Santé Canada approuve le premier traitement contre la schizophrénie administré quatre fois par an

À la fin de l'essai sur la prévention des rechutes à long terme, 93 % des patients traités par INVEGA TRINZA sont restés sans rechute

TORONTO, le 27 juin 2016 /CNW/ - Janssen Inc. a annoncé aujourd'hui que Santé Canada a approuvé INVEGA TRINZA (palmitate de palipéridone), un médicament antipsychotique contre la schizophrénie, offrant un tout nouveau schéma posologique avec le plus long intervalle entre les doses, puisqu'il est administré seulement quatre fois par an1.

INVEGA TRINZA, injection administrée tous les 3 mois, est indiqué pour le traitement de la schizophrénie chez les patients adultes2. INVEGA TRINZA™ est à utiliser seulement après qu'INVEGA SUSTENNA® (palmitate de palipéridone en suspension injectable à libération prolongée administré une fois par mois) ait été déterminé comme traitement approprié pendant au moins quatre mois3. Afin d'établir une dose d'entretien constante, il est recommandé que les deux dernières doses d'INVEGA SUSTENNA® soient les mêmes avant de commencer INVEGA TRINZA™4. Santé Canada a approuvé INVEGA SUSTENNA® pour le traitement de la schizophrénie en 20105.

La fidélité au traitement est souvent un défi pour les Canadiens atteints de schizophrénie6, la cause la plus fréquente de rechutes étant le fait de ne pas prendre les médicaments tels qu'ils ont été prescrits7. Des études ont montré que jusqu'à 80 pour cent des personnes atteintes de schizophrénie ont fait au moins une rechute au cours des cinq premières années de traitement8,9,10. Chaque rechute peut entraîner une diminution de la réaction au traitement, ce qui peut rendre la maîtrise des symptômes encore plus difficile à atteindre11.

« La prévention des rechutes est un élément essentiel de la prise en charge de la maladie et des soins visant le rétablissement chez les personnes atteintes de schizophrénie », affirme le docteur Howard Margolese, un psychiatre de Montréal et un expert du traitement de la schizophrénie*. « La posologie unique d'INVEGA TRINZA™ peut offrir aux patients une maîtrise des symptômes à long terme. Cela pourrait permettre de réduire de façon considérable le risque de rechutes au fil du temps. »

L'approbation d'INVEGA TRINZA par Santé Canada a été basée sur deux essais randomisés à double insu dans le cadre desquels les patients ont d'abord été stabilisés grâce à un traitement de 17 semaines par INVEGA SUSTENNA®. Le premier, un essai clinique de phase III sur la prévention des rechutes à long terme, a révélé que l'intervalle avant une rechute était nettement plus long chez les patients recevant INVEGA TRINZA que chez ceux recevant un placebo12. Vingt-trois pour cent des patients du groupe placebo et 7,4 pour cent des patients du groupe INVEGA TRINZA ont subi une rechute dans le cadre de cet essai13.

Le second était un essai randomisé de non infériorité comparant INVEGA TRINZA et INVEGA SUSTENNA®. Il a montré qu'INVEGA TRINZA était non inférieur à INVEGA SUSTENNA® et que l'innocuité des deux médicaments était comparable14.

« Il est encourageant de constater les nouveaux progrès au Canada dans le traitement de la schizophrénie » affirme Chris Summerville, directeur général, Société canadienne de la schizophrénie. « Avec un traitement administré seulement quatre fois par an, les patients peuvent se concentrer davantage sur leurs objectifs de rétablissement, comme développer leurs compétences, fonder une famille et entretenir des relations sociales, et moins sur la prise quotidienne de leurs médicaments. »

À propos de la schizophrénie
La schizophrénie est un trouble du cerveau complexe et chronique dont les symptômes peuvent être graves et invalidants et qui a une incidence sur tous les aspects de la vie quotidienne d'une personne. On estime qu'elle touche 350 000 Canadiens (ou environ un pour cent de la population)15,16. La cause de la schizophrénie n'est pas connue, mais les symptômes de la maladie commencent habituellement à se manifester au début de l'âge adulte. Bien qu'il n'existe aucun remède contre la schizophrénie, la maladie peut être prise en charge chez la plupart des patients lorsqu'ils obtiennent un traitement approprié et prennent leurs médicaments tels qu'ils ont été prescrits, surtout lorsqu'on intervient à un stade précoce de la maladie.

Programme d'études cliniques
Les essais cliniques ont démontré que le profil d'innocuité global d'INVEGA TRINZA était semblable à celui d'INVEGA SUSTENNA®. La plupart des événements indésirables ont été légers ou modérés. Les événements indésirables les plus fréquents signalés au cours de l'essai sur la prévention des rechutes à long terme (incidence d'au moins cinq pour cent et survenant au moins deux fois plus souvent qu'avec le placebo) ont été la nasopharyngite (inflammation des muqueuses du nasopharynx), le gain de poids et la céphalée17. Les événements indésirables les plus fréquents signalés par les patients recevant INVEGA TRINZA au cours de l'essai de non infériorité (incidence d'au moins cinq pour cent) ont été le gain de poids, l'anxiété et la nasopharyngite18.

