Santé Canada approuve PrJakaviMD (ruxolitinib) pour le traitement de la polycythémie vraie, un cancer du sang chronique(1)

  • L'approbation repose sur les données de l'essai pivot de phase III RESPONSE, selon lesquelles les patients ont présenté une maîtrise du taux d'hématocrite sans avoir subi une phlébotomie2

DORVAL, QC, le 18 févr. 2016 /CNW/ - Santé Canada a approuvé JakaviMD (ruxolitinib) pour la maîtrise du taux d'hématocrite chez les patients adultes atteints de polycythémie vraie (PV) résistants ou intolérants à un agent cytoréducteur. JakaviMD est le premier traitement ciblé approuvé pour ce type de cancer du sang, un néoplasme myéloprolifératif (NMP). La PV est une affection incurable qui provoque une surproduction de cellules sanguines3. En l'absence d'un traitement pour freiner la production de cellules sanguines, la PV peut entraîner de graves complications : insuffisance cardiaque, infarctus du myocarde et accident vasculaire cérébral3.

« Certains patients atteints de PV développent une résistance ou une intolérance à un agent cytoréducteur. Il n'existe pas de traitement classique pour ces patients, et il s'agit là d'un besoin clinique non satisfait », affirme le Dr Vikas Gupta, directeur du programme Elizabeth et Tony Comper sur les NMP du Centre d'oncologie Princess Margaret à Toronto, et président du Groupe canadien MPN. « Cette approbation constitue une bonne nouvelle pour les patients atteints de PV et élargit le rôle du ruxolitinib en matière de prise en charge des NMP. »

« Les patients atteints de PV attendent une nouvelle option thérapeutique depuis longtemps. L'approbation de JakaviMD en contexte de PV au Canada représente un pas dans la bonne direction pour les patients. Nous espérons que ce nouveau traitement sera mis à la disposition des patients le plus rapidement possible grâce aux régimes d'assurance-médicaments provinciaux », déclare Cheryl Petruk, présidente du Réseau canadien du néoplasme myéloprolifératif (NMP) qui offre un soutien aux Canadiens atteints de PV ou d'autres néoplasmes myéloprolifératifs (NMP), une catégorie de cancers du sang qui surviennent dans la moelle osseuse où se créent les cellules sanguines4.

À propos de l'étude RESPONSE
L'approbation de JakaviMD se fonde sur des données concernant son efficacité clinique chez des patients atteints de polycythémie vraie tirées d'une étude de phase III (RESPONSE) comparativement au meilleur traitement existant (MTE). Une proportion plus élevée de patients du groupe JakaviMD a satisfait au critère d'évaluation composite principal et à chacun de ses composants pris individuellement. Un pourcentage significativement plus élevé de patients du groupe JakaviMD (20,9 %) que de patients du groupe MTE (0,9 %) ont satisfait au critère d'évaluation composite principal (p < 0,0001). Dans le groupe JakaviMD, 60 % des patients ont présenté une maîtrise du taux d'hématocrite comparativement à 19,6 % des patients du groupe MTE, alors que 38,2 % des patients sous JakaviMD et 0,9 % des patients recevant le MTE ont montré une réduction d'au moins 35 % du volume de leur rate2.

Les deux critères d'évaluation secondaires clés ont également été atteints. La proportion de patients ayant présenté une rémission hématologique complète à la 32e semaine se chiffrait à 23,6 % dans le groupe JakaviMD comparativement à 8,9 % dans le groupe MTE (p = 0,0028). Pour ce qui est de la proportion de patients ayant montré une réponse primaire durable à la 48e semaine, celle-ci s'établissait à 19,1 % dans le groupe JakaviMD et à 0,9 % dans le groupe MTE (p < 0,0001), ce qui représente 91,3 % (n = 21/n = 23) des patients du groupe JakaviMD ayant satisfait au critère d'évaluation principal à la 32e semaine et étant parvenus à le maintenir jusqu'à la 48e semaine2.

