en améliorer la compétitivité.

« Même si les entrepreneurs canadiens sont prudents face à la situation économique, ils semblent généralement optimistes pour ce qui est de l'avenir de leur entreprise », a affirmé Pierre Cléroux, économiste en chef et vice-président, Recherche, à BDC. « Il est encourageant de voir que les petites entreprises gardent le cap sur la croissance et la productivité malgré un contexte économique difficile. »

Il s'agit de la première étude du genre au Canada, qui vise à présenter ce que les dirigeants des PME prévoient en matière de projets d'investissement, du point de vue des montants à débourser, des raisons qui les incitent à investir et des obstacles qui les en empêchent. Le sondage effectué auprès de 4 000 entrepreneurs entre août et novembre 2015 a révélé certaines lueurs d'espoir dans plusieurs régions. En Colombie-Britannique et dans les territoires, les entrepreneurs ont l'intention d'investir 14 % de plus qu'en 2015, tandis qu'en Ontario, l'augmentation prévue est de 2 %.

Frappées de plein fouet par la chute des prix du pétrole brut, les PME albertaines devraient investir 27 % de moins cette année. On note en revanche des signes d'optimisme. L'étude montre en effet que les entrepreneurs de cette province prévoient investir 65 000 $ chacun dans leur entreprise, soit au-delà de 50 % de plus que la médiane canadienne et, de loin, le montant médian le plus élevé d'investissement prévu par rapport aux autres régions. Les renseignements régionaux détaillés figurent dans le rapport d'enquête de BDC.

« Tout indique que l'avenir appartient aux entrepreneurs qui investissent dans leur entreprise, a ajouté M. Cléroux. Ces PME affichent de meilleures perspectives de croissance, comptent un plus grand nombre d'employés et ont de meilleures chances de succès dans les marchés internationaux. Nous encourageons fortement les PME à augmenter leurs investissements dans les prochains mois. Le moment est propice, d'autant plus que le coût d'emprunt se situe à un creux historique. »

Autres conclusions de l'étude :

  • En termes de valeur, les investissements prévus les plus élevés portent sur des projets immobiliers commerciaux, avec un total de 63 milliards de dollars pour 2016, soit une hausse de 5 % par rapport à l'an dernier.
  • D'autres projets d'investissement courants comprennent l'achat de matériel informatique et de logiciels, de même que le développement de sites Web et d'activités de commerce électronique. Les entreprises qui connaissent la croissance la plus rapide sont plus susceptibles d'investir dans les technologies de l'information.
  • Les trois quarts des investissements prévus proviennent de 10 % des entreprises seulement. Celles-ci sont plus susceptibles d'exporter et d'investir à l'étranger. Elles ont en outre été fondées il y a plus de 35 ans en moyenne et comptent au moins vingt employés.

À propos de BDC
BDC est la seule banque qui s'investit uniquement auprès des entrepreneurs. Comptant plus de 100 centres d'affaires et plus de 32 000 clients dans l'ensemble du Canada, elle offre des prêts, des investissements et des services-conseils. La mission de BDC est de soutenir l'entrepreneuriat canadien tout en accordant une attention particulière aux petites et moyennes entreprises. Pour en savoir plus, visitez le www.bdc.ca.

 

SOURCE Banque de développement du Canada

Renseignements : Maria Constantinescu, Conseillère principale, Relations publiques, mediainfo@bdc.ca, 1-844-625-8321

RELATED LINKS
http://www.bdc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.