Sécurité des piétons et cyclistes : Projet Montréal demande aux élus de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension de sécuriser les ruelles

MONTRÉAL, le 10 mai 2016 /CNW Telbec/ - À la suite du drame survenu dans l'arrondissement du Sud-Ouest le 1er mai dernier, qui a mis en lumière la dangerosité des sorties de ruelles pour les piétons et cyclistes, Sylvain Ouellet, conseiller de François-Perrault, demande aux élus de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension de sécuriser efficacement les ruelles de l'arrondissement. « L'administration d'Anie Samson devrait s'inspirer de l'arrondissement du Plateau-Mont-Royal, qui a annoncé ce matin la mise en œuvre d'un ensemble de mesures simples et peu coûteuses, afin d'éviter qu'un drame tel que celui vécu dans le Sud-Ouest se produise sur notre territoire », a déclaré Sylvain Ouellet.

Parmi les mesures qui pourraient être mises en place pour réduire les risques d'accidents dans les ruelles figure l'installation de dos d'âne plus imposants et de bacs à fleurs aux entrées des ruelles qui comptent plusieurs accès afin d'en fermer certains. La circulation de transit devrait également être bannie des ruelles. Plusieurs citoyens ont d'ailleurs demandé aux élus locaux de limiter la circulation de transit et la vitesse dans les ruelles, mais la mairesse Samson a refusé de s'engager à répondre à leur demande.

« L'arrondissement dispose de pouvoirs suffisants pour assurer un environnement sécuritaire pour les familles. Il s'agit d'y mettre une volonté politique suffisante et de prioriser la convivialité des ruelles comme milieu de vie. Je constate que Mme Samson se contente trop souvent d'actions modestes qui, en plus, ne sont pas appliquées systématiquement à toutes les ruelles de l'arrondissement », a déclaré Sylvain Ouellet.

L'arrondissement de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension est d'ailleurs en retard dans la mise en œuvre des mesures de sécurisation des rues. « Le marquage au sol des zones de cinq mètres est présentement sur la glace, l'abaissement de la limite de la vitesse dans les rues locales se fait toujours attendre et le nombre de ruelles vertes réalisées se limite à moins d'une vingtaine, ce qui est très peu, surtout lorsqu'on se compare à Rosemont-La Petite-Patrie, qui compte 98 ruelles vertes sur son territoire », a souligné Sylvain Ouellet.

Le conseiller de ville du district de François-Perrault propose également de revoir certains règlements adoptés par l'arrondissement qui nuisent à la sécurité des piétons, des cyclistes et des familles de l'arrondissement. « L'arrondissement oblige par exemple les promoteurs à construire des cases de stationnement dans les projets de construction. Pour les projets de petite taille, ces espaces de stationnement se retrouvent presque toujours en ruelle. Cela contribue évidemment à l'augmentation de la circulation dans les ruelles. Cette décision a aussi pour conséquence de limiter les aménagements préventifs comme l'installation de jardinières ou de dos d'âne plus imposants. La révision de ce type de règlement fait partie de la solution. J'espère que la mairesse Samson s'y engagera », a conclu Sylvain Ouellet.

 

SOURCE Ville de Montréal - Opposition officielle à l'Hôtel de Ville de Montréal

Renseignements : Marie-Eve Gagnon, Attachée de presse, Cabinet de l'opposition officielle, 514 872-0247 / 514 516-3120, marie-eve.gagnon@ville.montreal.qc.ca

RELATED LINKS
ville.montreal.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.