Sears Canada annonce ses revenus du quatrième trimestre et ses résultats de l'ensemble de l'exercice

TORONTO, le 22 févr. 2012 /CNW/ - Sears Canada Inc. (TSX : SCC) a annoncé aujourd'hui ses résultats non vérifiés du quatrième trimestre et de l'ensemble de l'exercice. Pour la période de 13 semaines se terminant le 28 janvier 2012, le total des produits d'exploitation s'est élevé à 1,366 milliard $ par rapport à 1,459 milliard $ pour la période comparable de 13 semaines se terminant le 29 janvier 2011, soit une diminution de 6,4 %. Les ventes des magasins comparables ont diminué de 7,4 %.

Le BAIIA d'exploitation (bénéfice avant intérêt, impôt et amortissement) pour la même période de 13 semaines s'est chiffré à 98,5 millions $ comparativement à 132,6 millions $ l'an dernier. Le bénéfice net pour le trimestre cette année s'est élevé à 38,7 millions $ ou 36 cents par action par rapport à 82,7 millions $ ou 77 cents par action pour le trimestre de l'année précédente.

Pour la période de 52 semaines se terminant le 28 janvier 2012, le total des produits d'exploitation s'est chiffré à 4,619 milliards $ comparativement à 4,939 milliards $ pour la période de 52 semaines se terminant le 29 janvier 2011, soit une diminution de 6,5 %. Les ventes des magasins comparables ont diminué de 7,5 %. Le BAIIA d'exploitation pour la même période de 52 semaines s'est chiffré à 110,8 millions $ comparativement à 293,3 millions $ l'an dernier. La perte nette pour l'exercice se terminant le 28 janvier 2012 s'est élevée à 60,1 millions $ ou 58 cents par action comparativement au bénéfice net de 115,2 millions $ ou 1,07 $ par action pour l'exercice se terminant le 29 janvier 2011. Le flux de trésorerie lié à l'exploitation pour l'exercice se terminant le 28 janvier 2012 s'est élevé à 85,0 millions $ comparativement à 71,3 millions $ l'an dernier, soit une augmentation de 19,2 %.

Calvin McDonald, président et chef de la direction de Sears Canada Inc. commente ainsi le rendement du trimestre et de l'ensemble de l'exercice : « Bien que déçus des résultats de 2011, y compris de ceux du quatrième trimestre, nous estimons avoir amorcé le virage vers la stabilisation de l'entreprise et établi les fondements qui lui permettront de retrouver son rendement antérieur. Nos mesures prises pour réduire les stocks improductifs ont fait augmenter le flux de trésorerie de 2011 par rapport à l'exercice précédent et nous ont permis de débuter 2012 avec une nette amélioration de l'état des stocks ».

« L'équipe de cadres supérieurs et l'ensemble des associés concentrent leurs efforts sur la réalisation des initiatives de transformation que nous avons entreprises. Cette année, notre plan d'action prévoit la mise en œuvre d'autres initiatives semblables qui visent à affirmer aux clients notre volonté de faire de Sears une destination de choix où ils bénéficient d'un service à la clientèle exceptionnel jumelé à des produits et services abordables répondant à tous leurs besoins, et ce, mieux que chez tout autre détaillant. La semaine dernière par exemple, Sears annonçait à toute sa clientèle la mise en vigueur de nouveaux bas prix pour une grande partie de ses marchandises en magasin et en ligne afin d'offrir une valeur exceptionnelle aujourd'hui et tous les jours ».

« En jetant un regard rétrospectif sur l'année 2011, j'aimerais souligner le travail ardu accompli par les 30 000 associés et plus qui œuvrent au sein de Sears Canada et les remercier de leur engagement constant à contribuer au succès de notre entreprise. Je me réjouis d'accomplir notre transformation en collaborant avec cette équipe composée d'associés consciencieux, heureux de servir et de soutenir notre clientèle d'un océan à l'autre ».

Vu la transition aux Normes internationales d'information financière (IFRS) qui a eu lieu le 30 janvier 2011, toutes les données comparatives de 2010 déclarées précédemment dans les états financiers consolidés préparés conformément aux principes comptables canadiens généralement reconnus ont été redressées selon les nouvelles normes adoptées. On trouve plus de détails sur la transition aux IFRS, ainsi que son incidence sur la situation financière, le rendement financier et les flux de trésorerie de la Société, dans les états financiers consolidés condensés non vérifiés du premier trimestre 2011, déposés dans le Système électronique de données, d'analyse et de recherche, à www.sedar.com.

