Sears Canada présente ses résultats du quatrième trimestre

La Société annonce également :

la cession-bail de son Centre logistique national de Calgary;

une entente de gestion et de services de prêts avec easyfinancial Services Inc.;

des initiatives de réduction des coûts en 2016.

TORONTO, le 18 mars 2016 /CNW/ - Sears Canada Inc. (TSX : SCC; NASDAQ : SRSC) a annoncé aujourd'hui les points saillants opérationnels et les résultats financiers du quatrième trimestre de l'exercice 2015.1

Points saillants opérationnels du quatrième trimestre 2015

  • Les produits des magasins principaux sont demeurés stables face aux conditions difficiles du marché pour les ventes saisonnières, attribuables à un hiver plus chaud qu'à l'habitude et à la fin de l'entente relative aux cartes de crédit.2
  • Le pourcentage de marge bénéficiaire brute s'est amélioré si on exclut les effets de change, malgré les répercussions négatives des mesures prises intentionnellement pour réduire les stocks.
  • Le BAIIA ajusté pro forma s'est amélioré si on soustrait les éléments non comparables, tels que (1) l'effet de change, (2) les vents contraires causés par la fin de la carte de crédit et (3) les dépenses uniques liées au lancement de la nouvelle plateforme de fidélisation. En excluant ces éléments, le BAIIA ajusté pro forma s'est amélioré de 28,9 millions de dollars au quatrième trimestre de l'exercice 2015, comparativement à celui du quatrième trimestre de l'exercice précédent.
  • Des économies de coûts annuelles d'environ 125 millions de dollars ont été réalisées, et la tranche supérieure de la fourchette cible a été atteinte.
  • Le trimestre s'est terminé avec 313,9 millions de dollars en trésorerie, plus environ 221 millions en transactions immobilières annoncées. De ces 221 millions de dollars, environ 193 millions de dollars se rapportent à des transactions devant être finalisées au cours du premier trimestre 2016, puis le reste à des transactions qui doivent l'être aux deuxième et troisième trimestres 2016. Ensemble, l'encaisse de fin d'exercice et les transactions immobilières totalisent environ 535 millions de dollars, ce qui est conforme à l'objectif de la Société de maintenir un bilan solide.

__________________
1Les quatrièmes trimestres des exercices 2015 et 2014 correspondent respectivement aux périodes de 13 semaines se terminant le 30 janvier 2016 et le 31 janvier 2015. Les exercices financiers 2016, 2015 et 2014 correspondent respectivement aux périodes de 52 semaines se terminant le 28 janvier 2017, le 30 janvier 2016 et le 31 janvier 2015.

2L'entente de marketing et de gestion des cartes de crédit entre la Société et JPMorgan Chase Bank, N.A. (succursale de Toronto) [« JPMC »] a pris fin le 15 novembre 2015.

  Informations annoncées aujourd'hui :

  • Cession-bail du centre de distribution de Calgary - Sears Canada a annoncé aujourd'hui une entente de cession-bail d'une valeur de 84 millions de dollars visant son Centre logistique national (CLN) situé sur Dufferin Place SE à Calgary. Sears Canada continuera d'exploiter le CLN normalement, et il n'y aura aucun changement aux activités quotidiennes de l'établissement et des associés. La transaction devrait être finalisée au cours du premier trimestre 2016, sous réserve de l'exercice d'une diligence satisfaisante et des conditions de clôture usuelles.
  • Entente avec easyfinancial Services Inc. - Sears Canada a annoncé aujourd'hui la conclusion d'une entente de gestion et de services de prêts avec easyfinancial Services Inc., une division de goeasy Ltd (TSX : GSY), en vue d'offrir des possibilités de financement aux clients de Sears Canada qui font de gros achats. Selon leur profil de crédit, les clients se verraient accorder un crédit par Sears Canada ou easyfinancial pour de tels achats. La plateforme de point de vente d'easyfinancial fournirait le système de soutien et les services de prêts requis, tandis que la conception du processus en magasin assurerait la simplicité des transactions pour les clients de Sears Canada. Le lancement du programme avec easyfinancial est sujet à la négociation d'autres documents définitifs.
  • Programme de réductions de coûts supplémentaires - Sears Canada a mis en œuvre un processus de budgétisation sur la base zéro qui continuera d'être renforcé par une culture axée sur la frugalité. Plus particulièrement, la Société a ciblé des réductions supplémentaires des frais de vente, des frais généraux et des dépenses administratives de 100 à 127 millions de dollars pour 2016 par rapport à 2015. La Société s'attend à ce que la vaste majorité de son programme de réduction des coûts soit mise en œuvre au cours du premier trimestre de l'exercice 2016. Une certaine partie des économies de coûts pourrait être réinvestie pour soutenir des initiatives de croissance au cours de l'année.

