Selon l'AFPC, le gel budgétaire nuira à la population canadienne et menacera
les services publics

OTTAWA, le 14 avr. /CNW Telbec/ - Le budget 2010 du gouvernement conservateur menace les services publics et les moyens de subsistance de tous les Canadiens et Canadiennes. C'est le message que John Gordon, président de l'Alliance de la Fonction publique du Canada, a livré cet après-midi au Comité permanent des opérations gouvernementales et des prévisions budgétaires de la Chambre des communes.

Parlant au nom des 170 000 membres de l'AFPC, dont la majorité travaille dans le secteur public fédéral, M. Gordon n'a pas mâché ses mots. Il a critiqué le gouvernement Harper qui punit les travailleuses, les travailleurs et le public pour une crise qu'ils n'ont pas créée. L'AFPC maintient que le budget fédéral 2010 n'aidera pas le Canada à se sortir de la récession et ne fera qu'empirer la situation.

M. Gordon s'en est pris au gel des budgets de fonctionnement des ministères imposé par le gouvernement fédéral. Tout en annonçant qu'il respecterait l'augmentation salariale de 1,5 pour cent adoptée en 2009 pour l'ensemble de la fonction publique fédérale, le ministre des Finances Jim Flaherty a aussi déclaré qu'elle devra être pigée à même les budgets des ministères.

"Pour la population canadienne, les compressions des dépenses signifient une diminution des services offerts par le gouvernement fédéral, à un moment où elle en a le plus besoin, a indiqué M. Gordon. Pour les travailleuses et travailleurs de la fonction publique fédérale, ces restrictions signifient des pertes d'emplois et de revenus."

À cette étape, la pleine ampleur des compressions de 1,5 pour cent aux budgets des ministères ne s'est pas encore fait sentir, mais les effets visibles sont plus que perturbants. Par exemple, l'AFPC a appris que le Musée des beaux-arts du Canada a coupé 27 postes entraînant ainsi l'élimination de tous les programmes d'éducation du public offerts par cette institution nationale. D'autres pertes d'emploi ont aussi été signalées au ministère des Affaires étrangères et du Commerce international à Ottawa et à Citoyenneté et Immigration Canada à Sydney, en Nouvelle-Écosse.

Les compressions touchent également les sociétés de la Couronne. Postes Canada a annoncé la privatisation du Centre national de philatélie à Antigonish, en Nouvelle-Écosse, et de quatre Centres de contact clientèle du Canada situés à Ottawa, Winnipeg, Fredericton et Edmonton.

"Demander à la population de 'faire plus avec moins' est peut-être un bon slogan pour un clip, mais ce n'est pas une solution viable. Inévitablement de telles mesures entraîneront une diminution des services et de la qualité de ces services pour la population, d'un océan à l'autre", a déclaré M. Gordon.

SOURCE AFPC

Renseignements : Renseignements: Alain Cossette, Communications, AFPC, (613) 293-9210 (cel.)


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.