Sécurité routière - Montréal doit se doter d'une vision zéro décès ou blessé grave

MONTRÉAL, le 22 août 2016 /CNW Telbec/ - Le chef intérimaire de Projet Montréal a interpellé Denis Coderre lors du conseil municipal aujourd'hui, pour demander l'adoption d'une politique « vision zéro » à la suite de la tragédie survenue sur l'avenue du Parc, au mois d'août. « Monsieur le maire, encore une fois cet été, les rues de Montréal ont fauché des vies. À l'instar des dizaines de villes qui ont décidé d'agir, Montréal doit se doter d'une vision zéro décès ou blessé grave sur les routes », a réclamé Luc Ferrandez.

Le 2 août dernier, Barbara Nardo-Morand est décédée après avoir été tenté de prendre l'autobus sur l'avenue du Parc, happée par un camion. Le 7 janvier, c'est Concepción Cortacans qui est décédée alors qu'elle traversait la rue en faisant du jogging, sur son feu de circulation. « Ces deux décès étaient prévisibles et auraient pu être évités. L'avenue du Parc est meurtrière. On le sait depuis longtemps et on demande des changements depuis longtemps pour réduire la vitesse dans les rues. L'inaction de la Ville ne peut plus durer », a dit Luc Ferrandez.

« L'avenue du Parc n'est pas la seule rue de Montréal qui met les Montréalais en danger quotidiennement, a rappelé Luc Ferrandez. C'est le cas de toutes les artères. Ce sont des rues larges, avec de longs tronçons sans feu et des feux piétons trop courts. Ces rues encouragent la vitesse. Chaque fois qu'un piéton ou un cycliste se fait happer sur une artère, je réclame du courage de votre part, du leadership pour faire les changements qui s'imposent. Sans vision d'ensemble pour rendre la ville plus sécuritaire, année après année, c'est le jour de la marmotte. »

La Suède, le Danemark, le Royaume-Uni, les Pays-Bas, ainsi que plusieurs villes canadiennes et américaines se sont dotés d'une vision zéro pour améliorer la sécurité dans les rues, et les résultats ont été au rendez-vous. « En Suède, le nombre de décès a diminué de près de 35% en dix ans à la suite de l'adoption de la vision zéro. Alors que la rentrée approche à grands pas, il est urgent d'agir. L'indifférence et l'inaction ont assez duré. On ne peut plus accepter comme société que des gens soient blessés ou tués parce qu'ils se déplacent en ville », a conclu Luc Ferrandez.

 

SOURCE Ville de Montréal - Opposition officielle à l'Hôtel de Ville de Montréal

Renseignements : Marie-Eve Gagnon, Attachée de presse, Cabinet de l'opposition officielle, 514 872-0247 / 514 516-3120, marie-eve.gagnon@ville.montreal.qc.ca

RELATED LINKS
ville.montreal.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.