Sears Canada annonce ses résultats du deuxième trimestre

TORONTO, le 17 août /CNW/ - Sears Canada Inc. (TSX: SCC) a annoncé aujourd'hui ses résultats non vérifiés du deuxième trimestre. Pour la période de 13 semaines se terminant le 31 juillet 2010, le total des produits d'exploitation s'est chiffré à 1,213 milliard de dollars par rapport à 1,250 milliard de dollars pour la période de 13 semaines se terminant le premier août 2009, en baisse de 3,0%. Les ventes des magasins comparables ont diminué de 2,4%.

Le BAIIDA d'exploitation (bénéfice avant intérêt, impôt, dépréciation et amortissement) pour le trimestre s'est chiffré à 74,3 millions de dollars par rapport à 108,7 millions de dollars pour la même période de 13 semaines du dernier exercice. Le bénéfice net pour le second trimestre s'est chiffré à 31,9 millions de dollars ou 29 cents par action par rapport à un bénéfice net de 49,1 millions de dollars ou 45 cents par action pour la même période du dernier exercice. La Société n'a enregistré aucune activité autre que d'exploitation au cours du trimestre pendant le présent exercice ou le dernier exercice.

Pour la période de 26 semaines se terminant le 31 juillet 2010, le total des produits d'exploitation s'est chiffré à 2,280 milliards de dollars par rapport à 2,366 milliards de dollars pour la période de 26 semaines se terminant le premier août 2009, en baisse de 3,6%. Les ventes des magasins comparables ont diminué de 2,2%.

Le BAIIDA d'exploitation pour la première moitié de l'exercice s'est chiffré à 120,9 millions de dollars par rapport à 171,0 millions de dollars pour la même période du dernier exercice. Le bénéfice net pour la période de 26 semaines se terminant le 31 juillet 2010 s'est chiffré à 39,1 millions de dollars ou 36 cents par action par rapport à un bénéfice net de 59,4 millions de dollars ou 55 cents par action pour la même période du dernier exercice. La Société a enregistré des activités autres que d'exploitation au cours de la période de 26 semaines se terminant le 31 juillet 2010, mais la période comparable du dernier exercice comprenait une charge de restructuration avant impôts de 9,3 millions de dollars. Conséquemment, le bénéfice net d'exploitation pour la première période de 26 semaines de 2010 s'est chiffré à 39,1 millions de dollars ou 36 cents par action par rapport à un bénéfice net d'exploitation de 65,9 millions de dollars ou 61 cents par action pour la même période du dernier exercice.

Dene Rogers, président et chef de la direction, Sears Canada Inc., commente ainsi le deuxième trimestre et la première moitié de l'exercice : "Nos résultats témoignent d'une baisse continue de la confiance du consommateur causée par un taux élevé du chômage et d'autres facteurs. Pour réagir à ce climat économique difficile et au marché concurrentiel, nous élaborons des offres très avantageuses appuyées par des programmes uniques comme :

    
    -   Les meilleures formules de financement au client soucieux de son
        budget incluant le paiement sans intérêt, le paiement différé pour
        une période pouvant aller jusqu'à 36 mois ainsi que les points de
        fidélité du Club Sears et une foule d'autres avantages;
    -   La nouvelle boutique moderne qui propose des marques inédites dont
        Kensie, Mac & Jac et Guess en plus des marques maison de Sears telles
        que Attitude et Nevada, sera déployée dans tout le pays cet automne;
    -   Sears offre des meubles sur commande comme des canapés, des tables et
        d'autres pièces que le client peut personnaliser de milliers de
        façons selon ses goûts et ses préférences, sans supplément
        contrairement aux modèles en stock chez les autres détaillants."
    

Certains renseignements fournis dans ce communiqué sont de nature prospective et sont assujettis à des risques et à des incertitudes importants. Les renseignements prospectifs comprennent des renseignements sur le rendement financier, la stratégie commerciale, les plans et les objectifs à venir de la Société. Les facteurs qui pourraient faire en sorte qu'il y ait un écart important entre les résultats réels et les prévisions actuelles incluent notamment : la capacité de la Société de mettre en œuvre avec succès la réduction de ses coûts, l'amélioration de la productivité et ses initiatives stratégiques et la mesure dans laquelle ces initiatives procureront les avantages escomptés; les résultats découlant de l'alliance à long terme en matière de marketing et d'administration avec JP Morgan Chase Bank, N.A.; la conjoncture économique; les conditions de concurrence dans les secteurs où évolue la Société; la variation des dépenses de consommation; les conditions climatiques saisonnières; les préférences des consommateurs à l'égard des gammes de produits; les changements dans les relations qu'entretient la Société avec ses fournisseurs; les fluctuations de taux d'intérêt et d'autres changements liés au coût du financement; la variation des taux de change; la possibilité de rendements de placement négatifs pour le régime de retraite de la Société; l'issue de poursuites judiciaires en instance; et les modifications aux lois, aux règles et aux règlements applicables à la Société. Bien que la Société soit d'avis que ces prévisions et présomptions soient raisonnables, les résultats et événements mentionnés dans ces renseignements prospectifs peuvent différer de façon significative des résultats et événements réels.

Sears Canada est un commerce de détail à circuits multiples regroupant un réseau de 197 magasins d'entreprise, 241 magasins-concessions, 31 salles d'exposition de produits de rénovation du foyer, plus de 1800 comptoirs de cueillette des commandes par catalogue, 108 agences de Voyages Sears ainsi qu'un réseau national de services d'entretien, de réparation et d'installation. L'entreprise publie également le plus gros catalogue de marchandises générales au Canada, en plus d'offrir la possibilité de magasiner en ligne à l'adresse www.sears.ca.

    
    SEARS CANADA INC.
    ÉTATS CONSOLIDÉS DES RÉSULTATS ET DU RÉSULTAT ÉTENDU
    Pour les périodes de 13 et de 26 semaines terminées le 31 juillet 2010 et
    le 1er août 2009

    Non vérifié

                          Périodes de 13 semaines   Périodes de 26 semaines
                         ------------------------- --------------------------
    (en millions,
     sauf les
     montants par
     action)                    2010         2009         2010         2009
    -------------------------------------------------------------------------