Points saillants financiers du quatrième trimestre 2015

  • Produits - Les produits se sont élevés à 887,6 millions de dollars au quatrième trimestre, une baisse de 8,7 % par rapport au trimestre correspondant de l'exercice 2014.
  • Ventes des magasins comparables - Les ventes des magasins comparables de l'ensemble des circuits ont diminué de 1,6 % comparativement à celles du même trimestre de l'exercice précédent. La différence entre la baisse des produits et la baisse des ventes des magasins comparables est essentiellement attribuable aux fermetures de magasins depuis l'année dernière et à la baisse des ventes du commerce en direct de Sears. Si on exclut les trois catégories qui représentent moins de 7 % des ventes du quatrième trimestre, les ventes des magasins comparables ont augmenté de 1 %. Ces trois catégories sont les produits de beauté, un rayon où le nombre de marques a été réduit par rapport au quatrième trimestre précédent et qui fait actuellement l'objet d'une restructuration importante; l'équipement d'extérieur motorisé, où les ventes ont été grandement affectées par les températures exceptionnellement douces; puis l'électronique, une catégorie de marchandises que la Société a presque complètement abandonnée.
  • Ventes des magasins comparables du réseau des magasins principaux - Au quatrième trimestre, les ventes des magasins comparables du réseau des magasins principaux, constitué des 95 grands magasins et des 41 magasins Sears décor de Sears Canada, ont diminué de 0,8 %. Les ventes des magasins comparables du réseau des magasins principaux ont augmenté de 2,9 % dans les catégories des vêtements et des accessoires et ont diminué de 5,1 % dans les catégories des articles de maison et des biens durables. Si on exclut l'incidence des baisses des produits de beauté, de l'équipement d'extérieur motorisé et de l'électronique abordées ci-dessus, les ventes des magasins comparables ont augmenté de 1,7 %. Dans les catégories des vêtements et des accessoires, les ventes des magasins comparables ont augmenté de 4,7 % au quatrième trimestre si on exclut l'incidence de la baisse du rayon des produits de beauté.
  • Marge bénéficiaire brute - Le pourcentage de marge bénéficiaire brute au quatrième trimestre est de 28,7 %, comparativement à 30,4 % pour le même trimestre l'année dernière. Si on exclut l'incidence négative de l'effet de change, le pourcentage de marge bénéficiaire brute a augmenté de 60 points de base pour atteindre 31,0 % au quatrième trimestre, comparativement à 30,4 % au quatrième trimestre de l'exercice précédent. La Société maintiendra les programmes de couverture de change afin de gérer l'incidence de la volatilité future du taux de change. En plus de l'effet de change, le recours à des rabais agressifs dans le circuit de liquidation ainsi que dans les rayons de vêtements des magasins principaux au cours du quatrième trimestre a eu des répercussions négatives sur les marges bénéficiaires, en baisse de 185 points de base par rapport au même trimestre de l'exercice précédent. La Société a volontairement décidé de diminuer les niveaux de stocks, ce qui a entraîné une réduction des marges bénéficiaires et une hausse des ventes, mais aussi une hausse de la trésorerie et une réduction des stocks de clôture.
  • BAIIA ajusté - Le BAIIA ajusté correspond à une perte de 51,2 millions de dollars au quatrième trimestre, comparativement à une perte de 28,8 millions de dollars pour le même trimestre de l'exercice 2014. Le BAIIA ajusté a subi une incidence négative de (1) 18,8 millions de dollars liée à l'effet de change, (2) de 4,7 millions de dollars en frais d'exploitation uniques pour le lancement du nouveau programme de fidélisation le 16 novembre 2015 et (3) de 27,8 millions de dollars en raison de la diminution des produits et des frais d'exploitation supplémentaires encourus après la fin de l'entente relative aux cartes de crédit. En excluant ces influences, le BAIIA ajusté s'est amélioré de 28,9 millions de dollars au quatrième trimestre, comparativement au quatrième trimestre de l'exercice précédent. Le BAIIA ajusté est une mesure non définie par les Normes internationales d'information financière (IFRS).
  • Bénéfice net - Le bénéfice net du quatrième trimestre de l'exercice 2015 est de 30,9 millions de dollars ou 30 cents par action, comparativement à une perte nette de 123,6 millions de dollars ou 1,21 dollar par action au trimestre correspondant de l'exercice précédent. Le quatrième trimestre 2015 inclut un gain net de 170,7 millions de dollars lié aux produits découlant de la fin de l'entente relative aux cartes de crédit avec JPMC décrite ci-dessus. Pour voir la liste des autres charges non récurrentes des exercices 2015 et 2014, veuillez vous reporter au tableau de rapprochement du bénéfice net (perte nette) et du BAIAA ajusté inclus dans le présent communiqué.
  • Situation de trésorerie - Sears Canada a terminé le quatrième trimestre avec une encaisse de 313,9 millions de dollars. Au cours de l'exercice financier 2016, la Société s'attend à recevoir des produits de transactions immobilières d'environ 221 millions de dollars, incluant la cession-bail du CLN de Calgary annoncée aujourd'hui, une transaction d'une valeur approximative de 84 millions de dollars, ainsi que des transactions immobilières annoncées précédemment, d'une valeur de 137 millions de dollars. Ces produits donneraient à la Société une encaisse pro forma d'environ 535 millions de dollars à la fin du quatrième trimestre de l'exercice financier 2015. Sears Canada n'avait aucun emprunt en vertu de la facilité de crédit de 300 millions de dollars de la Société à la fin du quatrième trimestre de l'exercice financier 2015.

Initiatives de stabilisation de 2015 et restructuration en 2016

En 2015, nos priorités étaient axées sur la stabilisation de l'entreprise, tandis qu'en 2016, elles mettent l'accent sur la restructuration. Au cours de l'exercice 2015, Sears Canada a mis l'accent sur trois initiatives de stabilisation clés : augmenter les revenus, atteindre une rentabilité d'exploitation et maintenir un bilan solide. Voici les points saillants des progrès réalisés au cours du quatrième trimestre de l'exercice 2015, ainsi que certains commentaires relatifs à la restructuration pour 2016.

Augmenter les revenus

Espaces-boutiques - Au cours du quatrième trimestre, 51 espaces-boutiques supplémentaires ont été mis en place, portant à 191 le nombre total d'espaces-boutiques installés en 2015 pour les grandes marques, plus 25 autres espaces-boutiques pour les marques maison de Sears Canada. Les marques les plus performantes qui ont des espaces-boutiques en place ont obtenu des ventes au pied carré supérieures de 36 %, des marges bénéficiaires supérieures de 19 % et une rotation des stocks supérieure de 92 % par rapport aux moyennes de l'ensemble des catégories de marchandises à l'échelle de la Société. La Société compte élargir ses installations d'espaces-boutiques en 2016 pour les marques qui ont obtenu un bon rendement.

