Selon le Chef national de l'Assemblée des Premières Nations, l'élection fédérale de 2015 doit viser à « éliminer l'écart » entre les Premières Nations et le Canada


OTTAWA, le 2 août 2015 /CNW/ - Le Chef national de l'Assemblée des Premières Nations (APN), Perry Bellegarde, a déclaré aujourd'hui que l'élection fédérale qui vient d'être déclenchée est une occasion pour tous les Canadiens d'aider à éliminer l'écart qui sépare les membres des Premières Nations du reste du Canada sur le plan de la qualité de vie.

« Cette élection constitue la première occasion pour les Canadiens qui ont suivi le déroulement des travaux de la Commission de vérité et réconciliation de voter en faveur d'un avenir meilleur pour tous les Canadiens, y compris les Premières Nations », a déclaré le Chef national Bellegarde. « Le maintien de l'écart entre les Premières Nations et le reste du Canada coûte très cher, et son élimination sera très bénéfique pour nous tous. Le fait d'éliminer l'écart renforce les communautés des Premières Nations, mais aussi l'économie et tout le Canada. » 

Cet écart est bien connu. Ces dernières années, le classement du Canada selon l'Indice du développement humain des Nations Unies a oscillé entre le 6e et le 8e rang, tandis que les Premières Nations se situaient entre le 63e et le 78e rang. L'Indice du bien-être des collectivités établi par le gouvernement fédéral lui-même montre que l'écart ne s'est aucunement réduit depuis 1981. Pour les Premières Nations, cet écart sur le plan de la qualité de vie se traduit par des conditions de santé précaires, une espérance de vie diminuée, des pénuries de logements et le surpeuplement des logements existants, des avis d'ébullition d'eau, une vaste surreprésentation dans les prisons, ainsi que la disparition ou l'assassinat d'un nombre élevé de femmes et de jeunes filles autochtones, entre bien d'autres statistiques alarmantes. Des études ont démontré que l'élimination de l'écart injecterait 400 milliards de dollars dans l'économie canadienne et générerait des économies supplémentaires de 115 milliards de dollars en coûts sociaux liés à la pauvreté.

« Nos enjeux sont ceux du Canada », a déclaré le Chef national Bellegarde. « J'appelle tous les Canadiens et tous les candidats à s'engager à collaborer avec nous, à titre de partenaires, afin d'éliminer l'écart. Cette élection survient au moment où le Canada s'apprête à amorcer l'ère de la réconciliation. L'APN fait sa part pour informer les membres des Premières Nations au sujet de la façon de participer à cette élection. Nos dirigeants et nos citoyens se mobilisent pour voter. Nous demandons aujourd'hui aux Canadiens de tous horizons d'envisager le potentiel que représentent, sur l'ensemble du territoire, des Premières Nations en santé, bien instruites et participantes à part entière. Nous demandons aux électeurs canadiens de soutenir les chefs de parti et les candidats qui s'engagent sur la voie d'un avenir meilleur incluant les Premières Nations en tant que partenaires véritables au Canada. »

L'Assemblée des Premières Nations est l'organisme national qui représente les citoyens des Premières Nations du Canada. Suivez l'APN sur Twitter : @AFN_Comms, @AFN_Updates.

 

SOURCE Assemblée des Premières Nations

Renseignements : Alain Garon, agent de communications bilingue, Assemblée des Premières Nations, 613‑241-6789, poste 382; 613-292-0857 ou agaron@afn.ca; Jenna Young Castro, agente de communications de l'APN, 613-241-6789, poste 401, 613-314-8157 ou jyoung@afn.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.