    Total des produits       1 212,8 $    1 250,0 $    2 279,8 $    2 366,5 $
    -------------------------------------------------------------------------
    Coût des marchandises
     vendues et frais
     d'exploitation,
     d'administration et
     de vente                1 138,5      1 141,3      2 158,9      2 204,8
    Amortissement               25,1         28,8         50,8         58,9
    Intérêts débiteurs,
     montant net (note 5)        1,8          5,8          7,7         11,9
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice avant impôts       47,4         74,1         62,4         90,9
    -------------------------------------------------------------------------
    Charge (économie)
     d'impôts
      Exigibles                 17,3         28,2         24,2         34,6
      Futurs                    (1,8)        (3,2)        (0,9)        (3,1)
    -------------------------------------------------------------------------
                                15,5         25,0         23,3         31,5
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice net                31,9 $       49,1 $       39,1 $       59,4 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice net par
     action (note 6)            0,29 $       0,45 $       0,36 $       0,55 $
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice net dilué par
     action (note 6)            0,29 $       0,45 $       0,36 $       0,55 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice net                31,9 $       49,1 $       39,1 $       59,4 $
    Autres éléments du
     résultat étendu,
     déduction faite des
     impôts :
      Ajustement à la
       valeur de marché
       lié aux placements
       à court terme,
       déduction faite de
       l'économie d'impôts
       de néant et de 0,1 $
       (0,1 $ et néant en
       2009)                       -         (0,2)        (0,2)        (0,1)
      Gain (perte) sur les
       dérivés de change
       désignés comme
       couverture des flux
       de trésorerie,
       déduction faite de
       la charge d'impôts
       de 3,0 $ et de
       l'économie d'impôts
       de 1,5 $ (économie
       d'impôts de 11,0 $ et
       de 15,6 $ en 2009)        5,6        (24,0)        (3,2)       (33,9)
      Reclassement, au
       bénéfice net, du
       gain sur les dérivés
       de change désignés
       comme couverture des
       flux de trésorerie,
       déduction faite de
       la charge d'impôts
       de 0,6 $ et de 0,9 $
       (4,4 $ et 8,7 $ en
       2009)                    (0,3)        (9,3)        (1,9)       (18,6)
      Gain sur les dérivés
       liés au prix du
       carburant désignés
       comme couverture des
       flux de trésorerie,
       déduction faite de
       la charge d'impôts
       de néant et de néant
       (moins de 0,1 $ et
       0,1 $ en 2009)              -          0,2            -          0,2
    -------------------------------------------------------------------------
    Autres éléments du
     résultat étendu             5,3        (33,3)        (5,3)       (52,4)
    -------------------------------------------------------------------------
    Résultat étendu             37,2 $       15,8 $       33,8 $        7,0 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------



    ÉTATS CONSOLIDÉS DES BÉNÉFICES NON RÉPARTIS ET DU CUMUL DES AUTRES
    ÉLÉMENTS DU RÉSULTAT ÉTENDU
    Pour les périodes de 13 et de 26 semaines terminées le 31 juillet 2010 et
    le 1er août 2009

    Non vérifié

                          Périodes de 13 semaines   Périodes de 26 semaines
                         ------------------------- --------------------------
    (en millions)               2010         2009         2010         2009
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfices non répartis
    Solde d'ouverture        1 641,0 $    1 409,4 $    1 633,8 $    1 399,1 $
    Dividendes déclarés       (376,7)           -       (376,7)           -
    Bénéfice net                31,9         49,1         39,1         59,4
    -------------------------------------------------------------------------
    Solde de clôture         1 296,2 $    1 458,5 $    1 296,2 $    1 458,5 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    Cumul des autres
     éléments du résultat
     étendu
    Solde d'ouverture           (2,6)$       49,3 $        8,0 $       68,4 $
    Autres éléments du
     résultat étendu             5,3        (33,3)        (5,3)       (52,4)
    -------------------------------------------------------------------------
    Solde de clôture             2,7 $       16,0 $        2,7 $       16,0 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfices non répartis
     et cumul des autres
     éléments du résultat
     étendu                  1 298,9 $    1 474,5 $    1 298,9 $    1 474,5 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------



    SEARS CANADA INC.
    RAPPROCHEMENT DU BÉNÉFICE NET ET DU BAIIA D'EXPLOITATION

    Non vérifié

                              Deuxième trimestre(1)           Cumul annuel(1)
                            -------------------------------------------------
    (en millions,
     sauf les
     montants par
     action)                    2010         2009         2010         2009
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice net                31,9 $       49,1 $       39,1 $       59,4 $
    -------------------------------------------------------------------------
    Activités autres que
     d'exploitation,
     déduction faite des
     impôts
    Charge de restructuration      -            -            -          6,5
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice d'exploitation
     net(2)                     31,9 $       49,1 $       39,1 $       65,9 $
    -------------------------------------------------------------------------
    Amortissement               25,1         28,8         50,8         58,9
    Intérêts débiteurs,
     montant net                 1,8          5,8          7,7         11,9
    Charge d'impôts,
     exclusion faite des
     ajustements liés à
     l'exploitation             15,5         25,0         23,3         34,3
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA d'exploitation(2)     74,3 $      108,7 $      120,9 $      171,0 $
    -------------------------------------------------------------------------
    Résultat net par action     0,29 $       0,45 $       0,36 $       0,55 $
    Bénéfice d'exploitation
     net par action             0,29 $       0,45 $       0,36 $       0,61 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    (1) Les deuxièmes trimestres de 2010 et de 2009 représentent les périodes
        de 13 et de 26 semaines terminées le 31 juillet 2010 et le 1er août
        2009, respectivement.
    (2) Le bénéfice d'exploitation net et le BAIIA d'exploitation sont des
        mesures non définies par les PCGR qui excluent les gains et les
        pertes autres que d'exploitation et sont utilisés par la direction
        pour mieux évaluer le rendement sous-jacent de la Société.



    SEARS CANADA INC.
    BILANS CONSOLIDÉS

                                      Non vérifié  Non vérifié      Vérifié
                                               Au           Au           Au
                                       31 juillet     1er août   30 janvier
    (en millions)                            2010         2009         2010
    -------------------------------------------------------------------------

    ACTIF
    Actif à court terme
    Encaisse et placements à court
     terme (note 3)                         716,3 $      782,0 $    1 381,8 $
    Trésorerie et placements soumis
     à restrictions (note 13)                 5,8        113,1         15,8
    Débiteurs                               130,0        136,0        131,1
    Impôts à recouvrer                       41,2         51,6          6,0
    Stocks (note 4)                         910,9        952,9        852,3
    Frais payés d'avance et autres
     actifs                                  83,2         94,5         74,7
    Tranche à court terme des actifs
     d'impôts futurs                         29,4         29,7         29,7
    -------------------------------------------------------------------------
                                          1 916,8      2 159,8      2 491,4

    Immobilisations                         583,6        652,1        620,2
    Charges reportées                       177,4        177,9        179,2
    Actifs incorporels                       23,2         16,9         22,6
    Écart d'acquisition                      11,2         11,2         11,2
    Actifs d'impôts futurs                   35,7         34,7         32,0
    Autres actifs à long terme               46,9         46,1         48,2
    -------------------------------------------------------------------------
                                          2 794,8 $    3 098,7 $    3 404,8 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    PASSIF
    Passif à court terme
    Créditeurs                              632,4 $      522,1 $      647,7 $
    Charges à payer                         324,1        366,5        342,1
    Impôts sur les bénéfices et autres
     impôts à payer                          40,7         32,6         72,7
    Tranche à court terme des
     remboursements de capital sur les
     obligations à long terme (notes 5
     et 15)                                 105,8        239,3        314,2
    -------------------------------------------------------------------------
                                          1 103,0      1 160,5      1 376,7

    Obligations à long terme (note 5)        35,8        122,4         36,5
    Passif au titre des prestations
     constituées (note 12)                  177,0        163,1        167,7
    Passifs d'impôts futurs                   4,4          4,2          4,3
    Autres passifs à long terme             160,0        158,3        162,1
    -------------------------------------------------------------------------
                                          1 480,2      1 608,5      1 747,3
    -------------------------------------------------------------------------

