Sécurité des cyclistes : la sécurisation des viaducs ne peut plus attendre

MONTRÉAL, le 1er fév. 2016 /CNW Telbec/ - Projet Montréal a appris que la Ville entend reporter à 2019 la mise en place de mesures de sécurisation sur 57 viaducs jugés dangereux pour les cyclistes. « Il est absolument inconcevable que des interventions aussi mineures que de l'éclairage et du marquage se voient retardées. Et c'est sans mentionner que ces mesures sont largement insuffisantes pour garantir la sécurité des cyclistes à long terme », affirme Marianne Giguère, porte-parole en matière de vélo.

Parmi les viaducs qui attendent d'être sécurisés de façon permanente, on retrouve le viaduc Saint-Denis, où est décédée la cycliste Mathilde Blais, en avril 2014. « Est-ce que l'administration Coderre croit sans rire que la pose de lumières DEL et qu'une couche d'asphalte vont réduire significativement les risques d'accidents sous le viaduc Saint-Denis où cyclistes, automobilistes et camionneurs se côtoient chaque jour? C'est l'aménagement du viaduc - et donc le partage de la rue - qu'il faut revoir. Cela demande du courage politique et un financement adéquat. La vérité est que l'administration Coderre n'est pas prête à sécuriser les viaducs avec des mesures fortes », ajoute Luc Ferrandez, chef de l'Opposition officielle.

Projet Montréal rappelle que ce sont les arrondissements qui ont agi en installant des panneaux de signalisation sous les viaducs afin d'offrir la possibilité aux cyclistes de circuler sur les trottoirs, sous les viaducs. Ces mesures devaient toutefois être temporaires, car la cohabitation entre cyclistes et piétons n'est pas toujours optimale vu l'étroitesse de certains trottoirs. « La Ville semble vouloir se contenter de mesures temporaires plutôt que de prévoir des améliorations permanentes. Depuis deux ans, le maire Coderre a raté de nombreuses occasions de démontrer que la sécurité des cyclistes est une priorité pour son administration », conclut Marianne Giguère.

Lors de l'adoption du budget d'investissement de la Ville pour les années 2015 à 2017, Projet Montréal avait déposé un amendement pour bonifier de 5 M$ par année le programme de sécurisation des passages inférieurs. Les élus de l'Opposition officielle avaient alors plaidé que le budget initialement prévu de 6 M$ au total pour la sécurisation de 57 viaducs était largement insuffisant. L'administration Coderre avait voté contre cette proposition.

 

SOURCE Ville de Montréal - Opposition officielle à l'Hôtel de Ville de Montréal

Renseignements : Marie-Eve Gagnon, Attachée de presse , Cabinet de l'opposition officielle, 514 872-0247 / 514 516-3120, marie-eve.gagnon@ville.montreal.qc.ca

RELATED LINKS
ville.montreal.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.