Certains renseignements fournis dans ce communiqué sont de nature prospective et sont assujettis à des risques et à des incertitudes importants. Les renseignements prospectifs comprennent des renseignements sur le rendement financier, la stratégie commerciale, les plans et les objectifs à venir de la Société. Les facteurs qui pourraient faire en sorte qu'il y ait un écart important entre les résultats réels et les prévisions actuelles incluent notamment : la capacité de la Société de mettre en œuvre avec succès la réduction de ses coûts, l'amélioration de la productivité et ses initiatives stratégiques et la mesure dans laquelle ces initiatives procureront les avantages escomptés; les résultats découlant de l'alliance à long terme en matière de marketing et d'administration avec JP Morgan Chase Bank, N.A.; la conjoncture économique; les conditions de concurrence dans les secteurs où évolue la Société; la variation des dépenses de consommation; les conditions climatiques saisonnières; les préférences des consommateurs à l'égard des gammes de produits; les changements dans les relations qu'entretient la Société avec ses fournisseurs; les fluctuations de taux d'intérêt et d'autres changements liés au coût du financement; la variation des taux de change; la possibilité de rendements de placement négatifs pour le régime de retraite de la Société; l'issue de poursuites judiciaires en instance; et les modifications aux lois, aux règles et aux règlements applicables à la Société. Bien que la Société soit d'avis que ces prévisions et présomptions soient raisonnables, les résultats et événements mentionnés dans ces renseignements prospectifs peuvent différer de façon significative des résultats et événements réels.

Le BAIIA d'exploitation (bénéfice avant intérêt, impôt et amortissement) est une mesure non définie par les IFRS et exclut les charges financières, produits d'intérêts, quote-part du bénéfice ou de la perte des coentreprises, charge ou récupération d'impôts, amortissement, produits ou dépenses de nature non récurrente, inhabituelle ou ponctuelle.

Sears Canada est un détaillant à circuits multiples qui compte 196 magasins d'entreprise, 285 magasins locaux, 30 salles d'exposition pour la rénovation du foyer, plus de 1 700 comptoirs de ramassage des commandes par catalogue, 108 agences de voyages Sears et un réseau national d'entretien, de réparation et d'installation. Sears Canada publie également le plus gros catalogue de marchandises diverses au Canada et exploite un site Web d'achat en ligne à www.sears.ca.


                         
SEARS CANADA INC.                        
ÉTATS CONSOLIDÉS RÉSUMÉS DE LA SITUATION FINANCIÈRE        
                         
Non audité                        
                         
      Au       Au       Au  
(en millions de dollars canadiens)     28 janvier 2012       29 janvier 2011       30 janvier 2010  
                         
ACTIF                        
Actifs courants                        
Trésorerie et équivalents de trésorerie        397,4 $        432,3 $        226,9 $
Placements à court terme                 1 165,5  
Débiteurs, montant net     116,2       144,0       132,9  
Impôt à recouvrer     4,1       4,5       5,7  
Stocks     823,9       953,2       852,3  
Charges payées d'avance     27,9       31,8       34,8  
Actifs financiers dérivés                 9,9  
      1 369,5       1 565,8       2 428,0  
Actifs non courants                        
Immobilisations corporelles     872,0       900,7       961,0  
Immeubles de placement     21,7       21,7       21,7  
Actif au titre des régimes de retraite     187,7       197,4       207,4  
Immobilisations incorporelles     23,6       23,5       22,6  
Goodwill     8,7       11,2       11,2  
Placement dans des coentreprises     301,4       313,3       321,0  
Actifs d'impôt différé     0,6       0,5       0,6  
Autres actifs à long terme     49,2       38,1       42,2  
        2 834,4 $       3 072,2 $       4 015,7 $
                         
PASSIF                        
Passifs courants                        
Créditeurs et charges à payer        576,8 $        665,6 $        698,3 $
Produits différés     208,0       224,0       235,9  
Provisions     64,8       65,3       69,4  
Impôt sur le résultat et autres impôts à payer     43,8       66,3       72,6  
Passifs financiers dérivés           3,0        
Tranche à court terme des remboursements de capital sur les obligations à long terme     5,1       4,7       305,4  
      898,5       1 028,9       1 381,6  
Passifs non courants                        
Obligations à long terme     117,6       124,4       26,1  
Produits différés     89,2       77,4       67,5  
Passif au titre des régimes de retraite     144,1       120,9       98,8  
Passifs d'impôt différé     48,9       76,5       97,6  
Autres passifs à long terme     75,8       84,7       93,5  
      1 374,1       1 512,8       1 765,1  
                         
