Santé en français: un pas dans la bonne direction selon l'AEFO

OTTAWA, le 15 janv. /CNW Telbec/ - L'Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens (AEFO) voit d'un bon œil la création, d'ici le 1er juillet 2010, d'au moins cinq nouvelles entités de planification de langue française qui travailleront en collaboration avec les 14 réseaux locaux d'intégration des services de santé (RLISS) de la province afin de s'assurer que la planification locale des soins de santé tienne compte des besoins des collectivités francophones.

"Nous croyons que la nouvelle structure proposée par le gouvernement permettra réellement à la communauté francophone de participer pleinement à l'établissement des priorités en matière de services de santé en français", affirme le président de l'AEFO, Benoit Mercier. "Nous avons espoir que cette structure sera beaucoup plus efficace que les comités consultatifs formés de bénévoles que le gouvernement avait d'abord proposés."

En novembre 2008, l'AEFO avait fortement dénoncé la proposition initiale du gouvernement voulant qu'on confie à des comités consultatifs bénévoles la responsabilité de planifier les services de santé en français. L'AEFO craignait qu'une telle structure n'engendre des conflits semblables à ceux qu'on a connus dans le domaine de l'éducation, à l'époque où les conseils scolaires de langue anglaise ne tenaient pas compte des recommandations de leur comité consultatif de langue française. L'AEFO avait également soutenu que le domaine de la santé est trop complexe pour qu'un comité de bénévoles, avec des ressources humaines et financières non spécifiées, puisse assumer efficacement des responsabilités qui relèvent de spécialistes en planification et en analyse.

"Nous sommes heureux que le gouvernement ait tenu compte des préoccupations de la communauté francophone, affirme Benoit Mercier. Nous espérons maintenant qu'on accordera aux entités de planification les ressources humaines et financières dont elles auront besoin pour accomplir leur travail. Et, à l'instar du Commissaire aux services en français de l'Ontario, nous croyons que des postes de haute gestion de planification/coordination des services de santé en français devront être créés au sein des RLISS ou de groupements de RLISS pour assurer l'efficacité de la structure."

L'AEFO compte environ 9 500 membres et représente les enseignantes et les enseignants des écoles élémentaires et secondaires de langue française en Ontario, ainsi que des travailleuses et travailleurs d'établissements francophones de l'Ontario.

Commentaires:

Benoit Mercier, président, (613) 244-2336, (613) 218-8587 (cell.)

SOURCE Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens (AEFO)

Renseignements : Renseignements: Marie-Élisabeth Brunet, responsable des communications, (613) 244-2336, (613) 850-6410 (cell.)

Profil de l'entreprise

Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens (AEFO)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.