Planification des médias et marketing - Au quatrième trimestre, Sears Canada a entrepris le processus d'actualisation de ses stratégies de planification des médias et de marketing afin d'adopter une approche guidée par les données. Cette approche plus disciplinée a mené à une amélioration des résultats, comme le montrent les indicateurs de rendement clés (« IRC ») des grands magasins pour le programme d'offres quotidiennes de la Société tenu pendant la campagne des Fêtes.

Vu les résultats globaux obtenus, nous prévoyons appliquer l'approche davantage guidée par les données à d'autres à d'autres périodes promotionnelles importantes au cours de l'exercice 2016.

Aménagement flipper - Sears Canada a entrepris une nouvelle initiative de commercialisation en magasin axée sur l'établissement de normes de présentation plus efficaces. L'aménagement flipper a été appliqué dans certains secteurs des rayons des vêtements pour femmes de quelques magasins pilotes et a entraîné une hausse de plus de 10 % des ventes sur douze mois dans ces secteurs par rapport à un groupe de contrôle. Comme les résultats sont positifs, l'aménagement flipper fera l'objet d'une mise en application plus étendue en 2016.

Conversion - En 2015, Sears Canada a fermé six de ses magasins Sears décor. Dans certains marchés où il y a eu la fermeture d'un magasin Sears décor, Sears Canada a pu convertir les clients de ce magasin en clients du grand magasin le plus près, ce qui a entraîné une hausse des ventes significative dans ce dernier. Dans le cadre de ses mesures de consolidation de l'espace, Sears Canada continuera de travailler à des stratégies de conversion afin de favoriser la croissance des ventes.

Au cours de l'exercice 2016, Sears Canada prévoit entreprendre une restructuration complète de ses affaires. Cette restructuration inclura notamment ce qui suit :

  • Intégration de stratégies de planification des médias et de marketing guidées par les données au programme annuel de marketing.
  • Réorganisation de l'architecture de l'assortiment de façon à mettre l'accent sur l'intégrité du rapport qualité-prix de Sears Canada et organisation de la marchandise de façon à ne pas offrir un choix excessif au client mais plutôt à simplifier ses choix.
  • Modification de la répartition des ventes dans un grand groupe de magasins afin de convenir à un segment plus large de la population canadienne; un sous-ensemble de ces magasins mettront de l'avant un projet pilote du concept Sears Canada 2.0 faisant ressortir la nouvelle architecture de l'assortiment ainsi que des idées novatrices en matière de développement immobilier.
  • Utilisation d'un nouveau « guide de réclame » axé sur l'exécution de tactiques opérationnelles visant à améliorer quatre IRC : les ventes au pied carré, les marges bénéficiaires, les coûts de main-d'œuvre et la rotation des stocks. Le guide de réclame vise aussi à faire en sorte que les magasins les moins performants atteignent les moyennes et à favoriser l'activité entrepreneuriale décentralisée en concentrant les efforts des directeurs de magasin sur les tactiques potentielles pour améliorer les IRC.
  • Mise en œuvre de programmes de conversion visant à diriger les clients des magasins Sears décor vers les grands magasins et les clients du catalogue vers le site Web.
  • Modernisation du catalogue de Sears Canada : articles clés, papier amélioré, photographies modernisées et présentation conforme à des normes de commercialisation similaires à celles de l'aménagement flipper.
  • Introduction de possibilités de financement pour les clients de Sears Canada qui font de gros achats, grâce à une entente avec easyfinancial Services Inc., comme annoncé précédemment dans le présent communiqué.

Atteindre une rentabilité d'exploitation

Sears Canada travaille à accroître les ventes rentables et à instaurer une culture de budgétisation sur la base zéro, puis continuera de suivre des plans financiers et de réduire les coûts jusqu'à ce que la Société soit rentable.

  • Plans de réduction des coûts de 2015 - En 2015, Sears Canada a mis en œuvre un programme de réduction des coûts pour diminuer les dépenses d'exploitation récurrentes de 100 à 125 millions de dollars annuellement. À la fin de l'exercice financier 2015, la Société avait réalisé des réductions d'environ 125 millions de dollars, ce qui correspond à la tranche supérieure ciblée. Le total des frais de vente, des frais généraux et des dépenses administratives pour 2015 s'élèvent à 119,5 millions de dollars de moins qu'en 2014, à l'exclusion des frais non récurrents et des charges sans effet sur la trésorerie pour les deux périodes. Le coût ponctuel de la mise en œuvre de l'ensemble du programme de réduction des coûts a été de 17 millions de dollars.
  • Plans de réduction des coûts de 2016 - Sears Canada continue d'étudier sa configuration commerciale et prévoit apporter en 2016 d'autres améliorations à la structure de coûts; les économies de coûts à réaliser sont estimées entre 100 et 127 millions de dollars annuellement, par rapport aux coûts de 2015.
  • Coûts du commerce en direct et aspects économiques unitaires - La Société examine également les coûts et les aspects économiques unitaires en ce qui concerne son secteur du commerce en direct. Plus particulièrement, la Société prend des mesures pour modifier de multiples procédés commerciaux et politiques afin d'accroître la valeur moyenne des commandes et de réduire les coûts unitaires liés aux opérations et à la logistique du secteur du commerce en direct. Les avantages économiques de ces initiatives sont importants et représentent une occasion de s'améliorer dans ce secteur sans nuire à la capacité de concurrence ni à la qualité du service à la clientèle.
  • Conversion et consolidation des circuits - magasins Sears décor et magasins de liquidation - Le 23 février 2016, Sears Canada a annoncé qu'elle cédait les baux de huit de ses magasins Sears décor, dont sept le 1er juin 2016 et l'autre le 1er juillet 2016. La stratégie de Sears Canada en ce qui a trait à la consolidation des magasins Sears décor repose sur la conversion. Le circuit des magasins Sears décor demeurera un élément important des activités de la Société, mais lorsque Sears Canada peut améliorer son efficacité par la consolidation de certains magasins Sears décor, l'objectif est de convertir les clients de ces magasins dont l'espace est moins performant en clients d'autres magasins plus performants de la Société. Des expériences récentes montrent que lorsque la Société effectue une telle conversion, les grands magasins Sears à proximité récupèrent un volume de ventes appréciable. La stratégie de Sears Canada pour ses magasins de liquidation consiste à optimiser ce circuit puisque le nombre de magasins de liquidation est devenu important ces dernières années par rapport aux besoins d'écoulement des surplus de stocks. En 2015, Sears Canada a fermé quatre magasins de liquidation et, dans l'avenir, elle pourrait explorer plus d'options de restructuration des magasins de liquidation, y compris d'autres rationalisations et la conversion potentielle de certains magasins de liquidation en grands magasins ou en d'autres formats.

