Rwanda : le général Karenzi Karake, arrêté à Londres, est lié au meurtre du missionnaire québécois, Guy Pinard.

MONTRÉAL, le 25 juin 2015 /CNW Telbec/ - Le Congrès rwandais du Canada (CRC) salue l'arrestation du général rwandais Karenzi Karake par la police britannique le 20 juin dernier, en vertu d'un mandat d'arrêt émis par la justice espagnole. 

Cette arrestation intervient sept ans après l'émission de mandats d'arrêt internationaux visant 40 militaires rwandais par la justice espagnole. Celle-ci les accuse d'avoir commis de nombreux crimes au Rwanda et en République démocratique du Congo avant, pendant et après le génocide rwandais de 1994, notamment l'assassinat de trois ressortissants espagnols, membres de Médecins du Monde. Deux des 40 mandats émis visent les présumés responsables des meurtres des prêtres québécois Guy Pinard et Claude Simard. Dans le cas du père Pinard, assassiné en pleine messe devant ses paroissiens, le 2 février 1997, la justice espagnole pointe le général Karenzi Karake, actuel chef des services de renseignement rwandais. Le meurtre de ces deux missionnaires s'inscrivait dans la stratégie du  gouvernement rwandais, orchestrée par Paul Kagame visant à éliminer tous les témoins internationaux des massacres commis par son régime.

Human Rights Watch, Amnesty International, la Fédération internationale des ligues des droits de l'homme et d'autres organisations de défense des droits de l'homme considèrent cette arrestation comme très importante, car, jusqu'à aujourd'hui, les crimes commis par le régime de Kagame n'ont pas été poursuivis. Néanmoins, le lobby pro-Kagame, très actif à Londres, commence à faire pression sur le gouvernement britannique pour qu'il s'oppose à la demande d'extradition émise par l'Espagne.

Le CRC joint sa voix à celle de l'opinion internationale pour demander au gouvernement britannique de procéder à l'extradition de Karenzi Karake vers l'Espagne. Un tel geste constituerait à coup sûr une avancée considérable dans la lutte contre l'impunité dont bénéficie le régime de Paul Kagame, responsable de nombreuses exactions à grande échelle, et pour lesquelles il n'a jamais été jugé.  

 

SOURCE Congrès Rwandais du Canada (CRC)

Renseignements : Source : Pierre-Claver Nkinamubanzi, Ph.D., président, Congrès rwandais du Canada, Tél. : (613) 302 4406, Courriel : kinachem@videotron.ca

Profil de l'entreprise

Congrès Rwandais du Canada (CRC)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.