À propos d'INVEGA TRINZA
INVEGA TRINZA, injection administrée tous les 3 mois par un professionnel de la santé, est indiqué pour le traitement de la schizophrénie chez les patients adultes19. INVEGA TRINZA™ est à utiliser seulement après qu'INVEGA SUSTENNA® (palmitate de palipéridone en suspension injectable à libération prolongée administré une fois par mois) ait été déterminé comme traitement approprié pendant au moins quatre mois20. Afin d'établir une dose d'entretien constante, il est recommandé que les deux dernières doses d'INVEGA SUSTENNA® soient les mêmes avant de commencer INVEGA TRINZA™21. INVEGA TRINZA est approuvé aux États-Unis et en Union européenne, et sera offert au Canada plus tard cet été.

Veuillez consulter la monographie d'INVEGA TRINZA pour obtenir les renseignements posologiques complets, y compris les mises en garde encadrées et les contre-indications.

À propos de Janssen Pharmaceutical Companies
Chez Janssen Pharmaceutical Companies of Johnson & Johnson, nous travaillons dans le but de créer un monde sans maladies. Transformer des vies en découvrant de nouvelles et de meilleures façons de prévenir, d'arrêter la progression, de traiter et de guérir les maladies est ce qui nous inspire. Nous réunissons les plus brillants esprits et nous nous consacrons à la science la plus prometteuse. Nous sommes Janssen. Nous collaborons au niveau mondial pour la santé de tous. Apprenez-en plus à l'adresse http://www.janssen.com/canada/fr. Suivez-nous sur @JanssenCanada.

* Le docteur Margolese n'a pas été rémunéré pour son travail de presse. Il a été payé à titre de consultant pour Janssen Inc.

Références
__________________________
1 Monographie d'INVEGA TRINZA, Janssen Inc., 22 juin 2016.
2 Monographie d'INVEGA TRINZA, Janssen Inc., 22 juin 2016.
3 Monographie d'INVEGA TRINZA, Janssen Inc., 22 juin 2016.
4 Monographie d'INVEGA TRINZA, Janssen Inc., 22 juin 2016.
5 Monographie d'INVEGA SUSTENNA®, Janssen Inc., 14 décembre 2015.
6 Higashi, Kyoko et al. « Medication Adherence in Schizophrenia: Factors Influencing Adherence and Consequences of Nonadherence, a Systematic Literature Review. » Therapeutic Advances in Psychopharmacology. 3.4 (2013): 200-218. PMC. Web. 21 août 2015.
7 Higashi, Kyoko et al. « Medication Adherence in Schizophrenia: Factors Influencing Adherence and Consequences of Nonadherence, a Systematic Literature Review. » Therapeutic Advances in Psychopharmacology. 3.4 (2013): 200-218. PMC. Web. 21 août 2015.
8 Robinson DG, Woerner MG, Alvir JM, et al. Predictors of treatment response from a first episode of schizophrenia or schizoaffective disorder. Am J Psychiatry. 1999;156(4):544-9.
9 Emsley R, Chiliza B, Asmal L, Harvey BH. The nature of relapse in schizophrenia. BMC Psychiatry 2013;13:50.
10 Wiersma D, Nienhuis FJ, Slooff CJ, Giel R. Natural course of schizophrenic disorders: a 15-year followup of a Dutch incidence cohort. Schizophr Bull. 1998;24(1):75-85.
11 Bouhel S et al. Prodromal symptoms in schizophrenic relapse: A descriptive and comparative study. Encephale. 2012:32(5):397-403.
12 Berwaerts J, Liu Y, Gopal S et al. Efficacy and Safety of the 3-Month Formulation of Paliperidone Palmitate vs Placebo for Relapse Prevention of Schizophrenia: A Randomized Clinical Trial. JAMA Psychiatry. 2015;72(8):830-9.
13 Berwaerts J, Liu Y, Gopal S et al. Efficacy and Safety of the 3-Month Formulation of Paliperidone Palmitate vs Placebo for Relapse Prevention of Schizophrenia: A Randomized Clinical Trial. JAMA Psychiatry. 2015;72(8):830-9.
14 Savitz AJ, Xu H, Gopal S et al. Efficacy and safety of paliperidone palmitate 3-month formulation for patients with schizophrenia: A randomized, multicenter, double-blind, noninferiority study. Int J Neuropsychopharmacol. 2016.
15 Société canadienne de la schizophrénie. Frequently Asked Questions. En ligne à l'adresse : http://www.schizophrenia.ca/faq.php. Consulté le 8 mars 2016.
16 Statistique Canada. Estimations de la population du Canada, premier trimestre de 2015. En ligne à l'adresse : http://www.statcan.gc.ca/daily-quotidien/150617/dq150617c-fra.htm. Consulté le 8 mars 2016.
17 Monographie d'INVEGA TRINZA, Janssen Inc., 22 juin 2016.
18 Monographie d'INVEGA TRINZA, Janssen Inc., 22 juin 2016.
19 Monographie d'INVEGA TRINZA, Janssen Inc., 22 juin 2016.
20 Monographie d'INVEGA TRINZA, Janssen Inc., 22 juin 2016.
21 Monographie d'INVEGA TRINZA, Janssen Inc., 22 juin 2016.

SOURCE Janssen Inc.

Renseignements : Personnes-ressources pour les médias : Jennifer McCormack, Bureau : 416-382-5121; Personne-ressource pour les investisseurs : Lesley Fishman, Bureau : 732-524-3922


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.