Maintenir un solide bilan

La Société est d'avis qu'un bilan solide avec des liquidités excédentaires est important pour préserver le soutien des partenaires commerciaux de la Société et des autres parties intéressées. Il y a pour la Société des occasions d'être plus efficace en ce qui a trait à ses actifs et elle continuera d'évaluer les possibilités en vue de créer de la valeur.

Plus haut dans le présent communiqué, Sears Canada a annoncé une entente de cession-bail d'une valeur de 84 millions de dollars visant son Centre logistique national situé sur Dufferin Place SE à Calgary. Ces produits ainsi que ceux des transactions annoncées précédemment, dont la vente du CLN de Sears Canada à Vaughan, en Ontario (100 millions de dollars), d'un centre de distribution qui n'est plus utilisé (8,5 millions de dollars), d'un autre centre de distribution (18,1 millions de dollars) et la cession-bail d'une propriété hors centre commercial (10 millions de dollars), devraient être appliqués au bilan de la Société en 2016 et utilisés pour les besoins généraux de l'entreprise. Comme mentionné ci-haut, l'encaisse de fin d'exercice de 313,9 millions de dollars plus les transactions ci-dessus totaliseraient des ressources de trésorerie d'environ 535 millions de dollars.

Commentaires additionnels

« Nous effectuons des changements réels et significatifs chez Sears Canada pour créer une entreprise nouvelle, a déclaré Brandon G. Stranzl, président exécutif et chef de la direction, Sears Canada Inc. Nous travaillons à créer Sears 2.0. » Parmi les autres initiatives sur lesquelles Sears Canada travaillera en 2016, on compte les suivantes :

  • Innovation - Sears Canada a créé un laboratoire spécialisé d'innovation en commerce de détail mandaté de moderniser la plateforme commerciale de la Société. Le laboratoire d'innovation est un environnement créatif et ouvert, situé à l'écart des activités du siège social afin de faciliter la génération de nouvelles idées et l'élaboration de solutions numériques axées sur le client. Ce laboratoire permettra à Sears Canada et à ses partenaires de travailler en étroite collaboration et de favoriser une culture d'innovation.
  • Talent - Sears Canada a renforcé son équipe de leadership au cours des neuf derniers mois. La Société travaille à attirer les meilleurs talents au sein de son équipe, toujours dans le but de hausser la barre en matière de talent et de rendement.

« En tant qu'équipe, nous nous efforçons de fournir un leadership efficace aux 17 000 associés de Sears Canada qui servent les clients de Sears Canada, de façon directe ou indirecte, a ajouté M. Stranzl. Je veux les remercier de leur engagement continu à assurer le succès de la Société. Il faut une équipe de personnes dévouées afin d'accomplir le travail qui nous attend pour redynamiser la relation entre les Canadiens et Sears Canada et pour le faire d'une façon qui soit rentable et durable. Nous sommes tous impatients de mettre en œuvre et de réaliser nos plans d'affaires pour 2016. »

Avertissement à l'égard de l'information prospective
Certains renseignements fournis dans ce communiqué sont de nature prospective et sont assujettis à des incertitudes et à des risques importants. L'information prospective touche entre autres la performance financière, la stratégie commerciale, les plans, les attentes et les objectifs futurs de la Société. Souvent, mais pas toujours, on peut déterminer que certains renseignements sont prospectifs par l'utilisation de verbes comme « planifier », « prévoir » ou « ne pas prévoir », « être prévu », « attendre », « s'attendre à », « avoir l'intention de », « anticiper », ou « ne pas anticiper », « être d'avis que », ou des variantes de ces verbes et expressions, ou par l'utilisation de déclarations au conditionnel ou au futur relativement à la matérialisation de certaines mesures, de certains événements ou de certains résultats. Bien que la Société soit d'avis que les estimations comprises dans cette information prospective sont raisonnables, une telle information prospective comporte des risques connus et inconnus, des incertitudes et d'autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats, la performance ou les réalisations réels différeront de façon importante des résultats, de la performance ou des réalisations futurs présentés ou sous-entendus dans l'information prospective, et le lecteur ne doit pas se fier indûment à cette information prospective.

