Selon le Chef national de l'Assemblée des Premières Nations, la politique étrangère est directement liée aux priorités des Premières Nations, et les dirigeants doivent montrer un engagement à agir avec les Premières Nations et les peuples autochtones du monde entier

OTTAWA, le 29 sept. 2015 /CNW Telbec/ - Selon le Chef national de l'Assemblée des Premières Nations (APN), Perry Bellegarde, le débat Munk de ce soir sur la politique étrangère du Canada avec les chefs des partis fédéraux montre qu'il est nécessaire que les priorités des Premières Nations et des peuples autochtones soient mieux prises en compte et fassent l'objet de plus d'inclusion et d'attention dans les semaines précédant l'élection fédérale.

« Les droits des peuples autochtones sont des droits de la personne, et les dirigeants fédéraux doivent montrer un engagement à agir avec les Premières Nations et les peuples autochtones du monde entier », a déclaré le Chef national de l'APN, Perry Bellegarde. « Le débat de ce soir portait principalement sur la politique étrangère, laquelle est directement liée aux droits et aux priorités des Premières Nations, notamment les droits de la personne, les accords de commerce international, la protection de l'environnement et le respect des instruments internationaux, comme la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones. Les priorités des Premières Nations et des autres peuples autochtones doivent être mieux prises en compte dans le cadre de ces discussions. Nous devons participer pleinement aux processus décisionnels ici au Canada et dans le monde. »

Le débat de ce soir était animé par Rudyard Griffiths pour le compte de Munk Debates. Les sujets, les thèmes et les questions abordés ont été sélectionnés par un conseil composé d'éminents spécialistes des affaires internationales du Canada et de l'étranger. Il a été notamment question de l'intervention du Canada contre l'EI, des réfugiés, du projet de loi C-51, de l'aide étrangère, des relations dans l'Arctique et avec la Russie, du changement climatique et des accords commerciaux.

« Le Canada pourrait donner l'exemple au monde entier en collaborant avec les Premières Nations ici au pays pour donner vie à nos droits et mettre en œuvre la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones », a déclaré le Chef national Bellegarde. « Le temps est venu de passer à l'action afin d'éliminer l'écart entre les citoyens des Premières Nations et les Canadiens sur le plan de la qualité de vie. Il est inadmissible que les membres des Premières Nations vivent dans la pauvreté sur leurs terres natales. Nous voulons collaborer avec le parti qui formera le gouvernement et tous les parlementaires pour faire respecter les peuples autochtones et leurs droits ici au Canada et partout dans le monde. »

Le 2 septembre, le Chef national Bellegarde a publié Éliminer l'écart : Priorités des Premières Nations et du Canada en vue de l'élection fédérale de 2015. Ce document de priorités lance un appel en faveur de la mise en œuvre de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones établissant comme norme le concept de consentement libre, préalable et éclairé pour toute activité ou tout projet pouvant avoir une incidence sur la vie, les droits ou les territoires traditionnels des peuples autochtones.

« Les priorités des Premières Nations sont également celles du Canada, et ce n'est que lorsque les Premières Nations prospéreront que le Canada connaîtra une véritable prospérité », a souligné le Chef national Bellegarde. « Je fais écho aux sentiments exprimés à la conclusion du débat et je continue d'encourager les citoyens des Premières Nations et tous les Canadiens à aller voter le 19 octobre. »

L'APN convoquera une discussion ouverte sur les Premières Nations et l'élection fédérale de 2015, le 7 octobre, à l'hôtel de villégiature Marriott Edmonton River Cree, à Enoch, en Alberta. On y discutera des priorités des Premières Nations, ainsi que d'approches régionales et d'activités concernant le scrutin et la façon de maintenir la dynamique tout au long de la campagne électorale et au-delà. Une invitation a été lancée aux chefs des partis fédéraux pour qu'ils viennent échanger avec les Premières Nations dans le cadre de cette discussion ouverte.

Pour en savoir plus sur les priorités des Premières Nations en vue de l'élection fédérale et sur l'élimination de l'écart, veuillez consulter le lien suivant : http://www.afn.ca/uploads/files/closing-the-gap-fr.pdf.

L'Assemblée des Premières Nations est l'organisme national qui représente les citoyens des Premières Nations du Canada. Suivez l'APN sur Twitter : @AFN_Comms, @AFN_Updates.

 

SOURCE Assemblée des Premières Nations

Renseignements : Jenna Young Castro, agente de communications, APN, 613-241-6789, poste 401, 613-314-8157 ou jyoung@afn.ca; Alain Garon, agent de communications bilingue, APN, 613-241-6789, poste 382, 613-292-0857, ou agaron@afn.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.