À propos de la polycythémie vraie (PV)
La polycythémie vraie (PV) est un cancer du sang incurable associé à une surproduction de cellules sanguines dans la moelle osseuse4. La PV touche quelque 47 à 57 personnes sur 100 000 aux États-Unis5 ce qui représente de 17 000 à 20 000 personnes au Canada6. La maladie est liée à un dérèglement de la voie JAK-STAT7; en règle générale, on la reconnaît en raison de la présence des facteurs suivants : un taux élevé d'hématocrite; un volume de globules rouges par rapport au volume sanguin total pouvant entraîner l'épaississement du sang et un risque accru de caillots sanguins; une concentration élevée de globules blancs et de plaquettes dans le sang4. En l'absence de traitement, de graves complications cardiovasculaires peuvent survenir, comme un accident vasculaire cérébral ou un infarctus du myocarde3, d'où une morbidité et une mortalité accrues8. Chez les patients atteints de PV, on observe parfois une hypertrophie de la rate, des symptômes fréquents et pénibles et la survenue d'une myélofibrose3.

À propos de JakaviMD
La voie Janus kinase (JAK)/signaux transducteurs et activateurs de la transcription (STAT) régule la production de cellules sanguines; on sait qu'elle joue un rôle prépondérant en ce qui concerne le mécanisme sous-jacent de la PV7. En ciblant spécifiquement la voie JAK-STAT, JakaviMD. En présence de PV, la dose initiale recommandée de JakaviMD est fondée sur le nombre de plaquettes : 10 mg deux fois par jour par voie orale chez les patients dont le nombre de plaquettes excède 200 000/mm3 et 5 mg deux fois par jour par voie orale lorsque le nombre de plaquettes se situe entre 50 000 et moins de 100 000/mm3 (il est possible d'ajuster la posologie en fonction de l'efficacité et de l'innocuité du traitement)2. Les comprimés JakaviMD dosés à 5 mg, à 10 mg, à 15 mg et à 20 mg sont également approuvés au Canada pour le traitement de la splénomégalie ou des symptômes qui y sont associés chez les patients adultes atteints de myélofibrose primitive (aussi connue sous le nom de myélofibrose idiopathique chronique), de myélofibrose consécutive à une polycythémie vraie ou de myélofibrose consécutive à une thrombocythémie essentielle2. JakaviMD est approuvé dans plus de 80 pays pour les patients atteints de myélofibrose et dans l'Union européenne pour le traitement de la PV9.

Renseignements importants sur l'innocuité
JakaviMD peut entraîner des effets secondaires graves, y compris une baisse de la numération globulaire et des infections. Il est recommandé de réaliser une formule sanguine à des fins de contrôle. Une réduction de dose ou une interruption du traitement peut être nécessaire chez les patients présentant une insuffisance hépatique ou rénale grave, ou chez les patients qui subissent des réactions indésirables hématologiques telles qu'une thrombocytopénie, une anémie et une neutropénie. Des réductions de dose sont également recommandées lorsque JakaviMD est administré conjointement avec un inhibiteur puissant de la CYP3A4 ou par des inhibiteurs modérés de la CYP3A4 et de la CYP2C9. Les patients qui présentent les problèmes héréditaires rares que sont l'intolérance au galactose, la déficience en lactase et une malabsorption du glucose et du galactose devraient s'abstenir de prendre ce médicament. Les patients traités par JakaviMD doivent être surveillés relativement au cancer de la peau sans mélanome, au pouls, à la pression artérielle et à l'hémorragie. L'utilisation de JakaviMD n'est pas recommandée chez les femmes aptes à procréer qui prennent des contraceptifs et chez les femmes enceintes; les femmes doivent éviter de tomber enceintes pendant le traitement par JakaviMD. Les femmes qui prennent JakaviMD ne doivent pas allaiter. Les hommes doivent prendre les précautions qui s'imposent pour éviter de concevoir un enfant durant leur traitement par JakaviMD.

