Selon l'UNICEF, près de 50 millions de vies ont été sauvées depuis l'an 2000, mais 16 000 enfants meurent encore chaque jour avant leur cinquième anniversaire

La cible des OMD visant à réduire la mortalité des enfants est loin d'être atteinte, mais avec des efforts renouvelés, des millions de vies peuvent être sauvées d'ici 2030

Des images de qualité professionnelle et des vidéos récentes (rouleaux B) sur le Bangladesh, la Tanzanie et le Malawi sont disponibles ici : http://uni.cf/1FnX3f6

NEW YORK, le 9 sept. 2015 /CNW/ - Deux nouveaux rapports publiés aujourd'hui dévoilent qu'en l'espace d'une génération, le taux de mortalité a diminué de plus de moitié et 38 millions d'enfants de plus pourront être sauvés d'ici 2030 si les progrès s'accélèrent conformément aux Objectifs de développement durable (ODD) que les dirigeants du monde s'apprêtent à adopter ce mois-ci.

Publiés aujourd'hui, le Rapport de la situation 2015 : Une promesse renouvelée de l'UNICEF ainsi que le rapport Levels and Trends in Child Mortality 2015 (en anglais - Niveaux et tendances en matière de mortalité de l'enfant) mesurent et évaluent la survie de l'enfant. Ce deuxième rapport a été publié par l'UNICEF, l'Organisation mondiale de la Santé, le Groupe de la Banque mondiale et la Division de la population du Département des affaires économiques et sociales des Nations Unies.

« Les nouvelles statistiques d'aujourd'hui confirment que nous avons réalisé de remarquables progrès au cours des dernières années pour sauver la vie d'enfants; il s'agit d'une véritable révolution en matière de survie de l'enfant. Mais il faut continuer sur notre lancée. Un effort mondial concerté a été nécessaire pour accorder la priorité à la survie de l'enfant dans les politiques, les programmes et les décisions de financement, en plus d'une collecte de données améliorée pour rendre ces progrès possibles. Pourtant, 16 000 enfants meurent encore chaque jour de causes évitables. Ce chiffre signifie que onze enfants meurent chaque minute de causes telles que la pneumonie, le paludisme et la malnutrition. Nous savons comment leur sauver la vie et, en tant que communauté internationale, nous devons en faire plus », a déclaré David Morley, le président et chef de la direction d'UNICEF Canada.

Rapport de la situation 2015 : Une promesse renouvelée
Selon le Rapport de la situation 2015 : Une promesse renouvelée, 48 millions d'enfants âgés de moins de cinq ans ont été sauvés depuis l'an 2000, année où les gouvernements se sont engagés à réaliser les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD).

Le nombre d'enfants qui meurent avant l'âge de cinq ans, essentiellement de causes évitables, s'élève aujourd'hui à 5,9 millions par an, soit une baisse de 53 % depuis 1990. Entre 2000 et 2015, à l'échelle mondiale, le taux annuel de réduction de la mortalité chez les enfants âgés de moins de cinq ans a plus que doublé par rapport aux années 1990.

L'exemple de certains des pays les plus pauvres du monde montre qu'il est possible de faire reculer considérablement la mortalité infantile en dépit d'obstacles considérables :

  • Sur 81 des pays à faible revenu ou situés dans la tranche inférieure des revenus intermédiaires, 24, dont le Cambodge, l'Éthiopie, le Bangladesh et l'Ouganda, ont atteint l'OMD visant à réduire de deux tiers ou plus le taux de mortalité chez les enfants âgés de moins de cinq ans.
  • Entre 2000 et 2015, 21 pays d'Afrique subsaharienne ont inversé la tendance à la hausse de la mortalité, ou au moins triplé le rythme des progrès dans ce domaine par rapport aux années 1990.

« Ces millions de vies d'enfants épargnées dans les campagnes et les villes, ainsi que dans les pays riches et pauvres, constituent l'un des premiers grands succès du nouveau millénaire. L'un des plus grands défis de ces 15 prochaines années sera d'accélérer encore plus cette tendance. Il est théoriquement possible de sauver des millions d'enfants si nous intensifions nos efforts pour venir en aide à chaque enfant », a expliqué Yoka Brandt, directrice générale adjointe de l'UNICEF.

Parmi les solutions simples, économiques et à grandes retombées qui ont contribué à faire reculer considérablement la mortalité chez les enfants âgés de moins de cinq ans, citons les soins prénataux, obstétricaux et néonataux, l'allaitement maternel, la vaccination, la distribution de moustiquaires pour le lit imprégnées d'insecticide, l'amélioration de l'approvisionnement en eau et de l'assainissement, la thérapie de réhydratation orale contre la diarrhée, les antibiotiques contre la pneumonie, les suppléments nutritionnels et les aliments thérapeutiques.

Malgré ces progrès impressionnants, la cible des OMD #4 visant à réduire de deux tiers la mortalité chez les enfants âgés de moins de cinq ans à l'échelle mondiale n'a pas été atteinte.
Entre 1990 et la fin de 2015, près de 236 millions d'enfants sont décédés avant l'âge de cinq ans, la plupart de causes évitables. Naître prématurément, la pneumonie, les complications lors de l'accouchement, la diarrhée et le paludisme constituent aujourd'hui les premières causes de décès, et la malnutrition contribue à près de la moitié du total des décès d'enfants âgés de moins de cinq ans.