CAPITAUX PROPRES                        
Capital social     15,0       15,4       15,7  
Résultats non distribués     1 445,1       1 546,8       2 227,7  
Cumul des autres éléments du résultat global     0,2       (2,8)       7,2  
      1 460,3       1 559,4       2 250,6  
        2 834,4 $       3 072,2 $       4 015,7 $

                                 
                                 
SEARS CANADA INC.                                  
COMPTES CONSOLIDÉS RÉSUMÉS DE RÉSULTAT NET ET DE RÉSULTAT GLOBAL            
                                 
Pour les périodes de 13 et de 52 semaines closes le 28 janvier 2012 et le 29 janvier 2011            
                                   
Non audité                                  
                                   
        Périodes de 13 semaines       Périodes de 52 semaines  
(en millions de dollars canadiens, sauf les montants par action)       2011       2010       2011       2010  
                                   
Produits         1 365,9 $       1 459,4 $       4 619,3 $       4 938,5 $
Coût des biens et des services vendus       864,6       888,1       2 932,3       2 997,7  
Marge brute       501,3       571,3       1 687,0       1 940,8  
                                   
Frais de vente, d'administration et autres       446,0       452,0       1 751,1       1 757,7  
Charges financières       4,0       3,9       16,0       16,6  
Produits d'intérêts       (0,4)       (1,1)       (1,7)       (4,2)  
Quote-part du résultat des coentreprises       (1,5)       (1,5)       (8,3)       (3,2)  
Charges avant impôt sur le résultat       448,1       453,3       1 757,1       1 766,9  
                                   
Bénéfice (perte) avant impôt sur le résultat       53,2       118,0       (70,1)       173,9  
                                   
Charge (économie) d'impôt sur le résultat                                  
  Exigible     (12,3)       40,0       18,7       75,4  
  Différé     26,8       (4,7)       (28,7)       (16,7)  
        14,5       35,3       (10,0)       58,7  
Bénéfice net (perte nette)          38,7 $        82,7 $     (60,1) $        115,2 $
                                   
Bénéfice net (perte nette) de base par action          0,36 $        0,77 $     (0,58) $        1,07 $
Bénéfice net (perte nette) dilué par action          0,36 $        0,77 $     (0,58) $        1,07 $
                                   
Bénéfice net (perte nette)          38,7 $        82,7 $     (60,1) $        115,2 $
Autres éléments du résultat global, déduction faite de l'impôt :                                
  Ajustement à la valeur de marché lié aux placements à court terme inclus dans la trésorerie et les équivalents de trésorerie, déduction faite de l'économie d'impôt de moins de 0,1 $ et de moins de 0,1 $ (économie de moins de 0,1 $ et de 0,1 $ en 2010)                       (0,2)  
  Profit (perte) sur les dérivés de change désignés comme couvertures de flux de trésorerie, déduction faite de la charge d'impôt de 0,4 $ et de l'économie d'impôt de 1,7 $ (économie de 1,3 $ et de 3,4 $ en 2010)     0,9       (2,9)       (4,1)       (7,5)  
  Reclassement, au bénéfice net (à la perte nette), de la perte (du profit) sur les dérivés de change désignés comme couvertures des flux de trésorerie, déduction faite de l'économie d'impôt de 0,1 $ et de 2,8 $ (économie de moins de 0,1 $ et charge de 1,1 $ en 2010)     0,2       0,1       7,1       (2,3)  
Autres éléments du bénéfice global (de la perte globale)       1,1       (2,8)       3,0       (10,0)  
Bénéfice global (perte globale)          39,8 $        79,9 $     (57,1) $        105,2 $
                                   
                                 

 
 
SEARS CANADA INC.                      
ÉTATS CONSOLIDÉS RÉSUMÉS DES VARIATIONS DES CAPITAUX PROPRES                      
                           
Pour les périodes de 13 et de 52 semaines closes le 28 janvier 2012 et le 29 janvier 2011                      
                           