    CAPITAUX PROPRES
    Capital-actions (note 9)                 15,7         15,7         15,7
    Bénéfices non répartis                1 296,2      1 458,5      1 633,8
    Cumul des autres éléments du
     résultat étendu                          2,7         16,0          8,0
    -------------------------------------------------------------------------
                                          1 314,6      1 490,2      1 657,5
    -------------------------------------------------------------------------
                                          2 794,8 $    3 098,7 $    3 404,8 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------



    SEARS CANADA INC.
    ÉTATS CONSOLIDÉS DES FLUX DE TRÉSORERIE
    Pour les périodes de 13 et de 26 semaines terminées le 31 juillet 2010 et
    le 1er août 2009

    Non vérifié

                          Périodes de 13 semaines   Périodes de 26 semaines
                         ------------------------- --------------------------
    (en millions)               2010         2009         2010         2009
    -------------------------------------------------------------------------

    Flux de trésorerie liés
     aux activités
     d'exploitation
      Bénéfice net              31,9 $       49,1 $       39,1 $       59,4 $
      Éléments hors
       trésorerie inclus
       dans le bénéfice
       net (principalement
       l'amortissement et
       la charge de retraite)   32,0         27,1         64,9         63,6
      Variations des soldes
       hors trésorerie du
       fonds de roulement
       lié à l'exploitation    (40,3)       (37,7)      (168,5)      (157,0)
      Autres (principalement
       des cotisations au
       régime de retraite et
       les variations de
       l'actif et du passif
       à long terme)            (3,3)        (0,9)        (5,7)        (5,2)
    -------------------------------------------------------------------------
                                20,3         37,6        (70,2)       (39,2)
    -------------------------------------------------------------------------

    Flux de trésorerie liés
     aux activités
     d'investissement
      Acquisition
       d'immobilisations        (7,9)       (16,2)       (19,8)       (34,5)
      Produit de la vente
       d'immobilisations         0,1          0,4          0,3          0,8
      Variations de la
       trésorerie et des
       placements soumis
       à restrictions           14,0         17,9         10,0         38,0
    -------------------------------------------------------------------------
                                 6,2          2,1         (9,5)         4,3
    -------------------------------------------------------------------------

    Flux de trésorerie liés
     aux activités de
     financement
      Remboursement
       d'obligations à
       long terme             (207,6)        (2,7)      (209,1)        (2,9)
      Versement d'un
       dividende              (376,7)           -       (376,7)           -
    -------------------------------------------------------------------------
                              (584,3)        (2,7)      (585,8)        (2,9)
    -------------------------------------------------------------------------
    (Diminution)
     augmentation de
     l'encaisse et des
     placements à court
     terme                    (557,8)        37,0       (665,5)       (37,8)
    Encaisse et placements
     à court terme au début  1 274,1        745,0      1 381,8        819,8
    -------------------------------------------------------------------------
    Encaisse et placements
     à court terme à la fin    716,3 $      782,0 $      716,3 $      782,0 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    Encaisse à la fin           47,4 $       74,3 $       47,4 $       74,3 $
    Placements à court
     terme à la fin            668,9        707,7        668,9        707,7
    -------------------------------------------------------------------------
    Total de l'encaisse et
     des placements à court
     terme à la fin            716,3 $      782,0 $      716,3 $      782,0 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------



    SEARS CANADA INC.
    NOTES COMPLÉMENTAIRES
    31 juillet 2010

    Non vérifié

    1. MODE DE PRÉSENTATION

    Les présents états financiers consolidés intermédiaires non vérifiés (les
    "états financiers") de Sears Canada Inc. (la "Société") ont été préparés
    selon les principes comptables généralement reconnus (les "PCGR") du
    Canada, mais ne comprennent pas toute l'information à fournir requise
    selon les PCGR du Canada pour les états financiers annuels. Par
    conséquent, ces états financiers doivent être lus en parallèle avec les
    plus récents états financiers consolidés annuels vérifiés, soit ceux
    couvrant l'exercice de 52 semaines terminé le 30 janvier 2010 (les "états
    financiers annuels de 2009"). Les états financiers pour le deuxième
    trimestre terminé le 31 juillet 2010 suivent les mêmes conventions
    comptables et méthodes d'application que celles des états financiers
    annuels de 2009.

    Les activités de la Société ont un caractère saisonnier par nature. Par
    conséquent, les produits tirés des marchandises et du service de même que
    les paiements liés au rendement reçus de JPMorgan Chase & Co., N.A.
    (succursale de Toronto) ("JPMorgan Chase") en vertu du partenariat à long
    terme au chapitre du marketing et de la gestion des cartes de crédit
    varieront chaque trimestre en fonction du comportement d'achat des
    consommateurs. Historiquement, les produits et les bénéfices de la
    Société sont plus élevés au quatrième trimestre qu'au cours des trois
    autres trimestres en raison de la période des Fêtes. La Société est en
    mesure d'ajuster certains coûts variables pour tenir compte des
    variations saisonnières des produits; toutefois, des coûts comme les
    frais d'occupation sont fixes, ce qui fait en sorte que la Société doit
    déclarer un niveau disproportionné de bénéfices au quatrième trimestre.
    Ce caractère saisonnier des affaires se traduit par un rendement
    trimestriel qui n'est pas nécessairement représentatif de la performance
    de l'exercice.

    2. CONVENTIONS ET ESTIMATIONS COMPTABLES

    Conventions comptables futures :

        Normes internationales d'information financière ("IFRS")

        En février 2008, le Conseil des normes comptables du Canada a
        confirmé que toutes les sociétés ouvertes seront tenues d'adopter les
        IFRS pour la préparation des états financiers des exercices et des
        périodes intermédiaires ouverts à compter du 1er janvier 2011. Au
        cours de l'année d'adoption, les sociétés devront fournir des
        informations comparatives, comme si les états financiers de
        l'exercice précédent avaient été préparés selon les IFRS. La
        transition des PCGR du Canada aux IFRS s'appliquera pour le premier
        trimestre d'exploitation de l'exercice 2011 de la Société, et la
        Société préparera alors ses informations financières de l'exercice
        2011 ainsi que ses informations financières comparatives pour
        l'exercice 2010 selon les IFRS. La Société prévoit que la transition
        aux IFRS aura une incidence sur la présentation de l'information
        financière, les processus d'affaires, les contrôles internes et les
        systèmes d'information. La Société évalue actuellement l'incidence
        qu'aura la transition aux IFRS dans ces domaines et continuera
        d'investir dans la formation et les ressources tout au long de la
        période transitoire afin de faciliter le processus de conversion et
        de s'assurer qu'il se déroule en temps opportun.

        Accords de prestations multiples générateurs de produits

        En décembre 2009, le CPN a publié l'abrégé CPN-175, intitulé "Accords
        de prestations multiples générateurs de produits", qui modifie le
        CPN-142, intitulé "Accords de prestations multiples générateurs de
        produits". Cet abrégé exige que la contrepartie à l'origine soit
        répartie au moyen de la méthode du prix de vente relatif et interdit
        l'utilisation de la méthode du montant résiduel. Cet abrégé doit être
        appliqué de façon prospective aux accords de prestations multiples
        générateurs de produits conclus ou modifiés de façon importante au
        cours du premier exercice ouvert à compter du 1er janvier 2011.
        L'adoption anticipée est autorisée et doit être appliquée de façon
        rétroactive au début de la période qui marque son adoption par
        l'entité. Le CPN-142 est en vigueur jusqu'à l'adoption du CPN-175. La
        Société continue d'évaluer si elle adoptera ou non ce CPN de façon
        anticipée en 2010.