Les facteurs pouvant faire en sorte que les résultats réels et les attentes actuelles soient sensiblement différents comprennent, mais sans en exclure d'autres : le fait que les transactions immobilières proposées dans ce communiqué, qui sont sujettes à des conditions de clôture, ne soient pas conclues selon les modalités convenues ou ne soient pas conclues du tout; l'incapacité de la Société à rivaliser efficacement dans le secteur hautement concurrentiel du commerce de détail; un rendement commercial plus faible au cours du quatrième trimestre; la capacité de la Société à mettre en œuvre ses initiatives stratégiques avec succès; les variations des dépenses de consommation; la capacité à conserver les cadres supérieurs et le personnel clé; la capacité de la Société à gérer avec succès ses niveaux de stock; les préférences de la clientèle à l'égard des produits offerts; la capacité à conclure avec une institution financière une entente pour la gestion des opérations de crédit et de services financiers; la capacité du nouveau programme de fidélisation de la Société à attirer et à retenir la clientèle; la capacité de la Société à transférer des clients et des ventes du catalogue au secteur en ligne; les perturbations des systèmes informatiques de la Société; l'instabilité économique, sociale et politique dans les pays où se trouvent les fournisseurs; l'intégrité structurale et la sécurité incendie des usines à l'étranger; des frais d'expédition accrus, des retards et interruptions de transport potentiels; l'atteinte à la réputation des marques vendues par la Société; des modifications dans les relations entre la Société et ses fournisseurs; la dépendance de la Société envers des tiers dans le cadre d'ententes d'impartition et la capacité de ces tiers à répondre à leurs engagements; la volonté des fournisseurs de la Société à offrir des modalités de paiement acceptables; le résultat des demandes d'indemnisation en lien avec la responsabilité du fait du produit; toute compromission ou atteinte importante à la sécurité des renseignements des clients et des associés de la Société et de la Société elle-même; le résultat de poursuites judiciaires en cours; les coûts d'observation des lois et des règlements environnementaux; le maintien d'une couverture d'assurance adéquate; les situations météorologiques saisonnières; la capacité à faire, à intégrer et à conserver des acquisitions et investissements; la conjoncture économique générale; le risque de liquidité et le défaut de remplir les obligations financières; la fluctuation des taux de change des devises étrangères; la capacité et la stabilité financières des entrepreneurs sous licence et des partenaires commerciaux de la Société; les restrictions possibles de l'accès aux marchés financiers et à d'autres sources de financement; la fluctuation des taux d'intérêt et les autres variations dans les frais de financement et les revenus de placement; la possibilité d'un rendement du capital investi négatif du régime de retraite de la Société ou une augmentation inattendue de l'obligation au titre des prestations constituées, y compris l'effet potentiellement négatif d'une telle augmentation sur la disponibilité du crédit; la dépréciation des actifs incorporels et des autres actifs à long terme; la résiliation future possible de certains droits de propriété intellectuelle associés au nom et aux marques « Sears » si Sears Holdings Corporation (« Sears Holdings ») réduit sa participation dans la Société à moins de 10 %; les conflits d'intérêts possibles de certains directeurs et cadres de direction de la Société en raison de leur possession d'actions ordinaires de Sears Holdings; les changements possibles dans la propriété de la Société par Edward S. Lampert, ESL Investments et d'autres actionnaires importants; les initiatives d'amélioration de la productivité et de réduction des coûts et le fait que ces initiatives produisent les avantages escomptés ou non; le régime de concurrence dans les secteurs auxquels la Société participe; de nouvelles prises de position comptables, ou des changements apportés aux prises de position actuelles, qui affectent les méthodes utilisées par la Société pour rendre compte de sa situation financière et de ses résultats d'exploitation; les incertitudes associées aux hypothèses et aux estimations comptables essentielles; les changements apportés aux lois, aux règles et aux règlements applicables à la Société. Des renseignements sur ces facteurs, sur d'autres facteurs importants qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent considérablement des prévisions et sur des hypothèses ou facteurs importants pris en compte lors de la préparation de l'information prospective se trouvent dans le présent communiqué ainsi que sous la rubrique 3(k) « Facteurs de risque » dans la plus récente notice annuelle de la Société, sous la rubrique 10 « Risques et incertitudes » du rapport de gestion dans le plus récent rapport annuel de la Société, ainsi que sous la rubrique 9 « Risques et incertitudes » du rapport de gestion dans le plus récent rapport provisoire de la Société, et ailleurs dans les documents déposés par la Société auprès des organismes de réglementation des valeurs mobilières canadiens et américains.

Toute l'information prospective comprise dans le présent communiqué est qualifiée par ces avertissements et ceux stipulés sous la rubrique « Facteurs de risque » de la plus récente notice annuelle de la Société, sous la rubrique « Risques et incertitudes » des plus récents rapports annuel et de gestion provisoire de la Société, et dans les autres documents déposés par la Société auprès des organismes de réglementation des valeurs mobilières canadiens et américains. Ces facteurs ne sont pas destinés à représenter une liste exhaustive des facteurs pouvant influer sur la Société; toutefois, ces facteurs doivent être soigneusement pris en considération, et les lecteurs ne devraient pas accorder une confiance exagérée à l'information prospective mentionnée aux présentes ou dans les autres documents déposés par la Société des organismes de réglementation des valeurs mobilières canadiens et américains. À moins d'indication contraire, l'information prospective contenue dans ce communiqué est en date du présent document et vise à aider les investisseurs et autres personnes à comprendre la situation financière de la Société et ses résultats d'exploitation de même que les objectifs et priorités stratégiques de la Société, et pourrait ne pas convenir à d'autres fins. Sauf si une exigence légale le requiert, la Société n'a aucune obligation de mettre à jour ni de réviser toute information financière prospective, que ce soit à la lumière de nouveaux renseignements, d'événements futurs ou autrement.

À propos de Sears Canada
Sears Canada est un détaillant à circuits multiples dont le réseau compte 159 magasins d'entreprise, 125 magasins locaux, plus de 1 200 comptoirs de ramassage des commandes par catalogue et en ligne, 84 agences Voyages Sears et un service national d'entretien et de réparation. Sears Canada publie également le plus gros catalogue de marchandises diverses au Canada et exploite un site Web d'achats en ligne au www.sears.ca.

États financiers consolidés audités et rapport de gestion
Les états financiers consolidés audités de la Société pour la période de 52 semaines close le 30 janvier 2016 et le rapport de gestion y afférent sont disponibles sur le site du Système électronique de données, d'analyse et de recherche à l'adresse www.sedar.com, ainsi que sur le site de la Securities and Exchange Commission des États-Unis à l'adresse www.sec.gov.

