Selon un groupe de spécialistes de l'eau de l'Université de Toronto, le
nouveau projet de loi fédéral visant à prévenir les transferts d'eaux
canadiennes sera efficace s'il est renforcé

TORONTO, le 3 juin /CNW/ - Le Conseil sur les questions de l'eau au Canada (CQEC) a publié aujourd'hui sa réponse au projet de loi C-26 du gouvernement fédéral, qui vise à modifier les lois existantes afin de prévenir les prélèvements massifs d'eaux canadiennes (aussi appelés transferts entre bassins). Le projet de loi C-26 (http://www2.parl.gc.ca/HousePublications/Publication.aspx?Docid=4528706&file=4) a été présenté en première lecture à la Chambre des communes le 13 mai.

"Nous souhaitons que ce que nous proposons puisse être considéré comme des "amendements favorables", a déclaré Ralph Pentland, président par intérim du CQEC. "La protection de nos ressources en eau contre les transferts entre bassins est un objectif commun (la vaste majorité des Canadiens et Canadiennes qui bénéficie d'un appui solidedes différents partis politiques, et le projet de loi pourrait être considérablement renforcé par quelques légères modifications."

La réponse du CQEC a été présentée dans une lettre adressée à Lawrence Cannon, ministre des Affaires étrangères. Le texte complet de cette réponse peut être consulté (en français et en anglais) à http://www.powi.ca/index_about_cwic.php.

Pour en savoir davantage sur le CQEC et sur ses membres qui ont rédigé la réponse au ministre Cannon, veuillez consulter son site Web à http://www.powi.ca.

Au sujet du CQEC

Le Conseil sur les questions de l'eau au Canada (CQEC) regroupe plusieurs des plus grands spécialistes de l'eau au Canada ainsi que d'anciens responsables des politiques sur l'eau. Il a été mis sur pied en 2007 pour mener, dans un milieu universitaire, des recherches stratégiques sur les questions transfrontalières liées (l'eau entre le Canada et les États-Unis. Les membres du CQEC fournissent des conseils au Programme sur les questions de l'eau de l'École Munk des affaires internationales (anciennement le Centre Munk des études internationales) de l'Université de Toronto. Ils apportent une expertise technique, une expérience politique, un grand intérêt pour les questions relatives (l'eau et un réseaude contacts dans les plus hauts paliers du gouvernement, dans les universités, dans l'industrie et dans les médias. Pour obtenir de l'information sur le CQEC, veuillez consulterson site Web à www.powi.ca.

Also available in English

SOURCE Program on Water Issues, Munk School, University of Toronto

Renseignements : Renseignements: Ralph Pentland, président par intérim du CQEC: (613) 521-8855; Owen Saunders, directeur exécutif, Institut canadien du droit des ressources, Université de Calgary: (403) 220-3200; Adèle M. Hurley, directrice, Programme sur les questions de l'eau, École Munk des affaires internationales, Université de Toronto: (416) 923-5200 ou (416) 946-8919

Profil de l'entreprise

Program on Water Issues, Munk School, University of Toronto

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.