        Regroupements d'entreprises

        En janvier 2009, l'ICCA a publié les chapitres 1582, 1601 et 1602 du
        Manuel, intitulés respectivement "Regroupements d'entreprises",
        "États financiers consolidés" et "Participations sans contrôle", qui
        sont fondés sur IFRS 3 de l'IASB, Regroupements d'entreprises. Les
        nouvelles normes remplacent les indications existantes portant sur
        les regroupements d'entreprises (le "chapitre 1581") et les états
        financiers consolidés (le "chapitre 1600"). Les nouvelles normes ont
        été émises dans le but d'harmoniser la comptabilisation canadienne
        des regroupements d'entreprises avec les normes comptables
        internationales et américaines. Les nouvelles normes doivent être
        appliquées de façon prospective aux regroupements d'entreprises pour
        lesquels l'acquisition aura eu lieu pendant ou après le premier
        exercice ouvert à compter du 1er janvier 2011. L'adoption anticipée
        est permise. Les actifs et les passifs qui découlent des
        regroupements d'entreprises dont la date d'acquisition précède
        l'entrée en vigueur des nouvelles normes ne seront pas ajustés à la
        suite de l'application de ces normes. Les nouveaux chapitres
        devraient être appliqués de façon rétrospective, sauf pour certains
        éléments. La Société évalue l'incidence future de ces chapitres sur
        ses activités d'exploitation, sa situation financière et ses
        informations à fournir et continue d'évaluer si elle adoptera ou non
        de façon anticipée les nouvelles normes.

    Estimations :

        Immobilisations

        Au cours du premier trimestre terminé le 1er mai 2010, la Société a
        mené un examen annuel des estimations relatives à l'amortissement des
        immobilisations. Après l'examen, la Société a révisé les estimations
        de la durée de vie utile de ses actifs de toiture, de chauffage, de
        ventilation et de climatisation. L'incidence de cette révision s'est
        traduite par une diminution de la dotation à l'amortissement,
        laquelle a donné lieu à une augmentation nette de la valeur comptable
        des immobilisations et du bénéfice avant impôts de 2,5 M$ et de 5,0 M
        $ pour les périodes de 13 et de 26 semaines terminées le 31 juillet
        2010, en raison de l'augmentation de la durée de vie utile des
        actifs.

    3. ENCAISSE ET PLACEMENTS À COURT TERME

    Les composantes de l'encaisse et des placements à court terme sont les
    suivantes :

                                               Au           Au           Au
                                       31 juillet     1er août   30 janvier
    (en millions)                            2010         2009         2010
    -------------------------------------------------------------------------
    Encaisse                                 47,4 $       74,3 $       56,5 $
    Placements à court terme
      Bons du Trésor du gouvernement        611,4        689,7      1 265,5
      Dépôts à terme auprès de banques       57,5         18,0         59,8
    -------------------------------------------------------------------------
    Total                                   716,3 $      782,0 $    1 381,8 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    4. STOCKS

    Le montant des stocks comptabilisé à titre de charge au cours des
    périodes de 13 et de 26 semaines terminées le 31 juillet 2010 totalise
    635,0 M$ (651,8 M$ en 2009) et 1 183,3 M$ (1 232,7 M$ en 2009),
    respectivement, y compris un montant de 26,6 M$ (15,7 M$ en 2009) et de
    44,8 M$ (42,6 M$ en 2009) relatif aux pertes de valeur. Un montant
    négligeable au titre des réductions de la valeur nette de réalisation a
    fait l'objet d'une reprise au cours de la période terminée le 31 juillet
    2010. Ces charges sont incluses dans le coût des marchandises vendues et
    frais d'exploitation, d'administration et de vente dans les états
    consolidés des résultats et du résultat étendu.

    5. OBLIGATIONS À LONG TERME

    Dominion Bond Ratings Service et Standard & Poor's ont attribué la cote
    de solvabilité BB et BB-, respectivement, à la Société et Moody's
    Investors Service, Inc. lui a accordé une cote pour un groupe de sociétés
    de Ba1.

    Le 10 mai 2010, la Société a remboursé à l'échéance 200,0 M$ de ses
    billets à moyen terme non garantis à 7,45 %. Au 31 juillet 2010, des
    billets à moyen terme non garantis à 7,05 % d'un montant de 100,0 M$
    étaient en circulation et inclus dans la tranche à court terme des
    remboursements de capital sur les obligations à long terme dans les
    bilans consolidés. Ce montant de 100,0 M$ doit être remboursé le 20
    septembre 2010. La Société n'est assujettie à aucune clause restrictive
    financière et la dette restante de la Société se compose de billets à
    moyen terme non garantis assortis de taux d'intérêt et de modalités de
    paiement fixes et de sa quote-part de la dette à long terme de sa
    participation de coentreprise.

    Au 31 juillet 2010, la Société avait des lettres de crédit de 9,3 M$ US
    en cours (13,1 M$ US en 2009) en vue d'appuyer son programme d'achat de
    marchandises à l'étranger, et pour lesquelles la trésorerie et les
    placements soumis à restrictions étaient donnés en garantie.

    Les intérêts débiteurs sur la dette à long terme, y compris la tranche à
    court terme et la quote-part de la Société des intérêts sur la dette à
    long terme des coentreprises pour les périodes de 13 et de 26 semaines
    terminées le 31 juillet 2010 ont totalisé 2,6 M$ (6,2 M$ en 2009) et 9,2
    M$ (13,2 M$ en 2009). Les intérêts créditeurs, principalement liés à
    l'encaisse et aux placements à court terme, ont totalisé 0,8 M$ pour les
    périodes de 13 et de 26 semaines terminées le 31 juillet 2010 (0,4 M$ en
    2009) et 1,5 M$ (1,3 M$ en 2009).

    Les paiements en espèces de la Société à l'égard des intérêts sur la
    dette à long terme, y compris la tranche à court terme et la quote-part
    de la Société des intérêts sur la dette à long terme des coentreprises
    pour les périodes de 13 et de 26 semaines terminées le 31 juillet 2010
    ont totalisé 7,9 M$ (8,1 M$ en 2009) et 12,5 M$ (13,1 M$ en 2009). La
    Société a reçu des paiements en espèces liés aux intérêts créditeurs
    totalisant 0,8 M$ pour les périodes de 13 et de 26 semaines (0,4 M$ en
    2009) et 1,3 M$ (1,8 M$ en 2009).