Parmi les effets indésirables de nature hématologique les plus souvent rapportés chez les patients atteints de polycythémie vraie (n = 110 patients traités par JakaviMD lors de l'étude RESPONSE, tous grades confondus selon la classification CTCAE), on trouve l'anémie (43,6 %) et la thrombocytopénie (24,5 %). Les quatre effets indésirables non hématologiques les plus courants à avoir été signalés à une fréquence supérieure chez les patients du groupe JakaviMD que chez les patients du groupe MTE étaient la diarrhée (14,5 %), les spasmes musculaires (11,8 %), les étourdissements (11,8 %) et la dyspnée (10,0 %). Les anomalies des résultats d'analyses non hématologiques (tous grades confondus selon la classification CTCAE) les plus fréquemment observées dans le groupe JakaviMD étaient l'hypercholestérolémie (30,0 %), l'élévation de la concentration de gamma-glutamyl-transférases (GGT) (29,1 %), la diminution de la concentration de bicarbonate (28,2 %), l'élévation de la concentration de lipase (28,2 %), l'élévation de la concentration d'alanine aminotransférase (22,7 %), l'hypoglycémie (22,7 %) et l'élévation de la concentration d'aspartate aminotransférase (20,9 %). Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter la monographie canadienne de JakaviMD.

Avis de non-responsabilité
Le présent communiqué contient des énoncés prospectifs que l'on peut reconnaître à l'emploi de termes tels que « espoir », « fera », « dès que possible », « attendu » ou de termes similaires, ou par des déclarations explicites ou implicites relatives aux autorisations de mise en marché potentielles, ou de nouvelles indications ou étiquetage pour JakaviMD, ou aux revenus potentiels futurs générés par la vente de JakaviMD. Vous ne devriez pas accorder une confiance indue à ces énoncés. Ces énoncés prospectifs traduisent l'opinion et les attentes actuelles de la direction au sujet d'événements futurs et impliquent des risques connus et inconnus ainsi que des incertitudes considérables. Si un ou plusieurs de ces risques ou incertitudes devaient se concrétiser, ou si certaines des hypothèses sous-jacentes devaient se révéler fausses, les résultats réels pourraient différer sensiblement de ceux exposés dans les énoncés prospectifs. Nous ne pouvons pas garantir que JakaviMD sera soumis pour approbation ou approuvé pour d'autres indications ou étiquetages sur quelque marché que ce soit, ou à un moment donné. Nous ne pouvons pas non plus garantir que JakaviMD sera soumis pour approbation ou approuvé pour la vente dans quelque nouveau marché que ce soit, ou à un moment donné. Nous ne pouvons pas non plus garantir que JakaviMD connaîtra un succès commercial dans le futur ou atteindra un niveau précis de recettes. En particulier, les attentes de la direction relativement à JakaviMD pourraient subir l'influence de divers facteurs, notamment : les incertitudes inhérentes à la recherche et au développement, y compris des résultats d'études cliniques inattendus et des analyses supplémentaires de données cliniques existantes; des mesures réglementaires imprévues, des retards ou encore la réglementation gouvernementale dans son ensemble; l'aptitude de la société à obtenir ou à conserver la protection de propriété intellectuelle; les conditions économiques et les conditions de l'industrie en général; la tendance mondiale vers une rationalisation des coûts liés aux soins de santé, y compris les pressions exercées relativement à l'établissement des prix et les problèmes de remboursement; des problèmes inattendus associés à la fabrication ou à l'innocuité, et d'autres risques et facteurs décrits dans le formulaire 20-F que Novartis AG a déposé auprès de la US Securities and Exchange Commission. Novartis fournit les renseignements dans ce communiqué en date d'aujourd'hui et ne s'engage aucunement à diffuser une mise à jour des énoncés prospectifs décrits aux présentes à la suite de renseignements nouveaux, d'événements à venir ou autrement.

