Santé publique - L'Estrie subit 40 % de coupe en santé publique pour 2015-2016

SHERBROOKE, QC, le 6 mars 2015 /CNW Telbec/ - Le ministère de la Santé vient d'annoncer une coupe de 40 % du budget consacré à l'équipe de santé publique de l'Estrie.

Cette ponction de 1 M$ sur 2,5 M$ survient après l'annonce de la diminution de budget pour l'ensemble des services en santé publique, qui datait du dernier budget libéral du ministre Leitão. « Couper 1 M$ sur une enveloppe de 2,5 M$, ce n'est plus de la rigueur, c'est de la démolition », s'insurge Étienne Blanchette, président du Syndicat des employé-es de l'Agence de la santé et des services sociaux de l'Estrie (CSN).

La coupe de 1 M$ sera répartie comme suit : 35 % à la prévention et promotion de la santé, 35 % à l'administration, 15 % à la surveillance de la santé et 15 % à la protection de la santé. En tout, c'est l'équivalent de 10 postes à temps plein permanents qui seront retranchés.  De plus, si l'on compte les coupes liées aux affectations temporaires non renouvelées au 31 mars, il faut ajouter minimalement 5 autres postes à temps plein !

« Contrairement à ce que répète le gouvernement, les services seront très affectés », ajoute le président. L'Estrie avait misé plus que d'autres régions sur la prévention et c'est ce qui explique qu'elle subit davantage les contrecoups de cette décision mal avisée du ministère. La prévention, c'est stratégique pour éviter de dépenser plus dans les soins de santé plus lourds. Les professionnel-les de l'Agence œuvrent, par exemple, à prévenir l'obésité des jeunes en révisant les menus des écoles ou en faisant la promotion de saines habitudes de vie ou encore de l'allaitement maternel. En ce qui concerne le volet protection de la santé publique, les experts mènent notamment des études toxicologiques à la suite de la catastrophe ferroviaire de Lac-Mégantic ou pour les problèmes de moisissures dans les écoles de la région.

« L'Estrie avait fait un choix judicieux en misant sur la prévention et la coupe drastique en provenance du ministère de Gaétan Barrette crée une injustice pour notre région », fait valoir Denis Beaudin, président du Conseil central des syndicats nationaux de l'Estrie (CSN).

Notons que l'ensemble des dernières mesures d'austérité en santé publique représente une coupe de 23,7 M$ pour l'ensemble du Québec. Toutes les régions sont touchées à divers degrés. Cette rationalisation survient en pleine réorganisation liée à la nouvelle loi 10 qui insécurise l'ensemble des travailleuses et des travailleurs des agences régionales qui ne savent pas toujours où ils seront transférés après l'abolition de leur organisation.

À propos
Fondée en 1921, la CSN est une organisation syndicale qui œuvre pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. À ce titre, elle s'engage dans plusieurs débats qui intéressent la société québécoise. Elle est composée de près de 2000 syndicats. Elle regroupe plus de 325 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.

 

SOURCE CSN

Renseignements : Étienne Blanchette, président du Syndicat des employé-es de l'Agence de la santé et des services sociaux de l'Estrie (CSN), 819 578-9912

LIENS CONNEXES
www.csn.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.