    6. RÉSULTAT NET PAR ACTION

    Le tableau suivant illustre le rapprochement du nombre d'actions utilisé
    pour l'établissement du résultat net par action :

                          Période de   Période de   Période de   Période de
                         13 semaines  13 semaines  26 semaines  26 semaines
                         terminée le  terminée le  terminée le  terminée le
                          31 juillet     1er août   31 juillet     1er août
    (nombre d'actions)          2010         2009         2010         2009
    -------------------------------------------------------------------------
    Nombre moyen
     d'actions entrant
     dans le calcul du
     résultat net de
     base par action     107 620 995  107 620 995  107 620 995  107 620 995
    Effet des
     instruments
     dilutifs en cours         9 285        4 374        9 965        3 815
    -------------------------------------------------------------------------
    Nombre moyen
     d'actions entrant
     dans le calcul du
     résultat net dilué
     par action          107 630 280  107 625 369  107 630 960  107 624 810
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    Pour les périodes de 13 et de 26 semaines terminées le 31 juillet 2010,
    31 740 options (39 980 options en 2009) ont été incluses dans le calcul
    du résultat net dilué par action puisqu'elles étaient dilutives. Pour les
    périodes de 13 et de 26 semaines terminées le 31 juillet 2010, aucune
    option n'a été exclue du calcul du résultat net dilué par action (en
    2009, 126 081 options ont été exclues du calcul du résultat net dilué par
    action puisqu'elles étaient antidilutives).

    7. INFORMATION SECTORIELLE

    États des résultats sectoriels

                          Période de   Période de   Période de   Période de
                         13 semaines  13 semaines  26 semaines  26 semaines
                         terminée le  terminée le  terminée le  terminée le
                          31 juillet     1er août   31 juillet     1er août
    (en millions)               2010         2009         2010         2009
    -------------------------------------------------------------------------
    Total des produits
      Commercialisation      1 201,3 $    1 237,4 $    2 255,4 $    2 342,2 $
      Coentreprises
       immobilières             11,5         12,6         24,4         24,3
    -------------------------------------------------------------------------
    Total des produits       1 212,8 $    1 250,0 $    2 279,8 $    2 366,5 $
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice
     d'exploitation
     sectoriel
      Commercialisation         45,2 $       74,7 $       60,5 $       92,6 $
      Coentreprises
       immobilières              4,0          5,2          9,6         10,2
    Intérêts débiteurs,
     montant net                 1,8          5,8          7,7         11,9
    Impôts sur les
     bénéfices                  15,5         25,0         23,3         31,5
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice net                31,9 $       49,1 $       39,1 $       59,4 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    États sectoriels du capital utilisé(1)

                                               Au           Au          Au
                                       31 juillet     1er août   30 janvier
    (en millions)                            2010         2009         2010
    -------------------------------------------------------------------------
    Commercialisation                     1 360,3 $    1 750,3 $    1 916,9 $
    Coentreprises immobilières               95,9        101,6         91,3
    -------------------------------------------------------------------------
    Total                                 1 456,2 $    1 851,9 $    2 008,2 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    (1) Le capital utilisé représente le total des obligations à long terme,
        y compris la tranche à court terme des remboursements de capital sur
        les obligations à long terme, et les capitaux propres, qui
        comprennent le capital-actions, les bénéfices non répartis et le
        cumul des autres éléments du résultat étendu.

    États sectoriels du total de l'actif

                                               Au           Au          Au
                                       31 juillet     1er août   30 janvier
    (en millions)                            2010         2009         2010
    -------------------------------------------------------------------------
    Commercialisation                     2 694,4 $    2 986,9 $    3 302,9 $
    Coentreprises immobilières              100,4        111,8        101,9
    -------------------------------------------------------------------------
    Total                                 2 794,8 $    3 098,7 $    3 404,8 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    8. IMPÔTS SUR LES BÉNÉFICES

    Le montant net des paiements en espèces effectués par la Société au titre
    des impôts sur les bénéfices au cours des périodes de 13 et de 26
    semaines terminées le 31 juillet 2010 totalisait 28,9 M$ (30,8 M$ en
    2009) et 67,3 M$ (69,7 M$ en 2009).

    Dans le cours normal de ses activités, la Société fait régulièrement
    l'objet de vérifications menées par l'administration fiscale. Bien que la
    Société soit d'avis que les déclarations fiscales qu'elle produit sont
    appropriées et justifiables, il arrive périodiquement que certains
    éléments sont contestés par l'administration fiscale. Comme elle examine
    périodiquement la possibilité de dénouements défavorables en matière de
    vérifications fiscales et établit des provisions adéquates à cet égard,
    la Société est d'avis que la décision finale relativement à de nouvelles
    cotisations n'aura pas d'incidence négative importante sur ses
    liquidités, sur sa situation financière consolidée ni sur ses résultats
    d'exploitation consolidés. Si le résultat d'une vérification fiscale
    différait sensiblement de la provision connexe établie, le taux
    d'imposition effectif de la Société et son bénéfice net pourraient en
    subir les répercussions positives ou négatives dans la période au cours
    de laquelle les vérifications fiscales sont effectuées. Les autres actifs
    à long terme comprennent des débiteurs de 20,9 M$ (20,9 M$ en 2009) au
    titre de paiements effectués par la Société pour des avis d'imposition
    actuellement contestés.

    9. CAPITAL-ACTIONS

    Le 4 juin 2010, la Société a versé un dividende en espèces extraordinaire
    totalisant 376,7 M$ aux actionnaires inscrits au 31 mai 2010.

    La Société a déposé une offre de rachat dans le cours normal des
    activités dans le but de permettre à la Société de racheter aux fins
    d'annulation jusqu'à 5 % de ses actions ordinaires émises et en
    circulation, ce qui représente 5 381 049 actions ordinaires. Les rachats
    peuvent commencer le 25 mai 2010 et devront prendre fin au plus tard le
    24 mai 2011, ou à toute date antérieure à laquelle la Société aurait mené
    à terme ses rachats conformément à l'offre de rachat dans le cours normal
    des activités déposée auprès de la TSX.

    La Société pourrait ne pas racheter d'actions ordinaires dans le cadre de
    l'offre de rachat dans le cours normal des activités s'il lui était
    impossible de racheter ces actions à des prix qu'elle juge intéressants
    et les décisions à l'égard de l'échéancier des rachats reposeront
    également sur les conditions du marché et d'autres facteurs. Par
    conséquent, rien ne garantit que des actions ordinaires seront rachetées
    dans le cadre de l'offre de rachat dans le cours normal des activités et
    la Société pourrait décider de suspendre ou d'abandonner l'offre à tout
    moment.

    Au 31 juillet 2010, aucune action n'avait été rachetée dans le cadre de
    l'offre de rachat dans le cours normal des activités.

    Au 31 juillet 2010, 107 620 995 actions ordinaires étaient émises et en
    circulation. Sears Holdings Corporation, l'actionnaire détenant le
    contrôle de la Société, est le détenteur véritable de 97 341 670 actions
    ordinaires, ou 90,4 % (73,1 % en 2009) des actions ordinaires de la
    Société au 31 juillet 2010. Le nombre d'actions ordinaires en circulation
    et la valeur attribuée n'ont pas changé depuis la fin de l'exercice 2009.

    10. RÉMUNÉRATION À BASE D'ACTIONS

    Le régime d'achat d'actions des employés est arrivé à échéance le 19
    avril 2008; toutefois, l'expiration du régime n'a pas d'incidence sur les
    droits des actuels détenteurs d'options. Les dernières options ont été
    attribuées en 2004 et peuvent être exercées dans les 10 ans suivant
    l'attribution. Toutes les options actuellement en cours viendront à
    échéance d'ici février 2014. Au 31 juillet 2010, 31 740 options sur
    actions étaient en cours en vertu du régime d'achat d'actions des
    employés.