Les Objectifs de développement durable (ODD) incitent les pays à redoubler d'efforts pour ramener les taux de mortalité chez les enfants âgés de moins de cinq ans à 25 décès maximum pour 1 000 naissances vivantes d'ici 2030. En accélérant le rythme, surtout dans les pays actuellement à la traîne, il sera possible de sauver 38 millions d'enfants âgés de moins de cinq ans de plus.

Note aux journalistes :

À propos du Rapport de la situation 2015 : Une promesse renouvelée

Depuis sa création en 2012, le mouvement Une promesse renouvelée s'efforce de promouvoir l'objectif du Millénaire pour le développement (OMD) 4, qui prévoit de réduire de deux tiers entre 1990 et 2015 le taux de mortalité chez les enfants âgés de moins de cinq ans et de poursuivre l'action entamée jusqu'à ce que plus aucun enfant ni aucune mère ne décède de causes évitables. La vision et les principes de ce mouvement (engagement politique, responsabilisation et mobilisation sociale pour mettre fin aux décès d'enfants évitables dans tous les pays du monde en l'espace d'une génération) sont repris dans les Objectifs de développement durable, qui seront lancés au courant du mois de septembre.

Les cinq priorités des partenaires d'Une promesse renouvelée sont les suivantes :

  1. L'accroissement des efforts dans les pays confrontés aux plus grands défis en matière de mortalité des enfants âgés de moins de cinq ans;
  2. L'amélioration de l'accès aux populations mal desservies partout dans le monde;
  3. La lutte contre les causes engendrant la majorité des décès chez les moins de cinq ans;
  4. Une meilleure prise en compte des causes sous-jacentes de la mortalité infantile, en favorisant par exemple l'éducation et l'autonomisation des femmes;
  5. La mobilisation autour d'un objectif partagé et le recours à des indicateurs communs pour suivre les progrès accomplis.

Rapport Levels and Trends in Child Mortality 2015 (en anglais - Niveaux et tendances en matière de mortalité de l'enfant)
Publié aujourd'hui, le rapport Levels and Trends in Child Mortality 2015 ( en anglais - Niveaux et tendances en matière de mortalité de l'enfant), publié par l'UNICEF, l'Organisation mondiale de la Santé, le Groupe de la Banque mondiale et la Division de la population du Département des affaires économiques et sociales des Nations Unies souligne que le plus grand défi demeure le taux de mortalité des nouveau-nés : 45 % des décès des moins de cinq ans surviennent au cours de la période néonatale, c'est-à-dire dans les 28 jours suivant la naissance. La prématurité, la pneumonie, les complications au cours du travail et de l'accouchement, la diarrhée, les infections et le paludisme sont les principales causes de décès des enfants âgés de moins de cinq ans. Près de la moitié des décès des enfants âgés de moins de cinq ans sont liés à la malnutrition.

Cliquez ici pour lire le communiqué de presse entourant la sortie de ce rapport.

À propos de l'UNICEF
L'UNICEF a sauvé la vie d'un plus grand nombre d'enfants que tout autre organisme humanitaire. Nous travaillons sans relâche afin de venir en aide aux enfants et à leur famille, et faisons tout ce qui est nécessaire pour assurer la survie de chaque enfant. Nous fournissons des soins de santé et des vaccins, apportons des secours d'urgence, donnons accès à de l'eau potable et à de la nourriture, et offrons ainsi une sécurité alimentaire, de même qu'un accès à l'éducation, et bien plus encore.

Entièrement tributaire de contributions volontaires, l'UNICEF vient en aide aux enfants sans égard à leur origine ethnique, leur religion ou leur opinion politique. En tant que membre des Nations Unies, l'UNICEF est présent dans plus de 190 pays, soit plus de pays que n'importe quel autre organisme. Notre persévérance et notre portée sont sans égales. Nous sommes déterminés à assurer la survie de chaque enfant, où qu'il soit.

SOURCE UNICEF Canada

Bas de vignette : "Un bébé né prématurément est sur les genoux d’une infirmière formée pour de tels cas, dans une unité de soins spéciaux pour les nouveau-nés au Bangladesh, où le taux de mortalité des enfants âgés de moins de cinq ans a diminué de près de la moitié de 1994 à 2007. Cependant, le taux de décès néonataux ne diminue pas assez rapidement : les décès néonataux liés aux naissances prématurées et à un poids insuffisant à la naissance représentent plus du deux tiers de tous les décès de nourrissons, et plus de la moitié des décès d’enfants âgés de moins de cinq ans. 31 août 2015. (Groupe CNW/UNICEF Canada)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20150909_C7271_PHOTO_FR_493097.jpg

Renseignements : Pour obtenir de plus amples renseignements ou pour organiser des entrevues, veuillez communiquer avec : Nancy Radford, Spécialiste des communications, UNICEF Canada, 514 288-5134 poste 8425/cell. : 514 232-4510

RELATED LINKS
http://www.unicef.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.