Santé mentale : Les familles disent NON aux préjugés et à la stigmatisation

QUÉBEC, le 4 oct. 2015 /CNW Telbec/ - La FFAPAMM (Fédération des familles et amis de la personne atteinte de maladie mentale) et son réseau Avantdecraquer.com profitent de la semaine de sensibilisation aux maladies mentales qui se déroule du 4 au 10 octobre pour inviter les membres de l'entourage qui accompagnent une personne atteinte de maladie mentale à dire NON aux préjugés et à la stigmatisation.

Stigmatisation et maladies mentales : un fléau

Au Québec, près de deux tiers des personnes atteintes d'un problème de santé mentale ne cherchent pas d'aide en raison des préjugés. Signe que les préjugés (stigmas) persistent encore en 2015, à peine 50% des Canadiens sont à l'aise de divulguer qu'un membre de leur famille compose avec une maladie mentale, comparativement à 72% pour un problème de cancer.

Les membres de l'entourage des personnes atteintes de maladie mentale sont bien placés pour parler du phénomène de la stigmatisation puisque, par association, ils en sont affectés. Malgré l'évolution des mentalités, depuis de nombreuses décennies, les familles vivent de lourds dommages collatéraux reliés à ce phénomène.

Culpabilité, peur du jugement, honte, stress, sentiment d'incompétence, isolement… des sentiments qui affligent les familles et fragilisent leur propre santé mentale.

L'autostigmatisation : conséquence de la stigmatisation

« L'autostigmatisation, c'est lorsque tu commences à croire aux opinions négatives à ton sujet. Un phénomène qui entraîne la peur du jugement, de la culpabilité, du stress et une baisse d'estime de soi.  Lorsqu'un qu'un proche est atteint d'un cancer, l'entourage familial se sent-il jugé et coupable ? Non. Pourquoi les gens éprouvent-ils ces sentiments si l'un de leurs proches est atteint d'une maladie mentale ? Je veux lancer un message aux familles. Dites NON aux préjugés et à l'autostigmatisation! » a déclaré Christiane Trudel, présidente de la FFAPAMM.

Le témoignage percutant de la photographe Amanda Tétrault

« Mon père est atteint de schizophrénie. Il vit dans l'itinérance depuis que je suis toute petite. J'ai vécu avec cette réalité toute ma vie. J'ai été confrontée aux préjugés et à l'isolement avec tout ce que ça comporte. J'ai vécu la peur, la honte et la culpabilité. Mon histoire, je veux la partager avec tous ceux, comme moi, qui doivent composer avec un proche atteint de maladie mentale », a expliqué Mme Amanda Tétrault.

Dans le cadre de la semaine de sensibilisation aux maladies mentales, Amanda Tétrault invite la population à faire appel au réseau Avant de craquer. Rappelons que la ligne 1 855 CRAQUER est le numéro à composer pour obtenir de l'aide de l'une des associations membres du réseau Avant de craquer.

« La population a le privilège d'avoir accès à des services de proximité, des services gratuits et professionnels. Il faut que les gens passent par-dessus leurs propres préjugés et n'hésitent pas à aller chercher de l'aide », a ajouté Amanda Tétrault.

En terminant, soulignons que Mme Tétrault est l'auteure du livre 'Phil and Me' qui vise à déstigmatiser la réalité des familles qui vivent avec un proche atteint de maladie mentale, une histoire qui relate sa relation avec son père (http://www.trolleybooks.com/bookSingle.php?bookId=13). Elle lancera prochainement, avec un collectif de photographes, une exposition sur l'itinérance et la maladie mentale à Montréal qui s'appelle 'Où dormez-vous?' http://www.oudormez-vous.ca.

À propos du réseau d'aide Avant de craquer

Active depuis près de 30 ans, la FFAPAMM regroupe 37 associations réparties dans la majorité des régions du Québec. Leur mission est d'offrir un soutien aux membres de l'entourage d'une personne atteinte de maladie mentale en offrant gratuitement une gamme de services diversifiés : rencontres individuelles, activités d'information et de formation, groupes d'entraide et mesures de répitdépannage.

Forte de son expertise unique au Québec, la FFAPAMM demeure le seul regroupement québécois exclusivement destiné aux membres de l'entourage. Par l'entremise de ses associations membres, elle répond à plus de 60 000 demandes d'aide annuellement.

 

SOURCE FFAPAMM

Bas de vignette : "Logo (Groupe CNW/FFAPAMM)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20151004_C5492_PHOTO_FR_512974.jpg

Renseignements : Manon Dion, FFAPAMM, 418 687-0474 / 1 800 323-0474, Cellulaire : 418 559-3919

RELATED LINKS
www.ffapamm.com

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.