    11. GARANTIES

    La Société a donné les garanties importantes suivantes à des tiers :

    Contrats de sous-location

    La Société a conclu un certain nombre de contrats de sous-location avec
    des tiers. En cas de non-paiement de la part du sous-locataire, la
    Société conserve la responsabilité finale envers le propriétaire du
    paiement des montants stipulés dans les contrats de location. Le total
    des paiements futurs au titre de la location en vertu de ces contrats
    s'établit à 15,0 M$ (18,3 M$ en 2009).

    Ententes liées aux redevances

    La Société paie des redevances en vertu de diverses ententes de licence
    de marchandises, qui se fondent généralement sur les ventes de produits
    couvertes par ces ententes. La Société est actuellement partie à des
    ententes de licence pour lesquelles elle verse des redevances, peu
    importe les ventes, à titre de redevances de garantie en vertu de ces
    ententes de licence. Le total des paiements minimaux futurs au titre des
    redevances en vertu de ces ententes s'établit à 3,2 M$ (5,6 M$ en 2009).

    Autres engagements d'indemnisation

    Dans le cours normal de ses activités, la Société a indemnisé les
    contreparties à l'occasion d'opérations prenant, entre autres, la forme
    d'opérations de crédit-bail, d'accords de redevances, d'ententes de
    prestation de services, de conventions de banque d'affaires, de contrats
    d'indemnisation des administrateurs et des dirigeants de même que
    d'indemnisation des fiduciaires aux termes d'un acte de fiducie
    relativement à des titres de créance en circulation dans le public. La
    Société a également conclu certains contrats d'indemnisation relativement
    à la vente de ses activités liées au crédit et aux services financiers en
    novembre 2005. Ces contrats d'indemnisation prévoient que la Société
    dédommagera les contreparties des frais qui découleront de modifications
    de nature législative ou réglementaire, des réclamations qui
    surviendraient par suite de litiges, des réclamations réglementaires ou
    des sanctions légales qu'elles pourraient subir par suite de ces
    opérations. Ces contrats d'indemnisation sont assortis de modalités
    variant d'un contrat à l'autre et ne comportent généralement aucun
    plafond quant à l'obligation éventuelle maximale. Jusqu'ici, la Société
    n'a versé aucune somme importante aux termes de telles indemnisations,
    pas plus qu'elle n'a inscrit de montant à ce titre dans les états
    financiers.

    12. AVANTAGES SOCIAUX FUTURS DES ASSOCIÉS

    Pour la période de 13 semaines terminée le 31 juillet 2010, les charges
    au titre des régimes à prestations déterminées, à cotisations déterminées
    et d'avantages complémentaires de retraite, se sont établies à 2,2 M$
    (0,4 M$ en 2009), à 2,9 M$ (4,0 M$ en 2009) et à 2,9 M$ (2,5 M$ en 2009),
    respectivement. Pour la période de 26 semaines terminée le 31 juillet
    2010, les charges au titre des régimes à prestations déterminées, à
    cotisations déterminées et d'avantages complémentaires de retraite, se
    sont établies à 4,3 M$ (0,8 M$ en 2009), à 5,3 M$ (8,7 M$ en 2009) et à
    5,9 M$ (5,1 M$ en 2009), respectivement.

    13. ENGAGEMENTS ET ÉVENTUALITÉS

    Outre les recours collectifs décrits dans les états financiers annuels de
    2009, la Société est partie à diverses poursuites découlant du cours
    normal de ses activités. Du point de vue de la Société, même si leur
    issue ne peut être prévue avec certitude, ces procédures judiciaires ne
    devraient pas avoir d'effet négatif important sur la situation financière
    ni sur les résultats d'exploitation consolidés de la Société.

    Trésorerie et placements soumis à restrictions

    La trésorerie et les placements sont considérés comme soumis à
    restrictions lorsqu'ils sont assujettis aux droits éventuels d'un tiers,
    qu'il s'agisse d'un client, d'un fournisseur ou d'un organisme
    gouvernemental. Au 31 juillet 2010, la Société a comptabilisé un montant
    de 5,8 M$ (15,8 M$ en 2009) au titre de la trésorerie et des placements
    soumis à restrictions dans l'actif à court terme. La trésorerie et les
    placements soumis à restrictions représentent la trésorerie et les
    placements donnés en garantie pour des obligations relatives à des
    lettres de crédit de 1,3 M$ (5,2 M$ en 2009), soit l'équivalent en
    dollars canadiens de 1,2 M$ US (4,8 M$ US en 2009), émises en vertu du
    programme d'achat de marchandises à l'étranger de la Société, les dépôts
    en espèces à court et à long terme donnés en garantie auprès de
    contreparties liées aux contrats sur dérivés en cours de 1,3 M$ (6,4 M$
    en 2009), et les fonds détenus en fiducie conformément aux exigences
    réglementaires régissant la vente anticipée de billets de Voyages Sears
    de 3,2 M$ (4,2 M$ en 2009).

    14. INFORMATIONS À FOURNIR CONCERNANT LE CAPITAL

    Les objectifs de la Société en matière de gestion du capital se
    présentent comme suit :

    -   maintenir une marge de manœuvre financière qui permet à la Société de
        préserver sa capacité d'atteindre ses objectifs financiers et de
        poursuivre son exploitation;
    -   offrir un rendement approprié aux actionnaires;
    -   maintenir une structure du capital qui permet à la Société d'obtenir
        du financement, au besoin.

    La Société gère la structure de son capital et y apporte des ajustements,
    le cas échéant, à la lumière des variations de la conjoncture économique,
    des objectifs de ses actionnaires, des besoins de trésorerie de la
    Société et des conditions des marchés financiers. Pour maintenir ou
    ajuster la structure du capital, la Société peut verser un dividende ou
    rembourser du capital aux actionnaires, augmenter ou réduire la dette ou
    vendre des actifs.

    La Société définit le capital comme suit :

    -   les obligations à long terme, y compris la tranche à court terme (les
        "obligations à long terme");
    -   les capitaux propres.

    Le tableau qui suit présente un sommaire des données quantitatives à
    l'égard du capital de la Société :

                                               Au           Au          Au
                                       31 juillet     1er août   30 janvier
    (en millions)                            2010         2009         2010
    -------------------------------------------------------------------------
    Obligations à long terme                141,6 $      361,7 $      350,7 $
    Capitaux propres                      1 314,6      1 490,2      1 657,5
    -------------------------------------------------------------------------
    Total                                 1 456,2 $    1 851,9 $    2 008,2 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    Au 31 juillet 2010, la Société n'est assujettie à aucune clause
    restrictive financière ni à aucun ratio et les billets en circulation ne
    sont pas garantis. La Société a une lettre de crédit de 20,0 M$ US et la
    trésorerie et les placements soumis à restrictions sont donnés en
    garantie pour une tranche de cette facilité de crédit en cours. Au 31
    juillet 2010, la Société avait des lettres de crédit de 9,3 M$ US en
    cours (13,1 M$ US en 2009) en vue d'appuyer son programme d'achat de
    marchandises à l'étranger, et pour lesquelles la trésorerie et les
    placements soumis à restrictions étaient donnés en garantie.

