Selon un rapport récent, l'utilisation des médicaments par les personnes
âgées pose problème

Les résultats du rapport de l'ICIS ne surprennent pas les pharmaciens

OTTAWA, le 19 mars /CNW Telbec/ - Selon un récent rapport de l'Institut canadien d'information sur la santé (ICIS), presque 62 pour cent des Canadiens âgés de 65 ans et plus, qui vivent chez eux, dans les six provinces étudiées* prennent au moins cinq médicaments d'ordonnance. Actuellement, 40 pour cent de la population canadienne est âgée de 65 ans et plus, et avec les "baby-boomers", ce taux sera appelé à s'élever.

"À cause du grand nombre de médicaments que les personnes âgées doivent prendre, elles sont prédisposées à des troubles reliés à leur pharmacothérapie", dit Jeff Poston, directeur général de l'Association des pharmaciens du Canada (APhC). "Les pharmaciens, qui connaissent si bien les médicaments, peuvent les aider à prévenir les problèmes et à trouver des solutions."

Les études ont montré que de 5 à 10 hospitalisations sont reliées à la prise de médicaments(1). On pense aussi qu'environ 28 pour cent des visites aux urgences sont également reliées à la prise des médicaments, et que jusqu'à 70 pour cent d'entre elles auraient pu être prévenues, ce qui allégerait grandement le fardeau si lourd qui pèse sur le système de soins de santé(2). Cependant, malgré les problèmes posés par le grand nombre de médicaments consommés, certaines études révèlent que les personnes âgées pourraient être insuffisamment traitées et qu'elles ne reçoivent pas de médicaments qui pourraient leur être bénéfiques.

Les pharmaciens sont des experts en matière de pharmacothérapie, et en tant que les professionnels de la santé les plus accessibles, ils se trouvent dans une position unique leur permettant d'optimiser les traitements médicamenteux, d'une part, et de prévenir les maladies induites par les médicaments, d'autre part. Des lois votées actuellement dans certaines provinces canadiennes permettent aux pharmaciens d'élargir leur pratique, et d'utiliser leurs compétences et connaissances pour prodiguer des soins axés sur les patients, et d'améliorer ainsi les résultats qu'ils obtiendront.

Les pharmaciens recourent à un certain nombre d'outils pour répondre aux besoins de leurs patients. L'analyse des pharmacothérapies, remboursée dans certaines provinces comme l'Ontario par le biais du programme MedsCheck, permet de reconnaître les doubles emplois possibles, les médicaments qui ne sont plus nécessaires ou, dans certains cas, les médicaments qui sont nécessaires, mais qui n'ont pas été prescrits. Les pharmaciens peuvent aussi proposer des plaquettes alvéolées et des dosettes pour s'assurer que les aînés prennent les bons médicaments au bon moment.

Nombreuses sont les personnes âgées qui ont besoin d'un grand nombre de médicaments pour traiter des maladies chroniques. Le pharmacien de proximité est une ressource précieuse qui peut les aider à gérer leur pharmacothérapie et qui peut répondre à leurs questions à propos de certains médicaments en particulier qui leur ont été prescrits ou de leurs effets indésirables possibles.

À propos de l'Association des pharmaciens du Canada

L'Association des pharmaciens du Canada (APhC) est l'organisation nationale des pharmaciens, dont la mission est d'assumer la direction de la profession et d'améliorer la santé des Canadiens. L'APhC a mis au point un programme destiné aux personnes âgées (Safe Medicines for Seniors) et le document Knowledge is the best medicine, dans le but d'aider les aînés et leurs soignants à prendre en charge leur pharmacothérapie sans risque.

    
    * Données issues de NPDUIS (National Prescription Drug Utilization
        Information System) de l'Alberta, de la Saskatchewan, du Manitoba, de
        la Nouvelle-Écosse, du Nouveau- Brunswick et de
        l'Île-du-Prince-Édouard.

    (1) Cavallucci S, The top 200: What's making waves in prescription sales.
        Pharmacy Practice 2006;22:44-49.
    (2) Zed PJ. Drug-related visits to the emergency department.
        J Pharm Pract 2005;1:329-35.
    

SOURCE Association des pharmaciens du Canada

Renseignements : Renseignements: Jennifer L. Hood, Spécialiste en communications, Association des pharmaciens du Canada, (613) 523-7877, 1-800-917-9489 x219, mediarequests@pharmacists.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.