Non audité                          
                           
(en millions de dollars canadiens)     Capital
social
  Résultats
non distribués
   Ajustement à la
 valeur de marché
 lié aux placements
 à court terme
 inclus dans la
 trésorerie et
les équivalents
de trésorerie
  Dérivés de
change désignés
comme
couvertures
de flux
 de trésorerie
  Cumul des
autres éléments
du bénéfice
global
(de la perte
globale)
  Capitaux
propres
Solde au 29 octobre 2011     15,1   1 417,1     (0,9)   (0,9)   1 431,3
                           
Bénéfice global                          
  Bénéfice net       38,7             38,7
                           
Autres éléments du bénéfice global                          
  Perte à la valeur de marché, déduction faite   de l'économie d'impôt de moins de 0,1 $                  
  Profit sur les dérivés de change, déduction   faite de la charge d'impôt de 0,4 $               0,9   0,9   0,9
  Reclassement de la perte sur les dérivés de   change, déduction faite de l'économie   d'impôt de 0,1 $               0,2   0,2   0,2
Total des autres éléments du bénéfice global     -        1,1   1,1   1,1
Total du bénéfice global       38,7     1,1   1,1   39,8
                           
  Rachat d'actions ordinaires   (0,1)   (10,7)             (10,8)
                           
Solde au 28 janvier 2012     15,0   1 445,1     0,2   0,2   1 460,3
                           
Solde au 30 octobre 2010     15,7   1 502,0         1 517,7
                           
Bénéfice global (perte globale)                          
  Bénéfice net       82,7             82,7
                           
Autres éléments (de la perte globale) du bénéfice global                          
  Profit (perte) à la valeur de marché, déduction   faite de l'économie d'impôt de moins de 0,1 $                  
  Perte sur les dérivés de change, déduction faite   de l'économie d'impôt de 1,3 $               (2,9)   (2,9)   (2,9)
  Reclassement de la perte sur les dérivés de   change, déduction faite de l'économie   d'impôt de moins de 0,1 $               0,1   0,1   0,1
Total des autres éléments de la perte globale           (2,8)   (2,8)   (2,8)
Total du bénéfice global (de la perte globale)       82,7     (2,8)   (2,8)   79,9
                           
  Rachat d'actions ordinaires   (0,3)   (37,9)             (38,2)
                           
Solde au 29 janvier 2011     15,4   1 546,8     (2,8)   (2,8)   1 559,4
                           
Solde au 29 janvier 2011     15,4   1 546,8     (2,8)   (2,8)   1 559,4
                           
(Perte globale) bénéfice global                          
  Perte nette       (60,1)             (60,1)
                           
Autres éléments (de la perte globale) du bénéfice global                          
  Perte à la valeur de marché, déduction faite de   l'économie d'impôt de moins de 0,1 $                  
  Perte sur les dérivés de change, déduction faite   de l'économie d'impôt de 1,7 $               (4,1)   (4,1)   (4,1)
  Reclassement de la perte sur les dérivés de   change, déduction faite de l'économie d'impôt   de 2,8 $               7,1   7,1   7,1
Total des autres éléments du bénéfice global           3,0   3,0   3,0
Total (de la perte globale) du bénéfice global       (60,1)     3,0   3,0   (57,1)
                           
  Rachat d'actions ordinaires   (0,4)   (41,6)             (42,0)
                           
Solde au 28 janvier 2012     15,0   1 445,1     0,2   0,2   1 460,3
                           
Solde au 30 janvier 2010     15,7   2 227,7   0,2   7,0   7,2   2 250,6
                           
Bénéfice global (perte globale)                          
  Bénéfice net       115,2             115,2
                           
Autres éléments de la perte globale                          
  Perte à la valeur de marché, déduction faite   de l'économie d'impôt de 0,1 $           (0,2)       (0,2)   (0,2)
  Perte sur les dérivés de change, déduction faite   de l'économie d'impôt de 3,4 $               (7,5)   (7,5)   (7,5)
  Reclassement du profit sur les dérivés de   change, déduction faite de l'économie   d'impôt de 1,1 $               (2,3)   (2,3)   (2,3)
Total des autres éléments de la perte globale         (0,2)   (9,8)   (10,0)   (10,0)
Total du bénéfice global (de la perte globale)       115,2   (0,2)   (9,8)   (10,0)   105,2
                           
  Rachat d'actions ordinaires   (0,3)   (42,7)             (43,0)
  Dividendes déclarés       (753,4)             (753,4)
                           
Solde au 29 janvier 2011     15,4   1 546,8     (2,8)   (2,8)   1 559,4

                               
                               
