Saint-Laurent et le Secrétariat de la Convention sur la diversité biologique célèbrent le premier anniversaire de leur coopération visant à favoriser la biodiversité urbaine

SAINT-LAURENT, QC, le 16 juin 2016 /CNW Telbec/ - Le maire de Saint-Laurent, M. Alan DeSousa, et le Secrétaire exécutif de la Convention sur la diversité biologique, M. Braulio Ferreira de Souza Dias, collaborent depuis bientôt un an à promouvoir leur vision commune sur la biodiversité urbaine.

En effet, rappelons qu'en juin 2015, les deux instances avaient signé une entente de collaboration, laquelle se matérialise depuis lors à travers l'échange de savoir-faire, ainsi que par le développement d'activités et d'outils, comme des fiches informatives sur les meilleures pratiques à mettre en oeuvre au niveau local pour favoriser la biodiversité urbaine.

« À Saint-Laurent, nous nous efforçons de mettre le développement durable - y compris la biodiversité urbaine - au coeur de toutes nos décisions, » a déclaré M. DeSousa, en marge du Sommet sur les infrastructures naturelles du Grand Montréal. Nous sommes très fiers de pouvoir démontrer concrètement qu'il est possible de se développer en harmonie avec des pratiques responsables. Nous remercions le Secrétariat de la Convention sur la diversité biologique de continuer sans relâche à promouvoir aux quatre coins du monde la préservation de la biodiversité, car nous y croyons, nous aussi ».

« Nous sommes très heureux de continuer à témoigner notre soutien aux bonnes pratiques en cours dans l'arrondissement de Saint-Laurent. L'approche de Saint-Laurent illustre une cohérence entre la volonté exprimée et les actions mises en oeuvre rapidement sur le terrain. Nous saluons cet effort coordonné qui peut servir d'inspiration pour d'autres municipalités souhaitant contribuer à la préservation de la biodiversité en milieu urbain, » de dire M. Dias.

Pour célébrer le premier anniversaire de leur collaboration, Saint-Laurent et le Secrétariat ont conjointement publié quatre fiches d'information sur des projets favorisant la biodiversité en milieu urbain, lesquelles s'ajoutent aux trois fiches publiées l'an dernier à pareille date. Celles-ci expliquent comment les quatre projets répondent aux Objectifs d'Aichi pour la biodiversité, en plus d'offrir des pistes de réflexion aux villes et aux organisations désireuses d'amorcer la mise en oeuvre d'initiatives similaires. Ces fiches portent sur : Le boisé du parc Marcel-Laurin, Mon école écolo, l'Agrile frêne et le Papillon monarque. Elles s'ajoutent à celles publiées en 2015 et qui traitent de l'Éco-Campus Hubert-Reeves, du Règlement sur l'aménagement durable des stationnements et sur la Bibliothèque du Boisé.

À propos de la Convention sur la diversité biologique

La Convention sur la diversité biologique (CDB) est un traité international juridiquement contraignant qui a trois principaux objectifs : la conservation de la diversité biologique; l'utilisation durable de la diversité biologique; le partage juste et équitable des avantages découlant de l'utilisation des ressources génétiques. Son but général est d'encourager des mesures qui conduiront à un avenir durable.

La conservation de la diversité biologique est une préoccupation commune de l'humanité. La Convention sur la diversité biologique vise tous les niveaux de la diversité biologique : les écosystèmes, les espèces et les ressources génétiques. Elle s'applique aussi aux biotechnologies, notamment dans le cadre du Protocole de Cartagena sur la prévention des risques biotechnologiques. En fait, elle vise tous les domaines possibles qui sont directement ou indirectement liés à la diversité biologique et à son rôle en matière de développement, allant de la science, la politique et l'enseignement à l'agriculture, au monde des affaires, à la culture et bien plus encore.

L'organe directeur de la Convention sur la diversité biologique est la Conférence des Parties (COP). Cette instance supérieure est composée de tous les gouvernements qui ont ratifié le traité (les Parties) et se réunit tous les deux ans pour examiner les progrès accomplis, établir des priorités et décider de plans de travail.

Le secrétariat de la Convention sur la diversité biologique est basé à Montréal. Sa fonction principale est d'aider les gouvernements à mettre en œuvre la Convention et ses programmes de travail, d'organiser des réunions, de rédiger des documents et d'assurer une coordination avec d'autres organisations internationales, ainsi que de recueillir et diffuser des informations. Le Secrétaire exécutif est le chef du secrétariat.

 

SOURCE Ville de Montréal - Arrondissement de Saint-Laurent

Renseignements : Source : Direction d'arrondissement, Division des communications et des relations avec les citoyens; Renseignements : Geneviève Bouchard, chargée de communications, Ville de Montréal, Arrondissement de Saint-Laurent, 514 855-6000, poste 4058, ville.montreal.qc.ca/saint-laurent; Oliver Hillel, Agent de programme, Secrétariat de la Convention sur la diversité biologique, 514 287-7009, www.cbd.int

RELATED LINKS
ville.montreal.qc.ca/saint-laurent

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.