    15. INSTRUMENTS FINANCIERS

    Dans le cours normal de ses activités, la Société conclut des accords
    financiers avec des banques et d'autres institutions financières pour
    réduire les risques sous-jacents de taux d'intérêt et de devises. La
    Société ne détient ni n'émet de dérivés aux fins de négociation ou de
    spéculation.

    Gestion des risques liés aux instruments financiers

    En raison des instruments financiers qu'elle détient, la Société est
    exposée aux risques de crédit, d'illiquidité et de marché. Le risque de
    marché comprend le risque de change et le risque de taux d'intérêt.

    Risque de crédit

    Le risque de crédit représente le risque que la Société subisse des
    pertes financières dans l'éventualité où ses contreparties ne
    respecteraient pas leurs engagements en matière de paiement. L'exposition
    au risque de crédit est liée aux instruments dérivés, à l'encaisse et aux
    placements à court terme, à la trésorerie et aux placements soumis à
    restrictions, aux autres actifs à long terme et aux débiteurs.

    Au 31 juillet 2010, la seule exposition de la Société au risque de
    contrepartie relatif aux dérivés était représentée par la juste valeur
    des actifs dérivés de 3,0 M$ (9,9 M$ en 2009). Ces contrats sont conclus
    avec des institutions financières ayant des cotes de solvabilité élevées.

    L'encaisse et les placements à court terme, la trésorerie et les
    placements soumis à restrictions et les autres actifs à long terme de
    723,4 M$ (1 398,9 M$ en 2009) exposent également la Société au risque de
    crédit, dans l'éventualité où l'emprunteur manquerait à ses engagements à
    l'échéance du placement. La Société gère cette exposition grâce à des
    politiques qui exigent que les emprunteurs aient au minimum une cote de
    solvabilité de A, et imposent des plafonds de placements aux emprunteurs
    individuels en fonction de leur cote de solvabilité.

    La Société réduit au minimum le risque de crédit ayant trait aux clients
    en évaluant le crédit et en examinant la recouvrabilité des débiteurs de
    façon continue. Au 31 juillet 2010, environ 47 % des débiteurs de la
    Société étaient liés à deux clients, lesquels sont en règle.

    Risque d'illiquidité

    Le risque d'illiquidité correspond au risque que la Société pourrait ne
    pas disposer de trésorerie suffisante pour régler ses passifs financiers
    à mesure qu'ils arrivent à échéance. La Société maintient son accès à des
    sources de financement adéquates afin de s'assurer qu'elle dispose de
    fonds suffisants pour respecter les exigences financières actuelles et
    futures, à un coût raisonnable.

    Le tableau qui suit présente un sommaire de la valeur comptable et des
    échéances contractuelles, capital et intérêts, des principaux passifs
    financiers au 31 juillet 2010 :

                               Échéance contractuelle des flux de trésorerie
                              -----------------------------------------------
                                                     Entre     Entre
                      Valeur                Moins  1 an et  3 ans et  Plus de
    (en millions)  comptable      Total  de un an    3 ans     5 ans    5 ans
    -------------------------------------------------------------------------
    Créditeurs       632,4 $    632,4 $   632,4 $      - $       - $      - $
    Charges à payer  324,1      324,1     324,1        -         -        -
    Obligations à
     long terme
     et paiements
     échéant à moins
     de un an        141,6      156,8     111,9     13,7      12,1     19,1
    Obligations en
     vertu de
     contrats de
     location-
     exploitation(2)     -      625,3     103,9    180,2     121,0    220,2
    -------------------------------------------------------------------------
                   1 098,1 $  1 738,6 $ 1 172,3 $  193,9 $   133,1 $  239,3 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    (2) Les obligations en vertu de contrats de location-exploitation ne sont
        pas présentées dans le bilan consolidé.

    Une tranche de 625,3 M$ des engagements en vertu de contrats de location-
    exploitation de 10,4 M$ présentés dans le tableau ci-dessus a trait à la
    quote-part revenant à la Société des engagements dans ses coentreprises
    immobilières.

    La direction est d'avis que les fonds en caisse, les flux de trésorerie
    futurs générés par les activités d'exploitation et la disponibilité du
    financement actuel et futur suffiront à régler les passifs financiers.

    Risque de marché

    Le risque de marché découle des pertes éventuelles causées par les
    variations des facteurs de marché, tels que les taux d'intérêt et de
    change ainsi que le prix des marchandises.

    Risque de change

    La Société conclut des contrats de change pour réduire le risque de
    change relatif aux actifs, aux passifs, aux biens et aux services
    libellés en dollars américains.

        -  Au 31 juillet 2010, des options d'une valeur notionnelle de 429,0
           M$ US (303,6 M$ US en 2009) et d'une valeur comptable de 3,0 M$
           (9,9 M$ inclus dans les frais payés d'avance et autres actifs en
           2009) ont été désignées comme une couverture des flux de
           trésorerie aux fins de la comptabilité de couverture en vertu du
           chapitre 3865 du Manuel de l'ICCA, intitulé "Couvertures" (le
           "chapitre 3865"). Ces options ont des dates de règlement
           échelonnées jusqu'en août 2011. Ces contrats visent à atténuer le
           risque de change à l'égard des achats prévus de biens et de
           services libellés en dollars américains, y compris des biens
           achetés en vue de la revente (l'"élément couvert"). Au 31 juillet
           2010, toutes les couvertures étaient considérées comme efficaces
           et aucun montant n'a été comptabilisé en résultat au titre de
           l'inefficacité des couvertures.

        -  Au 31 juillet 2010, des swaps ayant une valeur notionnelle de 1,0
           M$ US (4,8 M$ US en 2009) étaient en cours, avec une valeur
           comptable de néant (une valeur de moins de 0,1 M$ en 2009,
           comprise dans les charges à payer). Ces contrats visent à réduire
           le risque de change relatif à des placements à court terme
           libellés en dollars américains donnés en garantie pour des
           obligations relatives à des lettres de crédit émises en vertu du
           programme d'achat de marchandises à l'étranger de la Société.

    Bien que le montant nominal de ces instruments financiers en cours ne
    soit pas comptabilisé dans les bilans consolidés, la juste valeur des
    contrats est incluse dans les bilans consolidés dans l'une des catégories
    suivantes, selon leur échéance et leur valeur : charges payées d'avance
    et autres actifs, autres actifs à long terme, charges à payer ou autres
    passifs à long terme. Les variations de la juste valeur de ces contrats
    désignés comme couverture sont comprises dans les autres éléments du
    résultat étendu pour les couvertures des flux de trésorerie, dans la
    mesure où les couvertures continuent d'être efficaces. Les montants
    antérieurement inclus dans les autres éléments du résultat étendu sont
    reclassés dans le bénéfice net dans la période au cours de laquelle
    l'élément couvert a une incidence sur le bénéfice net.

    Pour les périodes de 13 et de 26 semaines terminées le 31 juillet 2010,
    la Société a comptabilisé une perte de 0,9 M$ (un gain de 0,8 M$ en 2009)
    et une perte de 1,0 M$ (un gain de 0,5 M$ en 2009) liée à la conversion
    ou au règlement d'éléments monétaires libellés en dollars américains
    composés d'encaisse, de débiteurs et de créditeurs, abstraction faite du
    reclassement du gain sur les dérivés de change désignés comme couverture
    des flux de trésorerie, lequel était inclus dans les autres éléments du
    résultat étendu.