SEARS CANADA INC.                                
TABLEAUX CONSOLIDÉS RÉSUMÉS DES FLUX DE TRÉSORERIE            
Pour les périodes de 13 et de 52 semaines closes le 28 janvier 2012 et le 29 janvier 2011            
                                 
Non audité                                
      Périodes de 13 semaines       Périodes de 52 semaines  
(en millions de dollars canadiens)     2011        2010        2011        2010   
Flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles                                
  Bénéfice net (perte nette)      38,7 $        82,7 $     (60,1) $        115,2 $
  Ajustements pour tenir compte de ce qui suit :                              
    Dotation aux amortissements   28,8       26,7       114,9       123,6  
    Pertes de valeur   2,5       3,3       2,5       3,3  
    Perte (profit) à la cession d'immobilisations corporelles   0,3       (13,9)       1,1       (13,7)  
    Charges financières   4,0       3,9       16,0       16,6  
    Produits d'intérêts   (0,4)       (1,1)       (1,7)       (4,2)  
    Quote-part du résultat des coentreprises   (1,5)       (1,5)       (8,3)       (3,2)  
    Charge au titre des régimes de retraite   10,8       10,0       43,4       39,8  
    Charge au titre des prestations d'invalidité de courte durée   2,4       2,2       8,4       7,7  
    Charge (économie) d'impôt sur le résultat   14,5       35,3       (10,0)       58,7  
  Intérêts nets (payés) reçus   (3,6)       0,7       (3,0)       (11,5)  
  Cotisations aux régimes de retraite   (2,9)       (2,9)       (17,9)       (13,8)  
  Remboursements (paiements) d'impôt sur le résultat et d'autres impôts, montant net   16,1       (5,4)       (21,6)       (79,8)  
  Variations des éléments hors trésorerie du fonds de roulement   42,5       17,5       29,6       (156,6)  
  Variation de l'actif et du passif à long terme   (1,0)       1,5       (8,3)       (10,8)  
      151,2       159,0       85,0       71,3  
Flux de trésorerie liés aux activités d'investissement                                
  Acquisitions d'immobilisations corporelles et incorporelles   (28,3)       (25,0)       (84,3)       (60,0)  
  Variations des placements à court terme         20,0             1 165,5  
  Placement dans un billet à recevoir de la société mère         400,0              
  Intérêts reçus sur le billet à recevoir de la société mère         1,2             1,2  
  Produit de la vente d'immobilisations corporelles   0,1       14,2       0,7       14,6  
  Dividendes reçus des coentreprises   6,0       7,9       20,1       16,6  
      (22,2)       418,3       (63,5)       1 137,9  
Flux de trésorerie liés aux activités de financement                                
  Intérêts payés sur les obligations en vertu des contrats de location-financement   (0,6)       (0,7)       (2,2)       (2,2)  
  Remboursement d'obligations à long terme   (1,5)       (376,5)       (117,1)       (687,0)  
  Produit d'obligations à long terme   101,1             105,0       482,8  
  Versements de dividendes                     (753.4)  
  Rachat d'actions ordinaires   (10,8)       (38,2)       (42,0)       (43,0)  
      88,2       (415,4)       (56,3)       (1 002,8)  
                                 
Augmentation (diminution) de la trésorerie et des équivalents de trésorerie        217,2 $        161,9 $     (34,8) $        206,4 $
                                 
Incidence du taux de change sur la trésorerie et les équivalents de trésorerie à la fin de la période   0,1       (0,3)       (0,1)       (1,0)  
                                 
Trésorerie et équivalents de trésorerie au début de la période        180,1 $        270,7 $        432,3 $        226,9 $
Trésorerie et équivalents de trésorerie à la fin de la période        397,4 $        432,3 $        397,4 $        432,3 $

                               
                               
SEARS CANADA INC.                                
RAPPROCHEMENT DU RÉSULTAT NET ET DU BAIIA OPÉRATIONNEL            
Pour les périodes de 13 et de 52 semaines closes le 28 janvier 2012 et le 29 janvier 2011            
                                 
Non audité                                
                                 
      Périodes de 13 semaines       Périodes de 52 semaines  
(en millions de dollars canadiens, sauf les montants par action)   2011       2010       2011       2010  
Bénéfice net (perte nette)      38,7 $        82,7 $     (60,1) $        115,2 $
                                 