Principales données financières consolidées
Les tableaux qui suivent présentent le sommaire des données financières consolidées non auditées et les informations supplémentaires pour les périodes indiquées, lesquels sont tirés des états financiers consolidés audités pour la période de 52 semaines close le 30 janvier 2016. Le sommaire des données financières consolidées non auditées a été préparé conformément aux méthodes utilisées dans la préparation de nos états financiers consolidés audités pour la période de 52 semaines close le 30 janvier 2016. Les données qui figurent aux présentes ne comprennent pas toutes les informations qui doivent être fournies aux termes des IFRS et doivent être lues en parallèle avec les états financiers consolidés audités pour la période de 52 semaines close le 30 janvier 2016.

SEARS CANADA INC.

RAPPROCHEMENT DU BÉNÉFICE NET (DE LA PERTE NETTE) ET DU BAIIA AJUSTÉ

Pour les périodes de 13 et de 52 semaines closes le 30 janvier 2016 et le 31 janvier 2015


Non audité





Quatrièmes trimestres

Exercices

(en millions de dollars canadiens, sauf les montants par action)

2015


2014


2015


2014


Bénéfice net (perte nette)

30,9

$

(123,6)

$

(67,9)

$

(338,8)

$


Charge de transformation1

9,7


0,3


16,5


19,8



Profit à la résiliation de l'entente relative aux cartes de crédit2

(170,7)


--


(170,7)


--



Profit sur les transactions de cession-bail3

--


--


(67,2)


--



Profit lié à la liquidation des prestations de retraite4

--


--


(5,1)


(10,6)



Profit à la vente d'une participation dans des partenariats5

--


--


--


(35,1)



Perte de valeur d'autres actifs6

74,6


99,3


74,6


115,0



(Reprise de perte de valeur) perte de valeur des entrepôts7

(11,3)


--


(11,3)


44,4



Coûts liés à TBI8

--


--


6,4


--



Coûts pour remédier à la contamination de l'environnement liés aux actifs classés comme détenus en vue de la vente9

3,2


--


3,2


--



Coûts liés à la garantie de SHS et autres coûts10

--


3,1


--


9,7



Perte de valeur du goodwill11

--


--


--


2,6



Coûts liés à la libération de locaux12

--


--


--


4,1



Dotation aux amortissements

11,1


23,2


48,4


89,3



Charges (économies) financières

2,1


(4,7)


9,7


1,0



Produits d'intérêts

(0,3)


(0,6)


(2,3)


(2,6)



(Économie) charge d'impôt sur le résultat

(0,5)


(25,8)


5,2


(21,2)


BAIIA ajusté13

(51,2)

$

(28,8)

$

(160,5)

$

(122,4)

$

Bénéfice net (perte nette) de base par action

0,30

$

(1,21)

$

(0,67)

$

(3,32)

$










1.

La charge de transformation pour 2015 et 2014 se rapporte essentiellement aux coûts liés aux indemnités de départ engagés au cours de la période.

2.

Le profit à la résiliation de l'entente relative aux cartes de crédit représente le profit net lié à la vente du portefeuille de comptes de cartes de crédit et des débiteurs connexes de JPMorgan Chase relatifs à la carte de crédit Sears et à la carte Sears MasterCard en 2015.

3.

Le profit sur les transactions de cession-bail représente le profit net lié à la cession-bail de certaines propriétés détenues par la Société et situées à Burnaby et à Chilliwack, en Colombie­Britannique, ainsi qu'à Calgary, en Alberta, au cours du deuxième trimestre de 2015.

4.

Le profit lié à la liquidation des prestations de retraite a trait à la liquidation des prestations de retraite de membres admissibles couverts en vertu du régime d'avantages autres que de retraite au premier trimestre de 2015 et au deuxième trimestre de 2014.

5.

Le profit à la vente d'une participation dans des partenariats représente le profit lié à la vente de la participation de la Société dans certaines propriétés détenues en copropriété avec Ivanhoé Cambridge en 2014.

6.

La perte de valeur d'autres actifs représente la charge liée à la réduction de la valeur comptable des immobilisations corporelles et des immobilisations incorporelles de certaines unités génératrices de trésorerie en 2015 et en 2014.

7.

La (reprise de perte de valeur) perte de valeur des entrepôts représente la reprise partielle, au quatrième trimestre de 2015, de la charge liée à la réduction de la valeur comptable des immobilisations corporelles de l'entrepôt de Montréal au cours du troisième trimestre de 2014, pour la ramener à sa juste valeur moins les frais de vente. La reprise au quatrième trimestre de 2015 est présentée déduction faite de la charge liée à la réduction de la valeur comptable des immobilisations corporelles du centre de logistique de Broad Street situé à Regina, pour la ramener à sa juste valeur moins les frais de vente.

8.

Les coûts liés à TBI représentent les coûts estimatifs pour la Société liés à TravelBrands Inc. (un bénéficiaire de licence de la Société) découlant d'une demande de protection contre les créanciers présentée au deuxième trimestre de 2015.

9.

Les coûts pour remédier à la contamination de l'environnement liés aux actifs classés comme détenus en vue de la vente représentent les coûts estimatifs requis pour restaurer le centre de logistique de Park Street situé à Regina, aux fins de sa vente.

10.

Les coûts liés à la garantie de SHS et autres coûts représentent les coûts estimatifs pour la Société liés à d'éventuelles réclamations à l'égard de travaux effectués avant que Gestion des services SHS Inc. (un ancien bénéficiaire de licence de la Société) annonce qu'elle était sous séquestre.

11.

La perte de valeur du goodwill représente la charge liée à la radiation du goodwill affecté à l'unité génératrice de trésorerie Corbeil au deuxième trimestre de 2014.

12.

Les coûts liés à la libération de locaux ont principalement trait aux coûts engagés pour libérer certains locaux en 2014.

13.