    Selon les fluctuations et la volatilité historiques des taux de change et
    l'évaluation actuelle, par la direction, des marchés des capitaux, la
    Société est d'avis qu'une hausse de 10 % (hausse du dollar canadien) ou
    une baisse de 10 % (recul du dollar canadien) par rapport au dollar
    américain est raisonnablement possible au cours d'une période de 12 mois.
    À la fin de la période, le taux était de 0,9725 $ US pour 1 $ CA. La
    direction est d'avis qu'une hausse ou une baisse de 10 % du dollar
    américain par rapport au dollar canadien aurait une incidence négligeable
    sur le résultat net pour les soldes libellés en dollars américains inclus
    dans l'encaisse et les placements à court terme, les débiteurs et la
    tranche non couverte des créditeurs.

    Risque de taux d'intérêt

    À l'occasion, la Société conclut des swaps de taux d'intérêt avec des
    institutions financières canadiennes pour gérer son exposition au risque
    de taux d'intérêt. Au 31 juillet 2010, la Société n'avait aucun swap de
    taux d'intérêt en cours.

    Le risque de taux d'intérêt reflète la mesure dans laquelle la situation
    financière de la Société est sensible aux variations des taux d'intérêt.
    Les actifs et les passifs financiers qui ne portent pas intérêt ou qui
    portent intérêt à un taux fixe sont classés comme non sensibles aux
    variations des taux d'intérêt. Selon les fluctuations et la volatilité
    historiques des taux d'intérêt et l'évaluation actuelle, par la
    direction, des marchés des capitaux, la Société est d'avis qu'une hausse
    de 0,25 % ou une baisse de 0,25 % des taux d'intérêt applicables à
    l'encaisse et aux placements à court terme ainsi qu'à la trésorerie et
    aux placements soumis à restrictions est raisonnablement possible au
    cours d'une période de 12 mois.

    L'encaisse et les placements à court terme ainsi que la trésorerie et les
    placements soumis à restrictions sont assujettis au risque de taux
    d'intérêt. Le montant total assujetti au risque de taux d'intérêt au 31
    juillet 2010 s'élevait à 720,2 M$ (1 394,7 M$ en 2009). Une variation à
    la hausse de 0,25 % ou à la baisse de 0,25 % des taux d'intérêt aurait
    une incidence de 0,3 M$ sur les résultats nets.

    Classement et juste valeur des instruments financiers

    Les justes valeurs estimatives des instruments financiers au 31 juillet
    2010, au 30 janvier 2010 et au 1er août 2009 sont calculées en fonction
    des cours du marché pertinents et des renseignements disponibles à ces
    dates. Le tableau qui suit présente un sommaire du classement et de la
    juste valeur de certains instruments financiers au 31 juillet 2010, au 30
    janvier 2010 et au 1er août 2009. La Société établit le classement lors
    de la comptabilisation initiale de l'instrument financier, en fonction du
    but sous-jacent de cet instrument. Étant donné qu'un grand nombre des
    actifs et des passifs de la Société, notamment les stocks et les
    immobilisations, ne répondent pas à la définition d'instruments
    financiers, les valeurs du tableau ci-après ne reflètent pas la juste
    valeur de la Société dans son ensemble.

    La juste valeur des instruments financiers est classée et évaluée dans
    l'un des trois niveaux de la hiérarchie de la juste valeur suivante.

        -  Niveau 1 : Prix coté des actifs et des passifs identiques sur un
           marché actif

        -  Niveau 2 : Données observables autres que le prix coté de l'actif
           ou du passif sur un marché actif, lesquelles sont observables
           directement (c.-à-d. les prix) ou indirectement (c.-à-d. les
           dérivés de prix)

        -  Niveau 3 : Données liées à l'actif ou au passif qui ne sont pas
           fondées sur des données observables sur le marché

    (en millions)
    -------------------------------------------------------------------------
                                    Hiérarchie
                                      de la           Au        Au         Au
                    Catégorie du      juste   31 juillet  1er août 30 janvier
    Classement       bilan            valeur        2010      2009       2010
    -------------------------------------------------------------------------
    Disponibles à
     la vente

      Placements à
       court terme  Encaisse et
                     placements à
                     court terme(3)  Niveau 1     668,9 $   707,7 $ 1 325,3 $

    Détenus à des
     fins de
     transaction

      Trésorerie    Encaisse et
                     placements à
                     court terme     Niveau 1      47,4      74,3      56,5
      Encaisse et
       placements   Trésorerie et
                     placements
                     soumis à
                     restrictions(3) Niveau 1       5,8     113,1      15,8
      Dérivés en
       dollars
       américains   Frais payés
                     d'avance et
                     autres actifs   Niveau 2       3,0      20,5       9,9
      Encaisse      Autres actifs
                     à long terme    Niveau 1         -       0,7         -
      Dérivés sur
       marchandises Frais payés
                     d'avance et
                     autres actifs   Niveau 2         -       1,2       0,1
      Placements à
       long terme   Autres actifs
                     à long terme    Niveau 3       1,3       1,5       1,3
    -------------------------------------------------------------------------
    (3) Les intérêts créditeurs liés à l'encaisse et aux placements à court
        terme sont présentés à la note 5, intitulée "Obligations à long
        terme".

    Tous les autres actifs qui sont des instruments financiers ont été
    classés comme "prêts et créances" et tous les autres passifs liés à des
    instruments financiers ont été classés comme "autres passifs" et sont
    mesurés au coût après amortissement dans les bilans consolidés. La valeur
    comptable de ces instruments financiers, à l'exception des obligations à
    long terme, se rapproche de leur juste valeur en raison de leur nature à
    court terme. Les obligations à long terme d'une valeur comptable de 139,9
    M$ (348,5 M$ en 2009), y compris la tranche à court terme, mais exclusion
    faite de toutes les obligations en vertu de contrats de location-
    acquisition, avaient une juste valeur de 143,0 M$ au 31 juillet 2010
    (352,2 M$ en 2009). La juste valeur de la quote-part de la Société de la
    dette à long terme des coentreprises, dont la valeur comptable se
    chiffrait à 39,9 M$ (48,5 M$ en 2009) au 31 juillet 2010 a été calculée
    au moyen d'une technique d'évaluation fondée sur des hypothèses qui ne
    sont pas appuyées par des taux ni par des prix observables sur le marché.
    L'échéance et le taux d'intérêt de la dette de chaque coentreprise,
    combinés à l'estimation par la direction d'un taux d'actualisation ajusté
    aux facteurs de risque, ont été utilisés pour déterminer la juste valeur
    de 42,4 M$ (47,6 M$ en 2009). La juste valeur des billets à moyen terme
    de la Société, dont la valeur comptable se chiffrait à 100,0 M$ au 31
    juillet 2010 (300,0 M$ en 2009), est de 100,6 M$ (304,6 M$ en 2009) et a
    été déterminée selon des prix et des taux observables sur le marché.
    

SOURCE Sears Canada Inc.

Renseignements : Renseignements: Contact pour les médias: Vincent Power, Sears Canada, communications nationales, 416-941-4422, vpower@sears.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.