À propos de Novartis Pharma Canada
Novartis Pharma Canada inc., un chef de file dans le domaine de la santé, se consacre à la recherche, à la mise au point et à la commercialisation de produits novateurs dans le but d'améliorer le bien-être de tous les Canadiens. Novartis Pharma Canada inc. compte environ 700 employés au Canada. Pour en savoir davantage, veuillez visiter le www.novartis.ca.

Située à Dorval, au Québec, Novartis Pharma Canada inc. est une société affiliée à Novartis AG qui propose des solutions thérapeutiques novatrices destinées à répondre aux besoins en constante évolution des patients et des populations dans le monde entier. Novartis, dont le siège social se trouve à Bâle, en Suisse, offre un portefeuille diversifié de produits susceptibles de satisfaire ces besoins : médicaments novateurs, soins oculaires et génériques peu coûteux. Novartis est le seul groupe mondial à occuper une position de leader dans ces domaines. En 2014, le Groupe a réalisé un chiffre d'affaires net s'élevant à 58 G$ US et dépensé environ 9,9 G$ US (9,6 G$ US hors charges pour pertes de valeur et amortissements) pour la recherche et le développement (R&D). Le Groupe Novartis emploie quelque 120 000 collaborateurs équivalents plein temps. Les produits de Novartis sont offerts dans plus de 180 pays dans le monde. Pour plus d'information, veuillez consulter notre site à http://www.novartis.com.

Jakavi est une marque déposée de Novartis Pharma Canada inc.

Références :

1 MPN Research Foundation, Polycythemia Vera (PV), What is PV? Consulté le 5 février 2016, à l'adresse : http://www.mpnresearchfoundation.org/Polycythemia-Vera--28PV-29.

2 Novartis Pharma Canada inc., monographie de JAKAVI (comprimés de ruxolitinib), 23 novembre 2015, p. 35 à 37, p. 20, p. 3.

3 National Heart, Lung and Blood Institute, U.S. Department of Health & Human Services. What Is Polycythemia Vera?  http://www.nhlbi.nih.gov/health/health-topics/topics/poly/. Consulté le 5 février 2016.

4 Leukemia & Lymphoma Society. Polycythemia Vera Facts.  En ligne : http://www.lls.org/content/nationalcontent/resourcecenter/freeeducationmaterials/mpd/pdf/polycythemia
vera.pdf
. Consulté le 5 février 2016.

5  Mehta J, Wang H, Iqbal SU, Mesa R. Epidemiology of myeloproliferative neoplasms in the United States. Leuk Lymphoma. 2014 Mar; 55(3):595-600. Consulté le 5 février 2016, à l'adresse : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23768070

6 Statistique Canada, Estimation de la population du Canada à 35,8 millions au 1er avril 2015. Consulté le 5 février 2016, à l'adresse : http://www.statcan.gc.ca/daily-quotidien/150617/dq150617c-fra.htm.

7 Schafer AI. Molecular Basis of the Diagnosis and Treatment of Polycythemia Vera and Essential Thrombocythemia. Blood. 2006;107 (11):4214-4222.

8 Finazzi G and Barbui T. How I Treat Patients with Polycythemia Vera. Blood. 2007;109 (12):5104-5111.

9 Novartis International AG, communiqué de presse, Novartis receives EU approval for Jakavi® in polycythemia vera, first targeted therapy approved for patients with this rare blood cancer, 17 mars 2015. Consulté le 5 février 2016, à l'adresse : https://www.novartis.com/news/media-releases/novartis-receives-eu-approval-jakavi%C2%AE-polycythemia-vera-first-targeted-therapy.

SOURCE Novartis Pharma Canada inc.

Renseignements : Novartis - Relations avec les médias: Daphne Weatherby, Novartis Pharma Communications, +1 514‑633‑7873, communications.camlph@novartis.com, +1 514‑234‑4095, mediarelations@spectrumadvisors.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.