Le BAIIA ajusté est une mesure utilisée par la direction, le secteur du commerce de détail et les investisseurs à titre d'indicateur de la performance opérationnelle de la Société et de sa capacité à contracter des dettes et à en assurer le service, ainsi qu'à titre de mesure d'évaluation. Le BAIIA ajusté est une mesure non définie par les IFRS.

 

SEARS CANADA INC.

RAPPROCHEMENT DU TOTAL DES PRODUITS TIRÉS DES MARCHANDISES ET DU TOTAL DES VENTES DES MAGASINS COMPARABLES

Pour les périodes de 13 et de 52 semaines closes le 30 janvier 2016 et le 31 janvier 2015


Non audité





Quatrièmes trimestres

Exercices

(en millions de dollars canadiens)

2015


2014


2015


2014


Total des produits tirés des marchandises

887,6

$

972,5

$

3 145,7

$

3 420,5

$


Ventes des magasins non comparables

194,1


231,3


708,5


814,2



Total des ventes des magasins comparables1

693,5


741,2


2 437,2


2 606,3


Variation du pourcentage du total des ventes des magasins comparables

(1,6)

%

(9,1)

%

(2,3)

%

(8,3)

%

Variation du pourcentage du total des ventes des magasins comparables, par catégorie










Vêtements et accessoires

0,4

%

(10,7)

%

(4,6)

%

(6,2)

%


Biens pour la maison et biens durables

(3,5)

%

(8,0)

%

(0,7)

%

(10,3)

%

Variation du pourcentage des ventes des magasins comparables menant des activités fondamentales de commerce de détail

(0,8)

%

(9,8)

%

(0,6)

%

(9,2)

%

Variation du pourcentage des ventes des magasins comparables menant des activités fondamentales de commerce de détail, par catégorie










Vêtements et accessoires

2,9

%

(11,2)

%

(1,5)

%

(6,9)

%


Biens pour la maison et biens durables

(5,1)

%

(8,2)

%

--

%

(11,3)

%










1.

Le total des ventes des magasins comparables représente les ventes de marchandises générées par l'intermédiaire des activités des grands magasins, des magasins Sears décor, des magasins locaux, des magasins de liquidation et des magasins Corbeil de la Société, qui ont été ouverts de façon continue au cours des deux périodes comparées. Les ventes des magasins comparables menant des activités fondamentales de commerce de détail représentent les ventes générées par l'intermédiaire des activités des grands magasins et des magasins Sears décor qui ont été ouverts de façon continue au cours des deux périodes comparées. Plus particulièrement, les mesures utilisées pour déterminer les ventes des magasins comparables mettent en parallèle les mêmes semaines civiles pour chaque période, soit les périodes de 13 et de 52 semaines closes le 30 janvier 2016 et le 31 janvier 2015. Le calcul des ventes des magasins comparables est une mesure de la performance et pourrait subir l'effet des fluctuations des superficies de vente. Les mesures utilisées pour déterminer les ventes des magasins comparables excluent le circuit de vente directe.

 

SEARS CANADA INC.

ÉTATS CONSOLIDÉS DE LA SITUATION FINANCIÈRE


Non audité






(en millions de dollars canadiens)

Au
30 janvier 2016


Au
31 janvier 2015


ACTIF





Actifs courants





Trésorerie

313,9

$

259,0

$

Débiteurs, montant net

59,4


73,0


Impôt à recouvrer

35,9


127,2


Stocks

664,8


641,4


Charges payées d'avance

31,0


28,7


Actifs financiers dérivés

6,6


7,2


Actifs classés comme détenus en vue de la vente

22,1


13,3







Total des actifs courants

1 133,7


1 149,8


Actifs non courants





Immobilisations corporelles

444,1


567,6


Immeubles de placement

17,0


19,3


Immobilisations incorporelles

22,5


16,2


Actifs d'impôt différé

0,6


0,7


Autres actifs à long terme

15,3


20,5







Total de l'actif

1 633,2

$

1 774,1

$

PASSIF





Passifs courants





Créditeurs et charges à payer

332,7

$

359,4

$

Produits différés

158,3


171,2


Provisions

75,8


58,6


Impôt sur le résultat à payer

2,6


--


Autres impôts à payer

17,3


34,6


Partie courante des obligations à long terme

4,0


4,0







Total des passifs courants

590,7


627,8


Passifs non courants





Obligations à long terme

20,2


24,1


Produits différés

74,2


76,8


Passif au titre des régimes de retraite

326,9


407,4


Passifs d'impôt différé

--


3,4


Autres passifs à long terme

67,0


63,8







Total du passif

1 079,0


1 203,3


CAPITAUX PROPRES





Capital social

14,9


14,9


Bénéfices non distribués

739,0


806,9


Cumul des autres éléments de perte globale

(199,7)


(251,0)


Total des capitaux propres

554,2


570,8


Total du passif et des capitaux propres

1 633,2

$

1 774,1

$

 


SEARS CANADA INC.

COMPTES CONSOLIDÉS DU BÉNÉFICE NET (DE LA PERTE NETTE) ET DU BÉNÉFICE GLOBAL

(DE LA PERTE GLOBALE)

Pour les périodes de 13 et de 52 semaines closes le 30 janvier 2016 et le 31 janvier 2015


Non audité





Périodes de 13 semaines

Périodes de 52 semaines

(en millions de dollars canadiens, sauf les montants par action)

2015


2014


2015


2014


Produits

887,6

$

972,5

$

3 145,7

$

3 424,5

$

Coût des biens et des services vendus

632,5


676,9


2 145,9


2 308,0


Frais de vente, d'administration et autres

393,6


450,3


1 298,1


1 523,8


Perte d'exploitation

(138,5)


(154,7)


(298,3)


(407,3)











Profit sur les transactions de cession-bail

--


--


67,2


--


Profit à la résiliation de l'entente relative aux cartes de crédit

170,7


--


170,7


--


Profit à la vente d'une participation dans des partenariats

--


--


--


35,1


Profit lié à la liquidation des prestations de retraite

--


--


5,1


10,6


Charges financières (recouvrement)