  Charges de transformation*   14,4             60,0        
  Dotation aux amortissements   28,8       26,7       114,9       123,6  
  Charges financières   4,0       3,9       16,0       16,6  
  Produits d'intérêts   (0,4)       (1,1)       (1,7)       (4,2)  
  Quote-part du résultat des coentreprises   (1,5)       (1,5)       (8,3)       (3,2)  
  Charge (économie) d'impôt sur le résultat   14,5       35,3       (10,0)       58,7  
  Profits inhabituels**         (13,4)             (13,4)  
                                 
BAIIA opérationnel      98,5 $        132,6 $        110,8 $        293,3 $
                                 
Bénéfice net (perte nette) de base par action      0,36 $        0,77 $     (0,58) $        1,07 $

Le BAIIA opérationnel est une mesure utilisée par la direction, le secteur du commerce de détail et les investisseurs à titre d'indicateur du rendement opérationnel de la Société et de sa capacité à contracter des dettes et à en assurer le service, ainsi qu'à titre de mesure d'évaluation. Le BAIIA opérationnel est une mesure non définie par les IFRS.
*Les charges de transformation comprennent les frais de restructuration interne et les coûts liés à la cession des excédents de stocks.
** Les profits inhabituels de 2010 correspondent aux profits à la vente de biens immobiliers.

 

 

SEARS CANADA INC.
NOTES ANNEXES
28 janvier 2012

Non audité

1. Mode de présentation

Les principales données financières consolidées résumées de Sears Canada Inc. (la « Société ») présentées dans les présentes notes ont été préparées conformément aux Normes internationales d'information financière (les « IFRS »), y compris IFRS 1, Première application des normes internationales d'information financière (« IFRS 1 »).

2. Rapprochements en vertu d'IFRS 1

En vertu d'IFRS 1, des rapprochements des capitaux propres et du résultat global selon les principes comptables généralement reconnus (les « PCGR ») du Canada et les IFRS doivent être présentés pour la période correspondante de 2010, y compris les capitaux propres à l'ouverture de 2010. Ces rapprochements sont présentés ci-après.

2.1     Rapprochement des capitaux propres selon les PCGR du Canada et selon les IFRS à l'ouverture et pour 2010

            Au        Au   
(en millions de dollars canadiens)     Réf.     29 janvier 2011       30 janvier 2010  
Total des capitaux propres selon les PCGR du Canada           1 000,5 $     1 657,5 $
                       
Immobilisations corporelles     a     375,8       400,4  
Immeubles de placement     a     16,6       16,6  
Coentreprises     b     264,0       278,3  
Contrats de location     c     (0,3)       1,0  
Provisions     e     (0,6)       (0,9)  
Avantages du personnel     f     97,4       105,8  
Immobilisations incorporelles     g     (33,7)       (33,7)  
Programme de fidélisation     h     (17,1)       (19,7)  
Total des ajustements avant impôt selon les IFRS           702,1       747,8  
Impôt sur le résultat     i     (143,2)        (154,7)  
Total des ajustements des capitaux propres           558,9       593,1  
Total des capitaux propres selon les IFRS           1 559,4 $     2 250,6 $

 

2.2     Rapprochement du résultat global de 2010 selon les PCGR du Canada et selon les IFRS

            Période de
13 semaines close le
      Période de
52 semaines close le
 
(en millions de dollars canadiens)     Réf.     29 janvier 2011       29 janvier 2011  
Bénéfice net selon les PCGR du Canada           92,2 $     149,8 $
                       
Immobilisations corporelles     a     (3,1)       (24,6)  
Coentreprises     b     (2,1)       (14,0)  
Contrats de location     c     (0,3)       (1,3)  
Instruments financiers     d     (2,6)       (0,4)  
Provisions     e     0,1       0,3  
Avantages du personnel     f     (2,1)       (8,4)  
Immobilisations incorporelles     g     (4,2)       -  
Programme de fidélisation     h     2,3       2,6  
Total des ajustements avant impôt selon les IFRS           (12,0)       (45,8)  
Impôt sur le résultat     i     2,5       11,2  
Bénéfice net selon les IFRS           82,7 $     115,2 $
                       
Autres éléments de la perte globale selon les PCGR du Canada           (4,7)       (10,4)  
Instruments financiers, déduction faite des impôts     d     1,9       0,4  
Autres éléments de la perte globale selon les IFRS           (2,8)       (10,0)  
                       
Bénéfice global selon les IFRS           79,9 $     105,2 $

 

