Scandales informatiques - Un Conseil consultatif qui nous entraîne vers un mur

QUÉBEC, le 23 sept. 2015 /CNW Telbec/ - Le député de Sanguinet et porte-parole du Parti Québécois pour le Conseil du trésor et en matière de régimes de retraite, d'économie, d'exportations et de ressources informationnelles, Alain Therrien, constate que le Conseil consultatif québécois des technologies de l'information, mis en place par le Secrétariat du Conseil du trésor, a perdu une grande partie de sa légitimité avec le retrait de l'Association professionnelle des entreprises en logiciels libres (APELL).

« L'APELL considère que le gouvernement ne prend pas le bon chemin pour régler les scandales informatiques. Bourré de grosses firmes privées qui contrôlent déjà le secteur, les conclusions du Conseil iront assurément dans le sens de leurs intérêts », a dénoncé le député de Sanguinet.

En effet, l'APELL nous apprend que les solutions proposées par le Conseil favoriseront les gros joueurs, affaibliront la concurrence et, surtout, n'aideront en rien les PME québécoises du domaine de l'informatique qui ont besoin d'une porte d'entrée pour se développer. « On assiste à une répétition de ce qui s'est produit en 2004, lorsque le gouvernement de Jean Charest avait lui aussi réuni des firmes de génie-conseil et le ministère des Transports au sein d'un comité de concertation. Peu après, on a pu voir ce que cette stratégie avait donné en matière de collusion, de corruption et de dépassements de coûts. Assiste-t-on à la même chose au Conseil du trésor? Certains indices nous portent à penser que oui », a poursuivi le député de Sanguinet.

« Les libéraux et le président du Conseil du trésor, Martin Coiteux, ont un parti pris en faveur des grosses firmes informatiques et du privé : six des dix firmes informatiques qui reçoivent le plus de contrats chaque année sont assises avec le ministre pour trouver des solutions aux dépassements de coûts. C'est comme si on demandait au loup comment faire pour que le poulailler soit mieux gardé! Le ministre Coiteux doit écouter ce que des groupes comme l'APELL ont à proposer », a conclu Alain Therrien.

 

SOURCE Aile parlementaire du Parti Québécois

Renseignements : Antonine Yaccarini, Directrice adjointe aux relations avec les médias, Aile parlementaire du Parti Québécois, 418 643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.