2,1


(4,7)


9,7


1,0


Produits d'intérêts

0,3


0,6


2,3


2,6


Bénéfice (perte) avant impôt sur le résultat

30,4


(149,4)


(62,7)


(360,0)











(Charge) économie d'impôt sur le résultat










Exigible

(0,8)


46,1


(8,1)


74,7



Différé

1,3


(20,3)


2,9


(53,5)



0,5


25,8


(5,2)


21,2


Bénéfice net (perte nette)

30,9

$

(123,6)

$

(67,9)

$

(338,8)

$










Bénéfice net (perte nette) de base et dilué(e) par action

0,30

$

(1,21)

$

(0,67)

$

(3,32)

$










Bénéfice net (perte nette)

30,9

$

(123,6)

$

(67,9)

$

(338,8)

$










Autres éléments de bénéfice global (perte globale), déduction faite
de l'impôt :


















Éléments qui pourraient être reclassés ultérieurement en résultat net :










Profit sur dérivés de change

10,2


5,5


19,2


10,8



Reclassement en résultat net du profit sur les dérivés de change

(7,9)


(4,4)


(18,7)


(10,1)











Éléments qui ne seront pas reclassés ultérieurement en résultat net :










Profit (perte) découlant de la réévaluation du montant net du passif au titre des régimes de retraite à prestations définies et réduction de valeur de l'actif d'impôt différé liée aux pertes découlant de la réévaluation comptabilisées antérieurement

48,8


(134,6)


50,8


(165,3)











Total des autres éléments de bénéfice global (perte globale)

51,1


(133,5)


51,3


(164,6)


Total du bénéfice global (de la perte globale)

82,0

$

(257,1)

$

(16,6)

$

(503,4)

$

 

SEARS CANADA INC.

TABLEAUX CONSOLIDÉS DES FLUX DE TRÉSORERIE

Pour les périodes de 13 et de 52 semaines closes le 30 janvier 2016 et le 31 janvier 2015


(non audité)





Périodes de 13 semaines

Périodes de 52 semaines

(en millions de dollars canadiens)

2015


2014


2015


2014


Flux de trésorerie provenant des (affectés aux) activités d'exploitation










Bénéfice net (perte nette)

30,9

$

(123,6)

$

(67,9)

$

(338,8)

$


Ajustements pour tenir compte de ce qui suit :











Dotation aux amortissements

11,1


23,2


48,4


89,3




Rémunération fondée sur des actions

--


0,4


(0,4)


0,4




Perte (profit) à la cession d'immobilisations corporelles

--


0,1


0,3


(0,6)




Pertes de valeur, montant net

63,3


99,3


63,3


162,0




Profit sur les transactions de cession-bail

--


--


(67,2)


--




Profit à la résiliation de l'entente relative aux cartes de crédit

(170,7)


--


(170,7)


--




Profit à la vente d'une participation dans des partenariats

--


--


--


(35,1)




Charges financières (recouvrement)

2,1


(4,7)


9,7


1,0




Produits d'intérêts

(0,3)


(0,6)


(2,3)


(2,6)




Charge au titre des régimes de retraite

4,8


4,5


18,9


19,0




Profit lié à la liquidation des prestations de retraite

--


--


(5,1)


(10,6)




Charge au titre des prestations d'invalidité de courte durée

1,4


1,3


4,9


5,7




(Économie) charge d'impôt sur le résultat

(0,5)


(25,8)


5,2


(21,2)



Intérêts reçus

0,2


1,4


1,1


2,5



Intérêts payés

(0,8)


(0,9)


(2,7)


(3,3)



Cotisations aux régimes de retraite

(12,0)


(3,9)


(48,6)


(24,2)



Remboursements (paiements) d'impôt sur le résultat, montant net

3,1


3,8


87,6


(60,7)



Autres dépôts aux fins de l'impôt sur le résultat

--


--


--


(10,3)



Variations des soldes hors trésorerie du fonds de roulement

150,1


36,3


(64,3)


(67,3)



Variations de l'actif et du passif à long terme hors trésorerie

(3,0)


32,3


(11,7)


30,2



79,7


43,1


(201,5)


(264,6)


Flux de trésorerie provenant des (affectés aux) activités d'investissement










Acquisitions d'immobilisations corporelles et incorporelles

(15,3)


(19,1)


(45,4)


(54,0)



Produit de la vente d'immobilisations corporelles

0,1


0,1


0,3


1,2



Produit de la résiliation de l'entente relative aux cartes de crédit

174,0


--


174,0


--



Produit net sur les transactions de cession-bail

--


--


130,0


--



Produit de la vente d'une participation dans des partenariats

--


--


--


71,7



158,8


(19,0)


258,9


18,9


Flux de trésorerie affectés aux activités de financement










Intérêts payés sur les obligations en vertu des contrats de location­financement

(0,4)


(0,5)


(1,9)


(2,2)



Remboursement d'obligations à long terme

(0,9)


(0,9)


(3,9)


(7,8)



Coûts de transaction liés à la facilité de crédit modifiée

--


--


--


(1,0)



(1,3)


(1,4)


(5,8)


(11,0)


Incidence du taux de change sur la trésorerie à la fin de la période

2,1


2,0


3,3


1,9


Augmentation (diminution) de la trésorerie

239,3


24,7


54,9


(254,8)


Trésorerie au début de la période

74,6

$

234,3

$

259,0

$

513,8

$

Trésorerie à la fin de la période

313,9

$

259,0

$

313,9

$

259,0

$

SOURCE Sears Canada Inc.

Renseignements : Relations avec les médias : Vincent Power, Sears Canada, communications nationales, 416-941-4422, vpower@sears.ca

RELATED LINKS
http://www.sears.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.