2.3 Explication des principaux ajustements des capitaux propres et du résultat global selon les IFRS

Une explication des ajustements présentés dans les rapprochements aux notes 2.1 et 2.2 est fournie ci- après :

a)      Immobilisations corporelles et immeubles de placement : À la transition, la Société a choisi d'évaluer certains de ses terrains et bâtiments à la juste valeur et d'utiliser la juste valeur en tant que coût présumé à cette date, conformément à l'option d'utilisation de la juste valeur en tant que coût présumé prévue par IFRS 1. Par conséquent, le coût des immobilisations corporelles de la Société et de ses immeubles de placement a augmenté de façon significative à la transition. En raison de l'augmentation du coût des bâtiments, l'amortissement ultérieur des bâtiments a également augmenté. L'ajustement des capitaux propres représente l'augmentation du coût des terrains et des bâtiments. L'ajustement du bénéfice net représente l'amortissement accru au cours de la période en raison du coût plus élevé des bâtiments et de l'incidence de l'amortissement par composants distinct.
   
  Les immeubles de placement ont été comptabilisés à la juste valeur à la date de transition. En vertu des PCGR du Canada, les immeubles de placement avaient été précédemment évalués au coût amorti et classés dans les immobilisations corporelles. L'ajustement à la juste valeur des immobilisations corporelles et des immeubles de placement s'appuie sur des évaluations indépendantes effectuées au moyen de diverses méthodes d'évaluation.
   
b)     Coentreprises : La Société a choisi d'utiliser la méthode de la mise en équivalence pour comptabiliser ses coentreprises. Ainsi, la différence entre les dates de fin des périodes de présentation de l'information financière des coentreprises et de la Société ne peut être supérieure à trois mois. Par conséquent, la Société a avancé les périodes de présentation de l'information financière des coentreprises utilisées dans l'application de la méthode de la mise en équivalence. De plus, à la transition, la Société a choisi d'évaluer ses placements dans les terrains et bâtiments des coentreprises à la juste valeur et d'utiliser la juste valeur en tant que coût présumé à cette date, conformément à l'option d'utilisation de la juste valeur en tant que coût présumé prévue par IFRS 1. L'ajustement des capitaux propres découle du fait que les périodes de présentation de l'information financière des coentreprises ont été avancées, et que le coût des terrains et bâtiments est plus élevé en raison de l'application du choix fait en vertu d'IFRS 1. L'ajustement du bénéfice net représente l'amortissement accru au cours de la période, qui s'explique par la hausse du coût des bâtiments des coentreprises.
   
c)      Contrats de location : Il y a de légères différences entre IAS 17, Contrats de location (« IAS 17 »), et son équivalent selon les PCGR du Canada en ce qui a trait aux critères utilisés pour évaluer si un contrat de location constitue un contrat de location-financement. En vertu des IFRS, les paiements minimaux sont répartis entre les composantes terrains et constructions pour les contrats de location qui comprennent ces deux composantes. Aux termes des IFRS, il faut faire appel au jugement professionnel pour évaluer les faits et circonstances propres à un contrat de location et déterminer si le contrat de location transfère au preneur la quasi-totalité des risques et des avantages inhérents à la propriété des actifs. Si tel est le cas, le contrat de location sera comptabilisé à titre de contrat de location-financement. En raison de ces différences, un certain nombre de contrats de location classés dans les contrats de location simple en vertu des PCGR du Canada ont été reclassés dans les contrats de location-financement en vertu des IFRS. De plus, à la transition, la Société a choisi d'évaluer à la juste valeur certains de ses actifs visés par un contrat de location-financement et d'utiliser la juste valeur en tant que coût présumé à cette date, conformément à l'option d'utilisation de la juste valeur en tant que coût présumé prévue par IFRS 1. L'ajustement des capitaux propres découle du reclassement de ces contrats de location dans les contrats de location-financement et du choix d'utiliser la juste valeur en tant que coût présumé en vertu d'IFRS 1. L'ajustement du bénéfice net représente la différence entre l'amortissement et les charges d'intérêts en vertu des IFRS et la charge de location comptabilisée en vertu des PCGR du Canada pour les contrats de location classés dans les contrats de location-financement en vertu des IFRS.
   
