Selon Études économiques Scotia, la reprise économique régionale se poursuit
au Canada

TORONTO, le 16 juin /CNW/ - Pratiquement chaque province et chaque secteur de l'économie canadienne ont profité de l'élan qui a pris naissance au deuxième semestre de 2009 et connu une nette reprise qui s'est accélérée en 2010, selon le dernier rapport d'Études économiques Scotia sur les perspectives provinciales. Même si une certaine modération de la croissance se fait sentir, les solides résultats enregistrés en début d'année ont fait grimper les taux de croissance et propulsé le Canada au premier rang des pays du G7 sur le plan économique. Études économiques Scotia s'attend à ce que la croissance de la production canadienne atteigne cette année une moyenne de 3,6 %, la plus forte progression de la décennie.

"Les facteurs à l'origine des gains économiques - la vigueur de la demande dans les marchés émergents, d'importantes mesures fiscales de relance, des incitatifs fiscaux ciblés et un raffermissement des prix des marchandises - favoriseront tous la croissance pendant le reste de l'année", a indiqué Alex Koustas, économiste à Études économiques Scotia. "Cependant, la volatilité récente des marchés causée par la crise de la dette survenue dans la zone euro a ralenti quelque peu les perspectives de croissance intérieure. En même temps, la réduction des mesures incitatives fiscales et monétaires ainsi qu'un ralentissement des activités domiciliaires contribueront à une progression plus lente de la croissance de la production plus tard cette année et en 2011."

Dans le rapport, M. Koustas a souligné qu'en Colombie-Britannique, on estime que la reprise constatée dans l'immobilier, les marchandises et le transport, conjuguée à l'élan donné par les Jeux olympiques d'hiver de 2010, devrait faire grimper la croissance du PIB à 3,8 % en 2010. On prévoit que l'Alberta rebondira avec une croissance du PIB de 4,1 %, car une reprise de la production et des investissements dans les ressources rejaillira sur les secteurs de la fabrication et des services.

"Pour la Saskatchewan, on s'attend à ce que les exportations de potasse reprennent une partie appréciable du terrain perdu l'année dernière, alors que la demande intérieure continuera de bénéficier d'une solide croissance démographique, menant à une hausse du PIB de 3,9 %", a déclaré M. Koustas. "Au Manitoba, la croissance sera légèrement plus faible, mais la reprise de l'activité industrielle contribuera à une croissance du PIB de 3,1 %."

L'Ontario a commencé l'année 2010 à la vitesse supérieure grâce à l'augmentation de la production automobile et à l'amélioration des conditions d'emploi. La reconstitution des stocks devrait continuer d'alimenter les gains du secteur manufacturier, tandis qu'une amélioration de l'activité dans le secteur des services soutiendra une croissance du PIB de 3,6 %. Au Québec, on prévoit que les matières premières et le secteur manufacturier des composants pour l'aérospatiale, combinés à des investissements importants dans l'hydroélectricité et les infrastructures, contribueront à une croissance du PIB de 3,1 %.

"Le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse devraient afficher une croissance respective de 2,3 % et de 2,2 %, la vigueur du secteur des services et une reprise modérée des exportations étant les principaux catalyseurs de cette croissance", a conclu M. Koustas. "Une croissance du PIB de 2,3 % est prévue pour l'Île-du-Prince-Edouard, car le secteur touristique prospère compense un ralentissement de la production de pommes de terre. Pour Terre-Neuve-et-Labrador, on s'attend à une croissance de 3,8 % attribuable en grande partie à de meilleurs résultats dans le secteur des marchandises."

Perspectives provinciales : les perspectives régionales s'améliorent et les autres publications d'Études économiques Scotia sont disponibles sur le site www.banquescotia.com et sur Bloomberg (SCOE).

Études économiques Scotia propose à sa clientèle une analyse approfondie des facteurs qui façonnent les perspectives du Canada et de l'économie mondiale, notamment l'évolution macroéconomique, les tendances des marchés de change et des capitaux, le rendement des produits de base et de l'industrie ainsi que les enjeux relatifs aux politiques monétaires, fiscales et gouvernementales.

SOURCE Banque Scotia - Rapports économiques

Renseignements : Renseignements: Alex Koustas, Études économiques Scotia, 416-866-4212, alex_koustas@scotiacapital.com; Robyn Harper, Relations publiques, Banque Scotia, 416-933-1093, robyn_harper@scotiacapital.com

Profil de l'entreprise

Banque Scotia - Rapports économiques

Renseignements sur cet organisme

Banque Scotia

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.