d)     Instruments financiers : La Société détient des contrats d'option sur devises. En vertu des PCGR du Canada, ces dérivés étaient entièrement désignés aux fins de la comptabilité de couverture. En vertu d'IAS 39, Instruments financiers - comptabilisation et évaluation (« IAS 39 »), seule la portion de valeur intrinsèque de ces contrats peut être désignée aux fins de la comptabilité de couverture. Par conséquent, les variations de la valeur de la composante non désignée de ces dérivés doivent être comptabilisées dans les comptes consolidés de résultat net et de résultat global. L'ajustement des résultats non distribués représente la comptabilisation de la valeur de la portion non désignée des dérivés en cours précédemment constatés dans le cumul des autres éléments du résultat étendu en vertu des PCGR du Canada. En conséquence, l'ajustement des résultats non distribués est annulé par l'ajustement du cumul des autres éléments du résultat étendu et l'incidence nette sur les capitaux propres est nulle. L'ajustement du bénéfice net représente la comptabilisation de la variation de la valeur de la portion non désignée des dérivés en cours pendant la période.
   
e)     Provisions : En vertu d'IAS 37, Provisions, passifs éventuels et actifs éventuels (« IAS 37 »), les contrats déficitaires doivent être comptabilisés à titre de passifs. La Société a des contrats déficitaires visant des locaux loués qui ne sont pas entièrement occupés ou sous-loués, ce qui génère des produits de location inférieurs aux coûts associés au maintien des contrats de location. L'ajustement des capitaux propres consiste en une diminution qui correspond au montant des passifs au titre des contrats déficitaires en cours. L'ajustement du bénéfice net représente l'incidence des nouveaux passifs au titre des contrats déficitaires et l'amortissement des contrats déficitaires existants comptabilisés à la transition.
   
f)      Avantages du personnel : La Société a choisi d'utiliser l'approche du corridor pour comptabiliser les gains et les pertes actuariels sur ses régimes à prestations définies, en vertu d'IAS 19, Avantages du personnel (« IAS 19 »). Ce choix impose à la Société l'application de l'approche du corridor rétrospectivement à partir de la date de création de chaque régime. Les capitaux propres sont accrus en raison des ajustements de la valeur de l'actif des régimes et de la valeur de l'obligation au titre des régimes, lesquels découlent de l'application rétrospective d'IAS 19. L'ajustement du bénéfice net représente la modification de la charge de retraite qui doit être apportée par suite de l'application de l'approche du corridor en vertu d'IAS 19.
   
g)     Immobilisations incorporelles : Aux termes d'IAS 38, Immobilisations incorporelles (« IAS 38 »), les coûts liés aux immobilisations incorporelles générées en interne ne peuvent être inscrits à l'actif que s'ils respectent certains critères précis. Les ajustements des capitaux propres représentent la comptabilisation de charges qui avaient été précédemment différées en vertu des PCGR du Canada, mais qui ne respectent pas les critères liés aux immobilisations incorporelles selon les IFRS. L'ajustement du bénéfice net représente la modification du moment de la comptabilisation de charges engagées au cours de la période, lesquelles avaient été différées en vertu des PCGR du Canada.
   
h)      Programme de fidélisation : Selon les PCGR du Canada, les points cadeaux attribués en vertu du programme Club Sears ont été comptabilisés en charges à l'émission. Aux termes d'IFRIC 13, Programmes de fidélisation de la clientèle (« IFRIC 13 »), la juste valeur de la contrepartie reçue ou à recevoir à la vente initiale est répartie entre les marchandises vendues et les points du Club Sears attribués. Les produits liés à la juste valeur des points attribués sont différés au moment de la vente initiale et sont comptabilisés lorsque les points ont été échangés et que les obligations de la Société ont été respectées. Les ajustements des capitaux propres et du bénéfice net reflètent la différence entre la méthode suivie selon les PCGR du Canada et celle prévue par IFRIC 13.
   
i)      Impôt sur le résultat : En vertu des PCGR du Canada et des IFRS, les actifs et passifs d'impôt différé sont comptabilisés pour tenir compte des différences temporelles, soit les différences entre le moment où un montant est comptabilisé à des fins comptables et fiscales. Les ajustements des capitaux propres et du bénéfice net reflètent les variations des différences temporelles et, par conséquent, les actifs et passifs d'impôt différé qui découlent des ajustements mentionnés aux points a) à h) ci-dessus.

 

 

 

 

 

SOURCE Sears Canada Inc.

Renseignements :

Relations avec les médias :
Vincent Power
Sears Canada Inc.
416-941-4422
vpower@sears.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.